Recommended Posts

Bonjour,

Parmi vous, y a t'il un astram qui a eu la curiosité ( et  le temps ) de contrôler par foucaultage ( dans de bonnes conditions  :ph34r:) , le miroir d'un télescope du commerce, SW par exemple, 200 / 800 ou 250 / 1000  ? 

Si "oui" quel est le résultat ?

L'idée est d'en transformer un en Cassegrain coudé , mais faut' il que la qualité du primaire soit correcte avant de s'attaquer au polissage d'un miroir hyperbolique .

Merci de vos éventuels retours .

Michel Delmas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour,

 

Il y a eu des astrams qui eu ont la curiosité et le temps bien sûr de faire cela et même un artisan connu du côté de Nevers (d'autres aussi par ailleurs). Il n'y a pas "un" mais "des" résultats, propres à ces miroirs issus de Newton du commerce. Certains sont très bons, d'autres moins. Ce qui n'a rien d'exceptionnel pour des miroirs industriels.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, le plus simple c'est de faire un contrôle de TON miroir, car une statistique ne peut pas suffire à lancer ton projet.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

dans ton projet, le souci n'est pas le primaire. Commence par prospecter pour le secondaire :)

 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fred-burgeot a dit :

dans ton projet, le souci n'est pas le primaire. Commence par prospecter pour le secondaire

J'ai l'intention de fabriquer le secondaire, j'en ai fais un il y a belle lurette, je ne me souviens pas d'avoir eu des difficultés particulières ( fabrication du miroir sphérique de référence en même temps que le convexe, contrôle de la déformation avec la méthode interférentielle )

Par contre un miroir a f/d 4 je n'en suis pas capable , le plus ouvert que j'ai fais est un 210 à f/d 5.6.....

J'avais tenté un 150 à f/d 4 il y a  longtemps également, après un nombre impressionnant d' heures d'acharnement  thérapeutique j'ai capitulé , le disque de verre est emballé dans un carton et attends toujours ;)....

 

Il y a 2 heures, Maïcé a dit :

Bonjour, le plus simple c'est de faire un contrôle de TON miroir, car une statistique ne peut pas suffire à lancer ton projet.

Je pose la question avant de l'acheter...;)

 

Il y a 2 heures, BL Lac a dit :

Certains sont très bons, d'autres moins.

Je me satisfais de cette réponse , de savoir qu'il y en a de très bons va m'aider à évaluer le risque ( on aurait pu me répondre qu'ils était tous très moyens...)

 

Merci beaucoup pour vos réponses,

Michel Delmas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

pour info : nous avons mesuré le miroir de mon Astrotech AT8IN (200/800 donc) à Lambda/6 - au foucault de l'atelier de la SAF.

Et comme mentionné par les autres, cette mesure n'est représentative que de mon miroir ;)

 

++

Florent

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michel,

 

Je vois que tu as du mal à résister à l'appel de la poix :D

Au GAP, on avait testé deux 300 de chez Orion à l'interféro mais ils étaient à F/D = 5. Cela dit, leur forme était bonne (Strehl d'environ 90%). L'état de surface était par contre pas terrible sur l'un des deux. Du coup, pour ta préoccupation (F/D=4), ça n'est pas très comparable. Tu peux trouver par contre des rapports de mesures réalisés par Frédéric Jabet (AiryLab). J'y ai repéré des Skywatcher et un GSO correspondant à tes critères. C'est ici : http://airylab.fr/rapports-de-mesure/

 

a+

 

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Daniel !

Merci pour ces infos ! je vais regarder ça de près avant de prendre une décision.

Cordialement,

Michel.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir, 

 

ca va faire 15 ans maintenant qu'on me confie des miroirs industriels pour diagnostique, je dirais que chaque miroir est une pièce unique.

 

frG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jean dijon a dit :

pour un miroir à F/D=4 je regarderai chez Telescope Express il peuvent etre en quartz et  livré avec un control à l'interferometre

Merci beaucoup Jean pour cette info, effectivement sur leur site un 203mm f/d 4 à 445 € aluminé....si la qualité n'était pas au rendez vous ils ne fourniraient pas de certificat de contrôle.

