guy03

formation cratére

Messages recommandés

Bonjour à tout le monde.

Je me pose une question toute simple:$, combien de temps se passe t'il en ( moyenne ....) entre le moment de l'impact d'une météorite (une grosse genre qui fait un cratère de 80 km-100km comme Copernic par exemple et le résultat final? Quand je parle de résultat final je veux dire par là.... fond du cratère refroidi,solidifié  etc. Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour Guy,

Cela suppose maîtriser les échanges thermiques (tant en qualité qu'en quantité) lunaires. C'est une question que je me pose également.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, guy03 a dit :

Je me pose une question toute simple:$, combien de temps se passe t'il en ( moyenne ....) entre le moment de l'impact d'une météorite (une grosse genre qui fait un cratère de 80 km-100km comme Copernic par exemple et le résultat final? Quand je parle de résultat final je veux dire par là.... fond du cratère refroidi,solidifié  etc. Merci.

Vous avez trois phases principale dans la formation du cratère :

* le choc, temps caractéristique de quelques d/v, où d est le diamètre de l'impacteur et v sa vitesse. C'est la phase de contact + compression

* L'excavation, où l'onde de gravité qui résulte de la compression initiale se propage est forme le cratère proprement dit. Temps caractéristique : sqrt(D/g) où D est le diamètre du cratère et g le champ de gravité local. Application numérique : 10s pour Meteor Crater, plus de dix minutes pour les grandes mers lunaires.

* Modifications ultérieures (pic central, etc) : Temps caractéristique quelques sqrt(D/g)

 

On peut rajouter une quatrième phase, celle de la chute des éjectas, mais cela n'influence pas trop la forme du cratère proprement dit.

Donc en gros en une minute c'est fini pour les petits cratères et une heure pour les (très) gros.

 

J'ajoute que la meilleure approximation expérimentale de l'étude des cratères est l'essai nucléaire Storax Sedan, réalisé à faible profondeur en juillet 1962 (officiellement pour voir si on pourrait s'en servir pour des applications civiles minières...). L'explosion a creusé un cratère de 100m de profondeur et 400m de diamètre, cratère dit simple dans la nomenclature des cratères d'impact, avec une forme de bol caractéristique.

 

Accessoirement, le cratère a aussi servi de terrain d'entraînement... aux futurs astronautes des missions Apollo.

Modifié par dg2
  • J'aime 6
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci DG2 d'avoir pris le temps de répondre, vraiment intéressant tout cela! 

Modifié par guy03

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, dg2 a dit :

J'ajoute que la meilleure approximation expérimentale de l'étude des cratères est l'essai nucléaire Storax Sedan, réalisé à faible profondeur en juillet 1962 (officiellement pour voir si on pourrait s'en servir pour des applications civiles minières...). L'explosion a creusé un cratère de 100m de profondeur et 400m de diamètre, cratère dit simple dans la nomenclature des cratères d'impact, avec une forme de bol caractéristique.

 

 

Une vidéo impressionnante du test et une photo, et cerise sur le gâteau une conséquence tragi-comique :

 

 

 

Sedan_Plowshare_Crater.jpg

soud.JPG

Modifié par jackbauer 2
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'un cratère est créé très très vite dans sa forme quasi définitive ... mais son refroidissement complet ? Je suis sec, là (si je peux m'exprimer ainsi).

Claude

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Comme CLaude, j'aurai préféré voir l'impact d' une météorite que ce triste spectacle que devons à Homo sapiens.

En tous cas l'effet visuel de nombreux cratères lunaire évoque bien cette forme caractéristique.

 

Bon ciel lunaire & terrestre

Modifié par Loup Lunaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant tout ça ! 

En ce qui concerne le temps de refroidissement je crois me souvenir que Fernand Raynaud a donné la réponse .. 

  • J'aime 3
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

Très intéressant tout ça ! 

En ce qui concerne le temps de refroidissement je crois me souvenir que Fernand Raynaud a donné la réponse .. 

Toujours à l'affût, Alain!:ph34r:

Amitiés 

  • J'aime 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, hamilton a dit :

Toujours à l'affût, Alain

 

Bé oui je reste dans les canons d'Astrosurf :) 

  • J'aime 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On s'y croirait presque!!

Sedan_Plowshare_Crater.jpg.1a28ef6ebfbd127863a90942b8e60512.jpg

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Impressionnant ce "trou"!!!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant cette expé d'explosion nucléaire au résultat final éloquent , Ralph Baldwin avait remarqué que les bombardements effectués pendant la 2ème guerre mondiale produisaient des cratères semblables à ceux de la Lune. Et il en fit quelques expériences très concluantes après guerre.

Claude

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, leonardcauvra a dit :

Avant cette expé d'explosion nucléaire au résultat final éloquent , Ralph Baldwin avait remarqué que les bombardements effectués pendant la 2ème guerre mondiale produisaient des cratères semblables à ceux de la Lune. Et il en fit quelques expériences très concluantes après guerre.

Historiquement, l'hypothèse de l'origine volcanique des cratères lunaires semblait en effet renforcée par le fait que les cratères étaient majoritairement circulaires alors qu'on s'attendait à ce que des impacts obliques forment des cratères allongés. Les conflits de la première guerre mondiale ont montré que l'argument n'était pas recevable.

Modifié par dg2
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, leonardcauvra a dit :

C'est vrai qu'un cratère est créé très très vite dans sa forme quasi définitive ... mais son refroidissement complet ?

