jeffbax

Méthode d'allignement multi-points avec AS!3 - montée d'histogramme

Recommended Posts

Salut la communauté.

Je reprends ci-dessous 2 posts qui étaient initialement dans le forum astrophotographie. Ils contiennent une méthode que j'ai essayée avec succès pour l'empilement des images avec AS!3. Je pense que cette méthode est bien adaptée lorsque les temps de pose descendent franchement sous la seconde, que le signal est donc faible, et que la turbulence affecte la surface des objets.

 

1. L'IMAGE COMPAREE AU HST

 

J'ai repris ma NGC 7662 de novembre depuis le début, car un truc me chagrinait. Avec des poses de 200ms je pensais que la finesse aurait été meilleure, comme en planétaire. Du coup je me suis dit que si je ne profitais pas pleinement de la résolution c'était parce que les logiciels d'empilement se concentrent sur les étoiles pour aligner. Or, la turbulence affecte également la nébuleuse et les structures gazeuses.

 

AS!3 fait bien l'alignement de surface pour le planétaire, mais en poses rapides sur le CP il n'accroche pas car ça manque de lumière. J'ai donc appliqué une idée bête : faire une montée d'histogramme sur les brutes (45 000 tout de même) avant d'empiler.

 

Ca a l'air de marcher, AS!3 s'en sort mieux et les AP peuvent être définis sur l'ensemble de la surface de l'objet. Enfin je crois. Je trouve que sur l'image les principales structures montrées par Hubble sont visibles (Hubble réduit 50%).

 

Je confirmerai bientôt tout ça sur le Clown avec ma nouvelle Barlow 1,5  x. :ph34r:

 

Il y a 35000 x 200 ms retenues. La couleur vient d'une image à la 224 MC de 2016 :

 

5c95e04d77943_NGC7662HST.jpg.771b9f70667abdd7701f0a7ca72fca7c.jpg

 

Un petit like sur la full ici si vous avez 2 mn :

 

get.jpg?insecure

 

 

2. LA TECHNIQUE

 

Je vais tenter une explication globale sur cette méthode. Elle n'a pas de nom, disons la "sauce à JF" :

 

Pour commencer, un comparatif avant/après. traitement habituel avec SIRIL à gauche puis empilement AS!3 avec montée d'histogramme (la sauce) à droite.

 

A gauche l'image est triée par FWHM et traitée en drizzle X2 puis déconvolution à la limite des artefacts pour aller chercher les détails, avec comme prix à payer une élévation du contraste qui gomme les détails dans les tons clairs. La couleur souffre aussi beaucoup. Mais bon, c'est déjà pas trop mal. Ce qui m'a embêté, c'est que j'ai fait une série en 2016 à 1 seconde de pose et qu'à 200ms le gain n'est pas significatif. Pourtant il devrait l'être. J'ai donc pensé à cette histoire d'alignement sur les étoiles qui ne traite pas toute la turbulence affectant la surface.

 

compa.jpg.2cf4ad97d9af5cbfcaddfdae947aeb2c.jpg

 

J'ai donc repris depuis le début. Voici une brute :

 

brute.jpg.bbe965a83c0d9c042e59bcd64654ebdb.jpg

 

Le signal est faible et AS!3 n'accroche pas sur la surface avec les points d'ancrage pour empiler. Ca génère des images fantômes et il est impossible de sortir un truc propre. Généralement on choisit donc une étoile et on empile avec un seul AP. Je pense qu'on se prive ainsi d'un alignement bien plus efficace, du type de ce qui se fait en imagerie planétaire. D'où l'idée d'une montée d'histogramme en pré-traitement pour "aider" le logiciel.

 

J'intègre mes darks sous PIPP comme d'habitude pour chaque série, puis j'ouvre une brute sous CS. Je calle les niveaux, sans toucher aux points blanc et noir, mais juste en jouant sur le curseur central. Ca revient à appliquer un gamma. J'arrête quand ça a "une bonne tête". Ici on lit un gamma de 1,7 :

 

brute_niveaux.jpg.e45932cb27845f8e85152d65619a5a87.jpg

 

Je note ce gamma. Je charge mes fichiers dans PIPP pour les recoller en SER comme d'habitude, et j'applique ce gamma de 1,7 à toute la séquence :

 

PIPP.jpg.29f384945c2e683128c5e73565491688.jpg

 

J'obtiens un gros SER qui contient toutes les brutes pré-traitées avec dark et gamma appliqué.

