Discret68

Définition d'un setup dédié planétaire

Recommended Posts

Bonjour à tous
 
J’ai possède actuellement d’un setup en poste fixe composé d’un newton de 300 en f/d4 sur une monture 10Micron GM2000, dédié exclusivement à l’imagerie du ciel profond.

 

Je souhaiterais diversifier mes acquisitions astrophotographiques avec du planétaire (y compris la Lune). Ce 2ème équipement viendra en parallèle de mon newton actuel sur la GM2000 et sera lui aussi piloté à distance.
 
Je cherche à rester relativement « modeste » sur ce setup planétaire afin maitriser la charge totale sur la monture, même si elle peut soutenir une cinquantaine de kilos, mon newton et tout son accastillage annexe tare dans les 27kg et il va falloir ajouter une platine d’interface sur la monture pour supporter les 2 tubes. Et vu les poids à supporter, il va falloir une platine usinée sur mesure en aluminium qui fait environ 50 x 40 cm en 20 à 25mm d'épaisseur. Même en allégeant cette plaque au maximum, je table sur environ 6 à 7kg de poids supplémentaire.

 

Compte-tenu des contraintes énoncées, je vise une dizaine de kilos pour le setup planétaire, ce qui m’amène vers un télescope de la gamme des 200mm de diamètre.
 
Même si je n’y  crois pas trop, vu la focale qui va en résulter, je pourrai peut-être profiter de ce setup pour faire un peu de CP, notamment pour des galaxies de petite taille, mais ça restera vraiment à la marge. Et si ça n’est pas possible, ce n’est pas grave.

 

J’ai découvert certaines notions importantes relatives à la définition d’un setup planétaire dans des discussions sur ce forum, sur le blog de Christophe Pellier, sur un de ses articles paru dans le n°88 d’Astrosurf (comparaison caméras couleur et NB pour du planétaire) et dans le guide « Réussir ses images planétaires ».

 

 Compte-tenu de ce que j’ai compris (ou cru comprendre), la valeur de l’échantillonnage doit être au moins égale à la moitié du pouvoir séparateur de l’instrument. Dans le cadre d’un tube de 200, son pouvoir séparateur étant de 0,58", l’échantillonnage de la caméra doit être de 0,29" par pixel.

 

A termes, mon setup, qui se trouve actuellement, proche de ma maison, sera transféré sous des latitudes ou le ciel est nettement plus propice à l'astrophotographie que là où je me trouve actuellement. Et la température ambiante évoluera en conséquence.
 
Concernant la caméra, je m’oriente vers une caméra couleur pour me simplifier le traitement d’image. En première réflexion, mon choix s’oriente vers l’ASI 294 MC PRO. Le refroidisseur n’est probablement pas utile en planétaire, mais comme je souhaite (peut-être) faire un peu de CP et comme le setup sera dans un secteur où il fait habituellement très chaud, je me dis que j’ai peut-être intérêt à prendre la version PRO de cette caméra (avec refroidisseur), d’autant qu’il y a également un hub USB qui permet de raccorder d’autres accessoires (motorisation focuser, RAF, …).


Les caractéristiques de cette caméra (sensibilité, bruit de fond, …) ont l’air très intéressantes.
 
Cette caméra est équipée d’un capteur avec des pixels de 4,63 microns. En première approche théorique, et sur la base des préconisations au paragraphe 7 du guide « Réussir ses images planétaires », le rapport F/D idéal moyen se situe à 5 fois la taille d’un photosite, soit dans mon cas 23,15. Vu le rapport F/D résultant, il faut nécessairement utiliser une barlow.
 
Concernant le tube, j’hésitais initialement sur 3 modèles bien connus, chacun ayant des avantages et des inconvénients (collimation, buée, mise en température, …). Ces 3 tubes sont (pas forcément dans l’ordre préférentiel) : un mewlon 180, un MAK 180 ou un Celestron Edge HD 800. Dans le cadre de mon projet, le prix de ces 3 tubes n’est pas le premier critère de choix.

 

Suite à lecture de certaines discussions, je crois que je pourrais ajouter le Vixen VC200L, le Cassegrain TS 8 » f/12 ou son jumeau chez Orion.
 
Il y a d’autres modèles (INTES, …) , mais à des tarifs plus importants. J’ai aussi trouvé un Maksutov-Gregory de 190 en F/D 15 chez Ottiche Zen en Italie qui semble pertinent, mais je n’ai aucun retour sur la qualité de leurs optiques.
 
