LANTHA

Alpy 600, les débuts : quelle caméra?

Recommended Posts

Bonjour à tous, je travaille à l'Observatoire François-Xavier BAGNOUD qui est dans les montagnes suisses.

 

Nous avons pu acheter un alpy600 il y a un an grâce à une aide. Pour l'utiliser, nous avons fait les soldes chez OU et nous avons acheté un 300 F5 Skywatcher. Nous avons fait les premiers tests il y a 15 jours (nous avons été longs pour essayer oui, on a été un peu pris). Les premiers essais ont été faits avec un 200 f5 et le 6d défiltré.

 

Là, j'ai installé le spectro sur la paramount de la coupole avec l'atik460 que nous avions déjà. Et ma question est très simple :

 

la 460, ça fonctionne déjà top, mon collègue a fait les premiers tests le week-end passé. A priori c'est un autre monde que le 6D (on s'en doutait, mais il confirme). Les pixels font 4.65microns, sur l'atik. Est ce que ça se ferait d'utiliser une ASI1600 à la place? Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral? Le capteur étant plus grand, est ce que ce serait intéressant de mettre la barlow que nous avons acheté pour utiliser avec le 6D ou pas du tout? Est ce que ça nous ferait gagner un peu en résolution?

Je suis complètement novice sur ces points là et je n'ai pas encore lu le livre de Shéliak qui nous a été offert avec le spectro (mon collègue l'a lu je crois) donc je ne sais pas si c'est mentionné dedans. Si oui, désolé. J'avoue aussi que je n'ai pas encore fait de recherches sur internet pour savoir, j'ai d'abord pensé à demander à ceux qui savent ^^

 

Pour illustré, je vous mets un petit spectre du néon du bureau que j'ai utilisé pour faire la mise au point sur la caméra. Apparemment, je ne suis pas trop mal, mon collègue a été élogieux suite à ses essais.

 

merci pour vos réponses et aides.

 

Bonne journée

 

Michaël COTTIER pour l'OFXB

atik-1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Michaël,

 

J'ai aussi un alpy depuis quelques temps, et le module de calib depuis la semaine dernière. Faut faire un peu gaffe pour la MAP, j'ai tenté sur du neon, du neon/argon, mais sans optique un peu fermée (f/D>3.5 ou 4, disons) devant ça complique un peu les choses (raies pas assez fines) et je n'arrive pas à la résolution escomptée. Donc pour moi c'est MAP sur la lumière du jour et avec la flat field devant (mais physiquement déconnectée pour pouvoir accéder à la MAP du spectro). Pour info je le prendrai en S34 au pic.

 

a+

 

Simon

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, LANTHA a dit :

Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral?

 

Si tu veux préserver toute l'info il te faut en effet deux ou trois pixels par nm au minimum, mais si l'ensemble du spectre est utilisé pour extraire les infos dont tu as besoin, en général tu vas te baser sur plus qu'une raie, et donc tu vas mitiger le soucis de résolution original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention a ne pas confondre résolution et dispersion (échantillonnage).

La résolution spectrale nominal d'un ALPY 600 avec la fente de 23µm est de R=600. Si l'on utilise une fente plus large, on fait baisser la résolution et si l'on utilise une fente plus petite on l'augmente.

 

La taille des pixels n'intervient que sur la dispersion spectrale et donc affecte l'échantillonnage. Il faut rester à ce niveau selon les critères de Nyquist-Shannon, certe si l'on sous échantillonne on vera la résolution baisser, mais si l'on sur-échantillonne la résolution n'augmentera pas plus par rapport à la valeur nominal de 600.

 

Il est important de bien régler son Alpy "sur table" avant de l'utiliser sur le ciel, après sur le ciel seul compte la bonne focalisation de la cible en vérifiant le résultat sur un spectre brut en terme de finesse de spectre et non pas que sur le capteur d'autoguidage.

