RIGEL33

Philae aurait dû s’y poser…

Recommended Posts

Philae aurait dû s’y poser…

 

Il s’agit bien sûr de la comète star de décembre 2018, 46P/Wirtanen, que les conditions météo en Gironde m’ont empêché d’imager lors de son approche au plus près de la Terre. Début 2019, l’état du ciel a été tout autre. Ayant déjà fait un CROA sur la soirée qui m’a permis d’acquérir les données d’images, je vous invite à le lire en suivant ce lien : 

 

La comète 46P a été découverte le 17 janvier 1948 par Carl Alvar Wirtanen sur une photographie acquise à l’Observatoire Lick. Sa périodicité (soit un tour autour du Soleil) est de 5,4 ans. Au plus loin (l’aphélie), elle va jusqu’à 5 à 6 UA, soit jusqu’à environ l’orbite de Jupiter.

Ces caractéristiques avaient fait d’elle la candidate idéale pour la sonde Rosetta. Mais la fusée ayant loupée son départ, c’est la comète Chury qui a eu l’honneur de sa visite.

 

Sur l’image à la lunette registrée sur les étoiles, je suis encore à me poser des questions sur la forme de la trajectoire de la comète, ainsi que de la couleur : évasée et bleutée sur le haut et fin et verdâtre sur le bas (plus habituel). Je n’en connais pas la cause et espère que l’un(e) d’entre vous pourra m’éclairer.

La registration sur la comète est plus « normale », ainsi que le film qui montre une trajectoire parfaitement fluide. Il faut savoir que j’ai moi-même trié les images une par une.

 

Sur l’image en grand champ, je regrette le manque de mouvement. Il aurait fallu poser trois heures de plus. A gauche, c’est la galaxie NGC 2403 que l’on voit. On se situe tout près du museau de la Grande Ourse, dont l’étoile Muscida est hors champ vers le bas et au centre de l’image.

 

Voilà donc le résultat de ces prises de vue sur la comète où Philae aurait dû se poser.

 

 

Au foyer

Photos prises le 5 janvier 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).

200 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.

 

Registration sur la comète

46p_0511.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Registration sur les étoiles

46p_0510.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

 

Grand champ

Photos prises le 5 janvier 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré avec objectif 90-300, focale à 90mm, ouvert à f/5,6, sur monture StarAdventurer (sans goto, ni autoguidage).

91 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.

 

Registration sur la comète

46p_gc11.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Registration sur les étoiles

46p_gc10.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

 

Le film

 

 

Edited by RIGEL33
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe compte rendu en images de cette comète Corine, bravo :)

Et félicitations aussi pour le résumé animé :)

Bonne soirée,

AG

Par contre, pas d'explication pour la couleur ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours bien visible dans notre ciel à cette nouvelle lune (mais en passe d'être dépassée en luminosité par C/2018 Y1 (Iwamoto)), je l'ai encore vue aux jumelles avant hier soir vers m1=7.7

 

Si Rosetta et Philae étaient allés vers Wirtanen, la mission aurait été complètement différente dans son déroulé, l'environement de 46P étant radicalement différent: noyau a priori non bilobé, beaucoup moins de poussières mais plus de boules de glaces autour du noyau, composition chimique différente,...

 

Nicolas

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous tous de vos retours encourageants :) 

 

 

Il y a 11 heures, biver a dit :

je l'ai encore vue aux jumelles avant hier soir vers m1=7.7

Nicolas, ici le temps est un peu pourri... donc pas de possibilité de voir ou d'apercevoir Iwamoto... mais je ne désespère pas, car elle doit restée bien brillante une bonne partie de février. 

 

Aurais-tu l'explication pour la couleur du tracé de la comète sur l'image au foyer centrée sur les étoiles ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces couleurs bleu rouge vert sont un peu surprenantes, mais à mon avis pas réelles - ce qui me surprend aussi sur l'image trainée c'est que le noyau (sa trace) n'apparaisse pas plus net...

Je pense sinon que le passage nuageux a du jouer des mauvais tours sur la balance des blancs, et avec certains réglages / appareils il arrive aussi qu'une balance des blancs automatique ait un rendu un peu variable.

Nicolas

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah super merci... c'est vrai qu'il y a eu pas mal de passages nuageux au début de mes acquisitions... ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà donc aussi 86s de pose sur 46P lundi dernier à 60km de Paris... 24h avant d'être sous 13cm de neige à Meudon!

46p-280119-23h09m4-t407f4bddp4s-86sb.jpg.b2de5d32df2f9893717181e5a20a5b43.jpg

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Splendide cette coma verte ! :x

 

Samedi soir, j'ai fait deux poses de 4 mn... faut que je regarde ce que ça donne...