Pour en revenir à nos savants calculs, il me faudrait, pour passer de la théorie à la pratique, un tube dont la focale associée à une barlow arrive aux alentours de 23,15.
 

  • Le Mewlon 180 a un rapport F/D de 12. Avec une barlow de 2X, on arrive à 24. Il y a un très léger sur-échantillonnage, mais comme l’écrit Christophe dans son guide, ce n’est pas préjudiciable.
  • Pour le MAK180, avec son rapport F/D de 15, il va être difficile d’avoir un F/D total vers les 24. Il faudrait une barlow de 1,5X, et ça, je ne connais pas. Et avec une barlow de 2X, on va être largement sur-échantillonné.
  • Le Celestron Edge HD 800 (ou version XLT) a un rapport F/D de 10, avec une barlow 2X, on est sous-échantillonné. Il faudrait une barlow 2,5X pour arriver à un très léger sur-échantillonnage.
  • Le Vixen VC200L au rapport F/D de 9.Avec une barlow 2,5X, on arrive à 22,5 (sous-échantillonnage) et avec une barlow 3X, on obtient 27 (sur-échantillonnage).
  • Exit à priori le Maksutov-Gregory de 190 en F/D 15 chez Ottiche Zen, car avec ce rapport F/D et une barlow, on est largement sous ou sur-échantillonné.
  • Pour le Cassegrain TS 8 » f/12 ou son jumeau chez Orion, pas de problème à priori vu re rapport F/D de 12, idem Mewlon180.
  • Le Maksutov-Gregory de 190 de chez Ottiche Zen avec son F/D 15 ne semble pas convenir non plus.

 

Une formule optique de télescope qui n’a pas été abordée est le RC. TS propose un RC de 200 avec un rapport F/D de 12 : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p1877_TS-Optics-8--RC-Pro-Teleskop-mit-Carbon-Tubus---Okularauszug-waehlbar.html

Mais un RC n'est peut-être pas une formule très adaptée au planétaire ? A cause de son obstruction, surtout sur les modèles de faible diamètre ?
 
Après, on peut remettre en question le choix de l’ASI 294 MC PRO, pour prendre un modèle avec des plus petits pixels. Et dans ce cas, certains des tubes que j’ai cité pourraient revenir dans la course.
 
Il y a bien évidement d’autres accessoires qui complèteront ce setup (motorisation focuser, barlow, pare-buée, filtres pour planétaire, résistance chauffante, …), mais là, on rentre dans les détails secondaires.
 
Voila, j’aimerais que ceux qui ont de bonnes connaissances dans la définition et de l'acquisition planétaire me fasse part de leur avis concernant ma première approche pour mon futur setup.

 

PS : certains seront tentés de me proposer de prendre un diamètre plus important. Je n’y tiens pas vu l’augmentation de poids que ça va générer sur ma monture et en plus, le tarif augmente sérieusement. Tout au plus, je pourrais monter un Celestron C9,25 XLT qui est quasiment au même prix que edge HD 800 si toutefois, ce type de formule est adaptée au planétaire.
 
Merci à vous de m’avoir lu car je suis très bavard 
 
Jean-Pierre

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Si ça, ce n'est pas un cahier des charges détaillé et argumenté, je ne sais pas ce que c'est qu'un cahier des charges ! 9_9

 

Je crois qu'il est (très) difficile d'avoir un tube chez Zen... J'ai eu une réponse quasi négative il y a quelques mois...

On trouve beaucoup d'excellentes photos planétaires prises au C9.25. De tous les tubes cités, c'est sans doute celui qui te donnera les détails les plus fins quand le ciel le permettra...

Mais il y a des spécialistes qui vont t'en dire plus

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Pascal C03 a dit :

 

Si ça, ce n'est pas un cahier des charges détaillé et argumenté, je ne sais pas ce que c'est qu'un cahier des charges !

On trouve beaucoup d'excellentes photos planétaires prises au C9.25. De tous les tubes cités, c'est sans doute celui qui te donnera les détails les plus fins quand le ciel le permettra...

Mais il y a des spécialistes qui vont t'en dire plus

 

 

Bonjour Pascal

 

Plutôt que d'arriver avec une question trop vague qui va engendrer des discussions tous azimuts, j'ai préféré travailler le sujet en amont. Des éléments précis permettent de canaliser les réflexions, bien que les éléments de départs peuvent être remis en cause si nécessaire.

