zirkel 2

Question verre ED/ crown? flint?

Recommended Posts

Le 15/04/2019 à 22:50, lyl a dit :

Le but du concepteur opticien est d'appairer au mieux les verres en fonction de tous les paramètres requis, la réduction du chromatisme est un paramètre majeur.

Mathématiques appliquées, le spectre secondaire s'évalue.

tverre = nF - ne / ( nF - nC ) # dispersion partielle vers le bleu du verre ou PF-e, c'est la plus délicate à réduire, on prend cette partie. La partie PeC suit facilement la correction.

S2N = focale * dispersion vergence ~= f * (tverre1 - tverre2) / (ν1 - ν2)

 

eq63n.PNG

Bonjour lyl,

 

peux-tu me donner le mode de calcul dans le cas d'un triplet? Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Hello les spécialistes,

 

J'ai vu que le prix du ZKN7 ou N-ZK7 c'est X15 le prix du BK-7 ou N-BK-7... cela semble cohérent, du moins pour moi, que c'est plutôt du BK-7 en Crown sur ma Orion 100 ED...

... après ce n'est pas très grave non plus au vu des superbes images qu'elle me donne jusqu'à X240 lorsque le ciel le permet, c'est juste que je suis très curieux :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 27/04/2019 à 23:55, zirkel 2 a dit :

Salut une 100 ED F/D 9 toujours chez Orion

 

Oui OK ! Merci.

Et elle donne quoi comparée à la 80 ED ? C'est la seule ED de la gamme à être à F/D 9 ce qui en théorie devrait lui valoir une meilleure correction du chromatisme.... (à combinaison optique équivalente) ? Elle comporte une lentille en FPL53 aussi ?

Edited by mustagh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

 

peux-tu me donner le mode de calcul dans le cas d'un triplet? Merci.

Ce n'est pas simple.

La condition d'achromatisme générale offre beaucoup plus de solutions : c'est démultiplié par le nombre de surfaces.

 

f : la longueur focale de la lentille

F (ou V) : sa puissance optique ou vergence, F=1/f

v (nu) : la constringence ou nombre d'Abbe du verre de la lentille

 

Ce qui permet de minimiser la dispersion c'est la somme des vergences / constringence.

Σ Fi / vi = 0 ou pour 3 lentilles F1/v1 + F2/v2 + F3/v3 = 0

 

Il y a 2 heures, zirkel 2 a dit :

N-ZK7 c'est X15

Certes mais le FPL53 est vraiment encore plus cher : 33 fois actuellement.

48 contre 34 : le prix des verres entre en compte mais c'est une partie du coût de fabrication.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, mustagh a dit :

Et elle donne quoi comparée à la 80 ED ? C'est la seule ED de la gamme à être à F/D 9 ce qui en théorie devrait lui valoir une meilleure correction du chromatisme....

 

De niveau qualité comparable, j'en suis très satisfait... en ce qui concerne le chromatisme pour la 100 ED il faut vraiment chercher pour en trouver... 

 

il y a une heure, lyl a dit :

Certes mais le FPL53 est vraiment encore plus cher : 33 fois actuellement.

48 contre 34 : le prix des verres entre en compte mais c'est une partie du coût de fabrication.

 

Oui tu as raison Myriam... il faudrait connaitre l'année de fabrication exacte de mes Lunettes, pour la 100 ED vraisemblablement 2004/2005/2006 et connaître donc le prix à l'époque de FPL-53, du BK-7 et du ZKN-7, je ne parle pas des corrections d'appellation avec le S- et N- devant ( ex : S-FPL-53/N-ZK7) qui sont récentes suite à la suppression du plomb dans la composition du verre si je ne m'abuse...

J'ai eu les réponses à mes questions et j'arrêterai donc là avec mes Lunettes Orion ED :-)

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui, les verres évoluent avec le temps.

De mon côté je compile un tableau des dispersions que j'ai trouvé. Il y a des combinaisons mais qui n'aboutissent pas.

 

J'en profite pour vous montrer un existant commercial en comparatif : la Baader Scopos 80/560,  RC~2,8, qui n'a pas de verre ED et pourtant ...

