biver

Conjonction C/2018 Y1 - NGC2903

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Très belle perspective !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins, là y a du détail :) Fabuleux dessin :)

Et une sacrée belle queue ;)

Bonne journée,

AG

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ho ! c'est superbe ! que de détails, c'est magnifique 

 

Merci 

 

fred:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

... monsieur polyvalent ! ;-)

Nicolas, petite question, - tu dors quand !!!???

:-)

Magnifique ce champ.

Très surpris de voir la queue ionique aussi dense et visible en visuel ! Mais bon un 407 cela change la donne de suite !

 

Bravo Nicolas.

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci... dense pour la queue ionique? Non très limite, c'est le dessin après...

Et toi aussi JF tu dors quand? (tu observes... ;))

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
       Nuit du 29 au 30 mars 2019
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne sur le terrain des ballots de foin.
       5 dessins : 8695 à 8699.
       
       A cause de la météo instable, la sortie avec le groupe Whatsapp de Webastro et mon Dobson 508 est annulée.
       J'apprends néanmoins que l'un des membres, Thierry, est déjà sur place depuis 20h avec son Dobson 350.
       Je tente vers 22h car les voiles sont moindres.
       Le temps d'arriver et de m'installer, il est 23h.
       Le terrain est vide de ses ballots.
       
       Le ciel est malheureusement encore voilé, avec des zones plus épargnées.
       
       Je dirige le Strock vers une galaxie du Lion.
       
       Observation 8695 : NGC3521.
       75x, 109x, 150x. A centre marqué et considérablement faible, cette galaxie montre aussi son halo diffus faible à très faible et incurvé.
       Les voiles dégradent l'image.
       
       
       J'observe ensuite une galaxie du Petit Lion.
       
       Observation 8696 : NGC3344.
       75x, 109x. Je la vois faible à très faible, très diffuse.
       
       
       A 1h l'habituel coup de barre survient, 20 minutes de sieste sont nécessaires pour lui échapper.
       
       Je passe aux galaxies du Bouvier.
       
       Observation 8697 : NGC5660.
       Je la repère à 75x et la détaille à 150x, faible à très faible, assez large, diffuse, et son centre visible qu'en vision décalée.
       
       
       Ce froid humide est désagréable mais n'atteint pas les optiques. Mais mes pieds oui, 1 heure plus tard.
       A 2h, les chouettes chevèches s'expriment.
       A 2h20 Thierry est parti.
       
       Observation 8698 : NGC5676.
       A 109x, elle montre des détails en plus de son centre faible : forme allongée, des nodosités VI3 à 5 et une barre VI3.
       
       
       Le ciel s'améliore, il reste pourtant des voiles par endroits.
       
       A la frontière du printemps et de l'été, je cherche une galaxie du Serpent.
       
       Observation 8699 : NGC5990.
       Elle reste petite à 150x, faible et condensée, un petit flocon céleste.
       
       
       Pour faire ce dessin, j'ai perdu du temps à rechercher mon crayon tombé au sol, il faut dire dans une zone riche de brins de foin pouvant être confondus avec. Une variante de l'aiguille perdue dans une botte de foin!
       
       A 3h49 L'ISS passe dans le Cygne et la Lyre.
       
       Le retour de voiles dans le Serpent et ma fatigue revenue sonnent le glas de cette nuit.
       Je remballe et dors pas moins de 3 heures sur la banquette arrière de la voiture avant d'envisager de rentrer.
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello, 
      Allez je me lance, premier dessin lunaire !  
      Deux heures à l'oculaire Samedi soir pour mettre sur la papier la région d'Artistarque et la vallée de Schröter.
      Les conditions étaient plutôt mauvaises... stabilité vraiment pas top
      Coté technique Dobson Flextube 254mm et Ethos 8mm. Pas pu grossir d'avantage, ça bougeait vraiment trop.
       
      Bonne soirée !
      Guillaume

       
       
    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne au sud des ballots de foin.
       4 dessins : 8691 à 8694.
       
       Je suis prêt à observer à 22h au son des chouettes.
       Les horizons diffusants augurent de conditions de transparence perfectibles.
       Toute la soirée est passée dans la constellation de la Girafe autour de la galaxie NGC2403 par laquelle je commence.
       
       Observation 8691 : NGC2403.
       La galaxie majeure de la Girafe est déjà visible au chercheur 9x50 très faible et floue.
       75x, 109x, 150x, 201x.
       Les spires sont optimales à 109x. La galaxie faible et très diffuse montre plusieurs régions HII à 109x et 150x.
       Un bras VI3 se déploie à l'est, l'autre limite (VI5) flou se devine à l'ouest.
       A 218x, c'est le pullulement de nodosités à la limite. Assurément un objet à explorer encore plus en profondeur au Dobson 508!
       
       
       Le vent est gênant.
       Je poursuis la soirée d'observation sur d'autres galaxies de la Girafe.
       
       Observation 8692 : NGC2366.
       Son noyau est soupçonné à 75x, confirmé à 109x, faible à très faible. C'est très dur de voir le reste de la galaxie, une partie reste à la limite VI5.
       