Mais le travail qui paye en priorité :|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Plusieurs astéroïdes ont été observés ces dernières années avec des attributs comètaires, et plusieurs scénari physiques distincts ont été évoqués pour l'interpréter :
       
      des astres sur des orbites d'astéroïde devenant actif uniquement au moment du périhélie : ce sont les Main Belt Comets mais ils ont généralement un vrai aspect de comète (et notamment des queues en éventail) : une trentaine a été recensée, une éjection sporadique de poussières a aussi été observée suite à une probable collision  : 354P/2010 A2 (Linear), 596 Sheila (?) et de la poussière est parfois éjectée en raison d'une rotation trop rapide de l'astre par effet Yorp : 6478 (Gault) en 2019  
      L'astéroïde 2005 QN173 découvert en 2005 et numéroté depuis (n° 248370) a fait parlé de lui cet été, puisque le 09 juillet 2021 une queue était détectée par Alan Fitzsimmons sur les images acquises par le programme ATLAS.
      Rétrospectivement, on a retrouvé une image de 2016 montrant la même activité, ce qui écarte donc la possibilité d'une collision parmi les 3 scénari ci-dessus. Il s'agit sans doute d'une nouvelle "MBC" ou astéroïde actif.
       
      Il est passé au périhélie le 14 mai, mais la fine queue est toujours visible en ce mois d'octobre :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  41 poses de 03min à -15°C  (gain 120), Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 14 octobre 2021 de 20h02 à 22h14  utc     ( 02h 03 min   d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1, Finition avec Gimp 2.10.24
       
      L'astre est assez faible (mag 18 à 19) et cette capture a été réalisée avec un fort clair de Lune (69%), à 41° de hauteur environ au-dessus de l'horizon.
      La queue est détectée ici sur 1,2' de longueur seulement (PA=246°) mais elle est vraisemblablement bien plus longue (jusque 5 ou 6').
       
      Je l'avais observé les mois précédents au C11 en CCD, je voulais en fait voir si elle était accessible au T20cm et c'est bien le cas
       
      Bon week-end.
    • By Rdj22
      bonsoir,
      voici une image de la comète C/2019L3 et ses versions inversée et annotée 
      captures faites le 17 octobre entre 4h10 et 6h10 TU, j'ai retenu 90 images de 60" 
      deux queues se détachent bien au niveau du noyau mais sont "diluées" dans le fond de ciel qui été légèrement voilé ce soir là.
      à surveiller et à tenter en couleur 
       

       

       
       

       
      TN400 f/d5 - paracorr  - ASI1600mm 
      acquisition prism10 - traitement pixinsight
      bruno
       
    • By COM423
      Bonsoir,
      Les orages se sont éloignés et j'ai pu enfin rebrancher l'ordinateur pour achever le prétraitement d'une nouvelle image de la comète 6P/d'Arrest commencé hier.
      Cette comète, qui revient tous les 6 ans et demi, est passée au périhélie le 17 septembre, mais elle a la particularité de continuer à gagner en éclat plusieurs semaines après :
      ©Seiichi Yoshida
      ( http://aerith.net/comet/catalog/0006P/2021.html )
      et çà me tenait donc à coeur de la réobserver, pile un mois après sa précédente observation :
       
      Profitant des éclaircies de mercredi dernier, c'est chose faite mais elle reste un astre difficile, basse, diffuse et complètement perdue dans la Voie Lactée (Sgr) :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 106 poses de 30s à -15°C  (gain 120), Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir, poses guidées avec dithering
      Le 29 septembre 2021 de  18h30m à 19h49m  utc     (  53 min  d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24
       
      La transparence était parfaite  grâce au mistral qui a bien nettoyé le ciel. Si la colline a plus ou moins bloqué le vent , la nuit s'est malheureusement avérée bien turbulente... et l'image finale n'est guère exploitable en binning 1x1.
       
      On devine assze bien la comète (une partie en tout cas) sur les poses de base :
      1 pose de 30s, avec binning 2x2 du lendemain
       
      Il y a tellement d'étoiles dans le champ que le compositage somme la ferait presque disparaître :
      Elle est pile au centre, traversée par une traînée d'étoile...
       
      C'est donc un compositage par moyenne avec rejet qui la montre le mieux :
      Crop Siril après correction du bruit vert
       
      La coma se détecte sur environ 3', elle est sans doute plus large mais ele se perds vite dans les étoiles du champ :
      Binning 2x2 du lendemain
       
      J'ai tenté un compositage comète + étoiles figées, un peu mieux réussi que celui de la dernière fois je pense, même si je n'en suis pas complètement satisfait...
       