 

La Scopos :

est une conception avec espacement d'air, sans verre ED (mais verre Kz central + cher). C'est une grand champ et photo volontairement (pas besoin de roue à filtres, imager en direct), elle est un peu moins piquée autour du jaune (f/D 6.3 pas le même -> pas la même échelle), à cause de l'aberration sphérique qui part plus vite, même si le croisement à 0.707 est bien fait :

Scopos-TL805.jpgsekundSpektrum01.jpg

Sur les trois modèles testés ci-dessus : on voit la difficulté à approcher le réglage théorique à cause de l'aberration sphérique. J'en parlais plus haut. Si tu fais un test d'interférométrie en usine avec un He-Ne ou un laser vert à 543nm, ça complique car la référence à atteindre n'est pas strehl 1 ni une colorimétrie parfaite, le RC2.8 (3 mesures nécessaires...)

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien au dessus du  CaF2 ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 03/05/2019 à 23:10, jm-fluo a dit :

Rien au dessus du  CaF2 ;-)

CaF3?:D

Sans rire:

J'ai trouvé ceci:

Objectif apochromatique: 2 lentilles (combinaison: Chengdu CDGM FK61 + Lanthanum H-LAF53, équivalent au FPL-51): Lunt Engineering APO 152/1200 OTA, Lanthanum pour le coating du LAF53

https://www.maison-astronomie.com/lunettes-apoed/3109-sky-watcher-esprit-150ed.html

Est-ce la même que celle APM doublet ED:

https://www.apm-telescopes.de/en/telescopes/refracting-telescopes-ota/apochromates/apm-doublet-ed-apo-152-f-7.9-ota.html?info=3765

https://www.apm-telescopes.de/en/bshowroom-models-b/apm-doublet-ed-apo-152-f-7.9-ota.html

 

APM-Doublet-ED-Apo_Spotdiagramm_152mm.pdf

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est celle de Gerd Düring, discutée sur Cloudy Nights avant la SkyW 150 ED Evostar.

Strehlkurve152-1200b.jpg.c963d01da5eb471a0cc22e3cf1971d58.jpgAPM152-GD.jpg.29500f1d3e2a336febd845f2a13425ef.jpg

Le spot bleu-rouge est équilibré à 2x le disque d'Airy (en dessous de x3  considéré suffisant) + sphérochromatisme contrôlé, c'est super propre en visuel. Le 460nm est à 22um (4x le disque). Une bombe en planétaire et belle en grand champ. N'est pas apo mais elle est construite pour du visuel. Elle fait des photos sympas sur les nébuleuses même si pas la plus piquée (à cause du 2 fois Airy pour F et C). Ce n'est pas un astrographe mais ça tient correct en roue à filtre pour le B des capteurs mais pas au-delà de 435nm (~24um et 10um de rayon RMS)

GD-APM.len

------------------------------

Pour comparaison : rendu couleur, il a une tonalité similaire parce que le violet file (435nm) mais d'autres couleurs apparaissent aussi à cause d'un peu de sphérochromatisme et de calage . (extrême-rouge et un peu d'ab. sphérique en cyan-vert : cf les spots fournis).

Un Zeiss astrospezial ne perd de façon visible que la partie extrême bleue et violet.

AS80-1200.JPG.5e77d22bb2a0445bc7b200b89389087d.JPGAPM152-GD-foucault.jpg.f5aa847076b2f3094a52d63eaeb4c241.jpg

Un Zeiss AS 80-840 : toujours pareil, la perte est accentuée côté bleu-violet : f/D plus court et fortement calé jaune sodium

Une autre stratégie avec TAL, un peu plus mixte. Ne soyez pas trompé, l'AS affiche une partie en blanc dans le foucault, c'est plus pur pour l'oeil quand seul le violet manque.

@ZeissNo55193_02.jpg@TAL100-03.jpg

En conclusion ce n'est pas parfait mais il y a un équilibre entre le rendu et la sensibilité de l'oeil.

Edited by lyl
ajout eval spot planétaire
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aspect pratique, je me demande finalement si il est judicieux de se limiter à une 100/F8 triplet très haut de gamme avec la correction chromatique et pouvoir séparateur qui va avec, par rapport à une 150/F8 au même prix en doublet. 

A vouloir être trop perfectionniste/puriste, on passe à coté de beaucoup de chose. La 100 mm va se faire trucider dans tous les domaines….

Un peu le même débat entre les 150/180 Apo et les gros (mais bons) télescopes de 300/400mm

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord et pas d'accord :-)

1- D'accord si tu compares la TSA 102 et la FS 152

2- Pas d'accord si tu opposes la TSA 102 à la Celestron 150/1200 mm par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, jm-fluo a dit :

Celestron 150/1200

;) Je crois bien que @STF8LZOS6 parlait des réfracteurs doublets qui puissent faire de tout correctement.

