LANTHA

Alpy 600, les débuts : quelle caméra?

Recommended Posts

Bonjour à tous, je travaille à l'Observatoire François-Xavier BAGNOUD qui est dans les montagnes suisses.

 

Nous avons pu acheter un alpy600 il y a un an grâce à une aide. Pour l'utiliser, nous avons fait les soldes chez OU et nous avons acheté un 300 F5 Skywatcher. Nous avons fait les premiers tests il y a 15 jours (nous avons été longs pour essayer oui, on a été un peu pris). Les premiers essais ont été faits avec un 200 f5 et le 6d défiltré.

 

Là, j'ai installé le spectro sur la paramount de la coupole avec l'atik460 que nous avions déjà. Et ma question est très simple :

 

la 460, ça fonctionne déjà top, mon collègue a fait les premiers tests le week-end passé. A priori c'est un autre monde que le 6D (on s'en doutait, mais il confirme). Les pixels font 4.65microns, sur l'atik. Est ce que ça se ferait d'utiliser une ASI1600 à la place? Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral? Le capteur étant plus grand, est ce que ce serait intéressant de mettre la barlow que nous avons acheté pour utiliser avec le 6D ou pas du tout? Est ce que ça nous ferait gagner un peu en résolution?

Je suis complètement novice sur ces points là et je n'ai pas encore lu le livre de Shéliak qui nous a été offert avec le spectro (mon collègue l'a lu je crois) donc je ne sais pas si c'est mentionné dedans. Si oui, désolé. J'avoue aussi que je n'ai pas encore fait de recherches sur internet pour savoir, j'ai d'abord pensé à demander à ceux qui savent ^^

 

Pour illustré, je vous mets un petit spectre du néon du bureau que j'ai utilisé pour faire la mise au point sur la caméra. Apparemment, je ne suis pas trop mal, mon collègue a été élogieux suite à ses essais.

 

merci pour vos réponses et aides.

 

Bonne journée

 

Michaël COTTIER pour l'OFXB

atik-1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

Salut Michaël,

 

J'ai aussi un alpy depuis quelques temps, et le module de calib depuis la semaine dernière. Faut faire un peu gaffe pour la MAP, j'ai tenté sur du neon, du neon/argon, mais sans optique un peu fermée (f/D>3.5 ou 4, disons) devant ça complique un peu les choses (raies pas assez fines) et je n'arrive pas à la résolution escomptée. Donc pour moi c'est MAP sur la lumière du jour et avec la flat field devant (mais physiquement déconnectée pour pouvoir accéder à la MAP du spectro). Pour info je le prendrai en S34 au pic.

 

a+

 

Simon

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, LANTHA a dit :

Les pixels sont plus petits et du coup, est ce que c'est comme en photo pour l'échantillonnage spectral?

 

Si tu veux préserver toute l'info il te faut en effet deux ou trois pixels par nm au minimum, mais si l'ensemble du spectre est utilisé pour extraire les infos dont tu as besoin, en général tu vas te baser sur plus qu'une raie, et donc tu vas mitiger le soucis de résolution original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention a ne pas confondre résolution et dispersion (échantillonnage).

La résolution spectrale nominal d'un ALPY 600 avec la fente de 23µm est de R=600. Si l'on utilise une fente plus large, on fait baisser la résolution et si l'on utilise une fente plus petite on l'augmente.

 

La taille des pixels n'intervient que sur la dispersion spectrale et donc affecte l'échantillonnage. Il faut rester à ce niveau selon les critères de Nyquist-Shannon, certe si l'on sous échantillonne on vera la résolution baisser, mais si l'on sur-échantillonne la résolution n'augmentera pas plus par rapport à la valeur nominal de 600.

 

Il est important de bien régler son Alpy "sur table" avant de l'utiliser sur le ciel, après sur le ciel seul compte la bonne focalisation de la cible en vérifiant le résultat sur un spectre brut en terme de finesse de spectre et non pas que sur le capteur d'autoguidage.

