Colmic

Nouvelles caméras ASI 6200 et QHY 600

Recommended Posts

Le 12/02/2020 à 14:33, CB7751 a dit :

35mm en fait en version 4.

Bon ça reste en dessous de 43mm pour un full frame... mais en recadrant ça doit pas être si terrible.

 

voici le résultat théorique. car entre la théorie et la pratique il y a un fossé (obstruction du tube , cerclage des filtres , distance du filtres à la caméra).

il est conseille de l'installer avec des filtres non montés et carré de 50mm.

post-276454-0-20712500-1554045523_thumb.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai reçu ma 2600MC avant l'affaire du coronavirus  ;)

.... mais pas moyen de finaliser les tests avec cette météo, et ce n'est pas près de s'arranger.... :(

 

De plus, j'ai du vignettage avec le train optique actuel, que j'ai pu noter avec le peu d'images tests que j'ai pu réaliser.

Je suis en attente d'une bague de connexion spécifique entre mon correcteur de coma 3 pouces ASA et la caméra.

 

J'espère vous sortie un image avant l'été ;)

 

@+

 

Christian

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, candrzej a dit :

J'ai reçu ma 2600MC avant l'affaire du coronavirus  ;)

.... mais pas moyen de finaliser les tests avec cette météo, et ce n'est pas près de s'arranger.... :(

 

Je suis impatient des premiers retours 🤗, je commande la mienne en mars, j'espère qu'elle arrivera avant Noël 😰

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Colmic a dit :

TOA150, ASI6200MM pro, 70x120s en L soient 2h20 :

 

ca manque de flats... mais ca OSEF lol

ce qui est rassurant c'est que les gars arrivent a regler leur BF au poil, c'est vraiment niquel sur toute l'image

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, cette image avec la TOA150, est vraiment tres bonne!! Il y a juste un petit résidu en bas a droite, mais rien de méchant, et c'est surement réglable. Ils sont à 60Millons de pixels, donc tres tres proche des 100% du capteur… il y a simplement un crop du au diter.

J'en connais 3 qui ont une belle TOA150 au Chili, moi, je sais ce que je ferrai:-)…. Je pense aux copains d'APO Team:-)!!! Coucou!!!:-)

 

Je ne pense pas que j'aurai une correction de ce niveau sur le T500... à voir. De mon coté la camera est maintenant sur le telescope, mais il reste a faire la colimation, ca va etre du sport et il faut encore que la meteo soit avec moi.

 

Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Colmic a dit :

TOA150, ASI6200MM pro, 70x120s en L soient 2h20 :


J'étais passé à coté de celle-là!!
Merci Michel!

Ca pique quand même vachement bien sur une bonne lulu :x
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Laurent51 a dit :

J'en connais 3 qui ont une belle TOA150 au Chili, moi, je sais ce que je ferrai:-)…. Je pense aux copains d'APO Team:-)!!! Coucou!!!:-)

 

C'est exactement pour ça que je l'ai postée celle-là :)

Hé Riton !! @Richard Galli

Avec le réducteur 645, ça leur ferait un échantillonnage quasi-parfait...

 

Il y a 6 heures, aubriot a dit :

il est conseille de l'installer avec des filtres non montés et carré de 50mm.

 

ZWO propose un kit complet caméra + roue + filtres + DO, les filtres livrés sont des 50 montés :

315-600x600.jpg

 

Je cite Olivier :

Le 17/04/2019 à 14:47, olivdeso a dit :

En fait l'idéal c'est entre les 2 : du 50mm non monté.

ça dépend aussi du F/D bien sur.

 

Avec du 2" monté, l'ouverture du filtre n'est que de 46mm. Donc avec un capteur de 43mm  ça va limiter l'usage au F/D long. 3mm de marge donne 30mm de distance au capteur à F/D 10.

 

Mais avec ces petits pixels peu probable quelle soit utilisée F/D 10...

 

à F/D 5 il faudrait le double de marge quand à l'ouverture des filtre, donc à minima du 50mm rond non monté. (50.4mm pour être exact). On gagne 2mm en ouverture et on n'a pas l'anneau des filtres montés, qui peut aussi vignetter à F/D court.

 

En dessous il faudra peut-être du 50x50mm carré.

 

à calculer précisément une fois qu'on connaît la distance filtre à capteur.