OK pour ta remarque pour le C9,25. Il faut que je regarde les images obtenues avec ce tube. La question que je me pose néanmoins avec ce tube est le résultat qu'on obtient en photographie de la Lune. je suppose que contrairement au edge HD, le XLT doit présenter un certain niveau de coma.

 

Il y en a effectivement quelques uns sur le forum qui semblent bien maîtriser le sujet, dont les commentaires m'ont permis de mieux aborder la définition du setup. Je ne vais pas citer de pseudos, mais j''espère qu'il vont contribuer à cette discussion.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Discret68 a dit :

faire un peu de CP, notamment pour des galaxies de petite taille

A) Ce n'est pas vraiment du champ profond pour un setup

 

Je m'explique : un setup champ profond est avant tout dédié à l'imagerie d'un angle élevé avec l'instrument : la correction de champ est primordiale.

Chez Célestron : edge mieux que le SCT standard + correcteur/réducteur

 

B) Ton cahier des charges manquent des informations précises que l'on peut toutefois rechercher

Le capteur fait 19,1mmx13mm (4144 X 2822, 11,3Mpixels et 14bits ADC) , il faut un taux de transfert conséquent pour imager en planétaire.

 

=> détermine d'abord les conditions de champ que tu veux imager.

fait : à f/23,15 pour 200mm est plus la focale équivalente va monter à 4m60 => 0.238°

 

Vérifier à cet angle le taux de correction des aberrations de l'instrument principal.

Voilà ceux des SCT classiques (sans le correcteur/réducteur à gauche) au foyer.

SCT810.PNG

 

Un vrai Mak-Cass (à droite, façon russe) sans dispositif correcteur est plus adapté (disque d'airy au-dessus de la lettre e)

makGS.PNG

 

Pour le Cassegrain classique, j'ai déjà montré la correction de la formule de la combinaison à f4.5/15 (le meilleur mais non commercialisé, 32% obstrué) et de la combinaison f/4/12 (bon à 0.25°, en réglage visuel piqué central mais obstrué)

Reste à voir ce que tu acceptes en tant que taux d'obstruction : ça dépend beaucoup du site. En photo Christophe Pellier dira ce qu'il trouve acceptable comme taux d'obstruction

 

Barlow : la VIP baader est optimale à x1.8 et peu descendre à x1.5, il existe une barlow APM x1.5 qui corrige la coma et d'autres barlows à x1.5 sans correction (antares)

Edited by lyl
CH -> Ch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas vu que tu avais ouvert un fil complet. Je copie colle ma réponse du coup.

 

Le 23/02/2019 à 09:48, Discret68 a dit :
  • Le Mewlon 180 a un rapport F/D de 12. Avec une barlow de 2X, on arrive à 24. Il y a un très léger sur-échantillonnage, mais comme l’écrit Christophe dans son guide, ce n’est pas préjudiciable.
  • Pour le MAK180, avec son rapport F/D de 15, il va être difficile d’avoir un F/D total vers les 24. Il faudrait une barlow de 1,5X, et ça, je ne connais pas. Et avec une barlow de 2X, on va être largement sur-échantillonné.
  • Le Celestron Edge HD 800 (ou version XLT) a un rapport F/D de 10, avec une barlow 2X, on est sous-échantillonné. Il faudrait une barlow 2,5X pour arriver à un très léger sur-échantillonnage.
  • Le Vixen VC200L au rapport F/D de 9.Avec une barlow 2,5X, on arrive à 22,5 (sous-échantillonnage) et avec une barlow 3X, on obtient 27 (sur-échantillonnage).
  • Exit à priori le Maksutov-Gregory de 190 en F/D 15 chez Ottiche Zen, car avec ce rapport F/D et une barlow, on est largement sous ou sur-échantillonné.
  • Pour le Cassegrain TS 8 » f/12 ou son jumeau chez Orion, pas de problème à priori vu re rapport F/D de 12, idem Mewlon180.

 

Bonjour Jean-Pierre,

Dans tes calculs il faut que tu ajoute un autre paramètre qui est la variation de grandissement due au tirage. La plupart des barlow 2x donnent un grandissement réel de 2,5x. Donc, ça peut coller avec un tube à F/10. Par ailleurs, la powermate 2,5x de Televue tombe souvent à un 2x réel en imagerie, donc idéal pour un tube à F/12.

Les rapports F/D à partir de 15 et au-delà sont ingérables en effet avec la caméra que tu souhaites (il y aurait d'autres caméras dans ce cas, mais elles seraient peut-être moins compatibles avec du champ pour le ciel profond, comme l'ASI290MC).

Si tu prends un très bon tube de 200 mm (ou autour), tu peux considérer qu'il est possible, et même souhaitable, d'aller sensiblement au-delà de l'échantillonnage conseillé. Tu peux chercher du 4 photosites pour le pouvoir séparateur, soit deux fois l'échantillonnage minimal (et donc une focale résultante 2x supérieure)

Mais tout ça peut être moins compatible avec ton souhait de conserver une compatibilité CP du nouveau tube. Je serais toi je séparerais complètement les deux, vu que tu as déjà un très bon setup CP avec le 300. Ce sont des choix à faire...

Edited by Christophe Pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un artisan qui va bien... un peu à la façon Jean-Texereau mais 25% obstruction au lieu des 19% qu'il préconise.

 

Un 200mm f23 sans correction direct au foyer sur ta cam. ~ 1/2 Lune dans le champ

 

Cass203-f23-25pct-ff.jpg.c1cb1817e88d7b3baa81b67fc6081e5c.jpg

Backfocus restreint, certes, mais pas de correcteur alors... L'encombrement est d'environ 1m

34,5mm de diagonale corrigé sans problème de vignettage.

On peut même faire plus petit en diamètre sur le même modèle pour raccourci et alléger car le backfocus pour une cam toute seule peut sans doute être raccourci encore.

-----------------------

On peut faire aussi directement un Dall-Kirkham à f23 ou un pseudo-Ritchey-Chrétien (avec un piqué monstrueux sur le champ de la cam)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ lyl et Christophe : désolé de répondre tardivement à vos remarques (d'autant que j'attendais impatiament vos réactions) mais je viens de rentrer. Je vais commencer par approfondir certains points auxquels vous faites référence et je reviens pour poser mes questions.

JP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Pierre,

 

J'ai aussi un double tube sur ma GM2000 avec environ 40Kg sur la balance (RC10C + TV127is). Cela se gère sans trop de souci mais il faut bien tout accrocher. Tu auras un problème que je n'ai que très partiellement, à savoir, la distance entre les deux tubes qui risque d'être conséquente, vers le 35-40cm entre les deux axes. Pour ma part, j'ai installé transversalement un queue d'aronde Astro-Physics DOVELM162. Elle permet de maintenir le queue d'aronde mâle transversale sur pratiquement toute la longueur et permet, par rapport à un montage visé, de pouvoir faire coulisser le tout et trouver un bon équilibre sur ce nouvel axe. Plus besoin d'une queue d'aronde d'épaisseur hors norme du marché.

 

Le montage, même si bien solide, va certainement induire quelques flexions. Dans mon cas, depuis que je suis passé un double tube, je dois guider dès que > 5 minutes sur 1850mm.

 

J'ai toujours eu un faible pour le HD800. Il n'est pas le meilleur tube pour le planétaire mais super polyvalent.

 

A+

Miguel

 

20180514_124823.thumb.jpg.9e5cbbb4a509521fb55a60684102ec9f.jpg

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je viens de faire quelques recherches pour essayer de comprendre certaines notions qui ne me sont pas familières (aberration,  correction de champ, cohérence entre champ imagé et champ corrigé, ...). Je ne suis pas en mesure d'interpréter toutes les informations que j'ai trouvé, mais je pense en avoir compris une partie. Je dois encore peaufiner ce domaine.

 

Pour en revenir aux différentes commentaires effectués, je vais essayer de présenter ma compréhension des choses :

 

Je vais probablement abandonner l'idée de vouloir faire du CP avec ce setup. De toute façon, c'était vraiment du "au cas où c'est possible", ce n'était pas un critère primordial.

 

Il y a 21 heures, lyl a dit :

Chez Célestron : edge mieux que le SCT standard + correcteur/réducteur

 

J'ai trouvé des informations sur ce même site concernant une comparaison des différentes formules optiques : http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/sensitivity-analysis.htm

 

Je pense pouvoir trouver de moi-même un certain nombre de paramètres utiles à ma réflexion. Notamment au niveau de la comparaison entre un Celestron C8 Classic et un edge HD : http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/sensitivity-analysis-SC8Edge.htm

 

Je crois comprendre que le rayon du champ corrigé (Radius of diffraction limited flat field) du Edge est d'environ 18 arcmin alors qu'il est plutôt à 3,5 arcmin pour le modèle Classic. A ce stade, je pense que le modèle XLT est à considérer comme une version Classic bénéficiant d'un traitement particulier des optiques.

