zirkel 2

Question verre ED/ crown? flint?

Recommended Posts

Le 21/04/2019 à 15:14, jm-fluo a dit :

Je m'en doutais un peu ;-)

Possibilité pas si idiote que cela. Du moins on se la pose ailleurs.

fluorite-eps

Il y aurait du ED dans les barlow...:D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a une heure, STF8LZOS6 a dit :

Il y aurait du ED dans les barlow...:D

De la "Fluorite", oui ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

Alors Triplets Achromatiques Steinheil?

steinheil-triplet-achromatic-lenses

le 12.5 mm par exemple avec une barlow TV 3X et une apo F8. Cela marcherait en temps qu’oculaire UHD de 4mm?

Le triplet de Hasting est meilleur car il est calculé pour un conjugué infini. (optique : facteur de position "1" du triplet qui sort un rayon //)

 

24° bien corrigé strehl .95 à f7.5 et plus. Relief oeil .45 x focale (9mm pour 20mm)

Ensuite ça file sur les 3° du bord.

 

Il y a 1 heure, STF8LZOS6 a dit :

Il y aurait du ED dans les barlow...:D

Oui la barlow TMB et l'APM et d'autres ont du verre ED mais ça n'est pas obligatoire. La Clavé et la Dakin sont des barlows "normale" mais avec une telle adaptation en visuel que c'est difficile de mieux faire.

Ce sont des doublets exceptionnels, spécialisés : collé et polissage excellent -> diffusion minime.

Clavé : pleine correction newton f/6, correcte jusque f/5 pour les newtons mais pas le reste à ce f/D.

Dakin : réfracteur sans coma >=f/6, meilleure que la Clavé sur les sans coma mais moins de champ, pure planétaire.

Les barlow photos sont plus soignées pour la couleur pas forcément pour le piqué central. Zeiss fait de la barlow super corrigée couleur et pour f/D court avec une combinaison de verre cher à index élevé (genre n=2 lanthane)

 

-----------------

Je pense que TMB a bricolé la monocentrique ~30° total pour obtenir un meilleur strehl à f/6.5 : il est de .99 sur 10.5° hors d'axe (21° champ), descend à .95 jusqu'à 11.5° (23°) et file ensuite. Ne pas oublier que Thomas créait pour ses apo à environ f/7 et que c'était pour du visuel, moins contraignant que la plage couleur de la photo.

Tout ça c'est la combinaison extrême pour attraper le Saint Graal du strehl à .95 .97 à la sortie de l'oculaire.

Vu que la plupart des gens pas entrainés ne peuvent pas distinguer mieux que .88... je m'avance en disant que ça fait au moins 4 fois plus de plage de contraste utilisable.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, lyl a dit :

La Clavé et la Dakin sont des barlows "normale" mais avec une telle adaptation en visuel que c'est difficile de mieux faire.

Tu aurais une petite photo de la Clavé à mettre sur le post "anciennes barlow" ? merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Celle envoyée par asp06 et son tube espaceur à pince.

Clave_20190422_181652.jpg.505ebe7ead245311d10aeae1c3693cc8.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir à ma question initiale…. :P

A priori le verre ED c'est plutôt à la place du Flint standard si j'ai bien compris… à corriger si je n'ai pas bien compris...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/04/2019 à 20:28, zirkel 2 a dit :

Pour revenir à ma question initiale…. :P

A priori le verre ED c'est plutôt à la place du Flint standard si j'ai bien compris… à corriger si je n'ai pas bien compris...

 

Regarde ce post un peu ancien.......

Et ce schéma :

 

Abbe-diagram-fr.svg.png

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, oliver55 a dit :

une lunette APO Tal Apolar 125mm.

 

schema.gif

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un ovni de chez Tal, il me semble que le champ est plat, il y a juste besoin d'y mettre l'appareil photo

TAL_APO06.jpgTAL_APO05.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

L'objectif :-)

Tal_Apolar_125011.jpg

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, lyl a dit :

il y a juste besoin d'y mettre l'appareil photo

Oui ;-)

Message.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

@mustagh enfin la réponse à ma question initiale, merci ;)

 

Sinon intéressante cette Lunette TAL…. faire une APO avec des verres achro, je ne savais pas que c'était possible, à suivre!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La formule optique Petzval permet aussi de s'approcher d'une lunette apochromatique mais son rapport d'ouverture est assez limité aux environs de 5 généralement.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, zirkel 2 a dit :

enfin la réponse à ma question initiale, merci 

Y'a pas de quoi, service ! comme on dit en Suisse ;)

J'avais bien senti que les réponses très techniques et néanmoins intéressantes ne te satisfaisaient pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 15/04/2019 à 17:31, zirkel 2 a dit :

Du verre ED est donc nécessairement "Flint" ???

Bon ce n'en est pas. Comme quoi les réponses simples entrainent parfois d'autres questions

La vraie séparation Crown Flint a un sens seulement avec l'inventaire de 1886, ensuite ça se complique.

old-new-schott.jpg.9a830c20f419ab4fcace8c39e4a17b3e.jpg

Il y a des raisons qui n'ont rien à voir avec uniquement la gestion du chromatisme qui ont conduit à la production de verres avec les caractéristiques des crowns et des flints.

La valeur d'index n~1.62 a une importance en optique médicale. L'astronomie n'est pas la seule activité qui a décidé de l'évolution du verre optique sinon tout le monde aurait un doublet collé dans ses lunettes correctrices.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Cela se complique visiblement comme toujours. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, mais il est vrai que la complication apporte souvent des améliorations, mais pas toujours. Le modérateur m'excusera de donner un lien chez les confrères mais Lyl peut développer ici parce que ce n'est pas allé très loin par ailleurs, faute de combattants techniquement outillés:D.

Discutons de la maximisation des aires pour la réduction du chromatisme dans les triplets. J'avoue m'y perdre très très rapidement quand j'ai lu quelques courts articles. Une chose que je sais cependant, c'est que LZOS, Thomas M. Back, etc... savaient qu'il était important d'en tenir compte pour faire de bonnes apo.....

lunette-triplet-ciment

 

Au fait, ils font comment chez Tak avec deux verres identiques S-FPL 53 dans les TOA? Aire = zéro lol. Magie japonaise.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, STF8LZOS6 a dit :

ils font comment chez Tak avec deux verres identiques S-FPL 53 dans les TOA

La combinaison est déjà corrigée pour la couleur : les deux triplets présentés utilisent les même verres. (j'ai volontairement pris un triplet huilé pour accentuer la différence). C'est la combinaison excellente de N-ZK7 + S-FPL53.

Dans la TOA, la forme non conventionnelle du triplet sert à réduire l'aberration sphérique (très présente sur l'image de gauche). TOA invente le concept d'ortho-apochromatisme sans croisement des points focaux suivant la longueur d'on mais avec un telle minimisation que les points focaux restent dans la plage de zone de netteté.

 

Sur un triplet "standard" : du centre au bord l'ensemble des rayons d'une couleur donnée (en général choisie dans le vert-jaune, référence pour le piqué) convergent quasiment au même point.

Le décalage d'index suivant la couleur entraine d'habitude une réaction différente pour la position du point focal (cf image gauche) : aberration sphérique suivant la couleur = sphéro-chromatisme = spot non ponctuel.

 

Sur la TOA, l'arrangement reprend des principes du triplet Cooke (brevet TCS par Harold Dennis Taylor en 1893 !) pour annuler le sphéro-chromatisme. Il faut réduire un peu la convergence et se limiter à f7.7 pour que  l'écartement des raies satisfasse au critère de dispersion apochromatique mais le résultat de pureté de chaque couleur est là avec peu de changement de focus.

 

La combinaison demande une opto-mécanique fiable et précise. Le seul défaut est la mise en température de la lentille FPL53 de gauche dont une des faces est exposée au dehors.

 

  tripletFPL53-N-ZK7.JPG.fe4424e2051e67aa234ab24eb094d145.JPGTOA130.JPG.0c4c264531dba48ebae97e3d4b17003a.JPG

Edited by lyl
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vrai, une nouvelle fois, qu'en voyant les profils, il n'y a pas photo, c'est nettement plus homogène avec un dispersion du focus très faible. Je remarque cependant que les deux S-FPL 53 sont retenus sur les bords minces, écartés, avec des lentilles plus fragiles. Donc pour les chocs.