Le montage préconisé est celui-ci  :

6200-The-best-solution-of-55mm-back-focu

 

Ca amène les filtres entre 15 et 18mm du capteur :

connect-ASI6200-with-2inch-EFW-6-1024x60

 

Ce qui devrait suffire pour du F/5. En-dessous de F/5 il faudra passer à du 50 non monté, mais la roue ZWO livrée les accepte aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Colmic a dit :

Ca amène les filtres entre 15 et 18mm du capteur :

 

Trouvé sur le site ZWO :

Citation

When connected to ASI6200, the distance from the filter to the sensor is about 18mm

 

filter-threads.png

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour ces infos colmic . 

 

j'ai cru comprendre que certains faisaient la luminance avec le capteur principal et les couches couleurs avec une autre caméra couleur de moindre rrésolution mais avec un même échantillonnage .

vu mon F/D ,cela m'évitera d'acheter dans un premier temps la RAF et les filtres carré 50x50mm.

 

Edited by aubriot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est que moi ou c'est assez bruité pour 2h20 de luminance..

C'est beau, mais bon je sais pas, c'est pas "révolutionnaire" non!

Jérôme

Edited by messier63
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, messier63 a dit :

C'est beau, mais bon je sais pas, c'est pas "révolutionnaire" non!

Jérôme

Vraiment de la merde ces cmos, ccd never die 😂

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, messier63 a dit :

C'est que moi ou c'est assez bruité pour 2h20 de luminance..

C'est beau, mais bon je sais pas, c'est pas "révolutionnaire" non!

 

MfDR.jpg

 

file.jpg

 

images?q=tbn:ANd9GcTnni1lES3vT32rwSj9N4B

 

images?q=tbn:ANd9GcRplQ3ESmL_OB4Wrqw_sX-

 

1409499219-imdv2r.jpg

 

:D

 

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

@bandido je parlais bien des 4 utilisations:

ED76mm = 44mm

C11 seul = 42mm

C11 avec reducteur = 42mm

C11 + Hyperstar = 36mm

 

Et oui c'est mieux au milieu ;)

 

@aubriot Oui, avec un upscale et une linéarisation, puis conversion en degré TSL

 

Photo de Orion, mais ici à paris tempête, pollution ( après 2h, j’avais littéralement de la suie sur l’écran de portable, et lame )

Orion.jpg

Lune.20200206b.jpg

Edited by proceau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Je suis un peu ce fil et merci à Colmic d'avoir posté cette image du couple M82 - M81.

A mon avis elle est effectivement bruitée, trop bruitée même pour un capteur Cmos réputé à faible bruit. C'est la chose que je ne n'ai jamais trop comprise d'ailleurs, de même que de nombreuses images faites au Cmos présentent souvent de la trame, même avec des temps de pose unitaire très courts. Mais "on dit" que c'est une question de réglage.

 

Bref je partage l'avis de messier63, bien  que sa remarque soit un peu tournée en ironie par certains (clin d'oeil).

A mon sens ce capteur "moderne" devrait montrer une image bien plus "propre" et avec une meilleure détection compte tenu de la qualité de l'optique mise en oeuvre. Enfin, c'est un avis.

 

Cela tombe bien puisque M82 est une cible très connue et je peux faire une comparaison avec une image CCD à échantillonnage comparable faite au C11, bien sur le diametre n'est pas le même et donc la résolution du C11 est meilleure. Cependant à échantillonnage comparable on peut se faire une idée sur le "flux" et la "propreté" des 2 images.

A gauche celle au Cmos et celle de droite faite depuis la banlieue Lilloise avec 110 mn au CCD Kaf 3200.

 

Cliquer pour agrandir au format 0.5"/pix

m82z.jpg

 

Pourquoi l'image Cmos est elle aussi bruitée ?

 

 

Amicalement

 

 

Christian

 

Edited by christian_d
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, christian_d a dit :

de même que de nombreuses images faites au Cmos présentent souvent de la trame, même avec des temps de pose unitaire très courts. Mais "on dit" que c'est une question de réglage.

 

Concernant la trame, c'est typique des CMOS, et c'est pourquoi il est indispensable de toujours faire du dithering avec tout capteur CMOS, que ce soit un APN ou une caméra, pour bien s'en affranchir.

