fredo38

peut on vraiment faire de la précision sans goto !

Recommended Posts

hello :)

 

Selon, vous est-il envisageable de faire des recherche d'objet précisément sans goto ? 

Par exemple est il possible de suivre une occultation d'étoile par un astéroïde sans avoir l'aide de l'électronique? 

ou même encore avec une simple monture azimutale sans motorisation ?

 

Votre  avis, m'intéresse 😊

 

bon ciel 

 

fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour, c'est ce que nous allons tester ce jeudi avec le club avec l'occultation de TYC 155-02781-1. Je peux te redire cela si le temps le permet. 

 

Bonne soirée

 

Damien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello 

 

vous utilisez les cercles de coordonnées classiques ? 

 

fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dac :)

 

je vais voir de mon côté si je peux le faire (sans goto) dobson, en espérant pas me tromper ! 

 

fred :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

si j'ai bien compris tu veux t'attaquer à des observations visuelles de type "point lumineux parmi tant d'autres" (occultation d'étoile, très petite NP...)

Le souci dans ce cas, ce n'est pas tant de cadrer le bon champ que de savoir quel point lumineux on doit cibler dans la profusion d'étoiles du champ.

Je dirais que l'outil qu'il te faut c'est une carte de champ, voire une succession de cartes de champs avec grossissement croissant, un peu comme dans le Faint Fuzzies spécial NP :

http://www.faintfuzzies.com/Files/PlanetaryNebula v2.pdf

 

Fred.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, fred-burgeot a dit :

Salut,

 

si j'ai bien compris tu veux t'attaquer à des observations visuelles de type "point lumineux parmi tant d'autres" (occultation d'étoile, très petite NP...)

Le souci dans ce cas, ce n'est pas tant de cadrer le bon champ que de savoir quel point lumineux on doit cibler dans la profusion d'étoiles du champ.

Je dirais que l'outil qu'il te faut c'est une carte de champ, voire une succession de cartes de champs avec grossissement croissant, un peu comme dans le Faint Fuzzies spécial NP :

Hello 

 

Oui c'est tout à fait ça, ce qui m’intéresse ici est de savoir si on arrive à être précis avec un dobson par exemple, en cherchant un objet ponctuel ...

Ou alors est il plus raisonnable d'investir dans une aide au pointage ? 

 

fred  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le Goto ne te permet pas de savoir quelle étoile regarder. La carte de champ, oui.

Une monture Dobson n'est pas du tout un handicap pour ça (en tout cas pas pour la phase recherche, car sur une minuscule NP la logique veut qu'une fois trouvée on pousse le grossissement à fond et là la motorisation a du bon).

 

Fred.

Edited by fred-burgeot

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, fred-burgeot a dit :

Le Goto ne te permet pas de savoir quelle étoile regarder. La carte de champ, oui.

Voila ma Réponse en fait ! Merci fred :)

 

Pour la motorisation j'envisage une table équatoriale, qui une fois le pointage effectué me permettra  une observation plus longue ! Et surtout d’observer, si j'y arrive, des occultations d’étoiles par des astéroïdes !   

 

fred :-) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

oui, comme Fred !!!

pour du visuel, rien ne remplacera une carte du champ envisagé, et une carte en correlation avec la magnitude limite escomptée.

Un GOTO aménera "à peu près" vers la cible, avec la précision qu'il aura - et c'est parfois pas terrible si la MES est perfectible, cas courant d'une instalation itinérante.

ET Fred l'a très bien dit, même pointée, elle est où la cible au mileu de tout ce fatra ??????????? seule une carte bien gaulée te permettra de répondre à cela.
Ca me rapelle le pointage du Pluton. Beaucoup croyait que c'était ce point là - et ben non, c'était celui moins visible un peu à côté. On peut se faire de fausses joies avec ça. Idem sur une NP improbable, elle est là, mais on ne sait pas bien où  car de prime abord, on ne voit rien.... Un GOto ne sert à rien dans ce cas.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci à vous deux :)

 

Cela confirme ce que je pensais, du moins espérais ! Il me reste à trouver des cartes suffisamment grandes (niveau format car sans lunettes c'est "cuit" maintenant :) )  Et me lancer à la recherche de mes premières cibles ! 