La majeure partie de l'énergie de l'impact est transmise sous forme d'énergie mécanique.  Sauf si l'impacteur est vraiment très gros, les volumes fondus et vaporisés ne sont pas très grands par rapport au volume de l'impacteur, donc ils impactent (sans jeu de mot) relativement peu sur le résultat final. Pour des impacteurs vraiment très gros en revanche c'est plus compliqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, dg2 a dit :

les volumes fondus et vaporisés ne sont pas très grands par rapport au volume de l'impacteur, donc ils impactent (sans jeu de mot) relativement peu sur le résultat final. Pour des impacteurs vraiment très gros en revanche c'est plus compliqué.

 

Question de béotien. :o

Compte tenu de la faible gravité régnant sur la lune, et si j'en crois les images des missions Apollo avec jeep  où le regolhite semble un peu flotter derrière les roues,  les volumes de poussière et autres "ejectats" pourraient-ils former un nuage très volatile et qui resterait comme en suspension. ..un certain temps?

 

Comme il n'y a pas d'atmosphère je me doute que même le plus gros des astéroïdes ne provoquerait pas d'hiver nucléaire ! -_-

 

J'imagine, si cela était filmé,  une projection comme au ralenti, quelle que soit la violence dû à  la taille de l'impacteur. 

 

Qu'en est-il docteur ? ;)

 

Amitiés 

Modifié par hamilton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprend rien à ce bout de film. Est-ce la Lune ? On dirait chez nous ... Arf, Bering sea, ça chez chez nous  :) 

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par Christian Arsidi
      Bonsoir,
      Je vous joins ma toute dernière série traitée de 45 images retenues sur plus de 500 avec AS!3. Je pense que cette version 4 de la Super Pleine Lune est ma meilleure image sur les quatre séries!
      Bonne soirée
      Christian
       
       
      Pensez à cliquer sur l'image pour la voir plein format
       
       


    • Par dfremond
      Bonjour a tous
      Suite a l'impact survenu pendant la totalité de l'éclipse de janvier dernier, j'avais le projet d'aller voir la zone touchées par cette météorite et de chercher une éventuelle trace: Projet un peu fou, puisque selon certaines estimations, que j'espère pessimistes, l'objet n'aurait laissé qu'un petit cratère au delà des possibilités de nos instruments.. Et si tout le monde se trompait? On peut rêver...  
      Il fallait d'abord déterminer exactement la zone de l'impact. A partir d'une photo trouvée sur le net (que l'auteur me pardonne, je ne sais plus a qui elle appartient...) j'ai superposé avec une carte realisée avec le programme "atlas virtuel de la lune" en reproduisant la libration réelle. j'ai superposé avec la photo de l'impact, et j'ai trouvé un position assez précise.  J'ai constaté que je trouvais le même endroit que deux astronome (zuluaga et Al) dont voici l'estimation.

       
      Voici mon estimation:

       
      Fort de cette certitude sur la zone à étudier, j'ai attendu que la phase de la lune soit favorable (quelques jours avant la pleine lune) pour voir une lumière assez rasante pour avoir la chance de voir quelque chose.  La météo était enfin d'accord le 19 mars au soir. (malgré un seeing plus que moyen, mais bon...) 
      J'ai fait une série de captures, avec traitement habituel AS3 registax, et j'ai refait une petite vidéos en réalignant le résultat de stacking de chaque capture, pour, mentalement, éliminer le reste de bruit.
       

       
      Comme on peut le voir, la météorite est tombée dans une région très escarpée, parsemée d'anfractuosités, et finalement, l'éclairage rasant est un peu trompeur: on a du mal a comparer avec un atlas ou une autre photo avec lumière moins rasante...  
       
      Sur une de mes photo, j'ai entouré la zone probable d'impact.
       

       
      On voit au centre un tout petit cratère a la limite du visible, je le retrouve sur deux de mes clichés,  mais il y a une foultitude de petits cratères, de replis, de minuscules points très clair dans la zone probable d'impact, et bien malin sera celui qui pourra affirmer que c'est quelque-chose de nouveau..  La seule solution serait de comparer avec des clichés antérieurs avec la même phase et si possible la même libration. Je n'en ai pas. Si vous pouvez participer en comparant avec vos clichés, c'est a vous de jouer..
      Bonne nuit

       
    • Par pe.ce
      Bonjour ,
       
      Toujours la Lune 22/03-2019 ,essai avec projection oculaire …
       
      C8 + monture Super Polaris
      EOS 600D
      oculaire 12,5mm ortoscopique (1980) tirage #
      video 705 images 180 conservées
      Logiciels : EOS Camera Mmovie Recorder ; VirtualDubt (,MOV en ,ASI) ; AS!3;RegiStax6 .
       
      La mise au point n’est pas parfaite ; fort grossissement ,difficulté de faire une bonne ,la monture très (trop) chargée vibre lors de la MAP ..
       
      Je joins une image « brute » sortie AS!3 ,et une image « RegiStax juste la 1ere couche « ondelettes » .
       
      Si un « courageux » veut s’amuser avec la « brute » pour voir ce qu’on peut en tirer je suis preneur …bon courage .
      Cordialement .
      pe.ce


    • Par stéphane47
      Belle soirée samedi,
      Mewlon 180 et téléphone a main levée derrière oculaire hyperion 36.
      stephane
    • Par Christian Arsidi
      Bonsoir,
      Je vous joins ma dernière série traitée de 45 images retenues sur plus de 500 avec AS!3. je pense que c'est ma meilleure image de la Super Pleine Lune?
      Bonne soirée
      Christian
      Pensez à cliquer sur l'image pour la voir plein format

  • Images