jm-fluo

Qu’en est-il de la transmission lumineuse de nos instruments ?

Messages recommandés

On pourrait parler de la transmission lumineuse

On a souligné l'intérêt ou pas, pour certain d'exploiter son instrument à 100% de son rendement au niveau du PS. Une lunette à aussi un rendement transmission lumineuse plutôt top :-)

Un instrument, avec ces deux surfaces de réflexion n'est déjà plus qu'a 77%  sortie d'usine ou de chez l'artisan, avec sa couche d'aluminium ;-) et le temps ne devrait rien arranger à l'affaire ;-)

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Tu as les traitements haute réflectivité a 98 ou 99%. Mon dobson en est pourvu par exemple :) et ça bouge très peu (j'envisage de le faire refaire 15 ans après).

Modifié par devoniak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, devoniak a dit :

Tu as les traitements haute réflectivité a 98 ou 99%.

Je connais pour les RC, donc même sur les miroirs ?

La couche d'aluminium n'est plus d'actualité alors ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention à ce qu'on va répondre (si on a envie de répondre....)

Notre Administrateur a fermé le précédent post où tu as posté exactement le même commentaire, alors fais gaffe -_-

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne faut pas non plus dramatiser :

77% de transmission ne fait perdre  qu'environ 0,3 magnitude sur un gain de plus de 8 magnitudes (pour un 254 mm) par rapport à la vision à l'œil nu.

Et 85%, une perte de 0,2 magnitude.

Rien de bien dramatique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J ai la chance d'avoir un des premiers skyvision et a l'époque déjà ce genre de traitement existait (2005). Sinon avant tu avais l'argenture.

 

Les SCT bénéficient de traitements du même genre.

 

Donc si tu achètes un newton demandes comment le miroir a été traité :)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là par contre JM je ne te suis pas trop, mon 300 de chez Grière doit être à 95 %, confirmé par ses dires suite à une de mes questions.

 

Sinon dans mon post sur le test entre des 10X50 et  des 8X42 de meilleure qualité on voit bien l'effet de meilleurs traitements probablement : les 8X42 ED sont clairement plus lumineuses en CP que les vieilles 10X50 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Là par contre JM je ne te suis pas trop, mon 300 de chez Grière doit être à 95 %, confirmé par ses dires suite à une de mes questions.

Je disais simplement qu'une couche d'aluminium "neuve" ne réfléchit que 88 % de la lumière, soit une perte de 12% et qui se cumule à chaque réflexion donc après le secondaire, on arrive a 77% 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Matthieu Conjat a dit :

Attention à ce qu'on va répondre (si on a envie de répondre....)

Notre Administrateur a fermé le précédent post où tu as posté exactement le même commentaire, alors fais gaffe -_-

+1:)

 

Plus sérieusement, M.M Opt...propose un traitement hydrophobe "haute reflectivité 96%". J'ai fait re-aluminé le miroir principal du mon DF510 avec ce nouveau traitement en cours depuis 2018. Le résultat est spectaculaire par rapport à mon ancienne l'aluminure "Hilux" de chez Orion optic. Terence Pelletier a fait traiter un miroir de 200mm pour essai, avec une réflectivité de 99% garanti à vie. Il faudrait lui poser la question sur les résultats obtenus. De mémoire, le gain, entre un traitement standard et un traitement "haute reflectivité 96%" doit être de l'ordre de 0,1 magnitude par surface réfléchie. C'est le seul de détection des variabilistes. Un écart de 0,2 magnitude pour un Newton complet commence à se voir mais le gain n'est pas transcendant.

 

 

Modifié par Jean-Noel
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca fait quand même un paquet d'années que le standart en aluminure c'est 94% voire plus.

Et sur le refracteur, le renvoi coudé, il bouffe quoi comme transmission avec son traitement à 88% ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le standard c'est du protégé simple : regardez plutôt la courbe, la surface n'est pas énorme c'est pas trop cher

miroir-tt.JPG.76511f4a30acb68fe3c4a1a736445ec9.JPG

ensuite le diélectrique : 99%

un prisme c'est 98-99% par la transmission sur les faces plates, verre compris, sur la diagonale c'est 100% par effet brewster

 

Pour les lentilles : Alain (MCM Optique) m'a parlé d'un anti-reflet multi-couche qui doit faire ça sur du crown standard, un peu moins bon sur une face flint (2 faces par lentilles) :

coating4.jpg

A part ça les verres sont relativement transparent pour 10mm traversés : 99.8% parfois un peu moins surtout dans le bleu.

