JB Gayet

[Pétouille explosive] NGC 3254 SN 2019np, vraiment une très belle supernova.

Recommended Posts

5c6687666229c_NGC3254SN2019npcroppeJean-BriceGAYET.thumb.jpg.c5a6909faf5d794ebb449a819cc183f1.jpg

 

NGC 3254, nuit du 7 février 2019. Nerpio.

C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME

Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (de type LRVB sans PhotoShoping)

Poses unitaires de 150 secondes.

12L 12R 12G 12B

 

Image Plate Solver script version 5.1

===============================================================================

Referentiation Matrix (Gnomonic projection = Matrix * Coords[x,y]):

+0.000102778 -3.04239e-05 -0.137472

+3.04084e-05 +0.000102791 -0.253079

+0 +0 +1

Projection origin.. [1899.992516 1899.997234]px -> [RA:10 29 20.132 Dec:+29 29 45.62]

Resolution ........ 0.386 arcsec/px (Drizzle x2)

Rotation .......... 163.511 deg

Focal ............. 3955.46 mm

Pixel size ........ 7.40 µm

Field of view ..... 24' 26.4" x 24' 26.4"

Image center ...... RA: 10 29 20.132 Dec: +29 29 45.62

Image bounds:

top-left ....... RA: 10 28 42.320 Dec: +29 14 34.21

top-right ...... RA: 10 30 29.822 Dec: +29 21 29.39

bottom-left .... RA: 10 28 10.253 Dec: +29 37 59.57

bottom-right ... RA: 10 29 58.134 Dec: +29 44 56.36

===============================================================================

 

5c668764bc619_NGC3254SN2019npannoteJean-BriceGAYET.jpg.6ec124056e468130fb47c6cb852cf365.jpg

 

NGC 3254 est une galaxie spirale AGN Seyfert 2, de type SAbc C de la constellation du Petit Lion. On estime qu'elle se situe à 59 millions d'années-lumière et a un diamètre d'environ 80 000 années-lumière.

Elle a été découvert le 13 mars 1785 par Wilhelm Herschel. Per Dreyer la décrit comme « considérablement brillante, grande, assez étendue à 45°, avec noyau et milieu plutôt soudainement beaucoup plus brillant ".

 

Le 09 janvier 2019, Koichi Itagaki y découvre la supernova 2019np de type Ia.

 

L’image initiale de la découverte de 2019np :  32821255968_a698c62a8d_o.jpg

 

Informations :

 

2019np (= ZTF19aacgslb) (= ATLAS19bab), TNS découverte le 2019/01/09.665 par Koichi Itagaki

Découverte dans NGC 3254 à R.A. = 10h29m21s.960, Decl. = +29°30'38".40

Située 26".3 east et 67".8 north du centre de NGC 3254

Mag 14.0:2/11 (13.0:1/25), Type Ia (z=0.00452) (References: ATEL 12374, 12378, (12411 corrected), 12415, 12416, ZTF observations; SN 1941B)

 

5c6687684dd05_NGC3254SN2019npcroppeV2Jean-BriceGAYET.thumb.jpg.af13febb88aa9d57a9a4a326bcc8df22.jpg

 

Pour toute info sur cette splendide SN de type IIb de magnitude absolue de M = -14,73, c’est ici ou là que ça se passe :

 

http://www.rochesterastronomy.org/sn2019/sn2019np.html

 

 

5c66876951de4_NGC3254SN2019npJean-BriceGAYET.jpg.5451eeeb1eed071b2262f89278b48a0f.jpg

 

A très bientôt pour quelques amas, vu que la lune vient me polluer mon ciel (big taunt) ;)

 

JB

  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

bravo jb ! tu nous régales en pétouilles ! :)

 polo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et encore une autre :) et jolie en plus ;)

Un vrai chasseur de pétouilles ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise, merci pour le partage

Par contre il demeure un aspect verdatre, facilement corrigeable sous photoshop.

 

@+

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa

J’espère qu'elle a encore quelques beaux jours devant elle ,qu'on puisse s'y essayer!

Gérard

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, candrzej a dit :

Par contre il demeure un aspect verdatre, facilement corrigeable sous photoshop.

 

Merci Christian. Pourtant j'ai fait une PhotometricColorCalibration, et je n'ai plus rien touché après... C'est étonnant. surtout que je ne le vois pas sur mon PC. Par contre, pas besoin de PS pour ça, il y a un très bon process de PI qui le fait. Mais encore une fois, je ne la vois pas trop verte. Je vais essayer @home :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Geram22 a dit :

Sympa

J’espère qu'elle a encore quelques beaux jours devant elle ,qu'on puisse s'y essayer!

 

Oui, oui, tout à fait. Elle commence à dater mais elle a une magnitude de dingue. Mais par contre, elle est trop proche de la lune pour le moment...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo c'est excellent ;)

JC 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By danielo
      Salut,
      Hier depuis mon jardin à 25km de Paris
       
      GSO 200/800 sur Vixen GPD2 EQStar, autoguidage chercheur, correcteur GPU et Pentax K1 non defiltré à 800 ISO. 61*60 sec, 15 darks et flats. Pas facile l'équilibre des couleurs avec la PL... 
       