 

Une ASI 1600 MM pro mono peut être utilisé sur un Alpy 600 sans problème mais faire attention à la dynamique de cette caméra qui peut poser problème sur des objets ayant une forte dynamique spectrale du style une raie  H Alpha très intense avec un continuum faible. De plus il faut pouvoir gérer le bruit télégraphique.

 

L'ATIK 460ex reste un très bon choix quelque soit le spectro (Alpy 600, LISA, LHIRES III, eShel)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michaël,

 

Je suis venu à l'OFXB, il y a peut-être une quinzaine d'années maintenant.

J'étais resté une nuit, mais la météo n'avait pas permis d'observations. Le site est magnifique, avec montée en funiculaire.

 

Pour apprendre à utiliser l'ALPY, il y a le site incontournable de Christian Buil, et notamment la page sur les méthodes d'étalonnage avec ISIS:

http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/resume_etalonnage.htm

ISIS permet de bien comprendre les principes d'acquisitions et de traitements avec l'ALPY. Après, on peut passer à DEMETRA qui fonctionne plus comme un pipelline très efficace quand le nombre de spectres à traiter devient important.

 

Jean-Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, c'est très intéressant. J'ai passé le lien de ce post à mon collègue pour qu'il lise tout ça.

 

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michaël,

Je ne vois pas ce qu'apporterait une ASI1600, alors que l'ATIK460 est parfaite pour l'Alpy.

Surtout ne pas utiliser la Barlow qui est réservée à de grands capteurs comme les APSC ou Full.

 

Le spectre présenté ne ressemble pas à du néon, mais plutôt à une lampe à vapeur de mercure (lampe à économie d'énergie); d'ailleurs les néon vendus comme tels contiennent bien plus de mercure que de néon).

Mais tu peux déjà calibrer avec une telle lampe.

Le spectre présente du slant, qui peut être corrigé au traitement.

 

Reste à faire de beaux spectres sur les étoiles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mizar : oui je dis Néon par abus de langage, c'est un tube fluo de la cuisine, donc loin d'être du vrai néon ^^

 

OlivierG : merci je vais aller lire ça

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck
      Le mois d'avril 2021 vous permet malgré tout de rêver aux étoiles!
      En cette période ou bouger reste compliqué, le mois international de l'astronomie (GAM 2021) est lancé.
       
       
      Nous sommes déjà plus de 12 000 astronomes amateurs à être inscrit sur l'AWB, n'hésitez pas, c'est gratuit !
      La toute nouvelle version du site est ici : Les astronomes sans frontières
       
      En cette période ou nous sommes plus souvent devant notre écran  d'ordinateur ou de téléphone que derrière notre oculaire.  Nous vous proposons de participer à un projet original.
      Il vous suffit d'imprimer une photo du ciel au format 10/15 cm d'en faire au dos, une carte postale, de coller un timbre et de la poster à notre adresse. 


       
      Nous sortons donc du virtuel pour passer du coté du réel.
       
      L'idée maitresse étant de permettre une collection de cartes postales du ciel, toutes techniques confondues (astro-photo, peinture, Haïku ou ScrapBooking).
       
      Voyez notre présentation du projet sur YouTube, c'est ici :
       
       
      Durant ce mois d'avril il y aura d'autres aventures, d'autres observations.  C'est à retrouver dans le programme 2021 : Calendrier du mois d'avril 2021
       
      Et n'oubliez pas ma devise, pour rêver aux étoiles il faut sortir de chez soi !
       
      Je vous souhaite un ciel sans virus et sans nuages.
      Michel
       
    • By LucaR
      On m'a indiqué ce message: 
       
       
      Il est question d'une supernova qui serait apparue dans NGC 3310, une petite galaxie de la Grande Ourse.
       