Idem pour moi : vu que j'ai déjà mis le nez dans un équivalent (en terrestre ceci-dit) j'ai pas envie de faire la mise au point sur chaque couleur de fleurs dans une jardinière posée à une fenêtre à 500m.

Et éventuellement ce serait approprié de comparer des instruments de prix équivalents.

--------------------------------

Pour information : la référence Zeiss E110 dont je parle régulièrement (et merci à Ales Krivanek pour qq infos pour m'aider à recouper)

Planétaire (F-C <3x Airy, >diff.limited 510-610), grand champ (avec la ligne 460nm, 2x Airy pour la plage F-C), le piqué solaire (point rouge : strehl théorique >.999)

ZeissE110-pl.jpg.86eba5ee1def667fee76ae7b9223237a.jpgZeissE110.jpg.5a35644d08b385960af09ebb6c2eb0c3.jpgZeissE110-sol.jpg.9e5b26266e7b2f38137722e2109ebb02.jpg

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, STF8LZOS6 a dit :

Aspect pratique, je me demande finalement si il est judicieux de se limiter à une 100/F8 triplet très haut de gamme avec la correction chromatique et pouvoir séparateur qui va avec, par rapport à une 150/F8 au même prix en doublet. 

 

Tout dépend de ce que tu veux observer à mon avis.Les objets du ciel profond me semblent les moins exigeants en terme d'observation visuelle à condition que le rapport d'ouverture de ta lunette ne soit pas trop bas.

Si ton résidu chromatique est trop élevé, cela gâche le rendu image au final.Tu passes à côté des détails.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de ne pas avoir été assez précis dans cette remarque, mais lyl  et JM en partie avait traduit correctement ma pensée.

J'ai mis des liens sur deux 150F8 que je considère comme des instruments de bonnes qualité et ayant un chromatisme réduit, peut-être pas aussi parfait qu'une Taka 100F8 ou LZOS F8, mais  je trouve assez surprenant de se restreindre à 100mm quand on peut avoir 150mm. Je ne pensais pas bien-sur aux doublets achro de 150mm style Celestron et autres, que Lichtenknerker optics, lorsque j'en ai discuté avec eux ils y a de nombreuses années, surnommait "Télévision couleur" à tord ou à raison.

Le seul frein serait pour moi de ne pas avoir la monture adéquate pour porter l'optique, sinon il n'y a que des désavantages....Une 100mm aussi parfaite soit-elle et aussi chère qu'elle soit ne surpassera jamais une bonne 150mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2019 à 15:14, lyl a dit :

sekundSpektrum01.jpg

 

Lyl, excuse mon ignorance, mais comment se lit ton tableau ? Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je me permet de répondre succinctement. Plus le résidu de dispersion chromatique est faible, meilleure serait la correction chromatique, donc du meilleur du haut vers le bas.

Tu as les raies pour lesquelles la mesure est faite sur la droite. Par contre, je ne sais pas pourquoi certaines sont entre parenthèses, et pourquoi l'ordre des raies change.

Le tableau suivant te donne une autre explication:

image.png.e76fe92c66a723a0b841aa670951ca42.png

Si tu veux une bonne lunette, mais dans une bonne marque, et qui serve à tout, il est préférable de prendre un modèle qui ait un RC inférieur à 2, mais qui peut le plus peu le moins bien sûr.

C'est toute la discussion ensuite de savoir, si pour le même prix, il vaut mieux une 100mm avec un RC de 0.5, ou une 150 avec un RC de 1.5.

Personnellement, je prendrai la 150 mais dans une marque réputée pour la qualité des retours utilisateurs, avec un bon porte oculaire, mais en aucun cas une 150 avec un RC de 12 même si beaucoup d'utilisateurs te diront que tout va bien, et que le RC important ne les gène pas à l'observation. Avoir beaucoup d'aberration chromatique, par expérience, c'est chiant, même si ma 102/1000 achro en a assez peu bleu/violet non focalisé)….car cela réduit le contraste même si cela ne se voit pas au premier coup d'œil.

 

PS: lyl va approfondir mon commentaire bien évidemment….et le corriger si besoin.