 

Pour l'exemple, si je prends le cas du C8 Edge HD, c'est bien la valeur rayon de 18 arcmin que je dois comparer au champ que j'obtiens avec la caméra et à la taille de l'objet photographié (y compris bien sûr une marge autour de l'objet) ?

 

Il y a 21 heures, lyl a dit :

Un vrai Mak-Cass (à droite, façon russe) sans dispositif correcteur est plus adapté (disque d'airy au-dessus de la lettre e)

 

Concrètement, aujourd'hui, qu'est qu'on trouve en vrai Mak-Cass façon russe ? Intes ou équivalent ? Un M806 neuf coûte dans les 5000€. Après, on peut toujours espérer en trouver un d'occasion. Mais d'ici là, la GTR  aura disparue !

 

Il y a 22 heures, lyl a dit :

Reste à voir ce que tu acceptes en tant que taux d'obstruction : ça dépend beaucoup du site. En photo Christophe Pellier dira ce qu'il trouve acceptable comme taux d'obstruction

 

 

Christophe : à toi de prendre le relais, merci ^_^

 

Il y a 22 heures, lyl a dit :

Barlow : la VIP baader est optimale à x1.8 et peu descendre à x1.5, il existe une barlow APM x1.5 qui corrige la coma et d'autres barlows à x1.5 sans correction (antares)

 

J'ai vu les 2 modèles, et effectivement, la possibilité de faire varier le coefficient multiplicateur permet de faire revenir dans la course certains modèles que j'avais écarté.

Par contre, pour le modèle Baader, je n'ai pas trouvé la valeur du champ corrigé et pour l'APM, il y a bien des graphes avec valeurs, mais ils me semblent que c'est pour un tube de 12" en F/D4.

 

Il y a 22 heures, lyl a dit :

Le capteur fait 19,1mmx13mm (4144 X 2822, 11,3Mpixels et 14bits ADC) , il faut un taux de transfert conséquent pour imager en planétaire.

 

 Tout à fait, c'est un point à voir. J'imagine que vu les dimensions de l'objet par rapport à la taille du capteur, on peut ne "capter" qu'une zone restreinte (ROI) et dans ce cas, on gagne en volume de données à ingurgiter par rapport aux capacités d'enregistrement de l'ordinateur. Notamment, un SSD me parait un accessoire indispensable.

 

Il y a 22 heures, Christophe Pellier a dit :

Dans tes calculs il faut que tu ajoute un autre paramètre qui est la variation de grandissement due au tirage. La plupart des barlow 2x donnent un grandissement réel de 2,5x. Donc, ça peut coller avec un tube à F/10

 

Effectivement, comme le précisait lyl, on peut "jouer" avec le coefficient multiplicateur des barlows

 

Il y a 22 heures, Christophe Pellier a dit :

Les rapports F/D à partir de 15 et au-delà sont ingérables en effet avec la caméra que tu souhaites (il y aurait d'autres caméras dans ce cas, mais elles seraient peut-être moins compatibles avec du champ pour le ciel profond, comme l'ASI290MC).

 

Vu que je vais probablement abandonner l'idée de faire du CP (j'avais précisé toutefois que je n'y croyait pas trop), quelle serait dans ce cas, la meilleure caméra à utiliser, toutes marques confondues ? La question est très ouverte !

 

De toute façon, vu ce qui a été écrit, et vu que rien n'est figé en terme de tube retenu, hormis mon souhait d'aller au maximum à 200mm de diamètre, il est possible de revoir le couple tube/caméra.

 

Il y a 22 heures, Christophe Pellier a dit :

Si tu prends un très bon tube de 200 mm (ou autour)

 

C'est quoi pour toi un très bon tube ? Tu as des modèles particuliers auxquels il faudrait que je porte une attention particulière ?

 

Merci encore à vous pour vos commentaires.

 

JP

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu enlèves ton tube "ciel profond" au profit d'un tube "planétaire", n'hésite pas à monter en gamme de diamètre - je ne parle pas du budget là ! :)

Claude

Edited by leonardcauvra

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, bandido a dit :

J'ai aussi un double tube sur ma GM2000 avec environ 40Kg sur la balance (RC10C + TV127is). Cela se gère sans trop de souci mais il faut bien tout accrocher.