      On me dit que ça devrait durer quelques semaines: j'essaierais de la chopper quand il y aura moins de lune. Mais ma focale n'est pas très grande, s'il y en a d'autres qui voudraient tenter de plus prêt... :-)
       
    • By letom06200
      Bonjour à tous,
      Je pratique l’astronomie depuis quelques années avec un SkyWatcher 130/900.
      Je m’intéresse désormais à l’astrophoto spécialisée dans le ciel profond (Je ne suis toutefois pas désintéressé par le planétaire).
      Pour des raisons financières, je souhaite acquérir un APN avant de changer de télescope pour une monture motorisée avec GoTo et suivi. Ce qui me permettra également de m’initier.
      Je ne suis pas fixé sur mon nouveau télescope et d’éventuelles suggestions seraient les biens venues !
      J’ai effectué des recherches sur internet et sur ce forum mais les réponses que j’ai trouvées me semblent inadaptées ou trop anciennes.
       
      J’ai pu m’apercevoir que certains modèles reviennent souvent (surtout chez Canon) : EOS 1000D, 1100D, 1200D, 350D…
      Les postes sur lesquels je suis tombé ont plusieurs années. J’imagine donc que la technologie a évolué et que certains appareils peuvent désormais se trouver d’occasion.
      Je recherche un appareil qui ne soit pas « bas de gamme » sans pour autant atteindre plusieurs milliers d’euros.
       
      Aujourd’hui, pour un budget allant jusqu’à 400€, quel APN me recommanderiez-vous en terme de performances ? en rapport qualité-prix?
      Si possible, pourriez-vous détailler les différences entre les différents EOS cités plus haut, leurs avantages et leurs inconvénients en astrophoto ?
       
       
      Afin d’aider d’éventuels futurs lecteurs qui débutent autant que moi, je poste les résultats de mes recherches.
      De ce que j’ai compris :
      Il faut capter un maximum de lumière tout en évitant les sources « parasites ».
      Il faut donc un appareil très sensible capable de faire des poses plutôt longues. L’image finale est le produit de la compilation de plusieurs prises de plusieurs secondes et traitées par informatique.
      Des prises trop longues font chauffer le capteur, ce qui produit du bruit sur l’image. Il peut alors être nécessaire de refroidir le capteur.
      La marque Canon et à privilégier, car plus sensible à la lumière et permet de sauvegarder en RAW.
      Il est également conseillé de défiltrer l’APN afin de pouvoir capter des longueurs d’onde autrement bloquées .
      Pour le ciel profond, le rapport f/d doit être le plus petit possible.
      Plusieurs façons d’exercer l’astrophoto existent, la première consiste à utiliser l’objectif de l’appareil photo, la seconde s’effectue grâce à un télescope et une bague qui permet de connecter l’APN.
      Certains APN sont spécialisés dans l’astophoto mais sont souvent chers.
      Des caméras spécialisées pilotées par ordinateur existent, je ne suis pas certains, vu mon budget qu’elles me soient accessibles ?
       
      Merci beaucoup de vous être attardé sur ce poste, au plaisir de lire vos retours.
      Thomas.
       
       
    • By heXa83
      bonjour,
      est ce que vous connaissez ce produit, vu ou déjà vu fonctionner ?
      Polaris - Smart Electric Tripod Head
       
      ce pourrait être une alternative à la star aventurer par exemple.
      en plus d'être un trépied, un peu d'astro grand champs en voyage, çà pourrait être sympa, non ?
       
      xavier
    • By MICALEF
       bonsoir  toutes et tous 
       
       J'ai posté ce qui suit sur rencontres et évènement   mais zero visite    donc :  
       
       EN ces temps moroses a plusieurs titres :  j'emet une invitation a se connaitre via le forum . On voit passer plein de noms  , alias X OU Y mais pas de visages sauf pour ceux qui se connaissent pour raisons diverses , donc : ce serait bien que chacun d'entre nous poste une photo  récente de sa trombine en situation avec son matos  manière  de mettre un visage sur un nom  
                        
                  mica 
       
       
  • Upcoming Events