Colmic

Test : caméra Altair-Astro Hypercam 183M Pro Tec

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Super ce test. 
Ca donnerait presque envie de faire du ciel profond :)
C'est aussi le capteur que l'on retrouve dans les Sony RX100 et RX10, il est aussi étonnant de nuit (malgré quelques défauts propres à Sony sur le star eating et la montée en température).
Je l'avais testé en astro et là aussi c'est bluffant pour un appareil compact avec un capteur si petit. En ordre de grandeur ça ne doit pas être loin de fonctionner aussi bien que les capteur APS-C de première génération (époque EOS 300D / EOS 10D), sauf qu'il y a quasiment un facteur 3 de surface !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super test! Merci, beau travail!

Est-ce que tu as testé ou vas tester la version couleur de cette caméra?

Olivier

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean-Luc et Olivier :)

 

il y a 44 minutes, jldauvergne a dit :

Ca donnerait presque envie de faire du ciel profond

 

Ca risque d'être compliqué au foyer du µ250 :D à moins de la binner 3x3 :D

Mais perso je verrais bien ce capteur au cul d'un Epsilon 180 par exemple, ça devrait déboiter...

Ou sinon un bon Newton 150 ou 200 ouvert à moins de 4 (ah si seulement j'avais pas revendu mon CN212...)

 

il y a 30 minutes, decatur30033 a dit :

Super test! Merci, beau travail!

Est-ce que tu as testé ou vas tester la version couleur de cette caméra?

 

Non. Pour ça j'ai toujours mon A7S, et j'attends avec impatience la sortie du A7SIII pour me décider.

Là c'est clairement une caméra mono que je recherche, en narrowband dans mon jardin à 5 bornes de Paris ou en noir et blanc tout simple en nomade.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Colmic a dit :

Ca donnerait presque envie de faire du ciel profond

salut ;) 

moi oui, et tu m'aideras quand tu viendras me voir ! ?  ;) 

bon courage ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, PETIT OURS a dit :

moi oui, et tu m'aideras quand tu viendras me voir ! ?

 

Caméra : facile

SharpCap : assez facile mais ya d'autres softs sympa comme APT qui gèrent tout

Traitement : SiriL facile  :)

 

Si tu restes en noir et blanc, ya pas plus simple, et la version uniquement ventilée pourrait largement suffire pour 500 euros de moins.

Pas de filtres à gérer, rapport plaisir/emmerdement bien meilleur :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Colmic a dit :

Ca risque d'être compliqué au foyer du µ250 :D à moins de la binner 3x3 :D

Mais perso je verrais bien ce capteur au cul d'un Epsilon 180 par exemple, ça devrait déboiter...

Sur le µ250 c'est mort oui :) Quoi que j'ai le correcteur, sur les amas glos en lucky imaging même dans Paris ça doit jouer :) Avec autant de focale le ciel est plus sombre :)

Mais oui tu as raison, un tube genre Epsilon. Où même quand je vois tes images, il est clair que tu n'es pas limité par la diffraction de la lunette mais par le ciel. Il serait intéressant de faire ça une bonne nuit au Pic du Midi avec des étoiles de à peine plus de 1 pixel. Dans ce cas tu peux commencer à envisager de faire du drizzel. 
Ce que j'aime bien dans la philosophie du truc c'est comme tu le souligne la configuration comptacte. 
Cette caméra + la FSQ c'est un peu l'équivalent du RX10 en photo de tous les jours. Ca ne vaut pas un gros blanc de 600 mm, mais dans certaines situations ça fera déjà bien le job :)


Avec un Epsilon 180 on en parle même pas. Config de killer :) 
Dans le cas du 180 comme de la FSQ ce qui est quand même domage c'est de ne pas profiter du champ. C'est pas toi qui voulait faire une mosaïque de capteurs ? :) Les fabricant devraient y penser franchement .

Ou alors on attend un peu et on verra des capteurs 24x36 avec ces qualités là arriver. 
C'est dans l'air du temps, on en parle des capteurs 100 millions de pixels. 

