RIGEL33

Comète C/2018 Y1 (Iwamoto)

Recommended Posts

Une soirée d’animation entre Lune, Crèche et Comète

 

En cette soirée de la mi-février, le ciel était superbement dégagé. Nous avons pu maintenir une animation astronomique à destination des adhérents de l’Université du Temps Libre de Bordeaux (OAREIL). C’est au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats que le rendez-vous fut donné.

 

A cette date, la comète C/2018 Y1 (Iwamoto) venait juste de passer au plus près de la Terre. N’ayant pu jusque là la mettre sur son capteur, une des animatrices décidait, malgré la présence d’une grosse Lune gibbeuse, de l’imager. Ainsi, cela me permettrait de montrer la technique astrophotographique aux participants.

 

C/2018 Y1 est une comète quasi-parabolique, découverte par Masayuki Iwamoto le 20 décembre 2018. Elle est passée au plus près du Soleil le 7 février 2019, et au plus près de la Terre le 12 février 2019 à environ 45 millions de kilomètres (0,3 UA). Sa période orbitale est de 1 371 années.

 

La chance était avec l’astrophotographe car ce soir-là, du vendredi 15 février, la boule de neige sale était dans la constellation du Cancer et passait tout près de l’amas de Crèche. A la lunette, le champ serait trop réduit, elle prit la décision de faire du grand champ avec un objectif 90-300 mm et la monture StarAdventurer pour le suivi.

A peine le temps de faire la mise au point, le cadrage voulu et le lancement des premières poses, que les premiers participants arrivaient.

 

Au début, seule une petite dizaine de curieux était attendue. Mais très vite on s’aperçut qu’ils seraient bien plus nombreux. Dès leurs arrivées, ils étaient invités à stationner leur voiture sur le pré à côté du Monument, symbole de la résistance girondine pendant la seconde guerre mondiale. Ensuite, ils furent dirigés vers les instruments d’observation installés le long du fossé ouest. Quatre Dobson du diamètre 400 à 250 mm, une grosse paire de jumelles et une lunette les invitèrent à un voyage au-delà de notre ciel, au-delà de notre système solaire, à la découverte des beautés du ciel nocturne qui sont composaient d’amas d’étoiles, de pouponnières célestes et d’univers-îles.

Cependant, la Lune ne souffrant d’aucune concurrence, elle s’imposait à nous et nous obligeait à la montrer sous toutes ses coutures, cratères et mers compris. Il faut dire qu’elle aussi invitait au voyage, à un voyage que l’on croit connaître mais qu’on redécouvre à chaque fois avec merveille. Un des animateurs, voulant tester une petite webcam, fit quelques acquisitions de l’astre sélène. Ces films plurent beaucoup aux participants de la soirée.

 

Vers 22h, ce fut la pause chocolat chaud. Ceci permit de discuter, de découvrir les constellations et leur mythe associé et de faire de la découverte aux jumelles.

Ce n’est que vers 23h que les membres d’OAREIL quittèrent le site d’observation. Le froid commençait à s’installer mais, pour nous, il était encore supportable. On décidait donc de rester encore un peu, au moins le temps de faire quelques poses supplémentaires sur la comète. Sur ces dernières, le fond de ciel était bien clair malgré le filtre CLS mais on y voyait bien la comète et l’amas de la Crèche.

 

Vers minuit, il fut temps de ranger. Malgré une température qui restait positive, le câble de la rallonge électrique était légèrement givré.

Alors que la Lune commençait à peine sa descente vers l’ouest, les astronomes amateurs, animateurs d’un soir, repartirent chacun de leur côté, satisfaits de cette soirée d’animation entre Lune, Crèche et Comète.

 

Photos prises le 15 février 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré avec filtre CLS au foyer d’une lunette Skywatcher 100/900 sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).

92 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 1600 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.

