FroggySeven

moteur direct drive de lave linge ?

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour, à noter qu'à ma connaissances, les premiers à avoir utilisé un moteur direct drive pour un bien grand public sont les japonais de chez Panasonic, avec la mythique platine vynil Technics SL1200mk2, l'électronique qui gère le moteur, c'est coton...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 15 minutes, deftronide a dit :

la mythique platine vynil

Je n'ai jamais pensé à regarder du côté de la motorisation des platines...

 

EDIT : ah ok... il ou utilisé le direct drive pour le scratching !

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le couple était énorme à l'époque et elles démarraient au quart de tour à vitesse nominale, pratique pour les régies radio aves des platines télécommandées en studio. Pour le scratch, c' est surtout possible en intercalant une feutrine entre le plateau brut métallique et le disque. Grâce à ça, on peut arrêter la rotation du disque à la main avec le plateau tournant qui glisse en dessous.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même plus compliqué, rien que le prix d'un bon codeur absolu pour le positionnement risque de te dissuader, sans compter la mécanique autour etc... mais l'idée peut être tentante.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Astroced69 a dit :

rien que le prix d'un bon codeur absolu pour le positionnement

On ne pourrait pas le remplacer par un autoguidage ?

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certainement, mais comment pointes tu? à la main? même pour des cibles peu connu?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, FroggySeven a dit :

Quelqu'un a-t-il déjà testé pour motoriser une monture ?

 

Ben, typiquement, un bon essorage, ça va de 800 à 1200 tours/minutes, donc à part si ta monture est à la surface d'un pulsar, je vois pas trop l'intérêt ...

Je sors ?

Bon, à bientôt...

Matthieu

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Astroced69 a dit :

mais comment pointes tu ?

en prenant des photos

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, FroggySeven a dit :

On ne pourrait pas le remplacer par un autoguidage ?

 

non. regarde les archives. Il faut un asservissement en position. i.e. un capteur de position très précis et une commande avec PID.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Astroced69 a dit :

mais comment pointes tu ?

tu prends une photo, puis à l'aide d'une base de donnée d'étoiles tu en déduis ta position absolue.

tu en déduis un mouvement à réaliser que les moteurs font sans capteur de position, à la louche.

Tu reteste où tu es... etc...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, FroggySeven a dit :

tu prends une photo, puis à l'aide d'une base de donnée d'étoiles tu en déduis ta position absolue.

tu en déduis un mouvement à réaliser que les moteurs font sans capteur de position, à la louche.

Tu reteste où tu es... etc...

Bon courage alors... parce que là le rapport emmerdement-plaisir est maximum...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Astroced69 a dit :

Bon courage alors... parce que là le rapport emmerdement-plaisir est maximum...

ça peut s'automatiser pour devenir complètement transparent pour l'utilisateur

qui n'a plus qu'à rentrer les coordonnées comme un goto.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 23 minutes, FroggySeven a dit :

ça peut s'automatiser pour devenir complètement transparent pour l'utilisateur

 

Cette technique est valable pour certaines application d'imagerie, et d'ailleurs elle a ete implementee telle quelle dans un projet de photometrie / recherche d'exoplanete: https://github.com/panoptes/POCS/blob/develop/pocs/observatory.py#L446

Par contre, il ne faut pas esperer (pour l'instant) de corrections hautes frequence, et / ou rattraper une monture ayant des derive par temps de pose unitaire qui depassent de loin l'echantillonage.

Ainsi je pense que le terme de rattrapage est un peu plus adapte que guidage.

Edited by DOLGULDUR
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, DOLGULDUR a dit :

le terme de rattrapage est un peu plus adapte que guidage

il y a confusion sur deux sujets. Loin de moi l'idée d'utiliser la reconnaissance du ciel pour l'autoguidage.

 

1) Je parlais d'abord d'utiliser pour la boucle de rétroaction de contrôle des moteurs un autoguidage

     plutôt que des capteurs de position angulaire des moteurs (ce qui ne semble pas faisable d'après olivdeso).

 

2) Quand astrosed m'a dit que de toute façon j'avais besoin de capteurs pour le goto,

    j'ai évoqué la reconnaissance du ciel.

