Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il faut une sacrée ténacité pour mener à bien ce genre de projet, admiratif je suis.

J’imagine qu’à présent la motivation doit être à son comble !

Un grand bravo pour l’achèvement de cette phase essentielle.

Bon courage pour la suite, impatient et curieux de continuer de découvrir la genèse de cet instrument hors du commun, avec les solutions techniques que tu vas mettre en œuvre pour maîtriser la bête : c’est du lourd au niveau amateur quand même !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour sûr ! c'est rarissime des trucs comme ça. Et nul doute qu'avec son expérience, il va sortir quelque chose de vraiment hors du commun.

Eric pour la mécanique, et le concept d’alignement des 2 optiques, vraiment, le système de l'ami Robby des antipodes est vraiment excellent pour l'avoir utilisé, y compris à fort grossissement >>> la maitrise de la fusion des 2 images est aisée, l'ajustement ergonomique parfait, et il n'y a pas de perte de collimation des 2 tubes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos message sympathiques. C'est vrai que la partie optique est le plus gros morceau dans ce projet. Finalement j'ai mis un peu plus de 3 ans pour tailler les secondaires et les primaires. J'ai beaucoup appris au passage sur le polissage des optiques et les tests. Je n'avais encore jamais fait de miroirs plans, ni de travail à la machine, ni de retouches d'astigmatisme. J'ai aussi découvert l'interférométrie. Comme quoi, quand on est motivé, il faut se lancer. On apprendra bien en route tout ce dont on a besoin.

Maintenant que l'étape des miroirs est franchie, je suis super motivé pour la suite. C'est vrai que je n'ai pas encore donné beaucoup d'informations sur ce que j'envisage pour la structure du télescope. Promis, je vais bientôt détailler un peu plus mes idées.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors quelques détails de plus. La configuration optique est arrêtée : le renvoi des miroirs secondaires se fera à 135° au lieu de 90° habituels pour renvoyer le faisceau vers le bas et réduire la hauteur des oculaires au zénith. Je devrais avoir à peu près 1m80 à 1m90 au zénith au lieu de 2m50 sur une configuration plus classique. Ca fait un peu plus d'obstruction (31%) mais ça reste très raisonnable.

binewt_side1.png.6ebaeadd02ffb809108b8501a5aca1c3.png

binewt_focuser.png.ec681eae5f59814838921bb6935bedfc.png

L'écart entre les 2 miroirs primaires est fixé à 880mm, ce qui laisse une large place à la tête de l'observateur :

bino_dessus.png.c673860bfec196fd09d4c0ce19ed3e01.png

Sur les grands principes :

- c'est une seule et même structure rigide qui accueille les miroirs primaires et secondaires (comme sur mon bino360)

- l'alignement des optiques se fait grâce à des vis collimation motorisées (moteur pas à pas) sur les primaires et secondaires. L'électronique de pilotage sera prévue pour faire des mouvements combinés primaire/secondaire qui permettent au choix de fusionner les images sans dégrader la collimation ou de collimater sans perdre la fusion.

- pour le réglage  de l'écart des oculaires et de la mise au point, je prévois des platines avec translation sur 2 axes à 45° l'un de l'autre (axe secondaire-tertiaire et tertiaire-oculaire) avec un système mécanique adapté que je suis en train de dessiner

- le tout sera motorisé en altaz pour le suivi (et probablement un goto)

 

L'objectif est d'avoir un télescope transportable. Je vise 120kg tout compris (soit le même poids que le T600 mono du club). Pour y arriver, je vais surement faire une bonne partie des pièces en carbone sur une âme en balsa ou polystyrène. Je cherche à faire aussi compact que possible. Voilà une vue en position "rangé". La cadre blanc correspond à l'ouverture du coffre de ma voiture (une logan break ancien modèle). Il y a une chance que ça passe mais il faudra peut-être envisager autre chose.

bino_transport.png.9a8376acd9ed5527330fa80e86c99821.png

Il va falloir dessiner plus en détails et faire quelques essais de fabrication de pièces en carbone avec des inserts pour voir comment ça se comporte avant de se lancer sur les grosses pièces.

