lyl

Expert résistance des matériaux pour lentilles

Recommended Posts

Posted (edited)

si c'est aussi bon voire meilleur, j'ai rien à dire, j'ai rajouté le disque d'Airy pour 460nm, ça reste concentré et devrait se faire discret avant même 2mm de pupille

254flex.jpg.73e04ae553d455926603af18bbce65e8.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

6 cales en liège...

le calcul intègre la déformation de la cale d'épaisseur 0.9mm ainsi que la déformation du verre. calcul d'un assemblage avec mes données précédentes... 3 cales ou 6, il y a un gros changement.

image.png.7beea844f07028d3e186a78a89bf5bea.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean je suis embêté. Plop est une référence depuis de nombreuses année dans le déformation de miroir. Et en rentrant les caractéristiques du miroir en verre dans le fichier excel je ne retrouve pas les résultats.

Peut-être je me mélange les pinceaux dans la conversion d'unité.

Par exemple si je prends un verre en Pyrex avec les données suivantes que rentrerais-tu dans le fichier :

- diamètre 260mm, porté sur une circonférence de rayon 127mm 

- R1 = -600mm (concace)

- R2 = 0 face arrière plane ou R2 =1.0E+10

- épaisseur 15mm au centre

- matière

Pyrex.PNG.abd478694bedfc0ee3cc11aee08007da.PNG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour claironner un peu, la version 9" triplet de R Ceraglioli est encore en cours de retouche. Je pensais que l'objectif avait été livré poli mais Jim Egger est en train de le faire.

Au sujet du support, il était clair pour moi que la version 6 points en liège à l'arrière est probablement pas tout à fait régulière sur la force d'appui mais indispensable pour la répartition.

Je me pose encore la question même avec les résultats en cours si il est judicieux de caler les lentilles indépendamment. 3kg sur 3 points par dessus l'autre verre, ce n'est pas rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

CPI-Z que trouves tu comme fleche? dans ce cas avec plop

peut etre que l'on peut verifier la coherence sur un cas moins attypique

par exemple un rayon de courbure de -2000 pour une epaisseur centrale de 15mm et une face arriere plane (representatif d'un miroir)

dans ces conditions je trouve 267nm de fleche que dit plop? j'ai pris 65.5MPa pour le module de young du pyrex cela ne doit pas changer beaucoup

 

l'erreur de la feuille peut provienir à mon avis de la serie alternée des coefficients A2, A4, A6.. qu'il faut arreter au bon endroit en fonction de la precision cherchée ce que je n'ai pas fait

je vais rajouter des termes dans le cas que tu proposes pour voir ce que cela donne

Les résultats de la feuille de calcul n'etais pas si differents de ceux calculés par pascal me semble t'il

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

D = 260mm

Support sur diam 254mm => r = 127mm (excel) et 0.977 (sur 130 pour plop)

R1 =-2000 => F =1000mm

e = 15mm

R2 = 0 (ou très grand)

Matière

Youg = 65.5E+10 soit 6679 KgF/mm2

Densité = 2.187 g/cm3 soit 2.23e-06 KgF/mm3

Poisson = 0.2

 

Fichier Excel donne 216.8 nm de flêche deformation lentilles_2_mod.xls

 

Plop donne P-V 473nm sur l'onde et donc 236.5nm sur le verre.

 

Pyrex.PNG.56cc3765113e760d245ef8e621a2e500.PNG

 

Mais si l'on active le refocus on obtient

P-V = 44nm sur l'onde soit 22nm sur le verre

Pyrex.PNG.d981195f8ceedb9c615b508ffd184280.PNG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai modifié le fichier excel pour avoir une meilleur precision en ajoutant plus de termes à la serie.

il faut que le parametre delta ne soit pas trop proche de 1 car la serie dans ce cas ne converge plus ou tres lentement si delta est proche de 1 en valeur absolue.

Si tu refocalises comme dans plop tu suprimes l'influence du changement de rayon de courbure et tu ne gardes que les termes d'aberration spherique en r^4 ce qui est normal en reflexion.

En transmission il y a au premier odre le changement  de rayon de courbure qui modifie la combinaison optiques et les termes d'ordre superieur qui introduisent aussi une aberation spherique qui est 4 fois moindre que pour un miroir à cause du facteur du dephasage (n-1)e au lieux de 2e pour un miroir

Il faudrait pour etre complet inclure aussi le facteur en x^4 dans oslo

Pour la convergente se facteur est tres faible donc il y a juste un changement des rayons de courbure

Pour la divergente en plus il y a l' apparition d'une asphericité sur la lentille 2.6 fois plus forte que pour la convergente

Le nouveau fichier excel est ici

deformation lentilles_lyl_rev.xls

la convergente rajoute en plus du changement de courbure une aberration de 2*-10/4= -5nm

la divergente  2*26/4=13nm

l'ensemble des deux donc environ 8nm sur l'onde soit lambda/68

 

lyl pour etre exact il faudrais refaire la simulation Oslo avec les nouveaux rayons de courbure donnés par ce fichier mais cela ne changera rien par rapport au calcul et aux conclusions d'hier

 

CPI-Z pour le cas du miroir j'ai fait la simulation dans la feuille lentille 2

deformation lentilles_lyl_rev2.xls

la fleche est de 263nm et l'aberration aprés refocalisation de 21nm

ce n'est pas si mal par rapport à plop

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Jean c'est très bien par rapport Plop et merci beaucoup pour ces fichier.xls qui j'en suis persuadé reservira.

