LANTHA

Alpy 600, les débuts : quelle caméra?

Recommended Posts

Bonjour à tous, je travaille à l'Observatoire François-Xavier BAGNOUD qui est dans les montagnes suisses.

 

Nous avons pu acheter un alpy600 il y a un an grâce à une aide. Pour l'utiliser, nous avons fait les soldes chez OU et nous avons acheté un 300 F5 Skywatcher. Nous avons fait les premiers tests il y a 15 jours (nous avons été longs pour essayer oui, on a été un peu pris). Les premiers essais ont été faits avec un 200 f5 et le 6d défiltré.

 

Là, j'ai installé le spectro sur la paramount de la coupole avec l'atik460 que nous avions déjà. Et ma question est très simple :

 

la 460, ça fonctionne déjà top, mon collègue a fait les premiers tests le week-end passé. A priori c'est un autre monde que le 6D (on s'en doutait, mais il confirme). Les pixels font 4.65microns, sur l'atik. Est ce que ça se ferait d'utiliser une ASI1600 à la place? Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral? Le capteur étant plus grand, est ce que ce serait intéressant de mettre la barlow que nous avons acheté pour utiliser avec le 6D ou pas du tout? Est ce que ça nous ferait gagner un peu en résolution?

Je suis complètement novice sur ces points là et je n'ai pas encore lu le livre de Shéliak qui nous a été offert avec le spectro (mon collègue l'a lu je crois) donc je ne sais pas si c'est mentionné dedans. Si oui, désolé. J'avoue aussi que je n'ai pas encore fait de recherches sur internet pour savoir, j'ai d'abord pensé à demander à ceux qui savent ^^

 

Pour illustré, je vous mets un petit spectre du néon du bureau que j'ai utilisé pour faire la mise au point sur la caméra. Apparemment, je ne suis pas trop mal, mon collègue a été élogieux suite à ses essais.

 

merci pour vos réponses et aides.

 

Bonne journée

 

Michaël COTTIER pour l'OFXB

atik-1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Michaël,

 

J'ai aussi un alpy depuis quelques temps, et le module de calib depuis la semaine dernière. Faut faire un peu gaffe pour la MAP, j'ai tenté sur du neon, du neon/argon, mais sans optique un peu fermée (f/D>3.5 ou 4, disons) devant ça complique un peu les choses (raies pas assez fines) et je n'arrive pas à la résolution escomptée. Donc pour moi c'est MAP sur la lumière du jour et avec la flat field devant (mais physiquement déconnectée pour pouvoir accéder à la MAP du spectro). Pour info je le prendrai en S34 au pic.

 

a+

 

Simon

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, LANTHA a dit :

Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral?

 

Si tu veux préserver toute l'info il te faut en effet deux ou trois pixels par nm au minimum, mais si l'ensemble du spectre est utilisé pour extraire les infos dont tu as besoin, en général tu vas te baser sur plus qu'une raie, et donc tu vas mitiger le soucis de résolution original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention a ne pas confondre résolution et dispersion (échantillonnage).

La résolution spectrale nominal d'un ALPY 600 avec la fente de 23µm est de R=600. Si l'on utilise une fente plus large, on fait baisser la résolution et si l'on utilise une fente plus petite on l'augmente.

 

La taille des pixels n'intervient que sur la dispersion spectrale et donc affecte l'échantillonnage. Il faut rester à ce niveau selon les critères de Nyquist-Shannon, certe si l'on sous échantillonne on vera la résolution baisser, mais si l'on sur-échantillonne la résolution n'augmentera pas plus par rapport à la valeur nominal de 600.

 

Il est important de bien régler son Alpy "sur table" avant de l'utiliser sur le ciel, après sur le ciel seul compte la bonne focalisation de la cible en vérifiant le résultat sur un spectre brut en terme de finesse de spectre et non pas que sur le capteur d'autoguidage.

 

Une ASI 1600 MM pro mono peut être utilisé sur un Alpy 600 sans problème mais faire attention à la dynamique de cette caméra qui peut poser problème sur des objets ayant une forte dynamique spectrale du style une raie  H Alpha très intense avec un continuum faible. De plus il faut pouvoir gérer le bruit télégraphique.

 

L'ATIK 460ex reste un très bon choix quelque soit le spectro (Alpy 600, LISA, LHIRES III, eShel)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michaël,

 

Je suis venu à l'OFXB, il y a peut-être une quinzaine d'années maintenant.

J'étais resté une nuit, mais la météo n'avait pas permis d'observations. Le site est magnifique, avec montée en funiculaire.

 

Pour apprendre à utiliser l'ALPY, il y a le site incontournable de Christian Buil, et notamment la page sur les méthodes d'étalonnage avec ISIS:

http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/resume_etalonnage.htm

ISIS permet de bien comprendre les principes d'acquisitions et de traitements avec l'ALPY. Après, on peut passer à DEMETRA qui fonctionne plus comme un pipelline très efficace quand le nombre de spectres à traiter devient important.

 

Jean-Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, c'est très intéressant. J'ai passé le lien de ce post à mon collègue pour qu'il lise tout ça.

 

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michaël,

Je ne vois pas ce qu'apporterait une ASI1600, alors que l'ATIK460 est parfaite pour l'Alpy.

Surtout ne pas utiliser la Barlow qui est réservée à de grands capteurs comme les APSC ou Full.

 

Le spectre présenté ne ressemble pas à du néon, mais plutôt à une lampe à vapeur de mercure (lampe à économie d'énergie); d'ailleurs les néon vendus comme tels contiennent bien plus de mercure que de néon).

Mais tu peux déjà calibrer avec une telle lampe.

Le spectre présente du slant, qui peut être corrigé au traitement.

 

Reste à faire de beaux spectres sur les étoiles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mizar : oui je dis Néon par abus de langage, c'est un tube fluo de la cuisine, donc loin d'être du vrai néon ^^

 

OlivierG : merci je vais aller lire ça

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Roger-Terebellum
      Science en fête-Festival d’Astronomie au Champ du feu les 2 et 3 octobre 2021
       
      La F4A (la Fédération des astronomes amateurs d’Alsace) a le plaisir de vous annoncer son 3ème festival d’Astronomie au Champ du feu de la Servã sur la commune de Belmont (67130), le samedi 2 octobre de 14h00 à 23h00 et le dimanche 3 octobre 2021 de 11h00 à 17h00.
      Le chalet de la Collectivité européenne d’Alsace accueillera des expositions de dessins et de photographies célestes, des conférences, des ateliers et des présentations d’instruments et de techniques d’observation.
      Le grand parking des Vieux-Près, le long de la route départementale D414 dite des Vieux Près, accueillera le public pour des observations nocturnes jusqu’à 23h00.
      L’organisation se fait en l’étroite collaboration avec :
      - La CEA, la Collectivité européenne d’Alsace ;
      - Le Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg avec son Planétarium ;
      - L’Observatoire Astronomique de Strasbourg.
      Tous les détails et programmes sur : astronomie-f4a.fr
      Contact : f4a.astronomie@gmail.com
    • By Sauveur
       
       
       
       
      Salut
       
      C'est un fil que j'ouvre pas trop pour moi, mais chacun peu adjoindre des images et suggestions pour aidée les moins aguerrie a ne pas rater leur soirée astro surtout quand le bon ciel est rare
       
      ca pourra aussi m'aidée si des plus aguerrie commente et apporte leur astuce
       
      Moi en premier lieu comme je fais beaucoup de planetaire je m'aide des post sur les fofo pour voir les objet (réalisé avec quoi et aussi leur époque de shoot )
       
      apres j'ouvre stellarium et je cherche ou il est sa hauteur ( si c'est au sud j'ai le Halo D'Ajaccio par exemple) ou objet sur la maison par exemple
       
      D'ans Stellarium j'utilise aussi la simulation de champs très pratique 
       
      ptite video 
       
       
      cela peu servir aussi a se repérer dans le ciel avec des jumelle pour un pointage manuel avec un star par exemple
       
      Donc Hier Avec la lune apres avoir fais mumuse avec les gazeuses j'ai fais du one shoot pour montré que l'on peu voir des objet même avec la lune donc sans ca doit etre plus facile encore orientation si pointage manu et ciel moins blanc pour la photo
       
       
      hi hi hi mise en station pose sur repère pas d'étalonnage stellaire n'y de mes viseur polaire 
       
      Donc clic de 1 a 10s 3200 iso sur lulu achro 80
       
      premiere cible simple Vega
       
      brute
      1s 3200 iso
       

       
       
      en tirant les curseur
       
      chouette bon c'est Véga 
       

       
       
      donc Apres M31 avec la Lune pas loin sans tiré et a peu près ce qu'on vois a l'ecran
       
      brute 10s 3200iso
       

       
      en tirant les curseur
       

       
       
       
      crop level 
       

       
       
      donc elle est bien visible en one shoot avec un ciel pas top
       
      m81 82 qui est assez basse maintenant c'est plus discret
       
      brute 10s 3200 iso
       

       
       

       
      un level et crop
       

       
      M57 c'est petit et pas adapté a cette focal sauf si on aime avec un très grand champ pour montré que la c'est dur de savoir si on y est et avec seulement l'apn en zoomant on peu passé quelques minute a la chercher
       
      brute 10s 3200 iso
       

       
      en tirant les curseur on la vois mieux même si cela est petit
       

       
      en crop c'est plus facile
       

       
       
      M27 qui est plus grosse alors
       
      brute on vois une tachouille 
       

       
      en tirant
       

       
      crop level
       

       
      Et plus dur ic 1805 la c'est l'astrométrie qui peu aidée a savoir si on y est ou en comparant patiemment les étoiles du champ stellarium et image
       
      en brute bein que les étoile de l'amas au centre
       

       
       
      en tirant les curseur si on a un pc on vois quelques truc
       

       
      Siril peu aidé avec un pc ou astrometrie.net mais on a pas droit a plusieurs essai ou il faut s'enregistré
       

       
       
       
       
       
      Merci pour ceux qui on besoins de votre contribution
       
      exemple utilisation d'astrometrie.net
       
       
      Bon ciel Sauveur
       
      @MCJC
       
       

    • By vico172
      Bonjour à tous,
      L'année dernière, j'ai fait l'acquisition d'un Meade lx200 classic de 250 mm d'occasion. J'ai eu pas mal d'accessoires avec notamment un réducteur de focale pour faire du CP. Je m'amuse bien avec la monture à fourche d'origine, c'est suffisant pour du planétaire, mais j'aimerais d'une part m'améliorer en planétaire et faire un peu de ciel profond. Comme mon télescope est plutôt vieux la monture d'origine à plutôt vieillie (l'optique beaucoup moins je trouve), je sais qu'il y a des personnes comme Monsieur Olivier Gadal, qui modernise ce genre de monture.
      Je me pose donc la question, qu'es qui est le mieux entre ma monture à fourche moderniser avec une table équatoriale ou une monture équatoriale allemande, type EQ6-R PRO toute neuve. (sachant que je n'ai pas vraiment de budget prescris disons < 2000 euros)
      Je me demande aussi de manière générale quel système est meilleur ? 
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Toujours en quête et recherche incessante du plaisir en astronomie, voilà des années que je fait des modifications mineures sur ma "célèbre" lunette.
      En lisant Astrosurf sur le test de la Takahashi 65/1000 et son RC avec serrage hélicoïdale je me suis souvenu  que je devais changer cette pièce.
      A l'époque de l'acquisition de ce RC en 2013 j'avais déjà vu le problème et changé la vis de serrage d'origine trop lourde et qui souvent tombé à mes pieds, d'autant que il n'y a pas de bavure et par la dilatation de température s'est plus embêtant.
      De plus en utilisant la barlow de chez Taka, elle s'agence mal (bloc optique plus fin et biseau au niveau de la jupe) et il faut fortement serrer pour qu'elle tienne, j'ai palier le problème par une petite bague allonge.
      Idem avec les les jupes doté de gorge qui se coince si l'on ne tire pas dans l'axe l’accessoire.
       
      Alors je partirai sur la version Twist du Orion de la même marque ;, un temps le RC de chez Takahashi m'a intéressé mais comme le corps et en plastique.
      Qu'en pensez-vous ? 
       

       


       
      Bon ciel
       
       
       
    • By Ellazanne
      Au risque de me faire "gronder" en polluant ainsi cette section, je me permets de vous inviter à aller voir un de mes postes la section "vit des forums" section qui semble rarement visitée, souvent oubliée.
      Et puisque mon sujet est en rapport avec l'astronomie pratique et bien...allez donc jeter un coup d'œil et laisser votre avis si le sujet vous parle :
       
      Que les voies lactées vous soient favorables 
       
  • Upcoming Events