jm-fluo

Chercheur "point rouge" ou "réticulé éclairé" ?

Messages recommandés

Bonjour à tous

J'aurai besoin d'un retour sur les chercheur "viseur à point rouge".

Qu'elles sont les différences avec un viseur à point rouge et un chercheur "optique" éclairé et réticulé ?

merci pour vos réponses ;-)

NB : je trouve que mon 6x30 Vixen n'est pas assez lumineux !!

Je mets la photo des chercheurs qui m'ont interpelé  (39 euros pour le premier)  

Chercheur point rouge 39 euros.png

Chercheur point rouge 125euros.png

Chercheur reticulé 7x50 taka.png

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour

 

Pour moi ce n'est pas la même utilisation !

 

Le point Rouge pour Lune et Planètes

le Réticulé éclairé pour CP y cis Etoiles doubles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,
je ne suis pas fan des chercheurs optiques, j'adore mon telrad, le baader 5 à la cote aux USA, il me fait de l’œil aussi et surtout il permet de viser le soleil sans ajout de filtre...
le taka est très bien mais tout le monde se plain de son support, à voir si on pourrait le monter dans un support autre que TAKA qui ne tiens pas bien le réglage d'une séance sur l'autre d'après les dires
pour le baarder 3 faudrait savoir s'il est en métal ou en plastique il me fait penser au point rouge ES qui est tout pourri
les chercheurs réticulés faut prévoir l'éclairage en plus (euros) 

Pour une lunette peut être préférer un chercheur coudé ça évite de se casser le cou vers le zénith, ou bien le placer au niveau des anneaux plutôt que proche du porte oculaire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, arnaud18 a dit :

Pour une lunette peut être préférer un chercheur coudé ça évite de se casser le cou vers le zénith

Je suis bien d'accord avec toi, moi les planètes sont toujours au zénith ;-)

c'est pour cela que j'ai investi dans un chercheur coudé, mais mdr c'est aussi un 6x30 ;-)

 

1- chercheur coudé 30 mm .png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo !

ben les différences, tu les as trouvé toi-même : yena des qui ont une optique, ça grossit donc et c’est plus lumineux, et c’est le top quand le réticule est éclairé (variable), et yena des qui ne sont qu'une mire, un simple viseur, matérialisé par un point rouge.

Un viseur point rouge, c’est extra quand il y a matière à viser à l’œil nu, donc soit planète en ciel urbain, soit en CP sous un bon ciel. Juste que c’est parfois fragile (je dois en être à mon 4° et j'ai depuis abandonné)

un chercheur, yapas de pile, sauf si réticule éclairé. Mais même sans, ça marche du feu de diou, imparable pour du cheminement là où il n'y a pas beaucoup de repères. Un truc mini à 7x40, ou plus. Si on prend un coudé (ce qui est une excellent chose dans bien des configurations), vaut mieux le prendre redressé.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, serge vieillard a dit :

ben les différences, tu les as trouvé toi-même : yena des qui ont une optique, ça grossit donc et c’est plus lumineux, et c’est le top quand le réticule est éclairé (variable), et yena des qui ne sont qu'une mire, un simple viseur, matérialisé par un point rouge.

Merci pour ton "éclairement" même si je trouve qu'il y a beaucoup de "yena" dans tes réponses ;-) Donc comme mon problème est d'avoir un chercheur "lumineux" il faut que je reste sur l'option du chercheur "optique" , si j'ai bien tout compris ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai un chercheur 7x50 complètement redressé avec réticule éclairé à intensité variable. En l’orientant suivant les axes AR/DEC de la monture équatoriale on peut se balader dans le ciel comme sur une carte céleste. Pour rechercher les objets difficiles c’est top.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, scc a dit :

J’ai un chercheur 7x50 complètement redressé avec réticule éclairé à intensité variable.

tu as une photo ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, jm-fluo a dit :

tu as une photo ?

f-montage24-gd.jpg

 

en plus gros calibre. Mais là, une config absolue : un pointeur ET un chercheur redressé doté d'un réticule éclairé.

A noter ce détail : le pointeur est fixé (collé au double face) à même le chercheur, ce qui en fait un ensemble unique, et ne nécessite qu'un seul réglage au montage.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas de réticule éclairé, mais des 3 (50 mm optique sur la 80ED, 6X30 Taka et Rigel sur le 300) c'est le Taka le pire je trouve.

Diamètre un peu light et surtout il n'arrête pas de bouger et de se dérégler donc dans son support à 3 vis. Du coup faut le rerégler sur le paysage quasi avant chaque observation, ça en devient un facteur modérateur quand à l'aspect immédiat et sans inertie du set-up (voire plus long qu'une collim).

 

Le "surdimensionné" chercheur de 50 mm sur la 80ED SW est par contre d'une efficacité redoutable je trouve vue sa luminosité.

 

Quand au point rouge Rigel, j'en avais un peu peur au début mais force est de reconnaître aussi son efficacité pragmatique. Certes vaut mieux s'en servir sur des étoiles jalon pas trop faibles, mais cela m'arrive fréquemment de pointer à vue sur la zone où se trouve l'objet, et d'avoir ce dernier dans le champ (ou alentours) de mon oculaire à plus longue focale, soit 56 X. Pour l'autonomie des piles, je suis scotché : jamais changé depuis octobre 2017, soit entre 20 et 30 sorties.