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci STF8LZOS6, c'est donc bien ce que j'avais à l'esprit.

Par contre je vois qu'il y a deux Taka FS102 qui ont été testées, les écarts entre les deux me semblent importants.

C'est quand même assez fort que des doublets fassent mieux que des triplets.

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, gagarine a dit :

Par contre je vois qu'il y a deux Taka FS102 qui ont été testées, les écarts entre les deux me semblent importants.

Effectivement il semble qu'il y ait un manque de cohérence au niveau des faibles RC, mais bon, ce sont des mesures expérimentales d'un tube à l'autre, et donc il y a une variable liée à chaque tube. Chez LZOS ils  garantissent un strehl supérieur à 0.95 à 532 nm et dans la liste que j'ai eu sur 8 optiques sur 16 il s'échelonnait entre 0.950 et .968, et je pense que le haut du panier devait-être entre 0.970 et 0.995, ce qui me fait dire que le RC n'est probablement pas le même par le calcul d'un tube à l'autre, et probablement aussi pas dans le sens du strehl aussi.

Je me demande d'ailleurs si il est possible de distinguer les deux Taka en visuel ou photo. Il suffit aussi qu'un tube ait une optique un peu moins bien alignée…..

De toute façon elles sont excellentes toutes les deux, pour le RC. Je dirais même exceptionnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, gagarine a dit :

Taka FS102 qui ont été testées, les écarts entre les deux me semblent importants.

ceci est du à un calage différent, ce n'est pas un soucis de qualité intrinsèque

la première est calée edC puis F : vert/jaune/rouge puis bleu -> planétaire

la seconde e (Fd) C : vert bleu jaune puis rouge -> priorité grand champ

Ca ne me surprend pas, je pense que la plus récente est calée comme ça suivant les retours au fabricant, le nouveau calage ne gêne pas le chromatisme en grand champ alors ils ont amélioré le rendu planétaire sans pertes. A mettre sur le compte du  perfectionnisme des japonnais.

 

Il y a 1 heure, STF8LZOS6 a dit :

Le tableau suivant te donne une autre explication:

image.png.e76fe92c66a723a0b841aa670951ca42.png

Un achromat avec un RC de 15 est utilisable : de 15 à 20 ça devient abominable sauf utilisation dédiée.

les synta 150f8 qui ont 12 *** je tousse *** : poubelle en planétaire, ne vaut pas une bonne 110mm

En dessous de 7,5 à 8 suivant le calage, c'est intéressant en terrestre et planétaire.

A 5 et moins, dépend encore du calage, c'est confortable.

La Zeiss E 110 est à 3.74 (|F|+|C|=1839 à f15), l'APM 152/1200 est à 2.65 environ.

Note : il faut se baser aussi sur le rendu en bleu profond, c'était implicite du temps ou les normes (retours d'expérience visuel) ont été édictées. La Zeiss E110 est conforme à celà et c'est plutôt exigent (dur dur avec les nouveaux verres eco des achromats actuel)

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, lyl a dit :

la première est calée edC puis F : vert/jaune/rouge puis bleu -> planétaire

la seconde e (Fd) C : vert bleu jaune puis rouge -> priorité grand champ

Merci Myriam pour le détail.

 

il y a 3 minutes, lyl a dit :

l'APM 152/1200 est à 2.65 environ.

c'est donc une bonne option pour son prix pour un doublet?

...

et à ne pas confondre avec le triplet 152/1200 LZOS avec un RC de 0.3934 dans la liste, et qui est beaucoup plus chère.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, gagarine a dit :

C'est quand même assez fort que des doublets fassent mieux que des triplets.

juste au-dessus tu as la preuve que non…..chez APM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 7 minutes, STF8LZOS6 a dit :
il y a 14 minutes, lyl a dit :

l'APM 152/1200 est à 2.65 environ.

c'est donc une bonne option pour son prix pour un doublet?

la SkyW Evostar fpl53 (huhu allez voir ce qu'ils mettent) + xxx (probablement BK7) plafonne à .95 de strehl (cf mesures de Airylab), elle est semi-apo : elle est bonne qualité/prix (point)

mais

elle se fait exploser en piqué planétaire par l'APM.

Ce n'est pas qu'une question de choix du verre ED principal mais aussi de combinaison et de savoir fabriquer.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, lyl a dit :

la SkyW Evostar fpl53

Tu parles de l'Evostar 150 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'ai oublié de mettre le 150

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ? J'avais lu le test de cette lunette (dans astrosurf mag je crois) et il était excellent.

