LANTHA

Alpy 600, les débuts : quelle caméra?

Recommended Posts

Bonjour à tous, je travaille à l'Observatoire François-Xavier BAGNOUD qui est dans les montagnes suisses.

 

Nous avons pu acheter un alpy600 il y a un an grâce à une aide. Pour l'utiliser, nous avons fait les soldes chez OU et nous avons acheté un 300 F5 Skywatcher. Nous avons fait les premiers tests il y a 15 jours (nous avons été longs pour essayer oui, on a été un peu pris). Les premiers essais ont été faits avec un 200 f5 et le 6d défiltré.

 

Là, j'ai installé le spectro sur la paramount de la coupole avec l'atik460 que nous avions déjà. Et ma question est très simple :

 

la 460, ça fonctionne déjà top, mon collègue a fait les premiers tests le week-end passé. A priori c'est un autre monde que le 6D (on s'en doutait, mais il confirme). Les pixels font 4.65microns, sur l'atik. Est ce que ça se ferait d'utiliser une ASI1600 à la place? Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral? Le capteur étant plus grand, est ce que ce serait intéressant de mettre la barlow que nous avons acheté pour utiliser avec le 6D ou pas du tout? Est ce que ça nous ferait gagner un peu en résolution?

Je suis complètement novice sur ces points là et je n'ai pas encore lu le livre de Shéliak qui nous a été offert avec le spectro (mon collègue l'a lu je crois) donc je ne sais pas si c'est mentionné dedans. Si oui, désolé. J'avoue aussi que je n'ai pas encore fait de recherches sur internet pour savoir, j'ai d'abord pensé à demander à ceux qui savent ^^

 

Pour illustré, je vous mets un petit spectre du néon du bureau que j'ai utilisé pour faire la mise au point sur la caméra. Apparemment, je ne suis pas trop mal, mon collègue a été élogieux suite à ses essais.

 

merci pour vos réponses et aides.

 

Bonne journée

 

Michaël COTTIER pour l'OFXB

atik-1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

Salut Michaël,

 

J'ai aussi un alpy depuis quelques temps, et le module de calib depuis la semaine dernière. Faut faire un peu gaffe pour la MAP, j'ai tenté sur du neon, du neon/argon, mais sans optique un peu fermée (f/D>3.5 ou 4, disons) devant ça complique un peu les choses (raies pas assez fines) et je n'arrive pas à la résolution escomptée. Donc pour moi c'est MAP sur la lumière du jour et avec la flat field devant (mais physiquement déconnectée pour pouvoir accéder à la MAP du spectro). Pour info je le prendrai en S34 au pic.

 

a+

 

Simon

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, LANTHA a dit :

Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral?

 

Si tu veux préserver toute l'info il te faut en effet deux ou trois pixels par nm au minimum, mais si l'ensemble du spectre est utilisé pour extraire les infos dont tu as besoin, en général tu vas te baser sur plus qu'une raie, et donc tu vas mitiger le soucis de résolution original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention a ne pas confondre résolution et dispersion (échantillonnage).

La résolution spectrale nominal d'un ALPY 600 avec la fente de 23µm est de R=600. Si l'on utilise une fente plus large, on fait baisser la résolution et si l'on utilise une fente plus petite on l'augmente.

 

La taille des pixels n'intervient que sur la dispersion spectrale et donc affecte l'échantillonnage. Il faut rester à ce niveau selon les critères de Nyquist-Shannon, certe si l'on sous échantillonne on vera la résolution baisser, mais si l'on sur-échantillonne la résolution n'augmentera pas plus par rapport à la valeur nominal de 600.

 

Il est important de bien régler son Alpy "sur table" avant de l'utiliser sur le ciel, après sur le ciel seul compte la bonne focalisation de la cible en vérifiant le résultat sur un spectre brut en terme de finesse de spectre et non pas que sur le capteur d'autoguidage.

 

Une ASI 1600 MM pro mono peut être utilisé sur un Alpy 600 sans problème mais faire attention à la dynamique de cette caméra qui peut poser problème sur des objets ayant une forte dynamique spectrale du style une raie  H Alpha très intense avec un continuum faible. De plus il faut pouvoir gérer le bruit télégraphique.

 

L'ATIK 460ex reste un très bon choix quelque soit le spectro (Alpy 600, LISA, LHIRES III, eShel)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michaël,

 

Je suis venu à l'OFXB, il y a peut-être une quinzaine d'années maintenant.

J'étais resté une nuit, mais la météo n'avait pas permis d'observations. Le site est magnifique, avec montée en funiculaire.