Reste a savoir si la pureté des images est visible, ou perceptible en photographie par rapport a un triplet plus classique ayant un polystrehl de bonne facture (0.95).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ça se voit en prenant une photo, ce n'est pas garanti qu'en visuel on aperçoive un tel décalage couleur, notre sensibilité humaine est nettement plus faible aux extrêmes.

Exemple à la photo d'un foucault, à gauche la FS suivant le focus (pour montrer le sphérochromatisme)

Un jeu de classiques

FS128WF_02.jpgZeiss23-11-12_03.jpg

Un tout petit peu de sphérochromatisme, la rectitude de l'aberration sphérique par couleur n'est pas parfaite mais l'image de droite (les anneaux) est fantastique.

@TOA130-GA_03.png

Triplet court, on tire sur les caractéristiques : un peu de tout.

A_TS150-SH_06.jpg

Un classique long f/D : la correction chromatique n'est pas parfaite mais le sphéro-chromatisme est faible.

Pourquoi le vert est-il si marqué ? Parce qu'on est très sensible au contraste sur cette couleur et le simple fait de retirer un peu de bleu-violet le fait ressortir : en vert-jaune c'est le cas le moins accentué -> pas grave.

@ZeissAS-Schr03.jpg

L'inverse : beaucoup de sphéro-chromatisme pour celles-là, alors que le chromatisme est faible.

f/D court ou combinaison de verre

Puch_SkyW02.jpgFloeVixTMB_11.jpg@MeadeEDSchn10.jpg

La meilleure correction globale : les instruments qui affichent une grande zone de blanc non polluée. Même l'AS est plus pure car la teinte en jaune-vert est très uniforme, peu de diversité. Le pire sphéro-chromatisme étant de mon avis la Vixen ED qui est très courte car le panel de couleur touche toute la palette.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon j'ai réussi à récupérer la notice de la 80 ED Orion mais surtout celle de la 100 ED du même distributeur...

… et les deux notices indiquent bien que l'élément ED est placé à l'arrière du doublet.

 

Citation

rear element made of ED glass

 

Ce qui me laisse à penser que pour la 100 ED tout comme la 80 ED, l'élément avant est un classique BK-7 et non pas du ZKN-7 ou N-ZK7.

Tout comme le tableau ci-joint semble le confirmer :

 

Doublet_AssemblageVerreTypes.jpg

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, zirkel 2 a dit :

l'élément ED est placé à l'arrière du doublet.

C'est du N-ZK7 devant dans ce cas. L'utilisation du BK7 et du BSL7 donne un horrible sphérochromatisme car l'entreverre est plus courbé avec les autres.

En ZK7 tu arrives à gérer et ça donne apochromatique complet avec le lambda/2 pour la raie g.

 

Orion100ED.jpg.be95afb7b16a6609a1f70407ada81d0f.jpgOrion100EDspot435.jpg.7d7654831773f2926d379ca3d006d41c.jpg

ORION-100.len

polystrehl (simplifié) : .968 , .963 à 0.26° (la Lune) et .903 à .5° de l'axe.

Vla ne fait pas les estimations naturellement en Steinheil même sur son site le #12 à 100f7 n'est pas très bon.

----------------------

En BK7,  apo aussi mais le piqué plafonne et c'est plus difficile à régler. La raie g se comporte mieux certes mais ça causerait plus de rejet/reprise en fabrication dans la raie vert-jaune car on est très près de la limite apo à atteindre (le lambda/8 à 555nm)

Orion100ED435-BK7.jpg.0f002b317461d853c82cebef521260d1.jpgOrion100EDspot435-BK7.jpg.42ec3e5954c932e720e38d851e720b3e.jpg

ORION-BK7-100.len

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Myriam mais je pense vraiment que c'est du crown BK-7,  le zkn7 étant plus cher d'une part et assez difficile à obtenir d'autre part.

Mes deux Lunettes apportent des images très contrastées hors je crois comprendre que le spherochromatisme plombe justement le contraste... J'en perd mon latin! 😱😀

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, zirkel 2 a dit :

Mes deux Lunettes apportent des images très contrastées

Tu possèdes une Orion 80ED et l'autre lunette c'est quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut une 100 ED F/D 9 toujours chez Orion 😀

 

Orion100ED_SVP_02.png

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jp35
      Bonjour à tous,
       
      Je suis entrain d'essayer de collimater mon télescope (skywatcher 150/750 PDS).
      J'ai pris 2 photos ci-dessous. Aucune différence de réglage, j'ai juste modifié l'éclairage pour mettre en évidence le centre du primaire.
       
