RIGEL33

Comète C/2018 Y1 (Iwamoto)

Recommended Posts

Une soirée d’animation entre Lune, Crèche et Comète

 

En cette soirée de la mi-février, le ciel était superbement dégagé. Nous avons pu maintenir une animation astronomique à destination des adhérents de l’Université du Temps Libre de Bordeaux (OAREIL). C’est au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats que le rendez-vous fut donné.

 

A cette date, la comète C/2018 Y1 (Iwamoto) venait juste de passer au plus près de la Terre. N’ayant pu jusque là la mettre sur son capteur, une des animatrices décidait, malgré la présence d’une grosse Lune gibbeuse, de l’imager. Ainsi, cela me permettrait de montrer la technique astrophotographique aux participants.

 

C/2018 Y1 est une comète quasi-parabolique, découverte par Masayuki Iwamoto le 20 décembre 2018. Elle est passée au plus près du Soleil le 7 février 2019, et au plus près de la Terre le 12 février 2019 à environ 45 millions de kilomètres (0,3 UA). Sa période orbitale est de 1 371 années.

 

La chance était avec l’astrophotographe car ce soir-là, du vendredi 15 février, la boule de neige sale était dans la constellation du Cancer et passait tout près de l’amas de Crèche. A la lunette, le champ serait trop réduit, elle prit la décision de faire du grand champ avec un objectif 90-300 mm et la monture StarAdventurer pour le suivi.

A peine le temps de faire la mise au point, le cadrage voulu et le lancement des premières poses, que les premiers participants arrivaient.

 

Au début, seule une petite dizaine de curieux était attendue. Mais très vite on s’aperçut qu’ils seraient bien plus nombreux. Dès leurs arrivées, ils étaient invités à stationner leur voiture sur le pré à côté du Monument, symbole de la résistance girondine pendant la seconde guerre mondiale. Ensuite, ils furent dirigés vers les instruments d’observation installés le long du fossé ouest. Quatre Dobson du diamètre 400 à 250 mm, une grosse paire de jumelles et une lunette les invitèrent à un voyage au-delà de notre ciel, au-delà de notre système solaire, à la découverte des beautés du ciel nocturne qui sont composaient d’amas d’étoiles, de pouponnières célestes et d’univers-îles.

Cependant, la Lune ne souffrant d’aucune concurrence, elle s’imposait à nous et nous obligeait à la montrer sous toutes ses coutures, cratères et mers compris. Il faut dire qu’elle aussi invitait au voyage, à un voyage que l’on croit connaître mais qu’on redécouvre à chaque fois avec merveille. Un des animateurs, voulant tester une petite webcam, fit quelques acquisitions de l’astre sélène. Ces films plurent beaucoup aux participants de la soirée.

 

Vers 22h, ce fut la pause chocolat chaud. Ceci permit de discuter, de découvrir les constellations et leur mythe associé et de faire de la découverte aux jumelles.

Ce n’est que vers 23h que les membres d’OAREIL quittèrent le site d’observation. Le froid commençait à s’installer mais, pour nous, il était encore supportable. On décidait donc de rester encore un peu, au moins le temps de faire quelques poses supplémentaires sur la comète. Sur ces dernières, le fond de ciel était bien clair malgré le filtre CLS mais on y voyait bien la comète et l’amas de la Crèche.

 

Vers minuit, il fut temps de ranger. Malgré une température qui restait positive, le câble de la rallonge électrique était légèrement givré.

Alors que la Lune commençait à peine sa descente vers l’ouest, les astronomes amateurs, animateurs d’un soir, repartirent chacun de leur côté, satisfaits de cette soirée d’animation entre Lune, Crèche et Comète.

 

Photos prises le 15 février 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré avec filtre CLS au foyer d’une lunette Skywatcher 100/900 sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).

92 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 1600 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.

 

Registration sur la comète

iwamot10.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Registration sur les étoiles

iwamot11.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.

 

Le film  

 

 

Edited by RIGEL33
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bravo c'est très complet ;)

JC 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Corine pour le compte rendu de cette excellente soirée :)

Avec une belle comète et le film qui va bien ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon Croa de cette manifestation , et chouette animation , merci et bravo Corine :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By RIGEL33
      Une comète citron à Tauxigny (C/2018 R3)
       
      Lors des Nuits astronomiques de Touraine 2019, j’ai appris par Nicolas B. (merci à lui) qu’une comète était accessible dans la constellation de la Girafe. Je décidais de m’y attaquer dans la nuit du samedi au dimanche. Il s’agissait de la comète C/2018 R3 Lemmon.
      A une distance de la Terre d’environ 2 UA au 2 juin et proche de son périhélie (à 1,3 UA environ), la comète est restée assez basse sur l’horizon nord tout au long de l’acquisition, passant de 16° à 14° puis remontant à 15°. Du coup, les étoiles restent un peu rouges, ainsi que le fond du ciel.
      Aujourd’hui, elle s’éloigne de nous et comme on ne la reverra pas avant une petite soixantaine d’années, je suis assez contente d’avoir pu la capter ;)
       