 

Registration sur la comète

iwamot10.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Registration sur les étoiles

iwamot11.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Le film  

 

 

Edited by RIGEL33
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bravo c'est très complet ;)

JC 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Corine pour le compte rendu de cette excellente soirée :)

Avec une belle comète et le film qui va bien ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon Croa de cette manifestation , et chouette animation , merci et bravo Corine :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Salut les astrams,
       
      Ce matin, la comète périodique 7P/Pons-Winnecke est passée tout près de NGC 7293, la nébuleuse Hélix, rendant son observation encore plus pétillante !
      J'avais peur que les entrées maritimes de l'aurore ne viennent gâcher la fête, mais tout s'est finalement déroulé au mieux
       
      Pour l'heure, le temps est encore aux observations et je ferai le compositage plus tard. En attendant, je partage déjà la joie de l'observation de cette rencontre avec ce single shot, brut de coffrage :
      C'est une pose unique de 60s en binning 2 au SW200/800 + ASI294MC-pro, aucun pré-traitement
       
      Pris dans un ciel un peu brumeux, à 12° de hauteur au-dessus de l'horizon.
       
      J'espère que le compositage (en binning 1x1) rendra bien, à suivre donc.
      Bon ciel à vous, profitons de cette belle vague de beau temps !
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      La comète 117P/Helin-Roman-Alu 1 a été découverte en 1987 et elle effectuera son quatrième retour au périhélie le 07 juillet 2022. Elle atteindra alors la magnitude 13 et sera observable visuellement sous un bon ciel.
       
      Pour l'instant, avec une magnitude entre 15 et 16, c'est plus une cible en imagerie. Si elle n'est pas spectaculaire, elle a toutefois développé une queue de poussières la rendant plus photogénique et couramment observée sur 5 à 10 minutes de longueur.
       
      Voici une image réalisée le mois dernier quand elle était malheureusement un peu basse (h=35°) car avant elle avait eu le mauvais goût d'aller se coller à une étoile :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 141 poses de 30s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas
      Le 11 mai 2021 de 23h22 au 12 mai à  00h37 utc  ( 01 heure 10 min 30 s d'intégration )
      Traitement Siril 0.9.12 et finition dans Gimp, binning 2x2 du lendemain (2.4 arc/pixel)
       
      La queue est visible faiblement sur 10 à 15 minutes, vers PA=300°.
      Elle est difficile à sortir du fond de ciel et il faut resserrer les seuils pour mieux la voir :

      C'est sur la couche R qu'elle ressort le mieux, ou le moins mal :

       
      Je l'ai imagée trop basse dans le ciel et l'absence de dithering se fait aussi cruellement sentir dès qu'on ressert trop les seuils... Déçu du coup, quand j'ai vu que la queue était en fait observable sur près de 2 degrés (!) au mois de mai, à l'occasion du passage de la Terre dans le plan orbital de la comète (ce qui renforce le contraste de la queue), comme le montre cette image prise en remote depuis la Namibie par Thomas LHEMANN :

      ( cette dernière image n'est pas de moi (malheureusement !) ©Thomas LHEMANN )
       
      Comme quoi, même les comètes faibles restent intéressantes à suivre !
      Bon ciel à tous, quelles que soient vos cibles
    • By COM423
      Le post sur C/2020 J1 (Sonear) ne semble pas avoir attiré les foules (à part @ALAING, merci à toi ), alors je vous propose une comète qui ne paye pas de mine pour l'instant mais qui pourrait nous gratifier d'un spectacle intéressant en fin d'année (périhélie le 03 janvier 2022) :
       
      La comète
             Découverte à la magnitude 19 le 03/01/2021, elle est observable dans de bonnes conditions actuellement mais se traîne encore vers la magnitude 16 à 17 avec un courte queue peu contrastée difficile à sortir avec de petits instruments.
       
      Elle deviendra un peu plus intéressante en réapparaissant dans le ciel du matin :
      mag 14 à l'automne à l'aurore, mag 11 en novembre en seconde partie de nuit, mag 9 début décembre en toute fin de nuit avant de basculer rapidement dans le ciel du soir, d'ici la fin décembre vers mag 5 mais très basse au crépuscule.
       