       

    • By delamaresylvain
      Bonsoir a tous ,

      Dans la nuit de mardi 17 au mercredi 18 septembre avec la lune bien présente, j'avais décidé de reprendre mes test de l'autoguidage avec Prism.
      Donc j'ai passé plus de deux heures a batailler avec tous les paramètres de calibration/autoguidage sans réussite .

      J'ai repris PHD2 pour vérifier que ma camera fonctionnait bien car avec tous les tests , je commençai par me poser un tas de questions .
      Histoire de ne pas rentrer bredouille , j'ai pris pour cible un objet complètement inconnu et une première pour ma part sur ce type d'objet .
      La mise au point n'est pas parfaite car je n'ai pas pris le temps de la vérifier , objectif test guidage Prism

      Je tiens a vous prévenir de suite , elle n'a rien de photogénique bien au contraire .

      Galaxie naine irrégulière du Groupe local située à environ 2,15 millions d'années-lumière de la Voie lactée dans la constellation de Cassiopée .
      Magnitude visuel 13.6 , je n'ai pas trouvé sa magnitude surfacique .
      Dimension 8 x 7 minutes d'arc .

      J'y retournerai des que les conditions de noirceur seront réunis , afin de faire des couches H@ et couleurs 
      En attendant, je vous partage une image de 29 x 2 minutes unitaire soit 58 minutes' total .
      Coté traitement , juste un LOG et DDP sous Prism pour la faire ressortir un peu plus .
       

       
      Coté autoguidage avec Prism , je viens de lire sur leur forum , qu'il faut décocher l'analyse de la calibration .
      Et évidement c'est ce que je n'ai pas osé tester , donc des que possible j'y retourne


      Bonne soirée ,

      Sylvain
    • By Pulsar59
      hello,
       
      j'ai sorti en mai le petit (mais costaud) 150 pour pouvoir rentrer ces 2 objets dans le petit capteur de l'Atik One (la flemme de mosaïquer)
       
      un peu moins de 4 heures en luminance et 3 heures en couleurs, unitaires 300 s
       

       
      Full ; https://www.astrobin.com/full/412304/0/?real=&mod=
    • By mariobross
      Bonjour, si j'ai bien compris les images du centre galactique se font en infra-rouge ou en radio pour traverser les poussières situées entre le centre et nous, vu que l'on vise le centre, on doit rencontrer beaucoup d'étoiles en avant plan, et il doit y avoir également beaucoup d'étoiles en arrière plan. 
      Une question me taraude : on voit sur le net des images d'étoiles orbitant autour du trou noir ….. comment font-ils pour avoir une image de la proximité du trou noir qui ne soit pas polluée par toutes les étoiles présentes devant et derrière le trou noir?
      Jean-Claude 
    • By xavierc
       Estivales de Webastro à Aillon le Jeune (73), au sud-est du parking.
       45°38'33,78"N et 6°3'44,27"E
       Matin du 25 juillet 2019
       Dobson 508/1920
       
       6 dessins : 8840 à 8845
       
       J'ai installé le télescope après avoir dormi 2 heures, la route ayant été longue depuis Paris.
       Du coup je suis opérationnel à 1h30 mais le ciel s'est dégagé tard.
       La Lune en dernier quartier étant levée, j'observe à l'opposé.
       
       Je vais faire simple pour la première nuit, des galaxies de la Lyre, donc une toute petite zone du ciel.
       
       Observation 8840 : NGC6675.
       Vue dès 85x, elle est faible et très diffuse à 201x.
       
       
       Observation 8841 : NGC6663.
       Cette galaxie très faible et diffuse montre son centre un peu plus brillant à 201x.
       Issam dit Kiwi74 est passé me souhaiter une bonne nuit. On dirait que je suis le seul qui observe encore à 2h30.
       
       
       Observation 8842 : NGC6646.
       Vue tout de suite à 85x, elle est condensée et considérablement faible, observée avec un seeing moyen à 201x (3 sur 5).
       
       
       Un petit vent d'ouest se fait sentir.
       
       Je me repose un peu dans l'auto garée pas loin.
       J'entends pour la première fois les aboiements plaintifs des chiens de traîneaux de l'élevage en contrebas au Sud-Est, qui hurlent à la bouffe. On se croirait avec des loups dans Croc-Blanc. On accède par une petite route au virage en dessous à cet élevage.
       
       Observation 8843 : NGC6685.
       Elle reste petite à 201x, évoquant une faible étoile très floue.
       
       
       Observation 8844 : NGC6686.
       Je la trouve pas loin de la précédente et plus facile.
       A 201x, elle semble considérablement faible.
       
       
       J'ai commencé la nuit en pull, mais là à presque 4 heures du matin, il est temps de rajouter le gros manteau d'hiver par-dessus.
       J'observe une dernière galaxie de la Lyre avant que la fatigue me rattrape.
       
       Observation 8845 : NGC6702.
       Je la repère à 85x avec NGC6703 dans le même champ.
       A 201x elle se retrouve seule, considérablement faible.
       
       
       Habituellement, j'embraye sur la seconde pour un autre dessin, mais là à 4h10, je sens la main ferme de l'inéluctable sommeil se poser sur mon épaule, et je pars dormir une demi-heure dans la voiture.
       A mon réveil, c'est l'aube, je remballe les petites affaires et bâche le télescope.
  • Images