      Ce samedi soir, le ciel n’était pas trop engageant en début de soirée, mais après avoir rapidement trouvé l’astre chevelu et l’avoir à peu près cadré comme je le souhaitais, je lançais des poses de 2 mn, en me disant que je ferais le tri après. Et du tri, il y en a eu. J’ai perdu une vingtaine de poses sur les 113 prises gâchées par les voiles nuageux importants en début de prise de vue, le jour qui se levait en fin d’acquisition, et entre les deux un passage d’avion et quelques dérives de la monture.
       
      Photos prises le 2 juin 2019 à Tauxigny (37) – Canon 350D (défiltré partiel) au foyer d’une lunette 100/900 ED Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      93 poses de 2 mn, ISO 800, 21 DOF, Iris, Camera RAW, Toshop, WirtualDub
       
      Centrée sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Centrée sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Et toujours le film qui va bien !
       
       
    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
      Deux comètes faiblardes (mag 17 env) imagées lors des NAT à l'observatoire de Tauxigny,
      C/2016 R2 Panstarrs et 74P/Smirnova-Chernykh. C8 F10 et A7s à 3200 iso .
      Yoann


    • By biver
      Voilà, ayant encore à peine eu le temps de décharger mes images de la semaine dernière, une première traitée rapidement de la comète la plus brillante du moment... pas très folichonne, mais approchant la magnitude 10, circumpolaire au-dessus du cocher elle doit juste passer au périhélie demain, mais plutôt de l'autre côté du Soleil, donc pas si proche de nous :-(
      Quand c'est les vaches maigres, on trouve quand même à manger... 
      En attendant c'est quand même une petite bille gazeuse au T407 + 90sec de pose à l'A7s:

      C/2018 R3 (Lemmon) le 31 mai à 23h05 UT.
       
      Nicolas
    • By Yoann DEGOT LONGHI
       
      Salut
       
      Première lumière du C8 fraîchement rénové sur la comète C/2018 R3 Lemmon.
      La comète se situant plein nord, je ne l'ai pas imagée depuis chez moi où seul l'horizon est est accessible, mais depuis l'observatoire de Tauxigny lors des NAT, le 1er juin dernier.
      La comète est de magnitude 11, et son éclat devrait diminuer dans les jours et semaines à venir...
      15 mn de pose à F10 à l'A7s Astrodon.
      https://sites.google.com/vi…/ypsilon-kometa/dernieres-images


    • By RIGEL33
      La comète qui flirte avec les amas d’étoiles
       
      Après l’avoir imagé au mois d’août par deux fois (voir images et film en cliquant ICI), je profitais de mes vacances pré-raagsoniennes du mois de septembre pour l’imager à nouveau mais cette fois au plus près de la Terre. Le beau temps était avec nous et j’en profitais.
       
      Découverte à Nice par Michel Giacobini en 1900, elle fut à nouveau observée par Ernst Zinner en 1913. D’une périodicité d’environ 6,60 ans, c’est elle qui est responsable de la pluie d’étoiles filantes des Draconides. La sonde spatiale ICE (International Cometary Explorer), de la NASA, a pu traverser la queue de plasma de 21P en 1985, avant de visiter, l’année suivante, la comète de Halley (1P).
       
      Donc dans la nuit du 10 au 11 septembre 2018, je dus attendre presque 1h du matin pour qu’elle soit assez haute dans le ciel pour commencer la prise de vue. Elle était dans le cocher, tout près de l’amas d’étoiles Sel et Poivre. Le grand champ me permit d’avoir plusieurs objets du Cocher, alors qu’à la lunette, je me contentais d’un gros plan sur la comète et M37.
       
      Quatre jours plus tard, alors que les RAAGSO X étaient commencé, la comète 21P frôlait M35 dans les Gémeaux. Comme le beau temps était de la partie, je décidais de tester mon suivi afin d’avoir le maximum de signal sur une seule pose… Après plusieurs tentatives, je gardais la pose de 3 mn qui me semblait la plus réussie !
       
      Pour une fois, commençons par le film :
       
       
       
      Et ensuite les photos :
       
      GRAND CHAMP
      Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré avec objectif Sigma 90-300, focale à 90 mm, F/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto, ni autoguidage).
      104 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.
       
      Registration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Registration sur les étoiles (annotée)

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      AU FOYER
      Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      183 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub.
       
      Registration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      AU FOYER
      Photo prise le 15 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage).
      1 pose de 3 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
  • Images