 

Sur le bruit, je laisse @Laurent51 répondre, il saura sans doute donner les bons arguments. Personnellement sur cette image le bruit ne me choque pas plus que ça, mais c'est sans doute parce que je suis en CMOS depuis quelques années déjà. Pour un CCDiste qui a l'habitude d'obtenir des images "lisses", c'est sans doute plus difficilement acceptable.

Moi-même en 2012 j'avais de gros doutes sur le CMOS en solaire notamment, avec les nouveaux CMOSIS qui étaient arrivés sur le marché. Je leur ai préféré l'ICX674. Mais force est de constater qu'aujourd'hui en planétaire/lunaire/solaire, plus personne n'utilise de capteur CCD.

Heureusement, le CMOS a d'autres qualités que le CCD n'a pas. Moi c'est surtout la vitesse de lecture qui me plaît, mais aussi les petits pixels qui vont pile-poil avec ma focale.

Enfin Christian, tu compares toujours ton 3200 avec les CMOS, n'oublie pas quand même qu'on n'a toujours pas fait mieux que le 3200 en CCD, et ici il faudrait comparer non pas avec le 3200 mais avec le 11000.

 

Pour l'aspect ironie, ça fait quand même 6 fois rien que sur ce fil que Jérôme nous fait la même remarque à chaque fois qu'une image est postée, je crois qu'on peut dire qu'on a compris :D

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très curieux quand même le résultat au CMOS sur M82. Autant celui de Christian à la ST10 est normal, autant celui du CMOS ne semble pas aligné avec les specs, surtout quand on compare les deux capteurs.

 

  •  Le bruit de lecture est sensé être deux fois plus faible sur le CMOS
  • le courant de dark est aussi sensé être nettement plus faible sur le CMOS.
  • Et si c'était de l'amp glow ça serait assez localisé, or le bruit semble assez uniforme. Il ne semble pas que ce bruit résultant soit le résultat d'une quelconque trame.

Est-ce que ce n'est pas simplement la fluctuation stat du fond de ciel (PL) combinée à une methode de processing différente?

Il faudrait vraiment un seul pipe line d'acquisition (endroit, expositions, instrument) et de processing pour discuter une vraie comparaison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, AlSvartr a dit :

Est-ce que ce n'est pas simplement la fluctuation stat du fond de ciel (PL) combinée à une methode de processing différente?

Il faudrait vraiment un seul pipe line d'acquisition (endroit, expositions, instrument) et de processing pour discuter une vraie comparaison.

 

+1000

 

avec si peu d’info on ne peut pas comparer

 

Par exemple je suppute que l image de @christian_d ai eu un tirage d histo plus soigné.

Sur la CMOS la galaxie est quasi cramée et les étoiles légèrement empâtées (attention c’est relatif), et sur la CCD les fins détails dans la galaxie et les étoiles hyper pointilleuses. En fonction de comment on tire les histo, on peut avoir les deux résultats,

et evidement une montée d histo barbare fait monter le bruit du fdc.

 

et ce n’est qu’un seul facteur 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne pas oublier que ce sont les tout premiers batchs qui arrivent sur le marché. Et qu'il va sans doute y avoir dans les mois qui viennent des ajustements.

 

Un autre truc : sur l'IMX183 que je connais bien, j'ai vu d'assez grosses disparités en terme de bruit, notamment entre l'Altair et l'ASI.

sur l'Altair les brutes étaient nettement moins bruitées que sur l'ASI.

 

J'ai l'impression que les images que j'ai postées plus tôt faites avec la QHY600 sont également moins bruitées que celles à l'ASI6200, surtout celle de la nébuleuse du Cône avec l'AP130.

L'électronique utilisée, les algo internes, etc.. peuvent jouer pas mal sur la qualité des images finales. Même la qualité de l'alimentation joue pas mal sur le bruit.

 

Dans tous les cas, faut jamais forcément foncer sur les premiers batchs qui sortent pour essuyer les plâtres :D

Wait and see...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Colmic a dit :

Dans tous les cas, faut jamais forcément foncer sur les premiers batchs qui sortent pour essuyer les plâtres :D

Wait and see...

 

Nous sommes bien d'accord.

Ceci est valable pour tous les produits.

Pour les boîtiers photo, c'est pareil. On attend un an après la sortie et après, on voit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors deux choses...

