RIGEL33

LES NUAGES INTERSTELLAIRES : les berceaux de la vie sur Terre ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Samedi 23 mars 2019
à partir de 17 h 45
A la salle des Fêtes de Saucats

 

Dans le cadre de la conférence annuelle d'AG33

 

LES NUAGES INTERSTELLAIRES : les berceaux de la vie sur Terre ?

 

vie-es10.png

Les étoiles se forment dans des immenses nuages de gaz, dans lesquels près de 200 molécules, 
dont une majorité de molécules carbonées, ont déjà été détectées grâce à leur signature spectrale, 
essentiellement en radioastronomie. La question est de savoir jusqu'où va la complexité chimique 
dans le milieu interstellaire. Alors que de plus en plus d'exoplanètes sont découvertes, peut-on trouver 
dans les nuages des molécules qui pourraient être à l'origine de la vie sur Terre et ailleurs dans l’espace ?


Présentée par Nathalie BROUILLET
11067210.jpg
Astronome au Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux
Après avoir obtenu un doctorat de physique à l’Université de Bordeaux, elle été au Max-Planck-Institut für Radioastronomie 
à Bonn en Allemagne pendant 2 ans. Astronome à l’Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers depuis 1991, son domaine
de recherche est l’étude du milieu interstellaire. En 2009, elle a été responsable pour l’Aquitaine de l’Année mondiale 
de l’astronomie et est chargée de la conservation et de la valorisation du patrimoine astronomique pour l’Observatoire.


Venez nombreux  a062.gif

Edited by RIGEL33
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Excellente initiative et très beau programme :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce soir, n'oubliez pas !


Pour rappel, entrée libre dans la limite des places disponibles ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La conférence annuelle d’AG33 sous la houlette des nébuleuses

 

Samedi 23 mars 2019 à 17 h 30, ASTRONOMIE GIRONDE 33 ouvrait les portes de la salle des fêtes de Saucats, généreusement prêtée par la commune pour l’occasion, pour initier la conférence annuelle du club, gratuite et ouverte à tout public.

Cette année, c’est Nathalie Brouillet, astronome au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux, qui fut invitée à parler de ses travaux sur les nuages interstellaires.

 

Le public, venu aussi nombreux que l’année précédente, était composé pour les trois quarts d’astronomes amateurs et amateurs d’astronomie. Le quart restant était essentiellement du « grand public » local venu en curieux entendre parler des mondes célestes.

Nathalie Brouillet a su s’adapter avec brio à cette diversité de connaissances.

 

Après une présentation d’une petite heure et les questions-réponses pendant une demi-heure, la conférencière fut invitée, vers 20h, à partager un repas au restaurant, en compagnie de quelques membres du club et d’un astram de Dordogne, afin de poursuivre les conversations diverses et variées qui les animent sur cette même passion qu’est l’astronomie.

 

Crédits photos : Denis Bourdens, Michel Favret, Corine Yahia

 

2019-027.jpg

 

2019-028.jpg.2019-026.jpg

 

2019-030.jpg

 

2019-035.jpg.2019-029.jpg

 

2019-032.jpg.2019-033.jpg

 

2019-031.jpg.2019-034.jpg

Edited by RIGEL33
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonjour,
      Après de très longues semaines sans photo à cause de la météo.. voici pour ma reprise et toujours pour l'apprentissage, IC1396 que j'ai faite avec un objectif photo relativement court 200mm de focale pour cadrage complet avec la caméra ZWO ASI 183MM Pro.
      Juste des prises Halpha, 3h exploitées, vu la longue période sans prise de vue j'ai préféré assurer un Ha plutôt que tenter 2 ou 3 couleurs.
      Je ne sais pas si j'ai eu la main trop lourde sur le traitement je voulais bien les détails de la nébuleuse.
       
