Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ah coquinou, que c'est bon !

je regarderais ça avec avec graaaaaaande attention à la maison, mais là déjà, je savoure la belle besogne.

Pffffft !!! le sud de la France, boudant La Palma..... coquinou !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle série Nicolas :)

Des dessins vraiment magnifiques, merci de nous les offrir :)

C'est pas La Palma mais qu'est-ce que c'est beau quand même ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

De l'exceptionnel... comme d'habitude !

 

Pardon pour l'oxymore, mais avec Nicolas (et Serge), la figure de style est obligatoire. B|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise c'est magnifique ! 

Mention pour la finesse de ngc 4731 ! 

 

fredo😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le partage de cette superbe récolte de début de printemps !

Y a vraiment du détail (spires, bandes noires, etc ...) et  ton rendu typique assez "net" et "tranché" donne un aspect presque photographique et contrasté.

Une fois de plus je mesure l'écart entre 300 et 400 mm car notamment sur les structures diffuses vues de face (M99, M100) je suis vraiment très loin d'en voir autant.

Par ex la 4ème galaxie de la boîte ne m'est accessible que dans les derniers degrés de la VI

Ca confirme que le monde des spires commence vraiment à 400, même si on peut en voir des prémisses avant.

Heureusement le 300 semble se rattraper sur les petites NP, les amas ouverts et les globulaires.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

.... oui mais avec le Nicolas, ce coquinou, même avec le même instrument, t'es pas pret de voir ce qui voit.... Il est un peu bionique le garçon, des facultés plus que surprenantes, une sorte d'extraterrestre - ils arrivent !!!!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

… ça c'est vrai Serge, ce Nicolas a des capteurs CCD à la place de la rétine. Cela fait longtemps que je m'en suis rendu compte quand j'admirais ces superbes dessins de comètes avec leurs multiples jets alors que je n'en voyais même pas la moitié !!

… et pas que les comètes, les galaxies aussi et que dire de ses dessins dantesques de Jupiter par exemple !!!

Peut-être qu'avec un T800 ou un T1000, je pourrais concurrencer Nicolas et son T400, qui sait !?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahhhhh mais vous n'y êtes pas !! xD

Je viens de comprendre, c'est parce que c'est observé depuis les Alpes du sud !! :P:D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Je viens de comprendre, c'est parce que c'est observé depuis les Alpes du sud !! :P:D

Ah mais non plus, parce que j'en reviens des Alpes du Sud et en comparant à ce que j'ai (en stock et dernièrement obtenu), je reste un cran en dessous. L'oeil et l'optique doivent être affûtés, pour sûr !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolie récolte !

Pour NGC4236, je l'avais dessinée au Restefond il y a quelques temps, au T400. Celle-là est très diaphane, pas simple d'en sortir des structures.

Coup de coeur pour ton dessin du trio avec M99 à droite, vraiment sympa.

 

Fred.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous... ceux qui restent les pieds sur terre, faut pas exagérer...:o le rendu du dessin exagère toujours un peu les contrastes, sinon difficile d'y voir quelquechose, mais si certains veulent retravailler ça informatiquement... ;)

 

Oui, NGC4236 n'est pas dans le genre grosse luminosité surfacique... c'est la saison où elle est bien haute et il faut un bon ciel noir... J'ai aussi un peu zieuté IC342, disons cherchée en visuel pour la photographier, mais là il doit falloir une sacrée transparence, car j'ai surtout vu la tache floue du pourtour du noyau... les bras sortent déjà difficillement en photo...

Il y a toujours des assez grands objets à chercher dans notre hémisphère nord sans avoir aller loin... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Nicolas,

C'est du haut vol, comme à ton habitude!

J'aime beaucoup ta gestion de la lumière qui fait vraiment ressortir les contrastes sur les objets qui ne le sont pas toujours ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour ces dessins. Que de détails !  C'est superbe :).

Je vais m'en inspirer pour mes prochaines observations ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bravo Nicolas pour cette moisson de Galaxies et les dessins qui vont avec!

Edited by Chris277

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes dessins Nicolas !

Je me joins à l'avis des autres, tu es un extraterrestre de la vision ! Fox Mulder devrait se pencher sur ton cas ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nicolas, dans un autre style que Fred, tes dessins bien contrastés montrent sans ambiguïté les caractéristiques physiques des galaxies et me donnent envie à chaque fois de dessiner ces mêmes cibles. Après, à l'oculaire, on peut être déçu par leur rendu plus ou moins flou si on n'est pas dans les meilleures conditions mais au moins on aura essayé.