Ce qui limite c'est que Sony se garde les meilleurs capteur sous le coude. Celui du a6500 par exemple reste à la maison il me semble. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 15 minutes, jldauvergne a dit :

Ce que j'aime bien dans la philosophie du truc c'est comme tu le souligne la configuration comptacte. 
Cette caméra + la FSQ c'est un peu l'équivalent du RX10 en photo de tous les jours. Ca ne vaut pas un gros blanc de 600 mm, mais dans certaines situations ça fera déjà bien le job :)

 

 

En fait je suis à 2 doigts de craquer pour l'ASIAir, le soucis c'est qu'il n'accepte que les ZWO. Mais bon je suis pas marié avec Altair non plus.

Avec leur nouveau Focuser ZWO, ils vont proposer une solution complète autonome.

Comme j'ai déjà Skysafari et le SkyBT pour piloter la monture, l'ASIAir serait parfait pour compléter le tout (ASIAir interface Skysafari pour le plate solving justement)

La lulu et tout le barda à demeure, un seul et unique fil qui en repart, le 12V d'alimentation du boîtier. Tout le reste des fils fixés à la lulu.

La tablette Android et on pilote le tout bien au chaud dans la bagnole :D Le pied !!

 

il y a 21 minutes, jldauvergne a dit :

Dans le cas du 180 comme de la FSQ ce qui est quand même domage c'est de ne pas profiter du champ. C'est pas toi qui voulait faire une mosaïque de capteurs ? :) Les fabricant devraient y penser franchement .

Ou alors on attend un peu et on verra des capteurs 24x36 avec ces qualités là arriver. 
C'est dans l'air du temps, on en parle des capteurs 100 millions de pixels. 

 

Oui clairement, et pour ça j'attends avec impatience l'arrivée du A7SIII pour voir si je casse la tirelire ou pas !

 

Justement Sony vient de sortir un nouveau capteur, dérivé de l'IMX411/461 (qui sont clairement hors budget).

Le même capteur mais en 60 millions de pixels, en 24x36. Pixels de 3.75µ, 16 bits.

Un futur killer, à condition qu'il soit à moins de 10k euros...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Colmic a dit :

 

Justement Sony vient de sortir un nouveau capteur, dérivé de l'IMX411/461 (qui sont clairement hors budget).

Le même capteur mais en 60 millions de pixels, en 24x36. Pixels de 3.75µ, 16 bits.

Un futur killer, à condition qu'il soit à moins de 10k euros...

Je pense. Ils n'ont pas le choix à mon avis que d'aller vers ce genre de technologie. Le marcher de l'appareil photo s'effondre, il faut donc qu'ils sortent des appareils qui marquent une vrai différence avec les smartphone. 
Ceci dit les smartphone sont étonnant, mais je préfère mettre 1000e dans un RX100 que dans un téléphone qui risque de se perdre ou de se casser :) J'ai un bon vieux S5 de destockage, et son appareil photo c'est du dépannage. 

 

Le marché de la photo est quand même un peu au pied du mur. Il innove, c'est ce qu'il faut, mais la baisse de la demande entraîne une hausse des prix qui elle même entraîne une baisse de la demande, .... c'est un cercle vicieux, je ne suis pas sûr que l’innovation puisse à elle seule l'enrayer. 
Et clairement, des capteurs de 50 millions de pixels et plus pour le grand public ça n'a pas beaucoup d'intérêt à part pour jouer du zoom numérique. Déjà les 20 millions de Pixels de l'IMX183 ça fait beaucoup pour le grand public :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le soucis c'est effectivement toute la R&D passe dans les minuscules capteurs pour smartphones ou alors dans des trucs énormes et inaccessibles budgétairement pour des applications bien spécifiques.

 

Je me demande si on devrait pas faire comme à l'époque de la WebCam...

Par exemple on trouve sur la Baie ou LBC des Pentax 645 numériques pour moins de 1000 euros. Avec un énorme capteur 33x44mm. Mais je ne sais pas trop ce que vaut ce capteur. Ca vaudrait le coup que quelqu'un teste peut-être ?