 

Tour d'abord Christian est au C11 et l'image plus haut est faite a la TOA150. Puisque l'échantillonnage est semblable, Christian a un flux par pixel environ 3.5 fois plus important à la louche... donc normal que l'image de gauche soit plus bruitée. Néanmoins je trouve aussi que ça fait beaucoup.

 

Christian, c'est une image traitée ou du brut d'empilement ? Je pense à du lissage/réduction du bruit... Je peux me tromper mais j'ai l'impression qu'il n'y a rien de tout ça sur l'image plus haut.

 

Après, le bruit est surtout très visible dans le fond de ciel, et disparaît très vite dés qu'on voit du signal ; ça me fait penser à un effet de la pollum plus qu'à autre chose.

 

Romain

 

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 

 

Citation

 d'abord Christian est au C11 et l'image plus haut est faite a la TOA150. Puisque l'échantillonnage est semblable, Christian a un flux par pixel environ 3.5 fois plus important à la louche

 

En terme de flux c'est l'échantillonnage qui compte, le C11 a un diametre plus important, certes, mais son rapport est à F10, le TOA est à F7.3. Je pense que ça doit jouer.

Mais des specialistes pourront apporter leur avis sur ce point.

En revanche les étoiles plus fines et la résolution sont la conséquence du diametre; ça c'est clair.

J'utilise Iris et PS CS2. L'ajustement du fond de ciel (et donc le bruit) est réglé avec Iris. Jamais de lissage qui finalement est toujours destructeur des faibles signaux ... et ça se voit !

 

Mais ce n'était pas l'objet de mes propos : ici c'est le bruit important sur l'image Cmos, chose que je ne comprends pas pour un capteur récent et réputé à faible bruit. Pourtant l'auteur ne doit pas être un débutant en terme de traitement, avec un ciel qui ne doit être comparable à celui de la Métropole Lilloise de 1.5 millions d'habitants.

Et de toute façon pas de miracle, si on réduit le bruit sur l'image Cmos on va réduire également la visibilité des faibles signaux qui sont trop proches du bruit. Pas de miracle en fin de compte.

 

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant pour moi c'est évident...

 

L'échantillonnage est égal, donc chaque photosite correspond à la même petite zone du ciel. Ton "entonnoir à photons" est plus large, donc il récupèrera davantage de photons en provenance de cette zone, qui seront tous redirigés vers ce photosite.

 

A échantillonnage égal ( ou quasi-égal ) inutile de s'encombrer des notions de focale ou de taille de photosite... l'un compense l'autre justement.

 

Après je veux bien que les spécialistes confirment ;)

 

Mais pour moi, un comparatif plus recevable, à échantillonnage égal, avec disons 40mn pour le c11 et la même image pour la TOA150

 

il y a une heure, christian_d a dit :

Mais ce n'était pas l'objet de mes propos : ici c'est le bruit important sur l'image Cmos, chose que je ne comprends pas pour un capteur récent et réputé à faible bruit. Pourtant l'auteur ne doit pas être un débutant en terme de traitement, avec un ciel qui ne doit être comparable à celui de la Métropole Lilloise de 1.5 millions d'habitants.

Et de toute façon pas de miracle, si on réduit le bruit sur l'image Cmos on va réduire également la visibilité des faibles signaux qui sont trop proches du bruit. Pas de miracle en fin de compte.

 

Oui absolument. Mais bon, le bruit dépend surtout de combien tu as tiré sur les curseurs, il y en aura toujours.

J'ai essayé de trouver des infos sur la localisation de l'observatoire, pas vraiment pu trouver quoi que ce soit vu la barrière de la langue ;)

 

Ceci dit, pour moi aussi ça a l'air bruité, même compte tenu de la différence de flux entre les images.

 

Par contre, effectivement, c'est très très clean au niveau correction de champ. 60mpixels ça fait de beaux posters.

 

Après de toute manière l'image ne sera jamais fondamentalement plus sensible qu'avec ta caméra... le rendement quantique aura au mieux gagné quelques pourcents, et le bruit de lecture/bruit thermique n'a plus aucun impact en longue pose classique sur une cam refroidie. Pas la même chose en SHO par contre je pense.

 

 

Edit : j'ai trouvé le lieu de prise de vue ! 

Askvang c'est au Danemark, à 30km de Copenhague et avec une ville de 50k habitants à proximité... c'est en rouge sur les cartes AVEX. Ceci explique peut-être cela, tout simplement ;)

 

Romain

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Par contre, effectivement, c'est très très clean au niveau correction de champ. 60mpixels ça fait de beaux posters.