 

Pour apprendre à utiliser l'ALPY, il y a le site incontournable de Christian Buil, et notamment la page sur les méthodes d'étalonnage avec ISIS:

http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/resume_etalonnage.htm

ISIS permet de bien comprendre les principes d'acquisitions et de traitements avec l'ALPY. Après, on peut passer à DEMETRA qui fonctionne plus comme un pipelline très efficace quand le nombre de spectres à traiter devient important.

 

Jean-Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, c'est très intéressant. J'ai passé le lien de ce post à mon collègue pour qu'il lise tout ça.

 

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michaël,

Je ne vois pas ce qu'apporterait une ASI1600, alors que l'ATIK460 est parfaite pour l'Alpy.

Surtout ne pas utiliser la Barlow qui est réservée à de grands capteurs comme les APSC ou Full.

 

Le spectre présenté ne ressemble pas à du néon, mais plutôt à une lampe à vapeur de mercure (lampe à économie d'énergie); d'ailleurs les néon vendus comme tels contiennent bien plus de mercure que de néon).

Mais tu peux déjà calibrer avec une telle lampe.

Le spectre présente du slant, qui peut être corrigé au traitement.

 

Reste à faire de beaux spectres sur les étoiles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, LANTHA a dit :

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Tout est expliqué ici :

http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/

 

Plus généralement c'est un défaut que l'on constate dans les caméras équipées de capteur CMOS.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mizar : oui je dis Néon par abus de langage, c'est un tube fluo de la cuisine, donc loin d'être du vrai néon ^^

 

OlivierG : merci je vais aller lire ça

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By deftronide
      Mars est morte, la Terre est encore en vie... Plutôt que d'imaginer la terraformer, exploitons Mars et servons nous en de poubelle !
    • By Michel Deconinck
       

       
      La nova Sge 1962 également connue sous la dénomination V3890 Sgr est une nova récurrente (NR) à longue période.  Sa magnitude habituelle est comprise entre +16 et +17.
      Un amateur portugais Alfredo Pereira, a observé cette étoile toutes les nuits où le ciel le lui permettait, depuis plus d’un an.
      Dans la nuit du 27 au 28 août 2019 il a détecté la troisième éruption connue de cette étoile, atteignant une magnitude de +6.7, soit plus de 5000 fois plus lumineuse que la veille !
      Les deux autres éruptions observées l’ont été le 2 juin 1962 et le 27 avril 1990. 

      Petit cadeau pour les imageurs:
      Pour une fois, cette étoile mérite une image, en effet elle se situe au sein d’un quadrilatère formé par les amas globulaires M22, M28, NGC 6638 et NGC 6642.  Les quatre amas globulaires ainsi que notre étoile se trouvent dans une zone de moins de 3° d’arc.  Si vous de votre site vous pouvez voir Saturne, cette étoile devrait vous être accessible.
      Mon estimation visuelle réalisée le soir du 28 août vers 22h30 TL ne donnait déjà plus que +8.3, mais il semble que la décroissance ralentit.

      Nous sommes déjà 22 observateurs à la suivre, alors pourquoi pas vous ?
       
      La carte de l'AAVSO:

       
      Bonnes observations à tous
    • By BigDaddyAurel
      Bonjour à tous ! 
       
      J'ai une petite question à vous poser.
       
      J'ai actuellement un Nikon D7100 non défiltré que j'utilise aussi bien en diurne qu'en astro.
       
      Je souhaiterais faire l'acquisition d'un appareil dédié à l'astrophoto.
       
      Pensez-vous qu'il vaut mieux que je parte sur Canon 1000d que je ferai défiltrer totalement ou alors prendre une caméra CCD (je pensais prendre celle là : ZWO290) ?
       
      Bonne journée à vous !
       
      Aurélien
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je me suis à réfléchir, et par curiosité pour savoir ce que l'équipe pourrait nous préparer de spécial pour cette centième.
      ATTENTION CETTE COUVERTURE ET UN MONTAGE ET N'EST ABSOLUMENT PAS LE NUMERO 100, c'est juste une projection. 
       
      Bien entendu, j'ai mis la lune en avant, ce n'est pour rien et 69 pages d'astros  non plus , dessins, croa, imageries, spectro et il y a du monde à montrer.
      Et vous l'équipe d'Astrosurf et lecteurs qu'en pensez-vous ?
       
      Que l'équipe ne m'en veuille pas:

       
      Bon lecture astronomique ( et futur)
    • By tresabern
      bonjour à tous
      j'ai fait hier soir vers 24h jupiter avec lunette 114 ed 114 caméra asi224 fire capture capture de 120s.
      mais malheureusement, je ne comprend pas ces figures ou ces marques qu'on voit sur jupiter ? il y a-t-il une explication
      merci de vos suggestions
      Bernard
  • Images