 

Il y a 2 heures, Fr.g a dit :

ca va faire 15 ans maintenant qu'on me confie des miroirs industriels pour diagnostique, je dirais que chaque miroir est une pièce unique

C'est effectivement ce qui ressort de tout les commentaires, franchement je pensais innocemment qu'avec les machines dont disposent désormais les fabricants et probablement l'énorme  possibilité de maitriser les paramètres du polissage, la qualité allait s'uniformiser un peu , beaucoup....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour du F/D 4, je prendrais plutôt un skywatcher en industriel, comme celui testé par Airy Labs. Les skywatchers de grand diamètre , 200 et plus, sont bon à très bon en forme. Les bouses sont rares.

Je n'en connais pas personnellement dans les miroirs récents de ce constructeur, mais ça existe peut-être. Chez GSO c'est nettement plus variable, en Newton. (pas en RC)

Bref à mon avis tous les miroirs industriels ne sont pas à mettre dans le même panier. Il y a des tendances. Mais il n'y en a pas deux pareils c'est vrai.

 

Voir les tests de Tommy Navratil de Teleskop Austria: 

 

https://interferometrie.blogspot.com/?m=1

 

fut un temps, ils testaient les skywatcher et les utilisaient dans leurs propres Newtows carbones si OK (voir le blog). Un collègue utilise un 250 F/D4 de chez eux, effectivement ça marche bien. Yn autre collègue utilise un 250 SW F4 bien ausdi. ça plus Airy Lab ça fait une petite tendance.

Teleskop Austria utilise aussi des miroirs Quartz, peut être les mêmes que TS? 

 

Mais pour de la qualité, il y a nos fabricants Français.

 

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, olivdeso a dit :

 

Mais pour de la qualité, il y a nos fabricants Français.

Nous sommes tous d'accord sur ce point .

 

Il y a 8 heures, olivdeso a dit :

Pour du F/D 4, je prendrais plutôt un skywatcher en industriel

Avec l'avantage qu'il y a le tube (araignée, support miroir, porte oculaire , collier ), ce qui va simplifier la tache en se concentrant sur la fabrication du miroir hyperbolique.

 

L'idée étant de fabriquer un cassegrain coudé tueur de planète à f/d 20 de Ø 200 pour passer en dessous des turbulences qui m’empoisonnent la vie pour la photo planétaire avec mon Ø 400  ( pour le visuel en planétaire, paradoxalement, le Ø 400 et la bino c'est que du bonheur, hors de question de descendre en dessous...  ) 

 

Le but de ma question initiale était d’être rassuré sur la qualité (au dessus de médiocre) d'un miroir industriel, globalement vos réponses sont encourageantes .

 

Merci encore pour vos avis pertinents.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jensrien a dit :

C'est effectivement ce qui ressort de tout les commentaires, franchement je pensais innocemment qu'avec les machines dont disposent désormais les fabricants et probablement l'énorme  possibilité de maitriser les paramètres du polissage, la qualité allait s'uniformiser un peu , beaucoup....

et du coup on serait payé à quoi faire ? ! ;-)

Au prorata du nombre de miroirs asiatiques mis sur le marché, je n'ai aucune idée de comment ils sont fabriqués, aucune photo d'intérieur d'usine, de visite d'usine filmée etc bref de quels sont leurs procédés de fabrication, on m'a parlé d'ancienne usine qui bossait pour du militaire coté syntha, mais je n'ai pas plus d'info.

Si quelqu'un en a, je suis curieux et  preneur.

De la quantité de miroir que j'ai pu tester et repolir, beaucoup de 400 mm , le défaut récurent est un mamelonnage en "strie " symptomatique d'un polissage avec un support dur et / ou du poids, en sachant également que le lorsque je repoli ces miroirs, je suis obligé d alléger également les poids que j'utilise, le verre utilisé étant très " mou " 

Les formes testées sont elles par rapport au vieux meade starfinder en nette amélioration, en autocollimation, les défauts sont autour de L / 4 

Mais également une aluminure qui part comme un cachet d'aspirine dans l'acide chlorydrique contrairement au traitement réalisé  intra muros. 

fr.G

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Fr.g a dit :

un mamelonnage en "strie " symptomatique

Le défaut du débutant... je ne ris pas trop vu que ça m'est arrivé.

C'est l'abrasif qui doit bosser : on doit rester en "polissage 3 corps"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Fr.g a dit :

Les formes testées sont elles par rapport au vieux meade starfinder en nette amélioration, en autocollimation, les défauts sont autour de L / 4 

Mais également une aluminure qui part comme un cachet d'aspirine dans l'acide chlorydrique contrairement au traitement réalisé  intra muros. 

 

merci pour l'info

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now