      Elle sera ensuite inobservable de l'hémisphère Nord et ne redeviendra visible qu'en mai 2022, très basse et en ayant faibli (mag 15)
       
      Observation du 06 mai 2021 au Newton 200 mm
           Je la suis depuis janvier au C11 en CCD où on la voit sur des poses guidées de quelques minutes en binning 3x3, mais j'ai voulu l'essayer avec le Newton et la caméra CMOS. La taille des pixels est un handicap pour ce genre d'objets, d'autant qu'elle se déplaçait assez vite (0,69 arc/min) et qu'il n'était pas possible de poser bien longtemps avec un échantillonnage de 1,25 arc/pixel !
      Je l'ai tentée sur des poses de 02 min en binning 2x2 mais on ne la voit pas...
      J'ai lancé une séquence en binning 1x1 pour tenter un compositage, un peu acrobatique étant donné que la comète n'est bien sûr pas visible sur les poses individuelles
       
      Et elle est bien là, un peu perdue dans le champ de plus de 1° avec cette configuration :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 125 poses de 30s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas
      Le 06 mai 2021 de 00h07 à 01h13 utc          ( soit 01h 02 min et 30s d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.9.12 et finition dans Gimp.
       
      La comète est petite et condensée (7 à 8 pixels soit 10 arcsecondes), sa tête est très bien visible. On devine à pene la queue, particulièrement sur la couche Bleue, à condition de resserrer les seuils :

      sur environ 35 pixels soit 40 arcsecondes environ.
       
      Espérons qu'elle tiendra ses promesses !
      Bonnes observations
    • By COM423
      Cette comète a été découverte il y a un an au Brésil (programme Southern Observatory for Near Earth Research) et elle est restée trop australe pour être observée depuis la France jusqu'au mois dernier. Heureusement elle vient à peine de passer au périhélie (le 18/04/2021) et on pouvait donc encore l'observer par -30° de déclinaison, vers la magnitude 13.
      Je l'ai donc imagée au Newton 200 mm à F/4 le 18 mai vers 00h00 utc, on la voit déjà très bien en single shot :
      1 pose de 02 min en binning 3x3 sans DOF
      et bien mieux en compositant :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 75 poses de 30s à -15°C (gain 120),
      Acquisition en binning 1x1, traitement Siril 0.9.12,  dématriçage en "super-pixel" (ce qui revient à faire un binning 2x2)
      Nord à peu près en bas
      Bon c'est sûr, c'est pas la comète du siècle, mais je voulais faire le test avec ce nouveau setup

      Zoom dans le canal V
       
      Bonnes observations (ou bons traitements !) à tous.
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Le mistral m'a finalement permis hier soir d'immortaliser la rencontre de la comète C/2020 T2 (Palomar) et de l'amas globulaire M3 dans les Chiens de Chasse
      C/2020 T2 a été découverte le 07 octobre dernier et elle sera au plus près du Soleil le 11 juillet prochain mais elle brille déjà à la magnitude 10, ce qui en fait un objet facile.
       
      Les deux astres étaient au plus proches le 16 mai au soir, mais ils rentraient encore hier soir dans le champ couvert au Newton 200 mm à F/4 avec la caméra ASI294-Mc-pro :

      Cette image est un single shot, brut de coffrage (pas de DOF) : 1 pose de 02 min en binning 2x2 à -15°C (Gain 120).
       
      Et pour le plaisir une petite animation avec deux poses espacées de 01h40min :
       

      (2 single shots de 2 min en bin 2x2).
      ** Edit 14:58 ** Mince, le gif animé ne passe pas a priori sur Astrosurf ?
      du coup, le voici en mp4
       
      C2020T2_et_T3_anim.mp4
       
      Il me reste désormais à m'attaquer au compositage des poses plus courtes (30 s) en binning 1x1, à suivre donc...
       
      Bonnes observations !
       
       
  • Upcoming Events