ex. : https://refractiveindex.info/?shelf=glass&book=BK7&page=SCHOTT

ex.2 : https://refractiveindex.info/?shelf=glass&book=FK51A&page=SCHOTT

 

Modifié par lyl
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

On a souligné l'intérêt ou pas, pour certain d'exploiter son instrument à 100% de son rendement au niveau du PS. Une lunette à aussi un rendement transmission lumineuse plutôt top :-)

Un Newton, avec ces deux surfaces de réflexion n'est déjà plus qu'a 77%  sortie d'usine ou de chez l'artisan, avec sa couche d'aluminium ;-) et le temps ne devrait rien arranger à l'affaire ;-)

 

Et donc, on reste à 5" pour être sûr d'avoir   un bon 97 à 98% de transmission ? :) 
77% tu es pessimiste je pense, il y a à mon avis de plus de plus de traitements plus qualitatifs que ça. 
Si tu prends cette hypothèse pessimiste sur un 200 mm avec 35% d'obstruction il y a autant de lumière que dans un instrument de 164 mm parfait, c'est donc toujours plus qu'une belle lunette de 130 mm (60% de plus). Et surtout si on parle luminosité, les télescopes permettent facilement de monter à 300mm et plus ; et là en terme de photons, les instruments de 4/5" sont sur la bande d'arrêt d'urgence :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr qu'il existe des technologies pour avoir des transmissions de l'ordre de 95 %, mais si c'est en général une option, c'est que le standard n'est pas à ses valeurs. J'ai toujours lu que les miroirs de Newton étaient à un peu moins de 90 %, genre 88 %.Donc avec les deux miroirs, une valeur de 77 % me paraît plausible. C'est, en grande partie, ce qui explique pourquoi les lunettes atteignent des magnitudes limites légèrement supérieures aux Newton de même diamètre (le taux d'obstruction n'agit que de façon négligeable sur la magnitude limite).

 

Exemple : un Newton de 200 mm avec 50 mm d'obstruction et deux miroirs à 88 %.

− L'obstruction fait perdre 0,07 magnitude.

− La transmission de deux fois 88 % fait perdre 0,28 magnitude (quatre fois plus).

 

Dit autrement :

− Un 200 mm obstrué à 25 % est équivalent à un 193,65 mm.

− Un 200 mm avec deux miroirs à 88 % est équivalent à un 176 mm avec deux miroirs à 100 %;

Modifié par Bruno-
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, lyl a dit :

Le standard c'est du protégé simple

C'est ce que fait Zen d'ailleurs, car il dit (de mémoire) que c'est plus reproductible et ce ça diffuse moins.

 

 

Modifié par olivdeso
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Bruno- a dit :

J'ai toujours lu que les miroirs de Newton étaient à un peu moins de 90 %, genre 88 %.Donc avec les deux miroirs, une valeur de 77 % me paraît plausible.

 

On peut même aller plus loin dans la "lecture",  et dire qu'un instrument à aluminure obstrué à 20% , avec deux surfaces de réflexion, son taux de transmission lumineuse sera de 62%.

 

NB : les donnés 88% et 77% c'est pour un instrument avec deux surfaces de réflexion et avec une obstruction de 0%

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, jm-fluo a dit :

On peut même aller plus loin dans la "lecture",  et dire qu'un instrument à aluminure obstrué à 20% , avec deux surfaces de réflexion, son taux de transmission lumineuse sera de 62%.

Il y a une erreur de calcul là, 20% ça t'a fait 4% de perte en surface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces valeurs de 95% , 99%,... concernent-elles tout le spectre visible ou une (gamme de) longueur d'onde très restreinte ? Inversement, ça couvre quelle largeur spectrale, de telles valeurs?

 

De même, pour ceux qui jouent avec l'IR, est-on toujours dans des réflectivités du même ordre? (avec un coating basé sur de l'aluminium. Après, y'a toujours l'argent (l'élément) dans les fonds de tiroirs.)

 

PS:C'est juste une question, ça n'a normalement rien de sarcastique

 

Modifié par Jijil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu’en est-il de la transmission lumineuse de nos instruments ?