Sinon, je croyais que Blieux était autour de Paris mais je comprends mieux maintenant le soin apporté aux différentes brillances de surface.  Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Blieux, c'est la commune des Alpes de Haute-Provence où se trouve l'observatoire du Mont Chiran cité dans quelques CROAs.

Un coin où l'éclat de Vénus et Jupiter gêne en vision nocturne!

Edited by xavierc

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs vous aurez remarqué que dans les notes manuscrites, à côté de Blieux il est écrit SQM=21.72, SQM=21.74,... c'est difficile près de Paris... ;)

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je ne croyais pas ça possible mais dans la liste y en a 3 que je n'ai jamais vues même avec un instrument plus petit.

Notées pour ces vacances en Touraine et aux NAT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By delamaresylvain
      Bonsoir a tous ,

      Dans la nuit de mardi 17 au mercredi 18 septembre avec la lune bien présente, j'avais décidé de reprendre mes test de l'autoguidage avec Prism.
      Donc j'ai passé plus de deux heures a batailler avec tous les paramètres de calibration/autoguidage sans réussite .

      J'ai repris PHD2 pour vérifier que ma camera fonctionnait bien car avec tous les tests , je commençai par me poser un tas de questions .
      Histoire de ne pas rentrer bredouille , j'ai pris pour cible un objet complètement inconnu et une première pour ma part sur ce type d'objet .
      La mise au point n'est pas parfaite car je n'ai pas pris le temps de la vérifier , objectif test guidage Prism

      Je tiens a vous prévenir de suite , elle n'a rien de photogénique bien au contraire .

      Galaxie naine irrégulière du Groupe local située à environ 2,15 millions d'années-lumière de la Voie lactée dans la constellation de Cassiopée .
      Magnitude visuel 13.6 , je n'ai pas trouvé sa magnitude surfacique .
      Dimension 8 x 7 minutes d'arc .

      J'y retournerai des que les conditions de noirceur seront réunis , afin de faire des couches H@ et couleurs 
      En attendant, je vous partage une image de 29 x 2 minutes unitaire soit 58 minutes' total .
      Coté traitement , juste un LOG et DDP sous Prism pour la faire ressortir un peu plus .
       

       
      Coté autoguidage avec Prism , je viens de lire sur leur forum , qu'il faut décocher l'analyse de la calibration .
      Et évidement c'est ce que je n'ai pas osé tester , donc des que possible j'y retourne


      Bonne soirée ,

      Sylvain
    • By xavierc
       Estivales de Webastro à Aillon le Jeune (73), au sud-est du parking.
       45°38'33,78"N et 6°3'44,27"E
       Matin du 26 juillet 2019
       Dobson 508/1920
       
       6 dessins : 8846 à 8851
       
       Nous avons subi un orage très violent cet après-midi, avec la foudre qui est tombée sur les arbres à 200 mètres de nos tentes.
       L'air sentait le bois brûlé ensuite.
       
       Le ciel s'est dégagé magnifiquement vers 0h30, mais les éclairs d'orages voisins nous gêneront cette nuit. Ces derniers longeront le site toute la nuit, certains monteront même brièvement au zénith.
       
       Je rends visite à quelques nuages obscurs (plus paisibles que ceux de la journée) vers lambda de l'Aigle.
       
       Observation 8846 : B127.
       Barnard 127 est moyennement sombre, diffus, à 85x.
       
       
       Observation 8847 : B129.
       Barnard 129 est voisin du précédent. Je note son aspect assez diffus, ses bords flous à 85x.
       
       
       Je change de type d'objet en restant dans la même constellation, ayant au menu une nébuleuse planétaire.
       
       Observation 8848 : NGC6852.
       85x, 276x, 402x. Je la vois tout de suite, considérablement faible et petite à 85x. A 276x, son anneau est visible, mieux avec le filtre Oxygène 3 (O3).
       Elle répond très bien à ce filtre d'ailleurs.
       La turbulence est assez importante (3 à 4 sur l'échelle à 5 niveaux de Ciel Extrême).
       
       
       Je montre M57 à mes voisins puis je poursuis mes dessins dans la Lyre, dans le secteur que je n'avais pas pu terminer hier à cause de la fatigue.
       
       Observation 8849 : NGC6695.
       Elle est faible et montre à 201x quelques nodosités à la limite de la vision indirecte (VI4 à 5).
       