Je profite du sujet pour signaler que j'ai trouvé un fournisseur pour du tissu carbone à bon prix (16€ /m^2) sur des quantités importantes (>25 m^2). J'ai vu quelques sujets sur des projets de construction carbone, si vous êtes intéressés par un achat groupé, contactez moi en privé.

 

 

  • Like 3
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re Salut Eric, 

Et bien ça chôme pas ! on sent que tu es au taquet et que tu as déjà bien réfléchi à la suite. Tes dessins donnent déjà envie de mettre les yeux aux oculaires. 

Ton choix de la structure unique te permettra surement de mieux faire face au poids des miroirs et aux contraintes qui en découlent qu'avec avec un système de 2 tubes indépendants, bien que j'affectionne ce système. Cette option te permettra  d'y gagner en poids global, en hauteur et surtout en rigidité.

Je te trouve aussi que d'avoir choisi de rabaisser la hauteur des oculaires avec un angle de 135° est vraiment une bonne option, car avec mon bino400, je me retrouve rapidement assez haut et debout sur un bon escabeau dès que je pointe au dessus de 75°. Mais ça, tu le sais surement déjà avec ton expérience sur ton bino360.

Bref, ton système tout motorisé promet d'être une sacré machine !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
mon dernier message sur le sujet date d'il y a un peu plus d'un an mais je ne suis pas resté inactif. J'ai profité de l'hiver pour avancer sur les plans et faire un premier prototype du système de réglage de la mise au point et de l'écart inter-oculaires. C'est peut-être la partie la plus complexe du binoscope et je ne suis pas entièrement satisfait du premier montage. Il faudra que j'améliore encore un peu cette pièce.
Mais pour l'instant je profite de l'été et des températures élevées pour faire les pièces en carbone qui seront plus difficile à faire en hiver. J'ai commencé avec les supports de secondaires. Voici une version presque aboutie sans les moteurs pour l'instant sur la photo. Les pièces sont en carbone avec âme en balsa avec des renforts et contreplaqué et des inserts en acier (écrous griffes) pour la fixation des diverses pièces.

 

ame_balsa_secondaire.jpg.ebd7dc265beb20d70c2b59d8fac27c50.jpg


Le principe retenu est un système avec 3 vis de collimation en inox avec une extrémité conique qui viennent se positionner dans trois V réalisés avec 2 tiges parallèles. Elles sont dans un alliage extrêmement dur (acier chromé ?). Je n'ai même pas pu l'entamer à la scie à métaux, ce sont les dents de la scie qui s'usaient. Cela m'a semblé être un moyen plus sûr pour faire un bon Vé que de faire moi-même une pièce taillée à la lime. Surtout que je n'aurais pas pu limer un matériau aussi dur. Les vis de collimation passent dans un insert en PEHD de 15mm d'épaisseur collé dans le sandwich carbone/balsa. Ce morceau de plastique est taraudé sur quelques filets au début puis c'est la vis elle même que j'ai utilisé pour finir le taraudage. Cela produit un taraudage sans jeu qui maintient bien la vis et normalement l'empêche de se dévisser pendant les transports (testé sur de précédents télescopes). J'ai fait un essai avec un poids de 2kg accroché dessous pour simuler un miroir secondaire de 205mm de diamètre et 25mm d'épaisseur. Deux des ressorts jouent bien leur rôle mais le troisième est un peu faible, je vais devoir le doubler ou en commander un plus costaud.