 

Une ASI 1600 MM pro mono peut être utilisé sur un Alpy 600 sans problème mais faire attention à la dynamique de cette caméra qui peut poser problème sur des objets ayant une forte dynamique spectrale du style une raie  H Alpha très intense avec un continuum faible. De plus il faut pouvoir gérer le bruit télégraphique.

 

L'ATIK 460ex reste un très bon choix quelque soit le spectro (Alpy 600, LISA, LHIRES III, eShel)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michaël,

 

Je suis venu à l'OFXB, il y a peut-être une quinzaine d'années maintenant.

J'étais resté une nuit, mais la météo n'avait pas permis d'observations. Le site est magnifique, avec montée en funiculaire.

 

Pour apprendre à utiliser l'ALPY, il y a le site incontournable de Christian Buil, et notamment la page sur les méthodes d'étalonnage avec ISIS:

http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/resume_etalonnage.htm

ISIS permet de bien comprendre les principes d'acquisitions et de traitements avec l'ALPY. Après, on peut passer à DEMETRA qui fonctionne plus comme un pipelline très efficace quand le nombre de spectres à traiter devient important.

 

Jean-Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, c'est très intéressant. J'ai passé le lien de ce post à mon collègue pour qu'il lise tout ça.

 

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michaël,

Je ne vois pas ce qu'apporterait une ASI1600, alors que l'ATIK460 est parfaite pour l'Alpy.

Surtout ne pas utiliser la Barlow qui est réservée à de grands capteurs comme les APSC ou Full.

 

Le spectre présenté ne ressemble pas à du néon, mais plutôt à une lampe à vapeur de mercure (lampe à économie d'énergie); d'ailleurs les néon vendus comme tels contiennent bien plus de mercure que de néon).

Mais tu peux déjà calibrer avec une telle lampe.

Le spectre présente du slant, qui peut être corrigé au traitement.

 

Reste à faire de beaux spectres sur les étoiles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, LANTHA a dit :

Et question : c'est quoi le bruit télégraphique? ^^

Tout est expliqué ici :

http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/

 

Plus généralement c'est un défaut que l'on constate dans les caméras équipées de capteur CMOS.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mizar : oui je dis Néon par abus de langage, c'est un tube fluo de la cuisine, donc loin d'être du vrai néon ^^

 

OlivierG : merci je vais aller lire ça

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Oktob3r
      Salut à tous
      Je suis Benjamin et j'ai commencé à faire un peu d'astrophoto il y a un peu moins d'un an.

      Possédant déja un APN ( Pentax-Kr ) et un Télé/Macro ( Tamron 70-300 ), je me suis vite procuré la petite StarAdventurer pour pouvoir attaqué le ciel nocturne.
      ( Alors je sais c'est pas très optimisé comme config... On fait avec ce qu'on peut !! ^^' )
       
      Aujourd'hui je me rend bien compte que le 300mm est assez largué ( Objet trop petit, etc... ).
      N'ayant pas un très gros budget j'ai donc cherché une solution intermédiaire entre mon matos de débutant et un matos un peu plus pro par la suite.
       
      L'idée serait donc la suivante:
      -Garder la monture qui fait très bien le travail pour le moment.
      -Garder l'APN qui sera surement dé-filtré par la suite ( et puis ça coute cher un APN ! )
      -Changer l'objectif 300mm pour un Maksutov Cassegrain 90/1250 OTA (Omegon, Skywatcher, Bresser etc...)          ...avec adaptateur T2 - Pentax bien entendu
      https://images.ecosia.org/XqJQEgPjYSVubtfmxzIOj3A-39o=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fnimax-img.de%2FProduktbilder%2Fzoom%2F54564_3%2FBresser-Maksutov-Teleskop-MC-90-1250-Messier-OTA.jpg
       
      Alors ouais il ouvre à f13.9, mais ça on peut le rattraper a l'empilage et il ne fait même pas 2kg donc pour la StarAdventurer c'est OK.
       