On retrouve bien la comparaison avec plop, et merci aussi pour les précisions dans tes commentaires nécessaires.

Je pense que lyl à tout ce qu'il faut pour choisir.

Merci aussi à Pascal pour nous avoir recouper cela par de la modélisation 3D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, jean dijon a dit :

lyl pour etre exact il faudrais refaire la simulation Oslo avec les nouveaux rayons de courbure donnés par ce fichier mais cela ne changera rien par rapport au calcul et aux conclusions d'hier

Ok je vais regarder ça.

 

Comme je disais, c'est un sacré mince doublet. Je ne suis pas sûre que ça soit utile de lui coller de l'asphérisation si un amateur doit le polir. Vaut mieux faire simple. Je reviens avec les spots un peu plus tard car on m'a demandé un truc simple en triplet au cas où...

K7/S-NBM51/S-BAH10, mais c'est pas aussi bon en grand champ, il bave plus dans le bleu pour un peu moins cher, certes...  mais un ajustement en triplet même huilé ça peut être assez chiant.

254f148tripletK7-NBM51-BAH10-full-spheric.jpg254f148tripletK7-NBM51-BAH10-full-spheric460-27mmpupil.jpg

Cette combinaison PHM52 (=PSK53A) et LAM60 est pleine de potentiel autant mécaniquement qu'optiquement.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les spots couleurs changent avec la déformation

Planétaire : c'est le rouge qui disperse plus maintenant. Le bleu reste dans x3 le disque d'Airy.

A noter que l'oeil est plus sensible au bleu 486 qu'au rouge 656...

Le contraste de bleu-ciel 507 à orange-rouge 614nm est excellent.

254f1475-doublet-flex2-planetary.jpg.7ca221dfa887b4d4f3f8a4ceaf774064.jpg

En focus deep sky, le jaune-orange perd en aberration de sphéricité, le bleu sur-converge. Possible que quelques étoiles jaunes et oranges apparaissent sous la forme d'un disque en dessous de 3mm de pupille.

254f1475-doublet-flex2-deepsky.jpg.042da2a121d112811d1ec342426c0149.jpg

Ah, bonne nouvelle, ça limite aussi le bleu pacifique (460nm). Au delà de 2.3mm de pupille de sortie, il se fond dans le piqué étoile. Il restera du violet bien sûr sur les étoiles très brillantes.

254f1475-doublet-flex2-deepsky2.jpg.efd28b4f917bc1aab5b6910aa458446c.jpg

 

Conclusion fort intéressante, la déformation d'un doublet type FH (Fraunhöfer) de grand diamètre (massif) décale le calage vers le bleu. o.Oo.O

Les doublets sous-corrigés bleu sont compensés (ex. : Meade 90/1000 FH ? sans doute trop peu pour être visible)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour  
      je cherche ce genre de produit miracle, et si possible en France  (surtout fait, j'ai la doc  , pour bien centrer primaire et secondaire)
      Donc j'ai encore besoin de vous, et c'est là qu'on rigole .
       
        - Bien entendu, vous savez tous que depuis toutes ces années, j'ai beaucoup progressé , ha oui au fait, mon tube est un newton 200 f6, l'outil parfait du futur pro  
      à bientôt  
      merci  

       
      donc TS Concenter? où?   
       
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By zirkel 2
      Bonjour,
       
      Une question que je me pose : le verre "Crown" le plus connu est le BK-7 de chez Schott....et des équivalents comme chez CDGM.
      Pour les verres fluorophosphates ED S-FPL 51-53-55 de chez Ohara et équivalents chez Hoya
      Du verre ED est donc nécessairement "Flint" ???
      il me semble que l'on inverse "juste" la position du Crown et du Flint… comme l'image ci-dessous :
       

    • By SLO
      Bonjour

      Dans la nuit de jeudi à vendredi j'ai profité d'un ciel dégagé pour tester mon Mak 127 mm  avec un réducteur de focale  0,5 x portant son f/d à 6.
      Un premier test l'été dernier c'était avéré désastreux avec une coma monstrueuse. 
          
      Finalement  cela venait du système du doublet optique  monté à l'envers dans son support et après calcul précis du back focus  le résultat est bien meilleur.
       
      J'ai choisi comme cibles trois amas globulaire: M53, M3 et M13 avec l'ASI 224 MC en poses courtes.
      299 pose de 1 secondes pour M3 et 295 poses de 2 secondes pour M53 et M13 plus trentaine de dark.
      Traitements avec Siril et Photoshop.



    • By astrocg
      d'après vous quelle est la combinaison permettant le maximum de légèreté (masse au mètre la plus faible) d'un tube de lunette tout en conservant une rigidité suffisante?
      par exemple pour une optique semi-rapide type 102/660
      j'ai pensé pvc,contreplaqué de 2 ou 3mm, ajouré, carbone, ...
      faites part de vos essais et expériences
  • Images