 

support_secondaire1.jpg.d20de78c47534052f9d4418d49ab0384.jpg

 

support_secondaire2.jpg.f64a626ffcaabd7b72ef13ca60586e44.jpg

 

points_collimation.jpg.b256d3bed8f7b31a41d5663dfba899f7.jpg

 

Ce sont quasiment mes premières pièces en carbone et j'ai encore beaucoup à apprendre pour maîtriser ce matériau. Il faut parfois preuve d'imagination pour stratifier certaines formes. Par exemple, ici les demi-cylindres pour lesquels le tissu est tendu comme le fichu de ma grand-mère.

 

stratification_cylindre.jpg.8eb0d0645e3af953c246d56bd69b8abc.jpg

 

J'ai fait pas mal d'erreurs, la première étant de sous-estimer le poids de la visserie. Finalement quand on utilise des matériaux légers, le poids des vis, boulons et inserts finit par représenter une part significative et on regrette d'avoir pris du M4 là où du M3 aurait suffit par exemple.

Pour la suite, je prévois de faire la structure de la cage secondaire, toujours en sandwich carbone/balsa. Ca va être une grosse pièce qui va permettre de se rendre compte de la dimension de l'instrument (1560mmx700mm environ).

 

  • Like 2
  • Love 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bravo pour ta persévérance

le résultat sera à la hauteur!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Yooooooo !!!!!

que voilà du sacré beau concret !!!!

une solution pour éradiquer la visserie >>> de ne la mettre que là où c'ets stritement nécessaire (montage, réglage) sinon on colle !!!! le gain est significatif avec cette approche.

Pour bien plaquer tes plis de carbone sur des formes développables, utilise du papier sulfurisé, ça fait un joli fini satiné mais surtout ça permet de mieux plaquer la stratification à coup d'élastiques, poids, vessies pleines d'eau ou de sable, ligatures, sangles, etc......

Edited by serge vieillard
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 11/08/2022 à 13:08, serge vieillard a dit :

utilise du papier sulfurisé

Je prends du papier de cuisson que je cire avec de la cire de démoulage.

Il doit être possible d'envisager une contre-forme imprimée 3D en préservant la place prise par les plis

 

Le 11/08/2022 à 12:30, eroyer a dit :

sandwich carbone/balsa

Où trouves-tu ton balsa svp ?

Merci et bon courage pour ce superbe et étonnant travail

 

Edited by Pascal C03
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le papier sulfurisé est très bien même sans cire de démoulage. Le filme plastique tout simple (genre sac poubelle) est pas mal aussi si on peut le tendre pour éviter les plis. Pour les surfaces bien planes, comme la face supérieure de la partie centrale du support de secondaire, j'ai stratifié sur une vitre enduite de cire de démoulage, ça donne un fini impeccable.

il y a une heure, Pascal C03 a dit :

Il doit être possible d'envisager une contre-forme imprimée 3D en préservant la place prise par les plis

J'y ai pensé aussi, mais faire une forme en balsa avec des côtes suffisamment précises n'est peut-être pas facile. Il faut que je teste.

 

il y a une heure, Pascal C03 a dit :

Où trouves-tu ton balsa svp ?

J'ai acheté le balsa chez weymuller modélisme, mais il y a pléthore de revendeur sur internet. Ce sont des planches de 1m de long et de diverse épaisseurs. Trouver du balsa bois de bout est plus difficile. J'en ai trouvé ici : https://www.castrocompositesshop.com/fr/91-bois-de-balsa  mais les frais de port sont élevés. Donc pour la cage secondaire, je fais avec des planches de 20mm et je coupe des petits bouts que je recolle sur champ pour mettre les fibres du bois dans le bon sens. C'est trop laborieux pour de grands panneaux mais pour un anneau secondaire c'est jouable. Ca a l'avantage aussi de faire exactement l'épaisseur souhaitée.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

voici un aperçu de la cage secondaire. C'est une grande satisfaction de voir cet élément dessiné sur le PC prendre forme. Je me rend beaucoup mieux compte de la dimension. Les oculaires sont posés là pour donner l'échelle mais sur le télescope final, ils seront bien en dessous de la cage secondaire. Les supports de miroir secondaire seront eux quelques centimètres au dessus de la position qu'ils ont sur la photo.