 

Salut Miguel

 

Oui, je devrais arriver à un montage similaire, probablement un peu plus large vu que le newton de 300 a un encombrement latéral de 460mm (anneaux compris) et qu'un tube de 200 doit avoir un diamètre extérieur d'environ 250mm, ça me fait un entraxe réel d'environ 360mm.

 

Afin de limiter les flexions et le poids de la platine de jonction, je vais essayer d'en concevoir une pas très épaisse mais renforcée par des nervures en partie inférieure.

 

Comment as-tu réalisé l'équilibrage latéral des 2 tubes par rapport à l'axe de la GM ? Calcul du centre de gravité global par rapport aux poids et distances des 2 tubes ou autre méthode ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, juste une remarque en passant : tu dispose d'un tube de 300 que tu utilise déjà.

Tu veux te lancer dans le planétaire et ... descendre en diamètre ?

Là il y a un aspect qui m'échappe. Moi j'aurais utilisé "le plus gros" pour le planétaire et utilisé ensuite un instrument plus "rapide" (F/D plus court) pour le CP et ainsi tu gagne sur les 2 tableaux. 300mm en planétaire c'est déjà bien, mais 200mm je trouve cela un peu court !

 

Moi (mais je ne fais pas de CP c'est pour donner une nouvelle orientation à la réflexion) je partirais sur un 200/F4 dédié au CP assez "large", voire un réfracteur apo (80~150mm) pour du CP ultra large, le 300 serait dédié au planétaire et au CP petit champ. Seule la caméra diffère (et encore il existe des grosses caméra planétaire ou des caméras CP "rapides") pour les deux usages.

 

Marc

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Discret68 a dit :

Comment as-tu réalisé l'équilibrage latéral des 2 tubes par rapport à l'axe de la GM ? Calcul du centre de gravité global par rapport aux poids et distances des 2 tubes ou autre méthode ?

 

Pas trop compliqué mais à faire à deux. Premièrement, ajuster les contre poids de l'axe AD. Par la suite, comme les deux tubes sont accrochés à la queue d'aronde transversale, je n'ai qu'à glisser à gauche ou à droite l'ensemble pour trouver l'équilibre. Puis, pour m'assurer de la même charge dans les deux sens DEC, je fais glisser en avant et arrière les deux tubes. Le clamp AP est assez cher mais c'est du costaud.

 

A+

Capture.JPG.2231f76ca3171ade2a627e331c387fbb.JPG

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, bandido a dit :

Pas trop compliqué mais à faire à deux

 

OK. Je suppose que tu termine par un équilibrage dynamique sur les 2 axes à l'aide de la fonction "Balance" de la raquette de la GM ? Ca doit être coton pour le réglage en DEC, pour avancer ou reculer un (ou les deux) tube(s).

 

Avec mon tube de 27kg, je me sers d'un petit contrepoids qui coulisse le long de la queue d'aronde (elle est longue) pour faire le réglage fin, après un réglage grossier en repositionnant le tube si besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pour cela qu'il faut être deux.

 

C'est l'équilibrage 2 qui est critique. Après, la TV fait office de contre poids que j'avance ou recule légèrement.  Cela prend un peu de temps mais comme à demeure, pas de souci. Evidement, on y pense pas toujours, faire la balance avec les deux imageurs à la bonne map.


Le contre-poids externe est une excellente idée mais j'en ai pas eu besoin pour obtenir un balance à 0.1% sur les deux axes.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/02/2019 à 11:51, lyl a dit :

Barlow : la VIP baader est optimale à x1.8 et peu descendre à x1.5, il existe une barlow APM x1.5 qui corrige la coma et d'autres barlows à x1.5 sans correction (antares)

Je me pose une question sur celle de APM. Est ce que cette faculté à corriger la coma fonctionne sur un Mewlon ? 
Dit autrement, est ce que la coma d'un Mewlon évolue dans le champ de façon comparable à la coma d'un Newton f/4 ?  Car si c'est le cas ça peut faire un très bel accessoire pour ce télescope. Chez Taka pour avoir cette correction il faut prendre le correcteur intégré dans le bafle plus la Barlow 1,5 taka. Mais changer le bafle est une opération coûteuse et risquée en terme de réglage (il faut toucher au primaire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as les caractéristiques d'un Mewlon (f/D primaire, total) je peux jeter un oeil, je pense avoir le nécessaire pour simuler un newton f/4.