 

 

Oui bien sur, rien à voir avec la taille du CCD, ici je comparais l'aspect du fdc "sur l'image full" avec 2 images à flux comparable (échantillonnage comparable).

Ceci dit on pourrait supprimer le bruit de l'image Cmos en ajustant les curseurs, mais les faibles signaux ne seraient plus visibles.

 

Amicalement

 

Christian

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez un échantillonnage identique ou proche, un temps de pose tres proche, un QE proche. Enfin un tube de 280mm et de l'autre une lunette de 150mm (et un facteur 3.5). Ca veux juste dire qu'il faut 7h de pose pour commencer à avoir un S/B identique au C11 qui lui est sur 2h environ!  En plus, l'image de la Lunette est traité juste avec un méchant log qui écrase toutes les hautes lumières et fait explosé le bruit de fond avec des seuils tres serrés.

On peut meme dire que les deux sites sont aussi pollué l'un que l'autre:-) suivant le retour de Roch.

 

L'image de la TOA150 est remarquable pour la qualité de la correction optique, c'est l'information importante à retenir.

 

Biensur que pour un bruit identique, il faudrait ajuster les curseurs et donc perdre de l'information sur le fond de ciel pour l'image de la lunette. Comme je les toujour dit, le bruit du fond de ciel est réglable par l'utilisateur à volonté. Quand je choisi de montrer le bruit de fond de ciel, je le fait volontairement, et l'inverse est vrai aussi.

 

Personne n'a dit qu'il y a de la révolution dans le CMOS. Je crois que l'on a largement dit dans cette discussion que les gens qui utilisent des CCD continuerons de faire de magnifiques images avec leur CCD. Et le kaf3200 en est un tres bon exemple.

Mais d'un autre coté, on ne peut pas nié qu'il est enfin temps de voir arriver un nouveau capteur de grande taille au format 24x36. Il permet de sortir des cameras légères, avec une grande vitesse de lecture, sans obturateur, avec un tres bon QE (ca n'existe pas dans cette taille de capteur), un bruit de lecture tres faible (ca aussi ca n'existe pas dans cette taille de capteur), des petits pixels (mais pas trop petit non plus:-)) ce qui permet de faire travailler facilement sur au moins 2 échantillonnages différents (moi, cette possibilité,  j'en rêvais pour mon T500), une cosmétique ou l'on ne verra plus ces colonnes Hs avec le vieillissement des capteurs. Et pour terminer meme le prix est contenu (je ne vais pas vous rappeler le prix d'une STL11000M il y a 10 ans).

Il ne faut pas chercher ailleur, et Christian, tu continueras de nous faire plaisir avec tes magnifiques images réalisés avec ta ST3200, je n'ai aucun doute.

 

Tiens, vous avez vu beaucoup de bruit sur la pose de 5min que j'ai déposé sur la discussion de NGC1512?... pourtant, c'est fait avec un CMOS, et pas le meilleur coté QE. Et ca n'empêche pas de profiter du ciel quel qu'il soit.

 

 

Bonne astro!

Laurent Bernasconi

 

 

Edited by Laurent51
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By micheljack
      Bonsoir. 
      Je possède une cam d'autoguidage zwo asi 130mm de 2015.
      Elle fonctionne très bien sur un pc portable sous W7 avec port usb2. 
      Avec mon nouveau pc sous w10 elle est reconnue mais ne fonctionne pas.je n'ai QUE des usb 3. Dans le gestionnaire de périphériques j'ai un message d'erreur" code 10" et "manque de ressource pour faire fonctionner Api". 
      Tous les drivers sont à jour ainsi que tout le pc. J'ai desinstallé et réinstallé 3 fois.... Des pistes ?? 
      Merci de votre aide. 
    • By XavS
      Bonsoir tout le monde,
       
      Histoire de ne pas perdre trop la main, voici quelques images de notre Lune (32%) du jour.
       