Je le charge dans AS!3. Drizzle 3X (ça c'est comme on veut) et je définis les AP sur l'objet. Je prends les fenêtres très larges (400) car l'objet va dériver un peu (pas d'autoguidage) :

 

brute_AS.jpg.7caee8d8617c9cbaec1b9a40d1d7792d.jpg

 

Et là, ben ça mouline longtemps (pourtant core i7 4790 overclocké à 4200 Mhz et 32 Go de mémoire DDR 3 overclockée ! = 5 heures)  et ça le fait :

 

Stack.jpg.8a1523112ea054083b4a47034b4baa19.jpg

 

Juste pour montrer, un RL et 2 x 500% de netteté optimisée sous CS (oui j'abuse) :

 

Stack_dec.jpg.14148e16f9197b8d00fb3515ab1162f9.jpg

 

Ca n'a pas la même tête et les détails sont bien plus présents. Le reste est classique sous CS : histo non linéaire, couche couleur, bruit, etc...

 

Voilà B|

 

JF

 

Edited by jeffbax
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Super intéressant tout ça.

 

Si je comprends bien tu appliques un gamma via PIPP (le couteau Suisse des logiciel de pré-traitement) afin d'aider AS!3 à mieux trouver la nébuleuse pour un alignement plus précis.

 

Cette valeur de 1,7 tu l'obtiens sous CS en glissant les tons moyens en limite de courbe ou en fonction de l'aspect de la nébuleuse sur l'image ? N'est-ce-pas un peu empirique ? 

 

Une fois que tu as appliqué cette correction de gamma, as-tu essayé un second traitement SiriL pour voir ce qui se passait de ce côté ? Si ça aide AS!3, ça devrait aider SiriL aussi, non ?

 

En tout cas, merci pour ce partage. Je trouve tout cela passionnant et impressionnant. Vous me bluffez les gars. Grand respect.

 

Merci également pour les réponses.

 

Simon-Pierre .

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut. Oui c'est ca. Le gamma aide le logiciel à accrocher sur la cible en multipoint. La méthode ne marche pas toujours.

Pour siril pas de problème, même sans gamma. Mais c'est un alignement sur les étoiles. L'intérêt ici est de faire du multipoint sur l'objet. Je crois que la prochaine version de siril le fera si j'ai bien compris.

Pour le choix de la valeur du gamma c'est à l'oeil et en essayant.

Merci pour tes encouragements.

Jf

Edited by jeffbax
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By Larbucen
      Bonjour les amis,
       
      Elle m'épuise cette terrasse. Elle en a dans le ventre la bougresse. 
       
       
      Cette fois-ci, elle et moi, nous sommes attaqués à la galaxie du Cigare aussi connue par son sobriquet M82.  Pour cela nous avons utilisé mon Newton SW254/1200, une caméra ZWO ASI 224 MC et un filtre CLS.
       
      Pas facile en poses courtes avec sa magnitude surfacique de 12,5. Alors, nous avons doublé d'effort et avons réalisé 3h50 de poses avec une exposition de 1s. La séquence totale compte 13547 images. Cela fait 12176 images gardées, soit 3h23. 
       
      Les traitements ont été réalisés avec PIPP, SiriL et PS. (Je sais, je sais, il faut vraiment que je me mette à AstroSurface). 
       
      Mais bon pour un néophyte tel que moi, je ne m'en sort pas si mal. Je vous laisse juger:
       

       
      Ok, ok, ce n'est pas encore du Hubble mais donnez moi le budget de la NASA et je m'en occupe.
       
      Bon ciel à tous et merci, si vous avez souri. 
    • By Larbucen
      Bonjour amis astrams,
       
      Avec ces journées confinées qui coïncident heureusement avec du beau temps, j'essaye de progresser sur la technique des poses courtes. Pour rappel, je possède une SW 254/1200 sur AZ-EQ6.
       

       
      J'utilise le logiciel SharpCap avec une caméra ZWO 224 MC pour les captures. Je saucissonne mes SER par tranches de 10 min et je lance la capture de 3 SER. Pendant ce temps, je rentre au chaud. . Après 30 minutes, je reviens voir si tout va bien et si la monture n'a pas trop dérivée (dans le cas contraire, je recentre mon objet). Puis, je relance une série de 3 x 10 min.
       