C'est un Dall Kirkham, la coma est plus importante que celle du Cassegrain

---------------------

En fait j'ai trouvé :

http://www.takahashi-europe.com/fr/mewlon.specifications.php

Il y a un extendeur chez Taka

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/02/2019 à 10:22, Discret68 a dit :

ASI 294 MC PRO

On sait quelle est la courbe de réponse de ce capteur ? Ce n'est pas indiqué sur le site de  zwo, du moins pas la valeur max. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, lyl a dit :

Si tu as les caractéristiques d'un Mewlon (f/D primaire, total) je peux jeter un oeil, je pense avoir le nécessaire pour simuler un newton f/4.

C'est un Dall Kirkham, la coma est plus importante que celle du Cassegrain

Oui sur les Mewlon les secondaire sont x4. Donc 750 de focale sur le primaire pour 250 de diamètre. 
Beaucoup plus de coma que sur un cassegrain oui

Charles Rydel avait fait une longue analyse ici  générale sur les DK : http://www.astrosurf.com/astroptics/files/le_telescope_de_dk_garamont_gill111.pdf

Et plus particulièrement sur le Mewlon 250 ici http://www.astrosurf.com/astroptics/files/mewlon250_gb1.pdf


Note que je pourrais faire un test empiriquement en mettant mon paracorr derrière le Mewlon avec un grand capteur. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jldauvergne a dit :

On sait quelle est la courbe de réponse de ce capteur ? Ce n'est pas indiqué sur le site de  zwo, du moins pas la valeur max. 

 

Si on parle bien de la même chose, la courbe est bien disponible sur le site ZWO  pour la 294 :294QE-e1508751129459.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est une courbe normalisée. Ca je l'ai vu. Ca ne te dit pas grand chose sur la sensibilité du capteur. 
Je pense dans tous les cas qu'un bon capteur n&b est nettement préférable. Ca a été longtemps une règle d'or, elle a pu être transgressée quand l'imx 224 est sorti tant il est fabuleux, mais depuis d'autres capteurs avec les même qualité et en n&b sont sortis, et là ça change tout, les choses reviennent dans l'ordre, la hierarchie entre couleur et n&b est de nouveau bien respectée. Beaucoup de soir l'an dernier j'ai croisé les deux caméras et il n'y a vraiment rien à faire, sauf variation brusque de seeing l'avantage est toujours au capteur n&b. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyl a dit :

oui c'est ce que je te disais plus haut. C'est beau sur le papier mais dans la pratique c'est une grosse modification du tube avec changement de baffle, et plus de 1000€ d'accessoire. Sans compter que je ne suis pas certains que l'upgrade puisse se faire sans banc optique. Pour le moment, pour autant que j'ai pu en juger je crois que le 250 que j'ai entre les mains a un primaire dont l’assiette est bien réglée, pas de contraintes sur le primaire, et avec un comportement stable dans le temps. Pas forcément envie de prendre le risque de toucher à quelque chose qui fonctionne si bien.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai regardé les correcteurs de coma : ça ne donne rien, la coma de base est très élevée.

Le correcteur taka est complexe.

Ceci dit, de base il est diffraction limited sur 5mm de diagonale soit 1/4 du champ (6' d'arc), un oculaire standard de 10mm plössl donne x300 bien piqué au centre

DK250-f3-12.jpg.4802d7f6a79b5f50fa6780f6b950fd17.jpgDK250-f3-12-diff.jpg.c3e0b02e90cdd417ed2ee8753b645a28.jpg

Je suis un peu mitigée sur l'impression mais 6' d'arc en planétaire c'est bien vu la difficulté de bien régler un cassegrain.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'utilise en imagerie planétaire et pas encore en CP une Barlow siebert Optics 1.75x en 2" (BAR2-1.75bX) dont je suis très content car :

  1. elle fonctionne sur tout le champ quelques soit le F/D
  2. très légère
  3. elle sont aussi des Flat Field Barlows en plus d'être télécentrique !
  4. pas besoin d'utiliser de Paracorr avec ce type de Barlow

Pour en savoir plus : https://www.siebertoptics.com/SiebertOptics-barlows.html#Ad 2b

 

Bon Ciel

 

frank

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, lyl a dit :

Je suis un peu mitigée sur l'impression mais 6' d'arc en planétaire c'est bien vu la difficulté de bien régler un cassegrain.