 

Bref, capteurs remplacés par guidage pour le suivi, et par la reconnaissanc du ciel pour le goto

(l'idée générale étant de remplacer "hardware" par le software).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By teko38
      Bonjour
      Avez-vous des informations sur le type de capteur utilisé dans les encodeurs RA DEC des montures skywatcher ??
      Par exemple AZEQ6
      Technologie et référence de composant ??
      C’est apparemment des codeurs relatifs
      C’est juste par curiosité technique
      Cordialement Daniel
    • By Malik
      Bonjour à tous,
       
      Vues sur le forum d'en face, ces deux nouvelles versions de l'EQ8.
       
      EQ8-R voit quelques ameliorations ergonomiques, et pourvues de connectiques notamment 4 x USB3 alimentés, et une distrib d'alimentations. Et bien sur quelques touches de vert, devenue couleur phare de la marque.
       
      Les améliorations par rapport au modèle précédent EQ8 incluent:
      • Un système de gestion des câbles permettant de réduire l’emmêlement.
      • Connectivité améliorée.
      • Position d'installation améliorée des moteurs pour un meilleur équilibre.
      • Le mécanisme d'embrayage amélioré offre plus de force de maintien.
      • Bouton de rainure en queue d’aronde amélioré pour un confort accru et une puissance de verrouillage accrue.
      • Entraînement par courroie sur les axes DEC pour une rotation silencieuse
       
      EQ8-RH c'est l EQ8-R avec un encodeur Renishaw sur l'axe AD (uniquement ? )
       
      A priori l EQ8-R est dispo en Italie sur certains sites, chez PrimaluceLab il est indiqué dispo a partir de decembre 2019.
       
      Coté prix environ 4100€ l'EQ8-R pour la monture seule sans trepied, contre 3390€ pour la tete seule de l'EQ8 actuelle.
      Pas trouvé de prix pour la version RH.
       
      Quelques photos :
       



       
       
       
       
    • By moebius9
      Bonjour,
      Je viens de voir qu'il y a des bons en électronique ici .
      Un p'tit conseil SVP.
      J'ai grillé toutes les cartes de ma HEQ5 GoTo; comment est un autre sujet.
      Quand j'ai branché sur le 12v (batterie li-ion 20 Ah), la monture sur laquelle j'avais monté  2 nouvelles cartes neuves; la led ne s'est pas allumée et la carte mère a de nouveau grillé ..
      J'ai une vieille HEQ5 noire qui m'a permis de tester que la carte où se branche le câble d'alimentation  était intacte (la led s'allume notamment) et la raquette ne signale pas de problème.
      J'ai équipé le câble d'alimentation d'un fusible 5A et je crains de brancher à nouveau la monture où j'ai monté une carte mère que j'avais en stock.
       
      Alors voilà ma question: avec le fusible en place et sans vraiment comprendre ce qui s'est passé, vais-je risquer de griller encore cette foutue carte ?
      Je n'ai pas testé les moteurs: je ne sais pas comment faire avec un multimètre par exemple.
      Merci,
      Michel
    • By echosud
      Bonjour ,
       
      Comme le dit le titre , après 2-3 ans de bon service ayant de + en + jeu , je démonte l' AZEQ 6 , nettoie , regraisse remonte. de jour tout est nickel , limite je suis fier de moi...
      Essai nocturne et là , c'est la Cata... la monture se plante toujours en AD a la synchro sur les étoiles . Carte du ciel me dit même qu'il ne peut pas synchroniser car erreur RA Dec... 
      la premiere étoile pas de pb , la suivante , la monture y va , ralenti comme d'habitude , puis refait une bonne rotation en AD ( essai sur les étoiles de Cassiopée  ) , a la fin gros décalage
      D'ou  questions :
      - faux contact sur le branchement de l'encodeur AD ? c'est bon sur la carte électronique, 
      - aurai je pu abimer le dit encodeur ?
      - une autre idée ?
       
      bon ciel ,  
      alain
    • By ngc_7000
      Bonjour à tous
      Je suis en train de voir pour acheter cette monture (poste fixe). En relisant les anciens article et qq info sur le net. Je m’aperçois qu'il y a une "deuxième" génération.
      Amélioration sur les pbs de blocage en déc., etc. !!
      Si qq'un peut me faire son retour expérience (ancienne et nouvelle) sur cette monture, je suis preneur.
      Merci
      A+
       
  • Images