      La coloration très verte de l'autre fois a été corrigée plus vers le bleu, via une correction de bruit vert dans Siril.
      En effet, si cette correction s'avère inutile quand on peut faire la correction colorimétrique par photométrie (c'est le cas du compositage réalisé sur les étoiles), elle l'est en fait sur les compositages cométaires où cette colorimétrie ne peut pas être lancée (les étoiles étant des traits...). Je fais une neutralisation de fond de ciel, à la main, et quand on regarde les histogrammes juste derrière, sur les 3 couleurs, ils sont décalés.
       
      Bon ciel pour les jours à venir.
    • By COM423
      Le 21 juillet 2020, un astre parfaitement stellaire (2020 PV6) fut découvert à la magnitude 22, rien de folichon a priori.
      Dix mois plus tard, l'astéroïde s'est avéré être une comète à l'approche de son périhélie et devint donc la comète C/2020 PV6 (Panstarrs).
       
      D'abord basse dans le ciel du matin en mai et juin, elle a eu le bon goût d'être observable ensuite une grande partie de la nuit et assez haute dans le ciel
       
      Elle a flirté cet été avec la magnitude 14, ce n'était donc pas à proprement parler une comète brillante mais elle fut intéressante à imager car plutôt jolie.
      Je vous laisse en juger par vous même sur cette compilation des 5 observations réalisées au Newton 200 mm à F/4 :

       
      Il y avait parfois des petites galaxies dans le champ, voici donc des champs plus grands pour ceux que çà intéresse :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 34 poses de 45s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr
      Le 08 juin 2021 de 02h12 à 02h45 utc          (  25 min 30s  d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       

       
      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 130 poses de 30s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en haut
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering
      Le 30 juillet 2021 de 21h43 à 23h11 utc          (  01h 05 min d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 114 poses de 45s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en haut
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering
      Le 14 août  2021 de 21h06 à 23h02 utc          ( soit 01h 25 min 30 s d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 99 poses de 60s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering
      Le 30 août 2021 de 19h13 à 21h17 utc          ( soit 01h 39 min d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 44 poses de 90s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering
      Le 12 septembre 2021 de 19h02 à 20h26 utc          ( soit 01h 04 min 30 s d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       
      Bonne fin de week-end et bon ciel à tous.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Au milieu de milieu la nuit du 31 août au 01 septembre dernier, j'avais fini les champs qui me tenaient le plus à coeur avant que la Lune ne se lève.
      C'était le début de la lunaison de septembre, la Lune était décroissante  mais elle venait de se lever et éclairait encore à 34%.
      J'avais donc stoppé mon programme principal pour cette nuit, mais comme il faisait grand beau (et avec une turbulence clémente) je n'allais pas remballer.
       
      J'avais repéré sur skychart que la petite comète 193P était cette nuit là près de plusieurs galaxies.
      Avec une période de 6,7 ans, 193P/LINEAR-Neat fait cette année son 3ème retour au périhélie (le 25 août) depuis sa découverte en 2001.
      C'était le moment idéal pour l'observer, même si elle n'a pas dépassé la magnitude 16, je l'avais observée le mois précédent au C11 et savait qu'elle était photogénique avec une petite queue.
       
      Jj'ai donc pointé le champ et suis resté dessus pendant près de 2h du coup. Au final, j'ai bien fait car quoique petites et faibles, je trouve ses voisines de ciel bien photogéniques finalement
       
      Pour commencer, une image brute de base (3 min) :

      La comète, et la principale galaxie (NGC 7667) sont bien visibles.
       
      Pour bien voir les galaxies, il faut bien sûr faire un compositage stellaire mais la comète y paraît alors allongée (c'est la traînée au centre...) :

      (Par contre, je n'ai aucune idée de ce qui a pu causer la tâche en haut  à gauche de l'image... Si quelqu'un a une idée ?)
       
      La comète ne se révèle qu'en faisant un compositage cométaire : c'est là qu'on la voit véritablement, avec alors la queue que j'avais à peine devinée sur certaines poses durant les acquisitions :

       
      Il était donc tentant de faire une image de synthèse, en insérant la comète dans le compositage stellaire.
      C'est une manipulation délicate sur laquelle je butais depuis longtemps et qui ne peut se faire que manuellement, en post-traitement, ce qui demande mine de rien pas mal de pratique et de temps...
       
      Mais je crois que c'est une des premières fois où je m'en sors assez bien :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 35 poses de 03 min à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas
      Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering
      Nuit du 31 août au 01 septembre 2021 de 23h31 à 01h22 utc          ( soit 01h 45 min d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp.
       
      En tout cas, j'en suis plutôt content
       
      Voici une version annotée :

       
      Concernant la comète, elle a une chevelure de 18 à 20" de diamètre et la queue de poussières en éventail est visible sur 4 à 5' de longueur avec un axe central vers PA=232°.
       
      Bonne nuit.
  • Upcoming Events