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

merci pour ce test très intéressant Colmic. Les détails sont au rdv avec seulement 530mm de focale... c’est top et cela pose la question de l’interet Des longues focales aujourd’hui?

 

Une question me trotte concernant le diamètre : le pouvoir séparateur de ta fsq est de 1,1“ et l’echantillonage Obtenu avec cette cam est de 0,9“.

n’est ce pas le pouvoir séparateur qui va prendre le dessus concernant la résolution des détails obtenue? (En admettant que le seeing soit bon bien entendu)

 

 

Mathieu 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, mathieu80 a dit :

Une question me trotte concernant le diamètre : le pouvoir séparateur de ta fsq est de 1,1“ et l’echantillonage Obtenu avec cette cam est de 0,9“.

n’est ce pas le pouvoir séparateur qui va prendre le dessus concernant la résolution des détails obtenue? (En admettant que le seeing soit bon bien entendu)

 

Faut raisonner ciel profond longue pose et échantillonnage numérique.

En longue pose, le seeing détruit tout. Dans les meilleurs coins de France, la turbulence limite la résolution au mieux à 1.5" d'arc (et c'est très rare).

En règle générale, on peut rarement espérer descendre sous les 2" d'arc.

L'échantillonnage (Nyquist/Shannon) minimum pour espérer résoudre ces 2" d'arc c'est la moitié de cette valeur, soit 1" d'arc.

Par exemple les images de la Team Janus au Chili (réputé parfait) descendent rarement sous les 1.5" et ils échantillonnent à 0.4" d'arc.

Je suis à 0.93" avec la FSQ donc l'échantillonnage est quasi-parfait pour cette lulu sous un bon ciel de Drôme.

Malheureusement sur cette session j'en ai été très loin, avec au mieux une FWHM à 2.9" d'arc au zénith et plus souvent autour de 3.5".

Donc j'ai encore de la marge avant d'atteindre le pouvoir séparateur de ma lulu en CP longue pose :)

 

Pour calculer l'échantillonnage (dans le vert), tu prends la formule simplifiée suivante : E = 206 x P / F

Avec E en seconde d'arc, P taille des pixels en µ et F la focale en mm.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent tout ça Michel :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci pour ta réponse Michel.

Du coup avec des pixels un peu plus gros genre 3,75 tu aurais également eu des images avec une fwhm de 2,9-3,5 puisque c’est le seeing qui a limité la résolution ?

 

je me pose la question car je me demande si la 183 m’apporterait un plus en résolution par rapport à ma caméra actuelle.

 

d’ailleurs vous préférez peut être que je crée un autre sujet pour ne pas polluer celui ci ?

 

bonne  soirée 

Edited by mathieu80

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, mathieu80 a dit :

Merci pour ta réponse Michel.

Du coup avec des pixels un peu plus gros genre 3,75 tu aurais également eu des images avec une fwhm de 2,9-3,5 puisque c’est le seeing qui a limité la résolution ?

 

Sur une nuit turbulente comme celle-ci oui.

Après j'aurais aussi pu monter le réducteur de focale pour avoir un peu plus de champ, un F/D plus court pour choper plus de signal et un échantillonnage plus adapté à la soirée.

C'est d'ailleurs ce que j'avais fait en début de soirée, mais j'ai eu des soucis avec le prisme qui provoquait un vignetage.

 

Il y a 6 heures, mathieu80 a dit :

je me pose la question car je me demande si la 183 m’apporterait un plus en résolution par rapport à ma caméra actuelle.

 

Quel est ton setup ? Caméra, instrument ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Michel ok merci.

 

mon setup triplet 120/840 sur eq6-R et kaf8300.

donc échantillonnage  1,32“  pouvoir séparateur 1“. Seeing entre 2 et 4.