      Des conseils pour en faire une couleur? Compléter en S/O ou LRGB?
      Merci  
       

    • By T450
      Bonjour,
      On ne sait plus comment l'appeler, cette nébuleuse ngc 6543! Ce que je sais, c'est qu'elle est extrêmement délicate à capturer, à cause de la différence énorme de luminosité entre son centre et ses extensions. Cela m'a obligé à m'y reprendre plusieurs fois (aussi à cause d'aléas techniques et de passages nuageux). C'est aussi la première fois que je faisais des poses courtes à la CCD. Il m'aura fallu 4 nuits pour capturer cette belle nébuleuse. Ne sachant pas trop à priori ce que j'allais utiliser comme couches, j'ai aussi des séries de poses inutilisées.
      Donc sur cette image, il y a une base de luminance (22x5mn - il aurait fallu encore plus pour débruiter le fdc mais j'arrête là!), 1/2h de chaque rvb, 16x10mn de ha (pour la luminance des extensions et leur rouge), 14x10mn en OIII (pour la luminance des extensions et leur "vert OIII"); 1000x1s en ha, OIII et bleu pour l'oeil; 35x1mn en Ha, OIII et bleu pour la partie périphérique de l'oeil...
      Les couleurs de l'ensemble sont assez "réalistes", rouge pour le Ha, Vert émeraude pour le OIII, même pour l'oeil pour lequel j'ai choisi Ha, OIII et bleu. A un détail près, c'est que le OIII est très très prépondérant dans l'oeil notamment, et que sans jouer sur les curseurs, l'ensemble serait tout vert!
      A noter pour l'anecdote que les poses courtes à la CCD, c'est du sport, 1000 poses de 1s prennent 1h, même fenêtré sur la nébuleuse seulement!
      Et un petit regret pour les aigrettes, imprimées en pose longue, dues à la nébuleuse elle-même. Comme ce n'est pas de la peinture d'artiste non plus, j'ai renoncé à essayer de les enlever au tampon.
      Newton 253/934 (asa 0.73) et CCD ICX834, traitement Iris et Photoshop CS2.
      Nathanaël
      clic-clic pour la full, il y a d'autres galaxies en prime!

       
    • By mariobross
      Bonjour, ça y est, voici ma 1ere image technique SHO  , j'ai mis longtemps à venir à cette technique, mais je dois avouer que le traitement de ces signaux est assez plaisant, le panel de résultats différents est impressionnant, une fois le traitement réalisé, c 'est difficile de choisir telle ou telle version.
       
      Merci à Bernard (Litobrit) pour avoir été sympathiquement le béta testeur de cette image.
       
      toutes les poses de 15 minutes : 9 ha depuis Valberg, ciel bien noir SQM 21.5, 11 S, et 7 O duis chez moi à 10 bornes de Nice.
       
      L'imageur est une TEC 140 + Moravian G4 16000, traitement Pix et Photoshop, acquisitions maxpilote en auto , seeing correct autour de 2".
      l'image réduite à 1200px :

      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cygne/pelican_full.jpg
       
       
      et la V2 postée le 16 Juin 2019:

       
      jean claude Mario
    • By deome
      Bonjour a tous, 
      Je me suis procuré un filtre UHC que j'ai voulu tester sur NGC6960, il parait qu'il est fait pour ça !!!
      J'ai donc passé qq heures dessus, 150 poses de 50" a 800 iso avec DOF, le pré-traitement et traitement SIRIL vite fait pour voir ce que ça rendait
      Matos, Nikon D5500, Correcteur Baader RCC I, filtre ES UHC, Newton 254 f/d4, NEQ6 pro sans autoguidage
       
      c'est prometteur, dès que le ciel se dégage à nouveau, je cadre mieux et envoie un salve de 300 poses, je me tâte a faire un essai à 400iso pour voir si c'est moins bruité
       

    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous, réglages de l'instrument aux petits oignons...un bonheur ce télescope avec  l'A7S !!
      30 min (60 poses de 30 sec à 3200 iso)
      Newton 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca . (ancien miroir de C.14 retaillé)
      Paracorr 2 + Sony A7S Astrodon + Duo narrow band Ha/ OIII, une combinaison qui paye !
      Traitement sous Siril, PI et CS6, n'hésitez pas à taper à 100%  surtout sur la N&B
      Et bien sûr un ciel extraordinaire Ariégeois !
      Phil
       

       

  • Images