      Au cours de la soirée, je réalise plusieurs vidéos Darks de 5 min. La ZWO n'étant pas refroidie, j'en fait au début, au milieu et à la fin.
       

       
      Le lendemain frais et dispo.  j'attaque le traitement en commençant avec PIPP. Ce couteau suisse des logiciels astro me permet de coller mes SER de 10 min en un SER de toute ma soirée. Au préalable, j'ai vérifié la qualité de mes vidéos avec SER player et en cas de doute sur une vidéo, je peux jeter juste 10 min. PIPP me permet également d'inclure mes Darks au moment de la fusion de l'ensemble des vidéos.
       

       
      Je me retrouve avec un SER couvrant toute la soirée que je vais pré-traiter avec SiriL. Je suis scrupuleusement le tutoriel de Colmic pour ça. (Merci Michel ).
       
      J'ai trois questions:
       
      1) Comment empiler des prises de vue sur plusieurs soirées? La FWHM sera différente d'une soirée à l'autre. Je ne peux donc pas utiliser la méthode précédente en mettant bout à bout mes vidéos sur plusieurs soirées. Quelles sont les étapes manquantes ?
       
      Pour l'instant, j'ai empilé séparément mes soirées. Au résultat, j'obtiens plusieurs images.fit. Mais comment empiler ces images entre elles ? SiriL ne me permet que d'empiler des images.raw.
       
      2) Dans quel cas doit-on "Dématricer" ?
       

       
      3) Petite question subsidiaire: comment faites-vous pour aligner l'image "luminance" avec l'image "RVB" dans Photoshop ? (Car j'envisage l'achat d'une ZWO 290 MM pour la partie luminance). Peut-on faire cela en pré-traitement avec SiriL ?
       
      Je vous remercie pour vos réponses.
       
      Bon ciel à tous.
       
    • By dfremond
      Bonsoir
      Le ciel etait toujours dégagé hier soir et la Lune toujours loin de nous! ll faut en profiter un max, car ça ne va pas durer! J'ai donc voulu remettre le couvert, en visant cette fois NGC3718.  Mais ça a été plus difficile que prévu, car si le bulbe se voit assez bien, les extensions sont difficile à mettre en evidence. Du coup, j'ai poussé à 8 secondes de poses. Mais comme je n'avais qu'une demie-heure de dispo, ça ne m'a fait que 190 clichés exploitables. Et quand je dis exploitable, en fait, il n'en restait que 100 à l'arrivée: sur 8 secondes, il y a quand meme un peu de dérive se traduisant par une perte de netteté. Au final, donc, un résultat mitigé, assez bruité dans le fond du ciel, à refaire en plus défini...   Mais bon, je publie quand meme,  l'echec permet de progresser et renseigner les autres, c'est toujours bénéfique... Soyons positifs!
      Donc au centre, NGC3718, à une trentaine de millions d'AL à ses pieds, mais beaucoup plus loin en fait (400 millions d'AL) le groupe Hickson n°56, et en bas NGC3729.
       

       
      100 poses gardées sur 190  poses de 8 secondes, ampli et refrigeration a fond, 
      Flextube305 correcteur-reducteur, filtre luminance L2, IMX294C refrigéré
      capture sharpcap, traitement SIRIL, astrosurface, et Photoshop.
      Bonne nuit!
       
       
    • By Shaihulud
      Hello
       
      Voili voilou
      J'ai enfin pu retourner voir la belle pour en ajouter
       
      A+
      David
       
       
       
       
       
      Luminance : "Shai-hulud Tooth" SW N254/1200
      QHY174MM - 2419 x 3s + 5049 x 2s - bin1 - 1"/pixel
       
      https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/49686230192/sizes/o/

       
      200% https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/49685387663/sizes/o/

    • By Shaihulud
      Hello hello
       
      Cela fait hyper longtemps que je voulais rendre visite à cette beauté
      Vraiment dommage pour la finesse que le seeing du 23, 24 & 25 était
      beurk beurk beurk
      ~2x plus mauvais que ce que j'ai d'habitude
       
      Il faudra que je retourne la voir mais je stoppe pour cette année car
      j'ai des belles de l'an dernier à finir sous le Lion 
       
      A+
      David
       
       
       
       
       
      Heart 200% : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/49701685463/sizes/o/

       
      https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/49701512728/sizes/o/

  • Images