astrocg

Vitesse de la lumière

Recommended Posts

à l’instant, Huitzilopochtli a dit :

C'est dur d'être con et ignorant !

:o

 

Je te trouve hyper violent pour @Alain MOREAU...

C'est pas sympa.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 41 minutes, Superfulgur a dit :

Je te trouve hyper violent pour @Alain MOREAU...

C'est pas sympa.

 

@ Super : Ne serais-tu pas un peu fouteur de merde ? xD

 

Pour lever toute ambiguïté : Je suis con, ignorant... et pas sympa  aussi.

Et Alain est un modèle pour moi, naturellement. :)

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, dg2 a dit :

Au final, la question initiale de ce fil peut se reformuler en se demandant si on sait dans quelle mesure les lois de la physique ont varié depuis le Big Bang

 

Merci dg2 pour toutes tes explications et, en effet,  je pense aussi que la vraie question est là !

Edited by iblack
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit bien qu'ici les lumières ne voyagent pas à la même vitesse ... ;) 

  • Like 1
  • Haha 4
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 17 heures, iblack a dit :
Il y a 22 heures, dg2 a dit :

Au final, la question initiale de ce fil peut se reformuler en se demandant si on sait dans quelle mesure les lois de la physique ont varié depuis le Big Bang

 

Merci dg2 pour toutes tes explications et, en effet,  je pense aussi que la vraie question est là !

 

Ce n'est pas faux, mais là aussi, si on en est à chipoter, on a un problème consistant à savoir de quoi l'on parle !

Cela veut dire quoi des lois physiques qui ont varié dans le temps ? ;) 

 

Le premier théorème de Noether nous dit que l'invariance dans le temps des lois physiques traduit la conservation de l'énergie. On peut faire également le lien avec l'invariance CPT laquelle est liée à l'invariance de Lorentz.

Si j'en étais à chicaner sur la formulation du problème, je dirais que les vraies questions sont là si on se réfère à la question de départ de ce fil ! ;) 

(D'ailleurs, tester l'invariance de Lorentz à travers divers mécanismes sondés expérimentalement est un thème récurent.)

Mais au-delà, globalement, une famille de questions plus générale concerne aussi la conservation de grandeurs physiques considérées comme conservatives...

 

Pour en revenir à l'idée de "différentes vitesses de la lumière", il faut soulever le problème de sémantique présent dès le départ. Un paramètre fondamental associé aux transformations de Lorentz, c'est c auquel on attribue la valeur de 299 792 458 m.s-1. Le fait que c soit nommé "célérité de la lumière" vient du fait que les équations de Maxwell sont invariantes sous transformations de Lorentz, et que le photon étant sans masse, la vitesse de propagation de la lumière dans le vide s'identifie à c. On est pas loin de l'abus de langage !

Le point amusant, c'est qu'en électrodynamique quantique, les corrections au propagateur du photon impliquent que la lumière se disperse dans le vide dans certaines conditions, suffisamment pour être prise en compte dans certaines expériences comme dans PVLAS. Donc, dire que c s'identifie à la célérité de la lumière est valable dans la limite de champ faible.

Edited by Tournesol

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Tournesol a dit :

Un paramètre fondamental associé aux transformations de Lorentz, c'est c auquel on attribue la valeur de 299 792 458 m.s-1

 

Ses transformations restaient assez basiques, consistant selon les circonstance à troquer képi et uniforme britannique contre quamis et shemagh des Bédouins.

Mais je ne vois pas trop le rapport avec la vitesse de la lumière ?!  o.O

  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là, c'est moi qui ne comprends plus rien !!! o.O

Tourny, n'as tu donc pas vu le film ?! O.o

 

Ne parlais-tu pas du fameux Lorentz d'Arabie ? ;)

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Ne parlais-tu pas du fameux Lorentz d'Arabie ?

 

Le pote d'Annabelle Mouloudji ?

  • Confused 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

"La connaissance en elle même est évidement très louable !

Mais la ou il s'agit de l'homme ,nous devons appliquer les découvertes de la science aux problèmes que l'homme ne peut pas manquer de se poser ! "

Ashley Montaigu

 

Cordialement !9_9

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, STARBIRD a dit :

"La connaissance en elle même est évidement très louable !

Mais la ou il s'agit de l'homme ,nous devons appliquer les découvertes de la science aux problèmes que l'homme ne peut pas manquer de se poser ! "

Ashley Montaigu

 

la digue, la digue, ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Tournesol a dit :
Il y a 8 heures, Huitzilopochtli a dit :

Ne parlais-tu pas du fameux Lorentz d'Arabie ?

 

Le pote d'Annabelle Mouloudji ?

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, STARBIRD a dit :

"La connaissance en elle même est évidement très louable !

Mais la ou il s'agit de l'homme ,nous devons appliquer les découvertes de la science aux problèmes que l'homme ne peut pas manquer de se poser ! "

Ashley Montaigu

 

Plus sérieusement, si je suis bien ton idée à travers cette citation, je suis bien de ton avis. C'est toute la difficulté de la vulgarisation, mais au-delà de la didactique puis de la pédagogie.

 

Trop de rigueur ou de détails à un certain niveau masque totalement le message que l'on veut faire passer. En principe, en enseignement des sciences, on doit revenir plusieurs fois, tout au long du cursus scolaire (au sens large), sur une même notion en l'approfondissant petit à petit et en rajoutant des niveaux de rigueur et de reformulation.

 

La difficulté est accentuée par l'existence d'un public hétérogène avec des conceptions initiales différentes, et des motivations différentes, comme c'est d'ailleurs aussi le cas sur ce forum, comme cela peut l'être dans une salle de classe !

 

Néanmoins, pour en revenir à la question de départ de ce fil de discussion, il faut aussi retenir que bien souvent, la clé de la résolution d'un problème scientifique réside dans la reformulation de ce problème et que cette reformulation n'est pas toujours triviale.

D'ailleurs, concernant la conception de la relativité restreinte d'Einstein, on pourrait dire qu'elle relève d'une reformulation correcte de problèmes précédemment "mal" formulés, parce que justement mal compris.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tournesol a dit :

D'ailleurs, concernant la conception de la relativité restreinte d'Einstein, on pourrait dire qu'elle relève d'une reformulation correcte de problèmes précédemment "mal" formulés, parce que justement mal compris.

 

Très vrai.

 

Je vous propose un aphorisme que je viens d'imaginer à ce sujet : "Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt".

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now