Le réglage de l'intensité du cercle rouge est aisé, tout comme l'alignement grâce aux 3 petites "vis" de position. De toute façon cet alignement tient bien d'un fois à l'autre.

Seul bémol, les étoiles paraissent plus faibles qu'à l'oeil nu dedans.

 

Si tout va bien, dans quelques heures je mettrai encore une fois en pratique cela :P

Modifié par etoilesdesecrins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@jm-fluo:

 

Je n'ai pas de photo sous la main mais extérieurement il ressemble à celui-ci : https://www.astroshop.de/fr/viseurs-optiques/vixen-viseur-7x50-blanc-sans-crochet-avec-reticule-eclairee/p,5526 sauf que l'éclairage se fait par Led rouge extérieure réglable (à visser), qu'il est complètement redressé (il n'y a pas de renvoi d'angle) et que le réticule comporte une couronne graduée extérieure pour une aide à la mise en station. La finesse du réticule et par ailleurs bien meilleure. Ce chercheur ne semble plus être fabriqué.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Oui, les chercheurs Vixen étaient connus pour leur qualité.

 

Me concernant, sur un Dobson 460, chercheur 7x50 réticulé éclairé (mais pas redressé, je déteste quand c'est redressé sur un Newton comme instrument principal) complété par un Telrad.

 

Cdt.

Modifié par BL Lac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas la description du Vixen est pas mal :-)

"Champ de vision: 7,2°, lentille achromatique, avec mise au point et éclairage, avec réticule lumineux mais sans support. La grande ouverture du chercheur procure une bonne collecte de lumière et vous pourrez même trouver directement des objets faibles du ciel profond. Cela facilite grandement la recherche par rapport à un chercheur 6x30."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis on peut toujours utiliser  trois  chercheurs avec cet accessoire ;-)

Omegon-Support-chercheur-Tri-Finder.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, BL Lac a dit :

je déteste quand c'est redressé sur un Newton comme instrument principal

Yo !

quand je parlais de "redressé", c'était dans le cas d'un renvoi coudé redressé, car s'il ne l'est pas, ben ça deviendrait pénible pour s'y retrouver sur une carte (ça fait une symétrie, pas une rotation).

En chercheur droit, il n'y en effet aucun intérêt à redresser l'image, elle est juste "la tête en base" comme dans tout newton.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Perso je suis assez fan du quickfinder, jamais senti la nécessité d'un chercheur optique depuis que je l'utilise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Jose Rodrigues a dit :

jamais senti la nécessité d'un chercheur optique depuis que je l'utilise.

Même sur les cibles de faible intensité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mieux c'est de les avoir tous : un droit, un coudé et un Telrad :)

 

Imgp0337.jpg.70e3039405fdf36b63db6ae09c9f3278.jpg

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le point rouge sur objet faibles...oui, si l'on a bien repéré la zone de la cible.

Les points rouges, c'est pas mal, mais je n'en suis plus fan après quelques pannes rédhibitoires, notamment en voyage. Ce sont alors de grand moments de solitude : être sous les plus beaux ciel qui soient, avec son instrument, et dans l’impossibilité de pointer quoique ce soit sans les pires difficultés. Avec un truc 100% optique, il n'y a plus de risque de panne. Mes seuls trucs électriques sur le terrain, c'est la frontale et la lampe à dessiner, quasi redondant l'un pour l'autre.

Sinon la solution turbo d'Alain, mais on s'éloigne du zen.....xD

Modifié par serge vieillard
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, ALAING a dit :

 

Le mieux c'est de les avoir tous : un droit, un coudé et un Telrad :)

 

C'était un peu mon idée ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, serge vieillard a dit :

Avec un truc 100% optique, il n'y a plus de risque de panne.

C'est aussi à prendre en compte ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

[ De Arnaud18 ]

Bonjour,
.../...
le taka est très bien mais tout le monde se plain de son support, à voir si on pourrait le monter dans un support autre que TAKA qui ne tiens pas bien le réglage d'une séance sur l'autre d'après les dires
.../...

 

Sur ma TSA-120 FT, j'utilise pour mon chercheur Taka 7x50 (réticule éclairé) un support venant de chez StarlightInstruments:

http://starlightinstruments.com/store/index.php?route=product/product&path=45&product_id=71

Le chercheur est ainsi amovible et reste aligné dans le temps malgré les montages et les démontages.

 

Le Telrad et le QuickFinder sont intuitifs et agréables à utiliser car le champ de vision est naturel et à l'endroit.

Sur la TSA-120 j'ai le chercheur 7x50 et un QuickFinder, ce qui me permet d'utiliser soit l'un, soit l'autre... soit l'un pour dégrossir puis l'autre pour affiner.

Modifié par Goofy2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Goofy2 a dit :

Sur ma TSA-120 FT, j'ai utilisé pour mon chercheur Taka 7x50 (réticule éclairé) un support venat de chez StarlightInstruments:

Pas donné quand même le support !!

Tu as une photo sous la main avec la TSA-120 ;-)

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

Le mieux c'est de les avoir tous : un droit, un coudé et un Telrad

 

Idem : pour moi un droit, un coudé, un Quickfinder et un Point rouge (uniquement planétaire/lunaire/objets CP très connus) :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant