STF8LZOS6

Dispersion atmosphérique Refracteurs/Reflecteurs

Recommended Posts

Hello,

 

Vous avez tous eu à faire à cet effet sur les objets lumineux bas sur l'horizon. Tout astrophotographe qui débute en a entendu parler mais il est toujours assez surpris d'avoir à gérer ce problème lors de ses prises de vues planétaires ou stellaires.

C'est mon cas depuis peu, lorsque j'ai voulu imager Sirius et Rigel lors de prises de vues d'étoiles doubles et qui vont m'orienter vers un correcteur de qualité, ADC MK3.

J'ai une question liée à l'équipement: Y aurait-il une raison technique qui ferait que les réfracteurs sont plus gênés par cet effet que les réflecteurs, en ce sens que chaque lentilles, jouant le rôle de prisme, accentue la dispersion contrairement à un miroir.

J'aimerai avoir votre opinion.

Je pense de même aux renvois coudés à prisme et à miroir.

J'ai vu des courbes de dispersions  atmosphériques en fonction de la hauteur sur l'horizon, et je pense que vouloir mesurer des écarts de quelques secondes d'arc sur des étoiles doubles devient très difficile si la dispersion engendrée par la faible hauteur sur l'horizon donne des erreurs aussi grandes que l'écartement.

 

Merci de vos retours.

 

Claude

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Comme son nom l'indique, la dispersion atmosphérique ne dépend que de l'atmosphère. Dit autrement, elle ne dépend pas de l'instrument.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ok Christian. Donc dit autrement, le type d'instrument accentue t-il oui ou non l'effet à la sortie de l'oculaire du fait d'une aberration chromatique différente?

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Donc dit autrement, le type d'instrument accentue t-il oui ou non l'effet à la sortie de l'oculaire du fait d'une aberration chromatique différente?

la réponse etait pourtant tout à fait claire 9_9

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut distinguer deux choses :

- ce qui ce passe devant l'ouverture de l'instrument : turbulence et dispersion atmosphérique,

- ce qui se passe à l'intérieur de l'instrument : turbulence interne, aberrations diverses et variées (dont aberrations chromatiques) d''origine optique ou mécanique, reflets / diffusion diverses et variées.

Il n'y a pas d'amplification / diminution de dispersion atmosphérique par l'instrument car celle-ci ne dépend que de l'atmosphère.

L'ADC est la seule partie de l'instrument qui traite de la dispersion atmosphérique, car ... il est conçu pour cela.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, la dispersion atmosphérique est verticale alors que la dispersion d'une lunette est longitudinale, en forme de Z. Donc le type d'instrument n'accentue pas ou ne réduit pas cet effet.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, gagarine a dit :

Non, la dispersion atmosphérique est verticale alors que la dispersion d'une lunette est longitudinale

même si la direction de l'objet observé est hors axe longitudinal?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour;

 

Donc, si je comprends bien, décentrer, de manière bien étudiée, l'image planétaire légèrement, avec un refracteur non parfaitement corrigé, ou avec un réflecteur dont l'oculaire induirait une cromasie, et ce afin d'utiliser la cromasie de l'instrument de manière radiale ?

En privilégiant donc une monture avec suivi.

L'idée me semble du plus haut intérêt, notamment avec des grands rapports f/d, avec lesquels un léger décentrage n'induirait pas trop d'aberrations géométriques !

 

A suivre, personnellement je vais essayer, avec la 90/1300 mais surtout quand je le pourrais avec le doublet 150 f/15 istar qui attend son tube !

Edited by Nicolas Z
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, STF8LZOS6 a dit :

même si la direction de l'objet observé est hors axe longitudinal?

c'est à dire?

 

tu fais semblant de regarder le ciel et en réalité tu mates la voisine avec une lunette pour regarder dans les coins et tu voudrais savoir si l'image sera impactée par la dispersion atmosphérique ?

 

Dans ce cas, oui tu remarqueras un peu plus la dispersion atmosphérique avec la lunette apo du fait du contraste très élevé

Edited by olivdeso
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans ce cas, oui tu remarqueras un peu plus la dispersion atmosphérique avec la lunette apo du fait du contraste très élevé.

 

explique SVP

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur une bonne lunette apo, les 3 couleurs sont focalisées au même plan.

Donc les liserés bleus et rouges en bord de planète sont bien au point, bien visible d'autant qu'il n'y a pas d'obstruction.