 

Pour revenir à la question initiale, elle est très bonne . Deux surface optiques en haute réflectivité pour le minimum d’intermédiaire entre le ciel et ma rétine. Un signal pur quoi! :P

 

Mais une question me turlupine. Imparable celle là. Qu'en est-il de la transmission lumineuse de vos cristallins et de votre ciel. Et de votre perception rétinienne et de son éducation. C'est plutôt par là qu'il faut chercher le maillon faible, non ? Et qui relativise la chaîne optique instrumentale. Dans une proportion qui m'a toujours surpris.;)

  • J'aime 5
  • J'adore 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Il y a une erreur de calcul là, 20% ça t'a fait 4% de perte en surface.

Oui et non :-)

Le taux de transmission de 62% c'est pour un instrument avec une obstruction de surface de 20% :-)

Maintenant si je prends une obstruction de surface 4% (soit une obstruction de diamètre 20%) j'arrive à un taux de transmission lumineuse de 74% :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon avis là-dessus c'est qu'il ne faut pas trop se prendre la tête avec les instruments modernes. En bout de chaîne avec un réflecteur tu peux descendre à 70%, je dirais 80% avec un réfracteur.

Ca ne va pas changer grand chose par rapport à la qualité de fabrication.

entre 80 et 90% de transmission tu vas grapiller 5% de grossissement planétaire : bof.

Sur une partie particulière :

Vernonscope l'a prouvé avec ses oculaires bien conçus : le traitement diffuse peu, les reflets/fantômes sont gérés par les courbures en conception.

Sur les achromats : Bresser est assez radin avec son simple Mgf2 sur les achromats mais ils concoivent dans la même idée, doublets très espacés comme dans le temps. La transmission est moins bonne mais le piqué est contrôlé pour la même raison.

 

D'une manière générale, c'est toujours le soin ou le diamètre qui va trancher, l'essentiel est que la conception soit bien réfléchie

Un oculaire à 8 lentilles va nécessiter le top en anti-reflet (ex. : pentax XW)

Un objectif triplet tiré à quatre épingles sera nul si tu lui colles du MgF2 tout simple.

Un miroir mal poli sera une daube avec du traitement Hilux...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La remarque de Bernad Augier est excellente :)

Nos yeux, la qualité du ciel, notre état de fatigue, notre acuité visuelle font bien plus de dégats que les variables de traitement optique ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bernard Augier a dit :

Qu'en est-il de la transmission lumineuse de vos cristallins et de votre ciel

Ben si tu observes avec un problème de cataracte, les choses vont se gâter rapidement :-)

Je parle de transmission en sortie de foyer :-)

"il faut aussi exploiter notre détecteur (l’œil) dans les meilleures conditions compte tenu de ses aberrations optiques. Cette condition conduit à réduire la pupille de sortie à moins de un millimètre valeur pour laquelle l’œil peut être considéré comme optiquement parfait."

Laurent's Scope Page

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, lyl a dit :

entre 80 et 90% de transmission tu vas grapiller 5% de grossissement planétaire : bof.

D'accord avec toi :-)

Après on peut se poser la pertinence d'une APO multi-traitée et "huilée" qui a une transmission lumineuse proche de 97% !! 

Certains disent qu'ils en voient "plus" en CP avec ce genre d'instruments qu'avec un SC de plus gros diamètre ! ;-)

Le ceci peut-il expliquer le cela ? ;-)

Sachant qu'en moyenne les SC sont entre 64% et 71% (source Sky&Telescope)

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, jm-fluo a dit :

On a souligné l'intérêt ou pas, pour certain d'exploiter son instrument à 100% de son rendement au niveau du PS. Une lunette à aussi un rendement transmission lumineuse plutôt top :-)

 

Bonjour,

 

Tu me connais , j'exploite à 150% mon instrument sans  doute l'effet  de n'en avoir qu'un seul et unique sous le coude.

Je ne sais pas si elle ont une transmission lumineuse top, mais le trapèze dans Orion à 200x (avec turbu nulle, mais en ville) sur la 90 (avec abbe/barlow TAKA) une des quatre étoiles semble s'éteindre un peu, mais la vision reste bien agréable.

 

Il est vrai que mon traitement antireflet est "assez basique" un bleu très clair, d'ailleurs Myriam de quel nature est-il ?

 

Bon ciel aux réfracteurs

 

Modifié par Loup Lunaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

Le taux de transmission de 62% c'est pour un instrument avec une obstruction de surface de 20% :-)

Oui sauf que personne ou presque n'a de télescope obstrué à 20% en surface, ça fait 44% d'obstruction !
A part certains RC qui ne seront jamais utilisés en visuel, ça ne correspond à aucun télescope. L'ordre de grandeur sur nos télescope c'est plutôt 10% de perte en surface et non pas 20. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.