Falkostar

Haute résolution hier soir.

Recommended Posts

Tout d'abord, mon 250 est d'un modèle "ancien" (tube  bleu SW 2009). Meilleur d'apres moi que les nouveaux de la même marque (tube noir), qui a été raccourci,

Et où on a monté un secondaire de 63mm, contre 58mm pour le bleu. Bon, la différence n'est pas énorme..

                          Ma cible ce soir est la Lune, tres bien placée. 78/100,   365600km,  méridien à 22h20, à 63°.

                          Tres bon ciel, turbulence légère, ciel sec. Ventilateur en marche depuis 18h.

                          1° essai vers 21h en bino avec des 20mm, et Barlow 2,3. çà ne bouge pas, l'image est tres propre, le bord des cratères est tranché.

                          Le cratère sommital du Mont Gruithuisen gamma  est bien visible, ce qui est encourageant.

                          Ma grande attente ce soir est portée sur les rimas de Prinz. Je dois monter des 15mm pour les apercevoir. Je ne distingue que  I et II qui viennent de sortir de la nuit.

                          J'essaie en mono un peu plus tard (5,5mm, + Barlow 2,3, soit X500. Cette fois, je perçois III et IV. mais je manque de contraste.

                          J'ajoute un filtre jaune. Cette fois, je distingue même la transversale qui vient de III et coupe IV.

                          La résolution est fantastique ce soir, de l'ordre de 0,40" d'arc! Je suis donc en dessous du pouvoir séparateur de mon 250!

                          Observation rare, excellente soirée à l'oculaire, dans de bons éléments.  Falko.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Vi, j'ai passé aussi un bon moment sur la lune hier soir à 500x au 250 mm aussi.

Vraiment de chouettes vues sur les mêmes cibles avec une turbu qui permettait ces 500x, c'est pas tous les jours.

Il y avait aussi pas mal de choses sympas dans Gassendi et les rimae voisines.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour tes observations. Je me permets de les illustrés ;-)

Il y a 2 heures, Falkostar a dit :

 Le cratère sommital du Mont Gruithuisen

 

Il y a 2 heures, Falkostar a dit :

les rimas de Prinz.

 

Mons Gruithuisen gamma.jpg

Rimae Prinz.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 2 heures, Falkostar a dit :

Tres bon ciel, turbulence légère,

J'ai eu le 13, une turbu de 9, et les soirs suivant la turbu était à 8. 

 J'avais l'impression de feuilleter un livre photographique de la Lune. ;-)

NB : c'est juste une estimation avec mon diamètre modeste de 70mm et un G=100x ;-) (Océan Indien)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous. On remettra çà en Avril. Bonne soirée.       Falko.

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.png.d13524883c3934686a0559e7bf064c48.png

Finalement mon image est pas trop mal pour un 200mm

 

5c44aaa5e0a89_Lune-du-24_02_2018(2).jpg.b78c2123022941c821e934dcf957a628.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est bien piqué. On distingue bien la triplette de Stadius. Bravo.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci à toi Falkostar car avec ce type d'information que tu nous donnes, on mesure la qualité de ses prises de vues. Il n'est pas toujours simple de savoir où on en est.

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Juste une précision :

 

un instrument optique ne peut pas avoir un pouvoir séparateur supérieur à celui théorique.

 

Voir un objet de taille apparente connue ne permet pas de déterminer le pouvoir séparateur.

Ce sont des notions distinctes.

 

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Lucien a dit :

un instrument optique ne peut pas avoir un pouvoir séparateur supérieur à celui théorique.

 

Voir un objet de taille apparente connue ne permet pas de déterminer le pouvoir séparateur.

Ce sont des notions distinctes.

Oui bien sûr. On refait pas les lois de l'optique ici même si une 100/1000 voit une tache noire sur fond blanc plus petite que le pouvoir séparateur (Ombre d'Europe sur Jupiter).