      Photo 1 :
      Trépied fixe + Canon 450D + Samyang 85mm, pose unique de 1/15s
       

       
      Photo 2 :
      Trépied fixe + Canon 450D + Samyang 85mm, pose unique de 1s
       

       
      Photo 3 :
      Trépied fixe + Canon 450D non défiltré + Bower 500mm, pose unique de 1/250s
       

       
      Et dernière photo :
      Trépied fixe + Canon 450D non défiltré + Bower 500mm et son doubleur de focale (soit 1000mm) , pose unique de 1/80s
       

       
       
      Bon ciel
       
      XavS
       
       
       
       
    • By airbus340
      Bonjour à tous ,
       
      Voici une classique  M42 faite hier soir en 25 x 60" au SW 200/800  + ASI 294 MC PRO à -20 °C
      C'est ma première présentable même si mal cadrée ( je ferai mieux la prochaine fois...)
      Faut pas trop regarder la gueule des étoiles ...
       
      Ph

    • By AstroChile
      Bonsoir à tous,
       
      Nous sommes heureux de vous présenter cette première image d’une nouvelle collaboration australe; AstroChile, qui nous réunit avec un bonheur certain, Jean-Philippe et moi-même, autour d’un "pied chilien" qui porte un CDK 12.5 équipé d’une caméra QHY600M.  Une jolie collaboration qui nous vaut d’innombrables coups de téléphone et beaucoup de bons moments déjà, et dont nous espérons pouvoir vous faire bénéficier la richesse ici, par de simples images, mais aussi et surtout à travers de nouveaux formats, dont une extension de certaines présentations (comme celle-ci) à travers la revue Astrosurf-Magazine.
                                                                  
      Pour notre première image, nous avons fait le choix d’une cible "spectaculaire" pour laquelle nous avions un "mètre-étalon" : l'image bluffante de Laurent Bernasconi et Michel Meunier (http://www.astrosurf.com/topic/116351-premiere-image-de-janus-sud-ngc1365/) qui avait également fait office, pour Laurent et Michel, de "première lumière" officielle de Janus Sud.
       
      Sur le plan technique, nous avons donc ici une image en poses de 300s :
      144x300s en luminance, 24x300s en B, 29x300s en G et 20x300s en R
       
      Cette image a été réalisée avec le défauts inhérents à un setup en cours de mise au point (des soucis avec le filtre G et une route à filtre instable).
       
      A très bientôt pour de nouvelles images !
       
      La team AstroChile (Jean-Brice Gayet et Jean-Philippe Cazard).
       
       
       
      L'ensemble du champ (cliquer sur l'image pour la voir à 100%) :

       
       
      Un crop à 100% sur la galaxie elle-même :

       
      Et l'ensemble du champ avec le repérage de quelques galaxies en fond :

       
      NGC 1365 a été découverte par l'astronome australien James Dunlop en 1826. Sans surprise, elle est appelée "The Great Barred Spiral Galaxy" par les anglophones. Située dans la constellation du Fourneau (Fornax) à environ 56 millions d'années-lumière de nous, NGC 1365 s'étend sur environ 200 000 années-lumière. Les parties externes de la barre complètent une rotation en 350 millions d'années environ (l’équivalent du temps qui nous sépare de l’époque où les trilobites nageaient encore au fond des océans, au début du Carbonifère… soit plus de trois millions et demi de siècles…Il est à noter que 8 millions d’années plus tôt avait eu lieu la première grande extinction terrestre).
       
      Il s’agit d’une galaxie spirale barrée de grand style (grand design spiral galaxy), un type de galaxie spirale qui présente des bras spiraux longs et bien définis, et qui se distingue des galaxies spirales cotonneuses ("flocculent" en anglais), qui possèdent des caractéristiques structurales plus subtiles. Les bras spiraux d'une galaxie spirale de grand style peuvent s'étendre sur plusieurs radians de façon nette autour de la galaxie et être ainsi observés jusqu'à une distance significative du noyau. Aujourd’hui classée de type morphologique SB(s)b D selon Simbad (2021), NGC 1365 avait été utilisé par Gérard de Vaucouleurs comme galaxie type de la morphologie SB(s)bc dans son Atlas des galaxies avant d’être classée de type SBb(s)I par Sandage et Tammann en 1981. 
       
      10 % des galaxies spirales sont de grand style, comme par exemple M81, M51, M74, M100 et M101. La formation et la structure des galaxies spirales de grand style sont expliquées par divers modèles mathématiques qui font intervenir pour la plupart la density wave theory, théorie selon laquelle les bras spiraux sont créés à l'intérieur d'ondes de densité tournant autour de la galaxie à des vitesses différentes de celles des étoiles du disque, les étoiles étant "prises" dans ces ondes par attraction gravitationnelle (et impliquant que leur position dans un bras spirale spécifique ne soit pas permanente).
       