 

Fred :) 

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, fred-burgeot a dit :

Je dirais que l'outil qu'il te faut c'est une carte de champ, voire une succession de cartes de champs avec grossissement croissant, un peu comme dans le Faint Fuzzies spécial NP :

fred...

 

Un dernier élément si tu veux bien, aurais tu un lien vers lequel je puisse trouver des cartes comme celles destinées aux Nébuleuses planétaires ou même un atlas à me procurer ? 

 

merci d'avance 

 

fred :)  

Share this post


Link to post
Share on other sites

fred, je n'avais pas compris ta question au premier abord, oui je confirme que le GOTO n'est pas le plus précis et ne remplace pas une carte. Le problème étant ce qu'a soulevé serge vieillard comment retrouvé l'étoile voulu?  En passant, je ne connaissais pas le lien de Fred burgeot vraiment bien l'ensemble de carte. Sinon on peut utiliser Skysafari pour localiser l'étoile souhaitait ou un logiciel type stellarium. Pour la lumière, j'ai investi dans un filtre  de chez sirius product cela casse bien le rétro-éclairage des tablettes ( fonctionne mieux que le protège cahier rouge).

 

bonne journée

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, fredo38 a dit :

Cela confirme ce que je pensais, du moins espérais ! Il me reste à trouver des cartes suffisamment grandes (niveau format car sans lunettes c'est "cuit" maintenant :) )  Et me lancer à la recherche de mes premières cibles ! 

 

Il y a 1 heure, fredo38 a dit :

Un dernier élément si tu veux bien, aurais tu un lien vers lequel je puisse trouver des cartes comme celles destinées aux Nébuleuses planétaires ou même un atlas à me procurer ? 

 

il y a une heure, pancho61 a dit :

Sinon on peut utiliser Skysafari pour localiser l'étoile souhaitait ou un logiciel type stellarium. Pour la lumière, j'ai investi dans un filtre  de chez sirius product cela casse bien le rétro-éclairage des tablettes ( fonctionne mieux que le protège cahier rouge).

 

Comme Pancho, Skysafari est un outil extraordinaire pour ce genre de recherches. Un atlas mag 15(et même plus avec la V6, je crois)zoomable à volonté avec en plus tous les éphémérides du système solaire et qui tient dans la paume de la main, on ne peut qu'en rêver. Associé à "screendim"  pour baisser la luminosité à un niveau compatible avec l'observation en ciel profond, plus besoin de masque rouge ou autre.

 

Quelques cartes pour divers objets dans ce topic chez les voisins, dont pas mal faites avec skysafari : https://www.webastro.net/forums/topic/132050-keskifovoir-ce-soir-ciel-profond/

 

Pour éviter d'avoir à remettre ses lunettes : https://www.webastro.net/forums/topic/35430-lampe-loupe-pour-bigleux/?

Maintenant je n'utilise même plus la lampe du fait du rétroéclairage du smartphone  ;)

Edited by den b
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour info, les T60 et T1m au Pic se pointent (très bien) à la mano, avec un chercheur, des encodeurs et des cercles de coordonnées ;-) Goto ou pas, il faut toujours une carte de champ pour terminer son pointage.

 

Edited by apricot
clic trop vite
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 17 heures, fredo38 a dit :

est il possible de suivre une occultation d'étoile par un astéroïde sans avoir l'aide de l'électronique? 

Je dirais même plus c'est conseillé. Une occultation il faut s'entraîner à viser le champ les nuits d'avant. En cas de coupure même brève d'électricité juste avant l'occultation, si tu dois compter sur un goto lent à initialiser tu es foutu. 

Je n'ai fait aucune occultation au goto, résultat que des succès (sauf nuages). 4 courbes des anneaux de Chariclo ,  c'est le record mondial :)

Edited by jldauvergne
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir 

 

En fait si je lance le débat ici c'est pour me conforté dans ma démarche, certains de mes collègues astrams soutiennent que c'est justement impossible sans assistance, d'autant que je n'ai qu'un dob 250/1200 , moi je pensais que c'était jouable, aujourd'hui j'en suis certain 😊

Quelles cartes utilisez vous pour vos observations ? 