 

en dehors des considérations de champ, sensibilité, RON, et signal thermique je me demandais si une 183mm n’apporterait quelque chose en terme de détails, sachant que l’échantillonnage serait alors de 0,6 mais limité quoiqu’il en soit par seeing et pouvoir séparateur.

 

(Mais je crois comprendre d’apres tes reponses qu’en longue pose le pouvoir séparateur n’est pas à prendre en compte puisqu' on n’exploite jamais, même au Chili, un pouvoir séparateur au dessous de 1,5?)

 

Mathieu

Edited by mathieu80

Share this post


Link to post
Share on other sites

0.6" d'échantillonnage c'est déjà balaise.

Les gars de Janus ils échantillonnent à 0.4" mais ils ont un T500 devant :)

840mm c'est la limite haute pour le 183, au-delà il faut binner 2x2 mais ça n'a aucun intérêt.

Je verrais plutôt une ASI1600 pour ta 120, ça serait mieux exploité je pense.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c’est vrai. La 1600 me ferait un échantillonnage de 0,93 contre 1,32 avec le kaf8300. Je me demande si cette différence se verrait au final sur les images?

 

après bien sûr le bruit de lecture est nettement inférieur sur l’asi 1600 mais le rendement et le champ sont quasiment identiques au kaf8300... donc si je n’ai pas un gain en résolution ça ne serait pas forcément utile de changer du coup tu vois ? A part pour moins de bruit certes....

 

d’autant plus avec les reflets sur grosses etoiles de l’asi 1600, faudrait vraiment que le gain en résolution soit significatif pour que je passe outre ce problème la...

 

Merci pour tes conseils, et désolé qu’on s’eloigne Du sujet initial du post.

 

mathieu 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes les images, elle envoie bien cette caméra !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/04/2019 à 19:49, Colmic a dit :

L'échantillonnage (Nyquist/Shannon) minimum pour espérer résoudre ces 2" d'arc c'est la moitié de cette valeur, soit 1" d'arc.

 

C'est surtout en planétaire qu'on calcule comme ça, et on descend même jusqu'au tiers.

En ciel profond je doute toujours de l’intérêt de sur-échantillonner... Pour moi on perd plus de signal qu'autre chose, puisque la tache que constitue l'étoile s'étale sur plusieurs pixels plutôt que de se former sur un seul, j'exagère mais je vois le truc comme ça.

Dans ton cas on est à 1,1 de réso pour 0,9 d'échantillonnage, alors ça va c'est kif kif :-)

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, zeubeu a dit :

C'est surtout en planétaire qu'on calcule comme ça, et on descend même jusqu'au tiers.

En ciel profond je doute toujours de l’intérêt de sur-échantillonner... Pour moi on perd plus de signal qu'autre chose, puisque la tache que constitue l'étoile s'étale sur plusieurs pixels plutôt que de se former sur un seul, j'exagère mais je vois le truc comme ça.

 

Les gars de Janus-Team ils échantillonnent à 0,4" d'arc pour un T500 alors qu'ils ont un seeing à 1,3"-1,5" max au Chili.
Est-ce qu'on est dans la même logique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Colmic a dit :

Est-ce qu'on est dans la même logique ?

 

Oui ça reste dans la logique de Nyquist/Shannon .

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, zeubeu a dit :

En ciel profond je doute toujours de l’intérêt de sur-échantillonner...

 

Oui mais tu sur-échantillonnes par rapport à quoi ? Par rapport au seeing du moment ou par rapport à l'instrument ? Moi on m'a toujours dit qu'il fallait échantillonner par rapport au seeing. Et si je raisonne ainsi, alors mon échantillonnage serait bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Merci pour le test Colmic.

J’ai deux questions : est ce que ces 2 caméras (l'Altair et la ZWO) sont utilisables en USB2 sur Windows XP pour du ciel profond ? Peut-on les utiliser avec MaximDL ?

 

Merci

Thierry

Edited by Thierry REMY

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Galileo242512
      Bonjour, 
      Bon tout est dit dans le titre. 
      Je possède un Dobson 305mm GSO deluxe et aimerai essayer L'astrophoto (planétaire voir CP). J'ai un petit budget 250€ donc les CCD je peux oublier. 
      D'où ma question est ce que un Canon 360d ou 1000d serait bien sûr ce télescope ?
       
