Recommended Posts

  bonjour les amis

 qui peut me conseiller au sujet de mon c11  car il me semble que au niveau planetaire  il n'est pas top   , la collimation est parfaite  ,mais je pense qu'il a un souci d 'alignement des miroirs  j'habite vers beziers dans l'herault   certains me disent  que cela vient de mon ciel pas loin de la mer !!!! si  parmi vous quelqu'un    a un c11 dans les alentours de beziers : qu'il me renseigne sur la qualité de ses observations en planetaire   , Medas me prend 300£ pour intervenir sur l'appairage des miroirs   ,  puis il y a t'il une autre boite pas loin de beziers  qui peut me faire cette intervention car je crains le transport  et enfin puis-je le faire moi même avec vos astuces  que j'attend fébrilement 

 MERCI DE ME LIRE  ET DE ME CONSEILLER   

  MICA

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Il y a 2 heures, MICALEF a dit :

la collimation est parfaite

tu l'as fait comment  ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"collimation parfaite" et "souci alignement des miroirs" sont incompatibles.

Un schmidt cassegrain peut donner de très bonnes images, à condition que la collim soit bonne bien sûr et que le tube soit en température, ce qui peut prendre plusieurs heures.

En planétaire actuellement, les planètes sont tellement basses qu'elles souffrent énormément des couches basses turbulentes de l'atmosphère.

A tester sur la lune quand elle sera bien haute poue éviter au max la turbulence, en premier quartier dans les gémeaux.

 

Doit bien y avoir des clubs dans la région et du monde pour te conseiller, avant de claquer un quart du prix du tube dans une collim, qui va nécessairement se détériorer dans le voyage retour:ph34r:

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 la collimation   oui elle est parfaite  de ce que  je constate avec une etoile bien centrée avec un oculaire réticulé éclairé  le  disque d'airy  est parfait en intra et extrafocale , mais surement je ne sais pas tout   !!!! merci de me renseigné  ???  

 

  MICA 

Share this post


Link to post
Share on other sites

S.Lebouc a tout dit.

 

Tu as un pare buee et des resistances chauffantes ?car sans ces equipements les SC ne donnent pas leur potentiel maximum surtout en ce moment.

Des ventilos derrieres? car mettre un tube de ce type a temperature cela demande un bon moment.

un renvoi coude ? Cela peut apporter un defaut.

Tu regardes quoi en ce moment et a quelle hauteur de l horizon.

 

J ai eut des soucis pour pas mal de ces cas .

Share this post


Link to post
Share on other sites

 oui je fais parti d'un club  (neptune astronomie ) mais je suis le seul a faire de la photo et l'autre personne fait de la spectro  , en ce moment  je regarde la lune et juju  et mon souci viens de juju dont je n'ai jamais vu  la tache rouge   même avec des filtres ou en imagerie filmée et traiter avec registax  c'est pareil avec la belle saturne   , je suis trés étonné  de voir sur le forum astrophoto  les hypers juju ou saturne que postent les astrams   fait avec des c8 ou des lulu dont le diametre est plus petit ,  j'ai quand même fais des essais avec un dobson de 250 et c'est pareil 

  A + M

        

Share this post


Link to post
Share on other sites

Commence déjà par vérifier que tu as un pouvoir séparateur convenable pour un 280mm. Fait nous une belle photo d'un premier quartier de lune au foyer avec ta camera ou ton APN et un télescope mis en température au moins deux bonnes heures.

Ensuite on verra....

Les bonnes photos que tu vois sont souvent faites avec des instruments d'exception parfaitement collimatés, avec un équipement convenable, et par des astram expérimentés.

Ma première photo de lune avec un 200mm, pour un même excellent film, était le jour et la nuit entre mon premier jet minable avec Registax et ceux du club d'astro de Challans où il y a des gens qui connaissent leur affaire (AS!3/R6/IMPPG). Eux avaient pratiquement atteint la résolution théorique d'un 200mm.

Il faut que tu maitrises chaque étape du process et chaque logiciel. As-tu déjà fait quelques étoiles doubles un peu serrées en visuel, du genre epsilon 1 et 2 de la Lyre. Tu dois les dédoubler facilement....