 

Sur un télescope, qui est fortement apo, même remarque, à la nuance près de l'obstruction qui atténue un peu le contraste.

 

Sur une lunette achro, seules 2 couleurs sont focalisées dans le même plan. Donc possible que tu ne remarques pas le liseré bleu (par ex) qui sera défocalisé, plus flou et probablement noyé dans le halo bleu du au chromatisme.

 

Le chromatime de l'instrument est un décalage en Z (décalage de mise au point) des couleurs alors que la dispersion chromatique est un décalage dans le plan XY (le plan focal ou le capteur) Donc évidemment ça ne peut pas se compenser.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces informations. J'ai été surpris de l'allongement dans je sens vertical d'une image de capture à fort grossissement pour 20/25° de hauteur, mais ce diagramme l'explique bien.

image.png.28d679924f5779457625d19ede6df055.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut à tous
      J'ai un soucis avec mon A7s astrodon....
      Alors que je faisais mes flats sur le ciel l'autre jour, les images prises sont subitement apparues mauves (flats de couleur bleue auparavant), et cette nuit, même soucis sur le ciel censé être noir. Je suis assez inquiet....une idée?
      DSC00397.ARW
    • By leonardcauvra
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Me voilà de retour d'une semaine à Madrid, un excellent séjour et une ville très dynamique. Je ne sais pas pourquoi j'imaginais Madrid triste et austère, c'est exactement le contraire. Bien sûr, le temps passe vite quand on fait les musées incontournables et les grands parcs. C'est en passant devant l'un d'eux que j'ai vu par hasard une affiche vantant l'Observatoire Royal d'Astronomie de Madrid, situé au bord de la vieille ville, avec visite possible...et en photo le grand télescope historique de Herschel. J'ai eu l'opportunité d'y aller le dernier jour. Visite guidée sympa en tout petit groupe et ... en castillan, mais ma femme me traduisait ce qu'elle comprenait et le contexte astro m'aidait pas mal. En fait, l'observatoire lui-même est "récent" (début de la construction en 1790) ce qui fait que même la lunette présentée comme la plus ancienne date de cette époque.  Je vous propose ci-dessous une courte visite photo ...
       
      La lunette "antique" de 1785

       
      Une lunette (1850) spécialement conçue pour repérer les comètes et objets nébuleux

       
      Une très belle méridienne tout confort (super fauteuil mobile dans tous les sens)

       
      Un instrument avec "antique" chambre photographique

       
      Une plaque commémorant la mesure de la gravité en cet endroit

       
      Un pendule de Foucault dans l'entrée de l'observatoire

       
      Et bien sûr, la vedette de l'observatoire: un télescope de 60 cm de diamètre réalisé par Herschel pour l'observatoire de Madrid. Certes, ce n'est pas le gigantesque 1m20, mais quelle place ça prend cet engin ! L'original ayant brûlé (je ne sais plus quand), il s'agit d'une reconstruction intégrale et à l'identique basée sur les plans d'Herschel, dans un bois de superbe qualité. Il a fallu construire un nouveau bâtiment avec un dôme pour pouvoir installer la bête. Remarquez sur la première image la plateforme en bois où se tenaient les observateurs pour accéder à l'oculaire.

       

       

       
      Impressionnant, non ? Du coup, je me sens tout riquiqui avec mon C14
       
      Enfin, vue générale de la partie ancienne de l'observatoire

       
      A plus
      Claude
    • By astrocg
      bonjour
      je viens d'acquérir un schmidt-newton de 203mm et effectivement il présente de la coma en périphérie de champ
      je souhaite ajouter un correcteur mais ceux-ci sont optimisés pour un back focus de 55mm
      or une tête bino rallonge le trajet optique de beaucoup plus
      est ce que ce montage présente un intérêt donc?
      oui, non, pourquoi?
      merci de vos éclaircissements
    • By Oktob3r
      Salut à tous
      Je suis Benjamin et j'ai commencé à faire un peu d'astrophoto il y a un peu moins d'un an.

      Possédant déja un APN ( Pentax-Kr ) et un Télé/Macro ( Tamron 70-300 ), je me suis vite procuré la petite StarAdventurer pour pouvoir attaqué le ciel nocturne.
      ( Alors je sais c'est pas très optimisé comme config... On fait avec ce qu'on peut !! ^^' )
       
      Aujourd'hui je me rend bien compte que le 300mm est assez largué ( Objet trop petit, etc... ).
      N'ayant pas un très gros budget j'ai donc cherché une solution intermédiaire entre mon matos de débutant et un matos un peu plus pro par la suite.
       