Cela dit, pour avoir eu l'APM 150, c'est effectivement un superbe instrument et mécaniquement nettement au-dessus de la SW 150ed.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By astroespo
      Bonjour à tous,
      j'envisage l'achat d'une paire de jumelles APM 150 apo. Quelqu'un les a t'il testées ?
      Je voudrait les monter sur une monture à fourche goto, genre Meade 12", est ce suffisant et possible, ou y a t'il d'autres possibilités ? 
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By fljb67
       
      Bonjour,
       
      Optique : téléobjectif Sigma de 400 mm de focale ouvert à 5.6 ( = ouverture maximale ).
       
       
      Je croyais - à tort donc - que le phénomène d'aigrettes était réservé aux télescopes muni d'une "araignée".
       
      Ci dessous, un crop d'Arcturus  ( pose unique, sans DOF ) :
       

       
       
      Donc, question : à quoi est dû le phénomène révélé sur cette prise de vue ?
       
      ... sachant que l'ouverture à 5.6 est la valeur maximale  et donc que le diaphragme mécanique ne peut pas intervenir à ce niveau.
       
       
       
      PS : J'ai une hypothèse genre lentille(s) déformées de part leur montage trop "serré".
       
      ¨¨
    • By Jean-Baptiste_Paris
      Salut à tous, 
       
      J'ai enfin eu la chance le we dernier de réaliser la première lumière de la 16200 !  
       

       
       
      Montée sur la TSA 102 avec le montage suivant : réducteur - bague CA-35 - bague M54 - DO - RAF - CCD
       
       
      Le tirage est un peu supérieur à celui optimal du réducteur (90,5mm au lieu de 83,5mm) mais le réducteur est assez tolérant... OU m'a conseillé de tester avec la bague allonge 19 et sans, pour voir ce qui est optimal. Je n'ai pas eu encore l'occasion de faire le test sans la bague allonge. 
       
       
      Le guidage s'est fait au DO avec la AtikGP. Pas des conditions exceptionnelles niveau ciel, mais suivi correct malgré tout. 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Voici l'image que j'obtiens (en empilant 18 poses de 900s en bin1, Ha 3,5nm - pas de DOF - juste un STF sous Pix pour visualiser) : 
      Clic sur l'image pour la full (jpeg). 
       

       
      Je constate que l'aspect des étoiles n'est pas parfait sur les bords : 
       

       
      Du coup, j'ai passé l'image dans CCDInspector, mais j'aurais besoin de votre aide pour analyser ces images : 
       
      Sur une série de 18 brutes non calibrées : 
       

       

       
      Sur l'image empilée : 
       

       

       
      Je vous avoue que j'ai un peu de mal à me faire une idée... c'est pas moche, mais pas optimal non plus ! 
       
      Pour moi ce n'est pas du tilt car les étoiles ne sont pas déformées dans la même direction... donc c'est sans doute lié à la distance entre le réducteur et le capteur (?). 
       
      Est-ce que ça vous semble acceptable ou est-ce qu'il est possible d'améliorer les choses ?
       
      En sachant qu'à moins de changer de DO, je ne vais pas avoir beaucoup de latitude sur le tirage mécanique derrière le réducteur. 
      Tout est vissé, donc normalement il doit y avoir très peu de tilt. 
       
      La bague CA-35 fait 30mm, peut-être qu'une bague plus courte sur mesure chez Skyméca me permettrait de diminuer un peu le tirage... 
       
      Merci beaucoup pour vos lumières !!!  
       
      jb
    • By MEDION42
      Bonjour, 
       
      Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont pu comparer la Synguider 2 par rapport à la première version. La Synguider 2 est elle plus performante ?
       
      Personnellement, j'ai testé la version 1 avec un bilan mitigé. 
       
      Je l'utilise d'un balcon orienté au sud. Je n'ai donc pas la possibilité de mettre en station avec l'étoile polaire. ma lunette est une TEC 140 sur une monture CGEM. J'utilise la Synguider 1 sur une lunette guide de 80/400.
       
      J'ai pu obtenir des autoguidages corrects mais ces derniers temps je n'y arrive plus sans que je comprenne pourquoi.
       
      Merci d'avance pour votre retour d'expérience.
       
      Bon ciel. 
       
      Patrick  
  • Images