Recommended Posts

Posted (edited)

ça commence à prendre forme mon histoire de jumelles... ou pas :D

 

La comparaison avec mes Monarch 7     8x42    8°   est vraiment intéressante je trouve

Sur un paysage dégagé, on n'a pas d'effet "waouh"... on oublie juste plus facilement qu'on regarde dans des jumelles.

Ce qui est frappant, c'est qu'on embrasse à peu près la même portion de paysage (logique ~8° dans les deux cas),

mais qu'on voit plus de détails (logique, x12 versus x8),

étonnamment sans être tellement plus gêné par les tremblements

(car on fait moins attention aux bords du champ ???).

 

Sur une falaise, on est pas loin de l'effet "waouh". On ne la "scrute" pas, elle s'est rapprochée.

L'homogénéité parfaite de l'image jusque dans les coins joue beaucoup pour obtenir cette impression

(alors que c'est 50% de vraiment net seulement avec les Nikon, et 20% avec celle du coffret stelvision).

C'est plutôt de bonne augure pour les étoiles (même si la pupille d'un peu plus de 4mm est juste pour ça).

 

Seulement voilà... c'est quand même vachement frustrant d'avoir une vision inversée

(et très accessoirement un tout petit peu moins de contraste).

Je m'attendais à un effet "waouh", mais en fait c'est surtout une sensation de légèreté...

qui jure avec le manque d'intuition de la vision inversée.

La solution, c'est soit de repartir sur un couple objectif/Ethos complètement différent (si c'est possible),

soit d'intercaler un répétiteur d'image (mais il faut qu'il ait une pupille de sortie de presque 5 cm !),

soit d'utiliser un inverseur en entrée (amici trop cher ? porro ? deux miroirs secondaires ?).

J'ai peur que les redresseurs terrestres dits 2" fassent beaucoup moins que 2" à l'intérieur...

 

 

 

PS : pour la réalisation, j'ai fixé sur l'objectif une bague T2 qui se visse sur le support d'oculaire

(qu'il a fallu un peu usiner aussi à causes des vis : je n'ai pas osé mettre des têtes coniques sur la fine bague T2).

On a juste la marge qui va bien pour la mise  au point à l'infini.

monoculaire.jpg

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 11 minutes, FroggySeven a dit :

soit d'utiliser un inverseur en entrée (amici trop cher ? porro ? deux miroirs secondaires ?).

Tu peux aussi utiliser un redresseur à deux lentilles comme dans les longue-vues.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est ce que je voulais dire en parlant de répétiteur d'image... à moi que ce soit encore autre chose ???

 

Le hic c'est qu'il faut "injecter" l'image presque 5 cm dans l'Ethos :-/

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 3/10/2019 à 15:26, oliver55 a dit :

Tu peux aussi utiliser un redresseur à deux lentilles comme dans les longue-vues.

Pas trouvé d'    "optic relay" avec un dégagement suffisant...

mais ça marche en rajoutant un bête objectif de 50mm !

 

Et au passage j'ai découvert que c'est fantastique pour regader les petites fleurs

qui se transforment en cathédrales :x (avec le 50 macro seul ) :

je suppose que c'est une manip' connue de ceux qui font de la microscopie

(dommage qu'on ne puisse pas faire ça en bino à cause de la paralaxe...).

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, on arrive rapidement à faire la mise au point très très près avec un téléobjectif. Celui ci étant prévu (y compris les macros) pour avoir le plan focal à ~40mm du barillet, dès qu'on ajoute quelques mm (facile à faire avec des bagues allonge) on transforme un 200 (2.8 chez moi) en longue vue +macro. Si en plus tu pars d'un objectif macro, tu obtiens un super-macro.

Sur mon 105 (sigma) j'ai une bague qui empêche le montage d'un doubleur (apo, prévu pour le 200 d'ailleurs) mais une fois ôté, il se transforme en un 210 macro ... avec la même distance minimale de mise au point  ... du coup, avec une focale doublé on passe du rapport 1:1 à 2:1.

Comme en plus, en général, les objectifs macro sont de très bonne facture (planéité, distorsion, chromatisme, ...) cela donne une très belle petite lunette.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, patry a dit :

cela donne une très belle petite lunette

tu as utilisé quoi comme occulaire et réalisé comment l'éventuel redressement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de redressement pour moi (l'observation inversée ne me gêne en rien), et comme oculaire ... tout ce qui passait en 1"1/4 donc du PL32mm jusqu'à l'orthoscopique de 7mm et au chinois de 5mm !

J'ai sacrifié un bouchon d'objectif (gros plastique dur) que j'ai collé avec un tube de porte-oculaire. J'ai vérifié en faisant tourner le tout que l'ensemble était parfaitement concentrique ET perpendiculaire. La longueur du tube du PO a été positionné pour atteindre le foyer avec tous mes oculaires.

Dsc03584.jpg

 

C'est pas très "joli" mais ça fait le boulot. Il n'y a qu'avec les objectifs type rétro-focus et plus globalement avec ceux qui ont un groupe arrière proéminent que cela ne marche pas (exemple un zoom 16-50). A l'intérieur il subsiste de la matière qui empêche le montage. Il faudrait que le collage soit sur le coté extérieur ... et ce serait encore plus moche !