      L'idée serait donc la suivante:
      -Garder la monture qui fait très bien le travail pour le moment.
      -Garder l'APN qui sera surement dé-filtré par la suite ( et puis ça coute cher un APN ! )
      -Changer l'objectif 300mm pour un Maksutov Cassegrain 90/1250 OTA (Omegon, Skywatcher, Bresser etc...)          ...avec adaptateur T2 - Pentax bien entendu
      https://images.ecosia.org/XqJQEgPjYSVubtfmxzIOj3A-39o=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fnimax-img.de%2FProduktbilder%2Fzoom%2F54564_3%2FBresser-Maksutov-Teleskop-MC-90-1250-Messier-OTA.jpg
       
      Alors ouais il ouvre à f13.9, mais ça on peut le rattraper a l'empilage et il ne fait même pas 2kg donc pour la StarAdventurer c'est OK.
       
      Mes questions sont donc:
      -Est ce une bonne idée ? ( Pour un budget de 200 à 250€ ça me semble raisonnable ! )
      -Niveau poids ça a l'air d'être OK ?
      -Faut-il une platine spécifique pour pouvoir fixer celle fournie avec la StarAdventurer ?
      https://images.ecosia.org/CXP8EqTxIL8YIL1YfkQt5n9Yb8o=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fwww.loisirsplaisirs.com%2F3173-large%2Fplatine-de-montage-sky-watcher-pour-star-adventurer.jpg
      -Est-il dérangeant pour l'APN de n'être relié qu'au téléscope ?   ( Contrainte de torsion, de poids etc.... )        ...Auquel cas faudrait-il une platine spécifique ?
      -Est ce possible de "transformer" le MC 90/1250 en lunette de guidage par la suite ?
      Voilà si vous avez des avis, des idées je suis preneur !!!
       
      Merci à tous d'avoir tenu jusqu'ici ;-)
      En attendant vos réponses bien avisées
      -Benjamin
    • By patry
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Je suis assez mitigé sur l'utilisation de l'ADC. En effet, j'ai noté que l'ADC, quand il est réglé à zéro, n'a aucune espèce d'influence sur l'image ... qualitativement parlant je veux dire.
      A priori l'ADC est bon, j'avais des mesures de mon modèle à l'époque qui donnaient pour différentes tailles sur l'ADC.
       
      Sur 8mm, prismes non montés, mon ADC est mesuré à 38nm ... PtV et 5nm RMS. Rien à dire c''est tout simplement excellent.
      Sur 12mm, prismes montés, l'ADC fait un peu moins bien avec 117nm PtV (L/4.7) et 19nm RMS (L/29). C'est toujours très bon, certainement meilleur que la majorité des instruments de toute façon.
      En full size monté, une contrainte sur le bord extrême fait chuter le PtV (524nm !!!) mais le RMS reste correct (69nm) alors que la surface totale non montée reste correcte (164nm/32nm). Mais c'est vraiment une contrainte de serrage (je n'ai plus l'image de l'interféro, il faut que je la retrouve) donc cela importe peu (le prisme a été dé-contraint depuis).
       
      L'usage planétaire sur une cible comme Jupiter n'utilise certainement pas toute la surface donc pour notre usage je ne considère que les deux premières mesures (8 et 12mm).
       
      Par contre je n'ai aucune mesure dès lors que les prismes ne sont pas "à zéro".
      Car, dès que je quitte cette position 0°, l'image glisse verticalement (normal) mais elle devient aussi tout à fait immonde et la mise au point quasi impossible. Pour tout dire, même sur Jupiter à 15° de hauteur, l'image était bien meilleure sans ADC qu'avec (c'est tout dire). J'ai noté cela avec un filtre R Astronomik, pourtant bien adapté.
       
      Est-ce que l'un de vous à étudié la chose pour différentes positions des prismes ?
      Peut être que j'introduis que mon modèle introduit du tilt en tournant les prismes ? Quoi qu'il en soit, c'est peu utilisable en l'état et je n'arrive pas à investiguer la cause de ce problème.
       
       
      Marc
       
  • Images