Il est malheureux que vous achetiez pratiquement tous des instruments sans bulletin de contrôle. A l'exception de Takahashi, on prend des risques de tomber sur du mauvais, mais ce n'est pas toujours l'instrument qui est mauvais mais l'utilisateur qui est inexpérimenté. On en sais tous quelque chose au début.:$

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas photographe. En conséquence je ne saisis pas exactement le problème. Perso, si la collim est parfaite, ben tout est dit ... Deux petites remarques cependant :

- le C11 reste un bon instrument mais qui n'a rien d'exceptionnel (grande série) : ce n'est pas un instrument d'artisan. J'en possède un.

- un détail qui t'a peut-être échappé : la position angulaire de la lame de fermeture.

Cordialement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 merci a tous de vous interresser a mon probleme:x  je vous poste une photo de jupiter  issue d'un film   traitée avec registax   et pour vous donner une idée :  au foyer de mon c11 avec un oculaire de 15 mm je vois jupiter beaucoup  moins bien que ça  , bon je suis déterminé a trouver une solution aussi je ferais tout ce qu'on me demande !! pour la lame de fermeture  ; ndesprez j'ai passé une nuit a la changer de place centimetre par centimetre pour arriver au meilleur resultat possible sur la lune  ,  

 A + ET  ENCORE MERCI A TOUS  

 

   

  

1e.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu fais des changements de position de lame, la lune ne va rien de donner, il faut voir la tête d'une étoile d'éclat moyen, et faire ça uniquement par nuit stable pour espérer voir des bouts d'arc autour du disque d'airy.

J'espère que tu as repéré la position initiale de la lame (si le tube est neuf et n'est pas déjà passé par plusieurs mains.)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bonsoir  SEB  

 le tube est a moi il a 13 ans je l'ai acheté neuf ,c'est quoi un bout d'arc  ,en ce moment je suis sur SIRIUS  en extra focale pour verifier la collimation  et justement il y a un arc qui part du milieu vers l'exterieur de l'etoile   

  A + 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, MICALEF a dit :

je suis sur SIRIUS  en extra focale

Ne prend pas  Sirius elle est trop basse et l'image est pourri par la dispersion chromatique atmosphérique à 240X. Je viens de faire l’expérience une nouvelle fois en cherchant Sirius B. Prend plutôt une étoile vers le zénith, ou la polaire.

 Ici j’arrête c'est bouché maintenant.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi j'ai un ciel dégagé je me suis mis sur arcturus   sinon au zénith il faut que je visse le RC  j'attends un peu avec  mon suivi avec l'EQ6  vers    0 heure elle sera  bien pour pas me tordre le cou   !!  mais là j'ai une belle résolution  !  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le soir, vers minuit, tu as Algieba dans le Lyon qui est bien positionnée. Essaies de voir ta résolution.

Tu dois la dédoubler très facilement à faible grossissement. Ce serait un tout premier test de la qualité de ton télescope.

image.png.11b4b80e1ce33860ccd24dd566453307.png

 

image.png.ab0e3e2354ccada0751cce780a946d1a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 25/03/2019 à 19:59, MICALEF a dit :

 la collimation   oui elle est parfaite  de ce que  je constate avec une etoile bien centrée avec un oculaire réticulé éclairé  le  disque d'airy  est parfait en intra et extrafocale , mais surement je ne sais pas tout   !!!! merci de me renseigné  ???  

Le disque d’airy n’apparaît que lorsque l’étoile est au foyer et à fort grossissement. 

Ce que tu décris n’est pas un contrôle de la collimation mais juste le premier stade où on contrôle le centrage du secondaire en intra et extrafocal.

Vérifie ta collimation sur une étoile de magnitude pas trop élevée (5 ou 6) et à fort grossissement pour voir le disque d’airy.

Edited by scc
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

  bonjour  STF  et SCC et les autres astrams qui mon répondus  

 

 j'ai fais dans la nuit de ce matin une observation  de ALGEIBA  tres belle experience !! j'ai pu séparé apres une MAP dés plus ténue les deux étoiles  avec divers oculaires  y compris un de 40mm , puis j'ai fais le test du disque d'airy  

 bon : je suis plus en III que  IV  mais ça a l'air ok  , j'en ai profité pour observer vers 5h am juju , le ciel pas au top et la planète  ce montrée disons ;;;; comme sur la photo que j'ai joint sur le forum un peu plus haut , il y a toujours ce léger flou ! Je vais quand même démonter la lame de fermeture  pour être sûr des repères  et surtout voir si les 3 ou 4 cales sont toujours en place car je suis  presque certain que mon tube souffre d'astigmatismeB|

 merci encore a vous tous  :x et je suis toujours avide de conseils avisés    

     MICA  

 PS  si quelqu'un peut me poster SVP une photo du support miroir secondaire avec écrit  CELESTRON   positionné par rapport a la queue  d'aronde   MERC D'AVANCE