 

C'est loin de la finition d'un truc comme ça

https://www.revuephoto.com/kenko-lens2scope-transformez-votre-objectif-en-longue-vue/

ou

https://www.optique-pro.fr/divers/lens2scope-oculaire-renvoi-non-coude-grand-champ-7mm-wide-pour-canon-eos-noir/p,44203

 

Mais à 200€ le bout c'était prévisible.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By guillau06
      Bonjour a tous,
       
      Je cherche un instrument pour mettre sur une petite AZ4 a sortir vite fait sur le balcon pour regarder la lune, et aussi pour l’emmener sous un bon ciel l’été et faire un peu de ciel profond.
      Je me suis arrêter sur deux instruments, a savoir un Mak 127 et une 100ED (j'ai déjà eu une 80ed et j'ai une TS65Q, donc je veux un diamètre de minimum 100mm)
       
      Je pense que le Mak sera plus performant en lunaire (?) , mais il a une mise en température assez longue finalement (1h ?)  et en CP sont FD assez élevé n'est pas optimal.
      La 100ED me semble peut être plus polyvalente (?) mais cela reste un 100mm , certes sans obstruction, mais par rapport un un Mak 127, ça  vaut quoi ?
       
      Ensuite , niveau encombrement il est clair que le Mak127 et devant
       
      Voilà, donc j'hésite , j'attends vos avis, celles et ceux qui ont pu comparé l'un est l'autre.
       
      Merci
    • By FranckiM06
      Bonjour à vous tous,
      Alors j'ai un ami qui vient d'acheter une maison à Saumur et l'ancien propriétaire devait être astronome car il lui a vendu tout son ancien matos avec la maison .  Mon ami, n'y connaissant rien m'a demandé combien vallait ce télescope réellement et surtout combien il pouvait le revendre car il n'est pas astronome.
      Apparemment le diamètre intérieur du tube (PERL) ferait 380mm donc je pencherait sur un miroir de 350mm ou 310mm avec une longue focale car le tube mesurerait 1900mm et à en voir les photos qu'il m'a envoyé il doit peser son poids le gros bébé !
          

       

       

       

       
      Voilà, donc je penche pour un ancien MEADE mais je n'ai pas d'idée sur ce genre de télescope qui à mon avis vu la monture (comme j'avais pour mon ancien Newton 254) doit faire son poids ausi mais je ne serais lui dire combien vaut ce bébé
      Est-ce que vous auriez une idée ?
      Franck
    • By astrocg
      bonjour
      je me pose la question de l'utilité du bafflage sur le secondaire situé sur le ménisque d'un maksutov alors que sur un scmidt-cassegrin aucun fabricant n'en met
      est ce que le baffle a une efficacité réelle et sur quel objet observé?
      quelle est la différence avec/sans?
      certains ont ils fait des essais en réel?
      certains ont ils fait tes tests avec des bafflages de différentes tailles et différentes formes
      merci pour vos éclairages
    • By Alexandre Cucculelli
      bonjour a tous 
      j'ai un message d'erreur pour la petite Atik GP qui fonctionnait auparavant comme camera de guidage .
      Apparemment l'USB est ok sur mon PC portable .
      Mais pas sur le PC de l'Observatoire  qui lui est sous XP .
      Toujours un problème de driver .
      Je désinstalle et réinstalle le CD depuis un moment maintenant , je suis a bout ...
      Il est certain que la prochaine  ne sera plus une Atik ( c'est ma troisième quand même ) 
      En attendant je persiste avec la GP , pouvez vous m'aidez ?
      merci.
       
      alex.
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les Takahashites,
       
      Petite news de ces vacances, Takahashi a sorti le 20 juillet, une nouvelle version de la  FC100D    avec un Z, c'est une variante, plus optimisé pour l'astrophoto.
      Il s'agit d'un doublet à base du fluorite et pour la fiche technique:
       

       
      FC-100DZ
      Spécifications
      Le format2 groupes 2 feuilles de fluorite Apochromat
      Ouverture efficace100 mm
      Longueur focale800 mm
      Taux d'ouverture1: 8.0
      Diamètre de la lentille95 mm
      Longueur totale du barillet d'objectif840 mm (770 mm lorsque le pare-buée est rangée)
      Messe3,9 kg
      Viseur6 fois 30 mm
       
      Les Japonais aime bien les Z, j'ai déjà remarqué cela dans bon nombre de produit et de production, bon chez nous ce serai plutôt le X.
        ici avec le robot Mazinger Z (vignette.wikia.nocookie.net)
       
      Un peu plus de détail sur les performances optiques dans les longueurs d'ondes.
       
      "L'aberration chromatique est également réduite en la combinant avec un verre hautement réfractif compatible avec une dispersion partielle.
      En conséquence, l'intensité de Strehl est supérieure à 90% dans toute la région de lumière visible de 460 nm à 670 nm, le rapport Strehl avec intensité visuelle est de 97,6% et la performance visuelle qui dépasse le FC-100DL de f / 9 est le rapport d'ouverture de f / 8. Est réalisé."
       
       

      citation & image Takahashi
       
      Voilà pour la news,
       
      高橋への良い天国
       
       
       
  • Images