       
       Le vent est plus fort.
       A 3 heures, la Lune décrue à moitié est cachée par les nuages des orages à l'Est.
       
       Observation 8850 : NGC6703.
       Je n'ai pas pu la dessiner hier dans la foulée de sa voisine NGC6702 à cause de la fatigue. Manque maintenant réparé!
       Son centre plutôt faible lui donne son aspect condensé à 201x, son halo diffus étant considérablement faible.
       
       
       Je termine sur un autre univers-île en plongeant avec le Dauphin dans l'Océan Céleste.
       
       Observation 8851 : NGC6956.
       Je l'aperçois dès 85x, collée à une étoile.
       Grossie 201x, elle est faible, très diffuse. Une spire est soupçonnée 50% du temps en vision indirecte (VI3).
       
       
       L'aube arrive sur ces entrefaites.
       Je suis fatigué, et le seul encore éveillé sur le site d'observation.
    • By Pulsar59
      hello,
       
      j'ai sorti en mai le petit (mais costaud) 150 pour pouvoir rentrer ces 2 objets dans le petit capteur de l'Atik One (la flemme de mosaïquer)
       
      un peu moins de 4 heures en luminance et 3 heures en couleurs, unitaires 300 s
       

       
      Full ; https://www.astrobin.com/full/412304/0/?real=&mod=
    • By mariobross
      Bonjour, si j'ai bien compris les images du centre galactique se font en infra-rouge ou en radio pour traverser les poussières situées entre le centre et nous, vu que l'on vise le centre, on doit rencontrer beaucoup d'étoiles en avant plan, et il doit y avoir également beaucoup d'étoiles en arrière plan. 
      Une question me taraude : on voit sur le net des images d'étoiles orbitant autour du trou noir ….. comment font-ils pour avoir une image de la proximité du trou noir qui ne soit pas polluée par toutes les étoiles présentes devant et derrière le trou noir?
      Jean-Claude 
    • By xavierc
       Estivales de Webastro à Aillon le Jeune (73), au sud-est du parking.
       45°38'33,78"N et 6°3'44,27"E
       Matin du 25 juillet 2019
       Dobson 508/1920
       
       6 dessins : 8840 à 8845
       
       J'ai installé le télescope après avoir dormi 2 heures, la route ayant été longue depuis Paris.
       Du coup je suis opérationnel à 1h30 mais le ciel s'est dégagé tard.
       La Lune en dernier quartier étant levée, j'observe à l'opposé.
       
       Je vais faire simple pour la première nuit, des galaxies de la Lyre, donc une toute petite zone du ciel.
       
       Observation 8840 : NGC6675.
       Vue dès 85x, elle est faible et très diffuse à 201x.
       
       
       Observation 8841 : NGC6663.
       Cette galaxie très faible et diffuse montre son centre un peu plus brillant à 201x.
       Issam dit Kiwi74 est passé me souhaiter une bonne nuit. On dirait que je suis le seul qui observe encore à 2h30.
       
       
       Observation 8842 : NGC6646.
       Vue tout de suite à 85x, elle est condensée et considérablement faible, observée avec un seeing moyen à 201x (3 sur 5).
       
       
       Un petit vent d'ouest se fait sentir.
       
       Je me repose un peu dans l'auto garée pas loin.
       J'entends pour la première fois les aboiements plaintifs des chiens de traîneaux de l'élevage en contrebas au Sud-Est, qui hurlent à la bouffe. On se croirait avec des loups dans Croc-Blanc. On accède par une petite route au virage en dessous à cet élevage.
       
       Observation 8843 : NGC6685.
       Elle reste petite à 201x, évoquant une faible étoile très floue.
       
       
       Observation 8844 : NGC6686.
       Je la trouve pas loin de la précédente et plus facile.
       A 201x, elle semble considérablement faible.
       
       
       J'ai commencé la nuit en pull, mais là à presque 4 heures du matin, il est temps de rajouter le gros manteau d'hiver par-dessus.
       J'observe une dernière galaxie de la Lyre avant que la fatigue me rattrape.
       
       Observation 8845 : NGC6702.
       Je la repère à 85x avec NGC6703 dans le même champ.
       A 201x elle se retrouve seule, considérablement faible.
       
       
       Habituellement, j'embraye sur la seconde pour un autre dessin, mais là à 4h10, je sens la main ferme de l'inéluctable sommeil se poser sur mon épaule, et je pars dormir une demi-heure dans la voiture.
       A mon réveil, c'est l'aube, je remballe les petites affaires et bâche le télescope.
  • Images