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, MICALEF a dit :

comme sur la photo que j'ai joint sur le forum un peu plus haut

c'est toujours difficile de te donner un avis sur une planète car cela dépend beaucoup de la qualité du ciel. Tu dois avoir le matin epsilon 1 et 2 de la lyre au zénith. Elles sont deux fois plus serrées que Algieba. Elles sont très faciles avec l'apo 150mm mais avec un C8 certains la trouvent un peu difficile (mise en température du tube, etc....) mais le même tube fait de superbes photos de la lune, pratiquement aussi bonnes que mon maksutov 200. Donc, à  priori, le C8 doit-être très bon.

Si tu arrives au même résultat, avec epsilon 1 et 2  il n'y a pas de raisons que ton tube soit mauvais, simplement pas encore parfaitement collimaté ou appairé.

https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=76721

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎26‎/‎03‎/‎2019 à 20:02, MICALEF a dit :

je vous poste une photo de jupiter  issue d'un film   traitée avec registax 

 

Salut J'ai un c11 et un c8 pour te dire ce matin debout a trois heure tube déjà a temperature car dehors et bien j'avis du mal a distingué la tache rouge cry2.gif.7df1d4150a49be1ece9101d6cbfd3274.gif

La collimation est certes importante mais si le ciel ne veux pas faut pas insisté cry2.gif.7df1d4150a49be1ece9101d6cbfd3274.gif j'ai quand même attendu l'aube pour une éventuel amelioration en vain 

Bilan 0 image

 

Pour la collimation intra et extra, c'est a la camera c'est plus facile et précis avec le petit utilitaire mire de collimation et on termine si le ciel le permet focalisé Barlowté et une etoile a hauteur de la cible que tu convoite 

 

Bonne chance et bon ciel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décider de démonter la lame pour un constat de léger flou sur une Jupiter qui ne doit pas être à plus de 30 ° sur l’horizon ne me parait pas judicieux.

Si tu arrives à résoudre une double serrée, proche de la résolution théorique de ton C11, ne touche pas à ta lame. Tu dis que tu es le premier propriétaire, à moins que Celestron ait travaillé comme un cochon, il n’y a pas de raison particulière de soupçonner un appairage insuffisant.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus l'instrument est gros en diamètre, plus est est difficile de l'avoir en bonne condition d'observation. C'est la rançon du diamètre. Je le vois déjà entre une apo 150mm et un Maksutov de 200mm.

Pinaille ta collimation;). J'espère quelle est stable par contre et assures toi que tes images de doubles soient bonnes, en cherchant des couples de plus en plus serrés.

Si tu vois bien epsilon 1 et 2 lyre essaie lambda Cygne. Elle est plus facile avec l'apo 150mm car il n'y a pratiquement pas d'anneau de diffraction, et un peu difficile avec le mak 200 du fait que le secondaire est sur le premier anneau plus brillant qui est influencé par la turbulence. On est autour de 0.9" et deux magnitudes d’écart. Si tu y arrives, tu vas (doit) pulvériser en planétaire une lunette de 150mm avec le contraste accru du 280mm bien que je n'ai jamais eu de 280 pour le vérifier......

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By oliver55
      Istar Optical propose à la vente un objectif doublet achromatique de 180 mm de diamètre focale 1440 mm donc F8.
      Une des deux lentilles est réalisée en Flint spécial pour réduire les aberrations chromatiques d'aprés ce que je comprends.
       
      Cela ferait une lunette encore transportable en voiture mais à monter sur un pied fixe je pense.
       