Rydel indique un rayon de 2,4', c'est le même ordre de grandeur. Sur l'imx290 ça va bien surtout qu'avec les zones cropées au bord je tombe vite à 4/5' de champ (j'échantillonne à 0.1"/pix pour pouvoir taquiner le bleu)

merci pour cs précisions. 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By patry
      J'ai enfin terminé de traiter ma série du 14/04 ... notez bien que j'ai le temps, il fait moche !
      Bon le setup est le même que pour ma balade lunaire du 12/04 : C11, filtre 23A, barlow, ASI178MM
      Dans l'ensemble je vous recommande les fulls ... morceaux choisis 
       
      En entrée
      Tycho, ses rayons et son piton central

       
      A moins que vous ne préfériez Plato sur son lit de craterlets

       
      En plat, Copernic et ses ejectats

       
      Ensuite je vous propose Moretus sur ses terrasses du soleil

       
      Et en dessert, de Longomontanus à Moretus en passant par Clavius

       
       
      Bonne dégustation.
       
      Marc
    • By FrancoisGAP
      Voici une image sympa que j'avais faite peu de temps après avoir eu l'ASI294MC Pro. De nombreux défaut optiques n'étaient pas encore corrigés au moment de la prise de vue mais le résultat et déjà bien prometteur. 
       
      Vous trouverez les détail sur mon site en suivant ce lien

    • By Colmic

       
       

       
      Une nouvelle guerre approche !!
       
      l'IMX455 C'est le même capteur Sony que le fameux IMX411 de 150 millions de pixels mais décliné ici en version 24x36mm.
      49ke sans binnong, 196ke en Bin 2x2
      16 bits (enfin !)
      entre 1e et 2.3e de bruit de lecture
      Pixels de 3.76µ, mono ou couleur
      60 millions de pixels
      Prix encore inconnu, ZWO dit : : "i'm sure the price will be good compare with CCD"... Et plus loin :" Price between $4k -5k"
       
      La caméra parfaite pour une FSQ !!
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les lunaires,
       
      En voyant Claude et d'autres utiliser le principe de la mosaïque j'ai décidé de me lancer à mon tour pour voir avec l' Altair à base d'IMX290 pour voir, une mosaïque de 5 images en full résolution que mon pc portable ne peux encaisser mais bon c'est un essai.
      Certains raccord ne sont pas bon, et si vous voyez de la diffusion en partie basse c'est parce que au moment de la capture au début donc un voile nuageux a recouvert tous l'ensemble  au fur et à mesure ! Y compris les changements de luminosité.
      Je suis surpris par Autostakkert qui réussi à rattraper cela.
       
      (erratum la date c'est le 14/04/19)
       
      Bon ciel lunaire
       
       
    • By CB7751
      Bonjour à tous.
      Je souhaite réfléchir à l'étape suivante dans mon début en astrophoto, jusqu'ici j'ai été très bien conseillé et je suis content de mes choix. J'utilise mon téléobjectif photo 500mm F4 sur reflex Nikon full frame 24Mpx modifié, monture HEQ5 Pro contrôlée en wifi, autoguidage Synguider II sur 80/400.
      Pour augmenter artificiellement ma focale et mieux cibler des galaxies ou petites nébuleuses, une caméra refroidie avec petit capteur et petits pixels me semble être une bonne solution, le modèle ZWO ASI 183 a mon attention. 20Mpx capteur 1"; soit un cadrage 2,7 fois plus serré... en mettant le nombre de pixels dans la balance, à la louche j'ai un grossissement de 2,5x par rapport à maintenant.
      Sur le peu que j'ai compris de l'échantillonnage, on tomberait sur des choses assez cohérentes aussi à ce niveau pour des poses longues.
       
      Maintenant sur le choix de la version monochrome ou couleur, j'ai quelques questions:
      - est-ce qu'il y a quelque part un comparatif très concret de la différence de résultat entre les 2 options avec des temps de pose identique. J'ai pas trouvé... on lit que monochrome + filtres c'est mieux j'en doute pas, mais à quel point?
      - est-ce qu'une roue à filtre motorisée peut être préprogrammée et faire son boulot tout seul. J'ose supposer que oui sinon autant qu'elle soit manuelle mais je ne connais pas les logiciels..
      - sur le reflex j'utilise un filtre CLS CCD, qui fait une énorme différence sur mon ciel pas forcément très noir. Comment ça se passe avec une monochrome et les filtres du coup? Est-ce qu'un CLS peut être mis en plus des filtres couleurs?
       
      Merci. 
  • Images