      Description des photos telle que je les comprends ( je me trompe peut être ? ) :
      -A- Centre du primaire
      -B- Reflet du cheshire
      -C- Bord du miroir secondaire 
      -D- J'ai l'impression que mon porte oculaire n'est pas bien aligné, ou peut être l'adaptateur  2"->1,25" ou le cheshire ... 
      -E- Problème de centrage du secondaire => une partie du primaire n'est donc pas visible (en bas à droite).
       
       
      La photo m'a permis de me rendre compte que le secondaire n'est pas bien aligné (une partie non visible). Je ne m'en était pas rendu compte en regardant au travers du cheshire.
      Par contre, j'ai fait plusieurs essais et je n'ai jamais encore réussi à aligner le reflet du cheshire sur le miroir secondaire. Faut-il jouer sur la profondeur du secondaire ? le centrage au niveau de l’araignée ?
       
      En passant : j'ai regardé le tuto http://www.astrosurf.com/d_bergeron/astronomie/Bibliotheque/collimation/collimation.htm mais je n'ai pas de croix floue au travers de mon cheshire ?! Il existe sans doute plusieurs type de cheshire ?
      J'ai celui-ci  "Omegon Deluxe Collimation".
       
      1
       
      2
       
      Tout ceci est probablement un peu confus . Je suis preneur de tout conseil ou avis.
       
      Merci d'avance
        
    • By tomtom45760
      Bonjour à vous ,
      J'aurais besoin de vos avis s'il vous plait pour analyser ma collimation (faite au Cheshire avec l'aide du site de Mr Bergeron, excellent soit dit en passant)
      J'espère que vous pourrez me dire en fonction des photos si je dois affiner.
      Merci d'avance pour votre support.



    • By vigon
      bjr
      j'ouvre ce sujet pour les utilisateurs de RH200 f/d3 de chez Officina Stellare pour partager nos expériences et progresser
      j'ai eu d'abord un modèle standard d'occasion  que j'ai vendu.
      regrettant sa vente j'ai acheté ensuite, toujours d'occasion, un RH200 version AT équipé d'un focuser atlas sur lequel j'ai monté une roue à filtre ZWO + ASI 1600
      les premières images donnaient des hirondelles dans les angles et des étoiles avec des hernies….
      l'optique est pointue dans son réglage, mais on finit par y parvenir car en fait, il faut agir sur le miroir principal mais également sur le ménisque.
      dans mon cas, 1er constat, le ménisque est trop serré ce qui provoque les hirondelles; donc desserrer par 1/4 de tour les 3 vis de la couronne de maintien pour avoir un ménisque maintenu mais non contraint.
      ensuite collimation (mode d'emploi en anglais ci-joint)
      pour résumer, collimation avec tout le système d'imagerie monté :
      1 ) du primaire en extra focal en regardant à l'écran l'image d'une étoile défocalisée ( 3 vis à 120°)
      2) du ménisque en intra focal en regardant à l'écran l'image d'une étoile défocalisée ( 3 vis poussantes et 3 tirantes à 120°) 
      3) fignoler le primaire en extra focal
      d'hirondelles, je suis passé à des étoiles quasi rondes partout sur le champ car reste à peaufiner la collimation avec l'étape  3)
      ci-jointe une image de dumbell, ciel moyennement transparent, 10x 30s après l'étape 2)
       
       
      collimation RH200.pdf

    • By STF8LZOS6
      omc200maksutov Pour ne pas polluer les posts en cours, j'en fais un à part.
       
      Je crois qu'il y en a un en France chez un astram. Si il est sur le forum, ce serait bien qu'il nous fasse un retour.

    • By STF8LZOS6
      En recherchant un produit pour la photo animalière nocturne, j'ai trouvé ceci:
      https://www.bhphotovideo.com/c/product/399151-REG/AstroScope_914656_Night_Vision_Adapter_9350_EOS_3PRO.html
      Ce n'est pas donné certes, mais cela peut-il convenir pour l'astronomie?
  • Images