Mais distinguer 3 petits cratères avec un 200mm sous le pouvoir séparateur d'un 200mm, et bien il y a de quoi être fière de ne pas manipuler une daube. C'est tout ce que l'on dit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By tosi philippe
      Un soir plus calme que les autres... ça fait plaisir de temps en temps !
      Printemps 2019.
      Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et mécanique.
      Oculaire Taka 20mm spécial projection + filtre rouge Atik / Basler 1920-155 / env. 350 images sous AS3, RGX6 , CS6 et Astra image.
      Phil
       
       

    • By leonardcauvra
      Bonjour,
       
      Certains ont peut-être suivi la saga de mon achat, puis de la révision d'un tube Dall Kirkham de 315mm (5 mètres de focale). L'accouchement traine en longueur car depuis plusieurs mois où j'ai récupéré la bête "recustomisée", j'ai eu à la fois un coup de mou qui ne m'a pas porté à faire de l 'imagerie (mes dernières images datent du mois de mai, avec le C14) et la météo défavorable ne m'a pas aidé non plus. Bref, j'ai fait un effort ce matin en me disant qu'il fallait bien faire un premier test en imagerie lunaire avec ce nouveau tube: je me suis levé pour affronter les 0 degrés sur ma terrasse toulousaine ! Collimation revue le soir précédent uniquement au laser - mais j'ai eu trop froid pour passer du temps à affiner sur une étoile. Et la turbulence aidant, ce ne fut pas un très bon plan au final. Voici donc ma première image sur Copernic (les quelques autres sont plus mauvaises, donc je vous en dispense), image  prise à 5H47 au foyer du tube avec l'ASI290MM et filtre IR Pass 684 nm. Comme souvent, acquisition de 3000 images, 15 % stackées et pré-traitées avec AS!3, ondelettes avec Registax 6, touche finale avec Photoshop.
       

       
      Ma conclusion perso => je dois pouvoir faire mieux la prochaine fois !
      (1) en ne négligeant pas l'étape de la collimation sur étoile, même si je gèle sur place !
      (2) dans de bonnes conditions atmosphériques;
      (3) en utilisant une caméra qui ne grossit pas autant car j'ai 5 mètres de focale native (mauvais échantillonnage); je peux ressortir ma vieille Basler 1300 qui marche très bien, mais à 30 images/seconde maxi, c'est très limite. Un conseil à ce sujet ?
       
      Amitiés
      Claude
    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous,
      Un pano de deux images réalisées dans la souffrance...turbulence capricieuse et éclairage délicat au  printemps dernier.
      Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et mécanique.
      Oculaire Taka 20mm spécial projection + filtre rouge Atik / Basler 1920-155 / env. 350 images sous AS3, RGX6 , CS6 et Astra image.
      Phil
       
       

    • By Virgo26
      Bonsoir à tous,
      Dans le titre, on pourrait penser à une question sur la technique à pratiquer,... les phases les plus propices ....ou bien encore  donner quelques astuces pour  améliorer ses prises de vue...Rien de tout cela. Photographier la Lune, c'est aussi le titre de l'ouvrage dé Nicolas Dupont-Bloch, et c'est de ce livre  que je voudrais parler. Je l'ai acquis l'an passé,  et à ce jour, il dort , bien coincé entre ses copains d'astronomie. Sans doute un bel ouvrage, mais trop "pointu" pour moi. Comme d'ailleurs pour le livre "ASTROPHOTOGRAPHIE" de notre ami Thierry Legault, que j'avais également acheté, et que j'ai cédé lors de la parution de " Les secrets de l'ASTROPHOTO" , que Thierry, c'est empressé d'éditer ...pour rectifier les même raisons : "ASTROPHOTOGRAPHIE" était de niveau trop élevé pour certains ...comme moi. Peut-être que Nicolas Dupont-Bloch  pourrait envisager la même démarche ! ?
      Le dernier paragraphe du livre de Nicolas  rassemble le témoignage de 'astrophotographes lunaires  connus et appréciés . Parmi les témoignages des huit maîtres de l'art de la photo lunaire, figurent Thierry Legault et ...Gérard  Thérin.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les lunaires,
       
      J'ai vu que Claude de Toulouse avait prévu une sorti lunaire au sud de la Haute-Garonne, c'est pareille au nord vers l'Escaut.
      La lune est belle est haute, dommage qu'il vaille allé travailler...
       
      Par chance , elle est au plus haut. Donc on commence petit et on finit grand !  PLus de place disponible en APS-C pour l'avoir complète (désolé)
      j'adore la couleur cobalt de Sélène...
       
      Bon ciel lunaire
       

  • Images