       
      Cordialement, 
      Bon ciel 
    • By eos65
      Bonsoir, 
      Comme beaucoup je suis dans l’attente, l'automne est là et le temps maussade également. Donc histoire de patienter, quelques images sur mon site de prédilection (Hautacam Hautes-Pyrénées) 
      Très bon week-end à vous tous, amicalement 
      Joel 




    • By anticythere
      Bonjour à tous...
        depuis peu, j'ai repris l'astro, dans le but de me mettre à l'astrophoto et visuel assisté.. j'ai donc fais l'achat d'un newton 200/800 skywatcher sur HEQ5 et d'une camera ASI385MC.
      je dois bien avoué que j'ai galérer un peut de passer du dobson AZ au monture equatorial.
       
        je vais vous partagez mes premiere acquisition d'image... vous noterez que je ne parle pas de photo, ça serais insultant "mdr"
      j’espère en tirez quelques bon conseil.. afin de m’améliorer et continuer à vous poster le résultat de mon apprentissage.
       
      PS: désoler, je suis sur que c'est blinder de faute d'orthographe, je m'applique, mais je suis une vrai quiche.
    • By YugnatD
      Bonsoir à tous,
       
      Dans le cadre de mon diplôme de technicien en électronique, j’ai refait toute l’électronique de gestion des moteurs de ma monture NEQ5 (avec kit de motorisation).
      J’y ai aussi intégré un système de régulation automatique (PID) pour empêcher la condensation d’apparaître sur les miroirs du télescope.
      Le projet est assez volumineux, car j’avais comme consigne de faire le projet par module (peut-être que je ferais une plaque plus petite qui contient toute l’électronique).
       
      Le tout est contrôler par deux microcontrôleurs (un pour les moteurs, et un pour la régulation de température), mais une raspberry pi est présent sur la carte, afin de contrôler la camera de guidage lors des séances de photo. Donc le suivi du ciel peut fonctionner sans la raspberry pi pour économiser de l’énergie, mais elle est nécessaire pour le guidage (avec PHD2).
       Lorsque la Raspberry pi est allumé, il est possible de contrôler la monture à distance à partir d’une page web.
       
      J’ai aussi ajouté un serveur Stellarium afin de créer un système GOTO, mais le télescope ne pointe pas au bon endroit (je ne sais pas d’où ça vient, peut-être les calculs...).
      Sur la photo du projet, il manque des boutons afin de contrôler manuellement le déplacement des moteurs (RA, DEC), le connecteur pour les boutons est bien présent sur la carte, mais je n’ai pas encore fait le câblage.
       
      Dans le PDF du projet, les moteurs fonctionnent en demi-pas, depuis je les aie passés en 1/8, ça a réduit les vibrations, et la monture fait moins de bruit.
      Au début j'avais intégrer un écran à la carte, mais je me suis rendu compte qu'il n'était pas très utile, donc j'ai décider de l'enlever. 

      J’espère que vous trouverez ce projet intéressant, si vous avez des remarques à faire n’hésitez pas.
       
      Lien GitHub : https://github.com/YugnatD/Astrophotography-Assistant
       
      Je reposte mon projet dans le forum AstroPratique comme on me l'as conseillé.
      2019_diplome_Dietrich.pdf



    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Hier soir voilà la lune qui sort enfin des nuages, l'occasion de l'apprécier même si tardive car le travail arrive alors....
      Une image avec une nouvelle méthodologie de la couleur, le tous sous ASTROSURFACE, en expérimentation en sorte utilisant à la fois le HDR, le local contrast equalize histogram et la color saturation (sur Image Tools).
       
      Je l"a trouve resplendissante avec ses couleurs, un côté un peu vintage .
      Ne cherchez pas la résolution, elle n'est pas terrible.
       

       
      Bon ciel lunaire
  • Images