 

fred

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une confusion qui est faite dans la question. On parle de goto ou on parle de suivi ???

On peut avoir un suivi impeccable sur une monture allemande parfaitement mise en station, sans avoir de goto.

On peut avoir un goto assez correct et un suivi assez médiocre, ce qui est souvent le cas sur un dobson.

 

Donc il faut distinguer effectivement le fait de trouver l'objet et le fait de le garder au centre du champ.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hello 

 

non je crois qu'au contraire ma question était claire je parle de recherche et pointage, enfin tout le monde l'a compris dans ce sens il me semble... 

En revanche avoir un suivis confortable une fois l'objet à l'oculaire à son importance effectivement, enfin pour moi !

 

fred

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pancho 61, un peu plus haut, n'avait pas compris ta question non plus...

 

Citation

Selon, vous est-il envisageable de faire des recherche d'objet précisément sans goto ?

 

Là tu parles de GOTO

 

Citation

Par exemple est il possible de suivre une occultation d'étoile par un astéroïde sans avoir l'aide de l'électronique? 

 

Mais là tu parles de suivi... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎25‎/‎03‎/‎2019 à 07:13, fredo38 a dit :

être précis avec un dobson par exemple, en cherchant un objet ponctuel ...

Ben quand même...un équato c' est aut' chose ! Même sans cercle gradués, avec la méthode du "star hopping" (hop, hop, hop ) et de très bonne cartes tu trouves TOUS les objets accessibles à ton intrument. Et même si ton instrument ne te les fait pas voir ils seront quand même dans le champ... 9_9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, fredo38 a dit :

Quelles cartes utilisez vous pour vos observations ? 

Pour pointer la zone avec une précision de +/- 30' l' Uranométrie 2000 ou bien l' Interstellarum Deep Sky Atlas( tu le connais celui-là ? selon moi c' est le meilleur qui soit ) sont parfaits. Après pour distinguer ton objet faible des faibles étoiles de champ il faut passer à autre chose ! Ou bien l' écran qui t' aveugle avec le logiciel de ton choix ou bien tu imprimes à l' avance tes cartes de champs....et lumière rouge. Mais quand même à un certain niveau de grossissement, magnitudes profondes  et champ réduit, un dob c' est pas le pied !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JML a dit :

tu imprimes à l' avance tes cartes de champs.

pour une occultation c'est ce qu'il faut faire oui. Et penser à l'avance si il y a une inversion miroir. IL faut aussi penser à faire des cartes plus larges que le champ. Pour un rendu semblable à celui de la caméra j'utilise toujours les images du DSS. cf wikisky.org  ou http://archive.eso.org/dss/dss

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JML a dit :

Mais quand même à un certain niveau de grossissement, magnitudes profondes  et champ réduit, un dob c' est pas le pied !

Gné ?!?

je trouve qu c'est sur ces problématiques-là  que ces engins montrent tout leur potentiel - moyennant qu'on dispose d'une bonne carte sous les yeux.

Ah oui, un autre apsect de la nécessirté d'une carte et de ce que ne fera pas un pointage automatique s'il n'ets pas ultra précis : les champs riches en galaxies : ça oui, yena plein l'oculaire, mais on ne sait pas lesquelles et on sy' perd

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, JD a dit :

Pancho 61, un peu plus haut, n'avait pas compris ta question non plus...

 

Citation

Selon, vous est-il envisageable de faire des recherche d'objet précisément sans goto ?

 

Là tu parles de GOTO

 

Citation

Par exemple est il possible de suivre une occultation d'étoile par un astéroïde sans avoir l'aide de l'électronique? 

 

Mais là tu parles de suivi... :D

Heu oui en fait, tu as raison, vu comme ça c'est le fouillis  :P Dans ma tête : goto signifiait assistance Electronique, et suivis : suivre l’événement :D

Désolé pour le manque de précision :)

 

fred   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now