      Qu'en pensez-vous svp? Utilisation possible en planétaire?Grossissement maximum?
      Pour uniquement du ciel profond?
       
      http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html
    • By Gabm12
      Salut à tous.
      Suite à mon poste sur M42 à la ASI224 et vue le mauvais temps.
      Je me suis fait une étoile artificiel et j'ai fait un petit test de Roddier
      A première vue, je trouve le résultat pas trop mauvais, mais j'aimerai bien avoir votre point de vue ou même peut être lancer un comparatif ou chacun posterai ces résultats

      test réalisé sur un 200/1000 Skywatcher avec une asi224mc avec une étoile articiel (fait maison donc pas de Dimensions) placée à 20 mètres  
    • By Anthony sch
      Bonjour, 
      j’ai depuis maintenant 1 an un skywatcher 150/1200 f8 dont je suis extrêmement satisfait pour le prix. Cependant d’ici quelques mois j’aimerais changer de matériel et passer sur du plus gros. (Je souhaite rester chez skywatcher) 
      j’ai donc vu 2 modèles dit en « treillis » :
      le 254/ 1200: 735€
      - f:4,7  
      - pouvoir collecteur de lumière: 1317 
      - magnitude Max: 13,8 
      - grossissement utile: 508
       
      le 305/1500: 1185€
      - f4,9 
      - pouvoir collecteur de lumière: 1886
      - magnitude Max: 14,2 
      - grossissement utile: 608
       
      J’observe de tout, mais je suis plus ciel profond que planétaire. 
      Que pensez vous de ces 2 télescopes? Le quel me conseilleriez-vous? Merci et bon ciel. 
    • By Haltea
      Bonjour,
      J'ai déjà échangé avec certains d'entre vous au sujet de mon changement de set up qui se rapproche 😋.
      Je me demande si je ne vais pas diviser mon budget pour 2 instruments, ce qui me permettrai d'avoir un large éventail de cibles potentielles. 
      1) c11xlt , pour le planetaire et les cibles peu étendues,  comme mes galaxies préférées,  a 1 m de focale et a f/d 4, en poses courtes (avec un night owl qui corrige le champs sur un cercle de 16 mm).
      Pour les possesseurs de ce tube, rencontrez vous de grosses difficultés optiques ou mécaniques, qui  rendraient nécessaire l'achat d'un edge ? (Avec 2000 e de plus je sortirai un peu du buget). Je vois de très belles choses avec des C11 xlt  sur astrobin alors je m'interroge 
       
      2) un epsilon 130 edTakahashi a f/d 3 et toujours en poses relativement courtes,  pour le grand champs.
      J'ai vu sur le forum des utilisateurs de ce tube qui sortent de très belles images.
      Je pense qu'il n y a aucun doute sur la qualité optique et mécanique mais j'ai lu des articles sur cloudy night qui parlent de difficultés avec la collimation (critique à f/d 3) qui tiendrait difficilement,  alors que sur les forum français on parle  d'une collimation relativement aisée (même si elle doit être très soignée) et tenant très bien, certains indiquant que de ce point de vue,  l'epsilon est un vrai tank, qu'en pensez vous?
       
      Ces tubes iraient sur mon azeq6, avec une 385mc pour le planetaire et les petites cibles, que je completerai avec une 533mc (qui correspond pile au champs corrigé du night owl) , ou par une 294 MC (et donc rognage avec le c11 mais plus grand champs avec l'epsilon). Tout ça sous un ciel de campagne , pondéré par 2 ou 3 lampadaires du village.
       
    • By Meade45
      Bonjour à toutes et tous en ce beau premier dimanche pluvieux de Décembre !
          Etant l'heureux détenteur d'un C8 Edge tant attendu et acquis via une  PA, je me pose des questions sur la manière d'organiser le train optique.
      Avec le réducteur , le tirage optimal est de 105mm. Là,  pas de souci, un adaptateur T2 +bague EOS et l'APN et ça devrait le faire.

      Mais le visuel m'interpelle. De mémoire, le tirage optimal de ce tube passe à 140 mm . Exit le réducteur, et posons un porte-oculaires Crayford avec tirage : 100mm minimum et une course de focalisation de 30mm. Soit ! il reste  40 mm, un PO 2" devrait passer...
      La question maintenant qui va déterminer si l'usage d'un PO Crayford est possible sans sortir du foyer:
      En  cas d'ajout d'une barlow 2X, que devient le tirage? est-il modifié?  la barlow est-elle transparente dans l'ensemble du train optique ou bien est-ce carrément pas possible?
      Il est vrai que rien n'est dit sur les barlow concernant leur positionnement.
      La question peut sembler béotienne mais un proverbe chinois dit  « Celui qui pose une question risque  d’avoir l’air bête 5 mn, celui qui ne la pose pas, le restera  toute sa vie »."
      Merci pour vos retours d'expérience..
      Cordialement
      Guy
  • Images