Pour l'instant, il n'y a que l'âme en balsa avec quelques inserts en contreplaqué là où viendront se fixer les tubes de la structure triangulée et à quelques autres endroits où ça pourrait se révéler utile. Le tout est assemblé sur une porte dégondée pour l'occasion. C'est la meilleure surface plane que j'ai trouvée. Ca ne paraît pas comme ça mais ça m'a occupé un bon moment avant d'en arriver là. Maintenant, il reste à recouvrir tout ça de tissu carbone.

cage_secondaire_balsa_web.jpg.d936df016ea1f5a91114cefb8765cd4a.jpg

 

 

  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/08/2022 à 10:56, eroyer a dit :

pour de grands panneaux

J'ai prévu de prendre du nida nomex... ça marche bien. Il faut légèrement encoller la tranche des cellules.

 

Merci pour l'adresse du balsa. hop, dans les favoris...

Bon courage à toi !

 

Quel boulot !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, eroyer a dit :

Ca ne paraît pas comme ça

Si si ;) 

 

superbe travail!! Ça laisse imaginer un sacré engin!!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super télescope, sauf que chez eroyer la salle de bain n'a plus de porte...

Plus sérieusement les oculaires sont des 31,75 il me semble. En 2 pouces ça ne passe pas l'écartement des yeux ?

JP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça peut te rassurer ce n'est pas la porte de la salle de bains, et puis je la remettrai en place à la fin du chantier.

Les oculaires que j'ai mis en photo sont en 31,75. C'est ce que j'ai sur le bino 360. Mais sur le 600, c'est prévu de pouvoir monter des 50,8. Mais bien sûr seuls certains pourront être utilisables. Pas possible d'utiliser des Ethos 21 par exemple. Je prendrais peut-être des APM UFF30, on verra.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli travail ! Ca donne déjà une bonne idée de la forme finale de la partie supérieure. Près de l'emplacement des oculaires la forme n'est plus octogonale, je suppose que ça ne passait sinon ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui la forme est un peu bizarre, c'est un morceau d'octogone sur la partie extérieure et un bout de dodécagone du côté des oculaires pour laisser un peu plus de place pour la tête. De plus comme le renvoi de l'image va se faire à 30° par rapport à l'axe joignant les secondaires, le bout de dodécagone s'harmonise mieux avec cette partie.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/06/2021 à 19:33, eroyer a dit :

Je vise 120kg tout compris

 

J'ai eu pas mal de jumelles, mais à ce niveau je n'emploierai plus les thermes de binoculars ou jumelles trop conventionnels, j'opterai pour un nom qui me semble approprié  de  Superbinoscopes

 

Bon courage pour la suite de ton projet téméraire.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Eric,

ça fait un moment que je me demandais si tu avais avancé sur ton énorme projet et je suis ravi de voir la tournure que ça prends. On sent le boulot bien réfléchi et de qualité et en plus ça a de la "gueule" ! J'imagine bien ta satisfaction de passer enfin du virtuel au réel.

Pour ton plan de référence à base de porte de salle de bain, j'avais opté pour la même solution pour mon bino et ça "marche" plutôt bien.

Alors, je suis impatient de voir la suite. Merci pour le partage et bon courage pour la stratification.

Xavier

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut Eric

 as-tu terminé les miroirs plans?

Bonne continuation 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Abdel,

les miroirs secondaires sont terminés mais pas encore aluminés. C'est par eux que j'ai commencé pour me donner du courage pour la suite. Tu peux lire le récit de la fabrication ici :

 

Pour ce qui est des miroirs tertiaires, je les ai achetés chez Edmund optics.

 

La stratification carbone sur la cage secondaire avance petit à petit, mais c'est long. Je ne sais pas si je finirais avant les premiers froids.

 

  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok .par contre tu ne les a pas encore découpé ???

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now