       
       Observation 8693 : UGC3580.
       Repérée à 75x, elle est collée contre une étoile et reste compacte, très faible et petite à 109x.
       
       
       Je ressens de la fatigue à 23h50.
       
       Observation 8694 : IC2179 et NGC2347.
       109x. La galaxie IC reste très faible, petite, condensée, tandis que la NGC apparaît faible, diffuse, allongée en vision indirecte notamment.
       
       
       A 0h30 les chiens aboient au Nord-Est.
       Il fait froid, notamment aux pieds, ayant omis de mettre les bottes fourrées, trompé par la température clémente de début de nuit.
       Je pars.
    • By Laurent51
      Bonjour à tous,
       
            Nous sommes de retour, comme prévu pour cette fin de quinzaine avec une image de l'amas Abell3574, et entre autre pour cette magnifique galaxie NGC5291!! (la grande galaxie à droite de l'image qui est completement éclaté.
      Cette amas est vraiment magnifique, les galaxies ont toutes des formes tres spécifiques, riche en détail. La balade mérite vraiment le détour.  Encore une fois, vous ne verrez que peu d'image sur le net détaillant aussi bien cette zone du ciel.
       
            Une petit zoom sur NGC 5291: C'est une galaxie lenticulaire située à environ 200 millions d’années-lumière de distance. Elle fait partie de l’amas de galaxies Abell 3574. elle est en interaction avec une autre galaxie NGC 5291B, une galaxie naine, également appelée galaxie du coquillage, séparés par 39 000 années-lumière. La collision à eu lieu, il y a environ 100 millions d'année. Un énorme anneau c'est formé et développés suite à cette collision intergalactique, s’étendant sur près de 600 000 années-lumière. Les queues des éjectas bleuâtre sont visibles sur environ 100 000 années-lumière.
       
      Bonne balade à tous!!
       
      Le coté technique:
      Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili.
      Temps de pose: Couche L en 15h20. Couche R, V et B en 1h30mn par couche. 
      Poses élémentaires de 5min.
      Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2 sec d'arc.
      Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5.
      Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel.
      Camera ZWO 1600MM Cool.
      Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque.
      Motorisation Directdrive Alcor System.
      Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier.
      Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6.
       
      Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf:

       
      Je pense que vous aimerez comme nous ce champ extraordinaire. 
       
       
      Amitiés à tous, et bonne astro!
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

    • By Jean-Baptiste_Paris
      Bonjour à tous,
       
      Je vous présente une petite image réalisée en février dernier... de prime abord elle peut sembler moins impressionnante que beaucoup d'autres objets, mais elle peut en réalité vite donner le vertige : il s'agit de l'amas Coma, dans la constellation de la Chevelure de Bérénice.
       
      Il s'agit d'un amas de plus de 1000 galaxies, situé à environ 330 millions d'années-lumière.
      Au centre de l'amas se trouvent deux galaxies elliptiques géantes : NGC 4874 et NGC 4889, chacune environ 10 fois plus grandes que notre Voie Lactée et qui comptent plus de 30 000 amas globulaires et de nombreuses galaxies satellites.
      Comme dans les amas de ce type, la majorité des galaxies sont elliptiques, mais on peut également apercevoir quelques galaxies spirales géantes en périphérie...
       
      Sur cette image, on compte plusieurs centaines de galaxies, la version annotée ne proposant que les 100 principales, alors qu'en regardant la full on en voit facilement 3 ou 4 fois plus qui ne sont pas relevées.
       
      C'est grâce à l'étude de cet amas dans les années 1930 et en essayant de déterminer sa masse que l'astronome Fritz Zwicky a pour la première fois émis l'hypothèse d'une "matière noire" qui permettrait de rendre compte des grandes différences observées entre la vitesse des galaxies et la masse de la matière "visible".
       
      Les galaxies de cet amas ont un redshift de 0,0231, ce qui signifie qu'elles s'éloignent de nous de 7000 km à chaque seconde ! Pendant les 8h de pose de cette image, ces galaxies se sont ainsi éloignées de plus de 200 millions de kilomètres...
       

       
      La full : 

       
      Un petit crop sur la région centrale de l'amas : 
       

       
      Et pour finir la version annotée: 
       

       
      Le traitement n'a pas été aussi simple que je l'aurais pensé, notamment pour bien mettre en valeur les halos des 2 galaxies elliptiques principales et les plus petites galaxies, tout en conservant un équilibre d'ensemble avec un fdc pas trop haut. Les 102mm de la TSA sont un peu juste sur cette cible, un 400 conviendrait mieux pour capter plus de lumière !  

      Setup :  
      Takahashi TSA102 - AZEQ6 - Atik Cameras AtikOne 6.0
      L : 28 x 600s bin1 
      RGB : 39 x 300s bin2 
      23 & 25 février 2019
      Pixinsight & PS
       
      J'espère qu'elle vous plaira !  
      Bon ciel !
      jb
  • Images