      Mes questions sont donc:
      -Est ce une bonne idée ? ( Pour un budget de 200 à 250€ ça me semble raisonnable ! )
      -Niveau poids ça a l'air d'être OK ?
      -Faut-il une platine spécifique pour pouvoir fixer celle fournie avec la StarAdventurer ?
      https://images.ecosia.org/CXP8EqTxIL8YIL1YfkQt5n9Yb8o=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fwww.loisirsplaisirs.com%2F3173-large%2Fplatine-de-montage-sky-watcher-pour-star-adventurer.jpg
      -Est-il dérangeant pour l'APN de n'être relié qu'au téléscope ?   ( Contrainte de torsion, de poids etc.... )        ...Auquel cas faudrait-il une platine spécifique ?
      -Est ce possible de "transformer" le MC 90/1250 en lunette de guidage par la suite ?
      Voilà si vous avez des avis, des idées je suis preneur !!!
       
      Merci à tous d'avoir tenu jusqu'ici ;-)
      En attendant vos réponses bien avisées
      -Benjamin
    • By Yohan64
      Bonjour à tous. Je ne sais pas si je suis dans le bon sujet. Voici une énième question qui porte sur quel choix de matos, mais je pense que chacune a ses particularités. J ai un budget que j aimerais ne pas depasser de 2000€. Je suis novice dans l astronomie et voici ce que j aimerais.
      Un telescope facile et rapide à mettre en station. Avec un GoTo pour suivre et pointer aisément. Un telescope et surtout une monture qui me permettent de m initier à l astrophoto planétaire au depart (donc une monture equatoriale n est pas nécessaire au début), j investirai dans une table par la suite). Avoir 2 ou 3 occulaires, 1 ou 2 filtres. J habite dans le sud des Landes a la frontière du pays basque, dans une zone qui ne souffre pas trop (pour l instant)de la polution lumineuse. Je ne souhaite pas trimbaler le telescope partout mais s il est facilement transportable, cela me permettra de faire qulques sorties dans les plaines du pays basque. 
      Voila et merci d avance pour vos précieuses réponses 
    • By Anthony sch
      Bonjour, je vais d'ici 1an ou 2 passer sur un Dobson 300 1500 (le 150 étant légèrement limité en ciel profond) on m'a proposé de fabriquer un Dobson (j'ai déjà vu plusieurs construction de cette personne, du beau travail sur du 300 et du 600!)
      Quels sont d'après vous les avantages, inconvénients a acheter un télescope artisanal? Sachant que le miroir est un GSO. le prix étant similaire au Skywatcher voir légèrement plus élevé j'hésite. 
      Merci a vous bon ciel!
    • By Michel Deconinck

      Les alertes se suivent mais ne se ressemblent pas …
      Comme dans la Licorne en février dernier, une probable "nova naine" est apparue hier entre les pattes de la Grande Ourse.  Celle-ci a été découverte par T. Kojima, Gunma-ken depuis le Japon, le 25,497 en TU.  Un progéniteur ( USNO-A2.0 1350-07764996 de magnitude +19) semble correspondre, cependant nous attendons les premiers spectres pour confirmation de son état de "nova naine".
       

       
      La carte quasi muette est donnée ci-après, en attendant de recevoir la "séquence", vous pouvez utiliser les libellés exprimés en dixièmes de magnitudes indiquées sur mon croquis souvenir.
      Dès que la séquence est prête je la posterai ici.
       

       
      Pour information, un article au sujet de ce type d'étoile est paru dans le dernier AstroSurf Magazine, le N°98 de mai/juin 2019.
      Plus d'infos en anglais : Likely dwarf nova outburst in UMa
       
      Je vous souhaite un beau ciel !
    • By Michel Deconinck
      Depuis le 19 mai un phénomène étrange est apparu autour de la grande tache rouge de Jupiter.
       
      C'est un peu comme si le tourbillon initial se défaisait. Le panache gazeux qui s'en échappe est gigantesque et extrêmement volatil.
      Les paris sont ouverts, serait-ce le début de la fin de la célèbre tache rouge?
       

       
      N'hésitez pas à observer cette géante gazeuse, elle est déjà bien placée pour réaliser de belles observations.
      Je vous souhaite un beau ciel !
       
      Michel
  • Images