      Ceci étant, si on y regarde bien, NGC 1365 est en fait une galaxie spirale à double barre. Cette deuxième barre dans la région centrale est plus nette en imagerie infrarouge et résulte probablement d'une combinaison d'instabilités dynamiques (des orbites stellaires de la région centrale, de la gravité, des ondes de densité et de la rotation globale du disque). L’hypothèse d’une rotation plus rapide de cette barre intérieure par rapport à la barre principale est avancée pour expliquer la forme diagonale assez caractéristique de la galaxie avec ses bras en spirale s'étendant en une large courbe au Nord et au Sud des extrémités de la barre Est-Ouest et forment un halo en forme de Z quasiment annulaire (anneaux dont nous reparlerons très bientôt avec NGC 1291). Comme nous le verrons plus en détail dans le prochain numéro d’astrosurf, la barre principale de NGC 1365 joue un rôle crucial dans l'évolution de la galaxie, attirant le gaz et la poussière vers son centre et entraînant un sursaut de formation d'étoiles mais, en fin de compte, alimentant son trou noir central et entraînant à terme sa propre dissolution. D’une manière générale, les barres ont deux intérêts fondamentaux dans la compréhension de l’évolution des galaxies : elles sont à la fois un traceur de leur évolution passée et le moteur de leur évolution, contribuant significativement à la redistribution de matière et de moment angulaire dans les disques galactiques.
       
       


      Image de NGC 1365 réalisée avec la caméra infrarouge HAWK-I du télescope de l'ESO à l'observatoire de Paranal au Chili,
      créée à partir d'images prises à travers les filtres Y, J, H et K avec des temps d'exposition de respectivement de 4, 4, 7 et 12 minutes.
       
      Enfin, NGC 1365 fait partie du groupe de NGC 1316, qui comprend au moins 20 galaxies, dont les galaxies IC 335, NGC 1310, NGC 1316, NGC 1317, NGC 1341, NGC 1350, NGC 1365, NGC 1380, NGC 1381, NGC 1382 et NGC 1404. Ce groupe est un des membres de l'amas du Fourneau. Galaxie à noyau actif de type Seyfert 1, NGC 1365 est lumineuse dans l'infrarouge (LIRG) mais présente une brillance de surface de 14,18 mas/am, ce qui en fait une galaxie à faible brillance de surface (LSB en anglais pour low surface brightness. Les galaxies LSB sont des galaxies diffuses (D) avec une brillance de surface inférieure de moins d'une magnitude à celle du ciel nocturne ambiant). Jusqu'à 2012, quatre supernovas y ont été observées : SN 1957C de type inconnu, SN 1983V de type Ic, SN 2001du de type II-P et SN 2012fr de type Ia.
       

       
      Photographie de NGC 1365 obtenue en 1999 lors d'une exposition de deux heures au foyer primaire du télescope de 3,6 m de l’ESO
      sur une plaque III a-J avec filtre GG 385. Le Nord est en haut et l'Est est à gauche. (Lindblad, 1999).
       
      Plus à venir dans un prochain numéro d’Astrosurf-Magazine !
       
       
    • By Philippe Bernhard
      Bonjour à tous
       
      L'équipe CIEL AUTRAL vient de recevoir sa nouvelle caméra MORAVIAN instruments C4-16000EC équipée du CMOS Gpixel GENSE4040 (FSI)
      Nous avons donc fait un 1er test en France, sur notre RC360 f/8 custom.
      Nous avons comparé, la même nuit, une de nos G4-16000 (KAF16803) et le résultat correspond à ce que nous attendions. 
      Nous vous montrons 1 brute (calibrée par un masterDark) de chaque. 600s en Ha 3nm.
       
      D'autres tests sont en cours ou à venir, mais la caméra est validée et partira bientôt pour le Chili avec notre nouveau télescope.
      Une nouvelle caméra Moravian avec un autre capteur CMOS arrivera aussi dans quelques semaines... Elle sera aussi envoyée au Chili.
       
      Les infos générales sur la caméra C4 sont ici : https://www.gxccd.com/art?id=607&lang=409
       

       

       
      Amicalement
      Ciel Austral
       
       
  • Upcoming Events