Sign in to follow this  
Colmic

Comparatif ASI183 vs Altair 183

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai récupéré la semaine dernière une ASi 183MM pro. Comme j'ai toujours l'Altair 183M pro Tec prêtée par Skyvision, j'en profite donc pour faire un test comparatif entre les 2 caméras.

 

Pour rappel, les tests de l'Altair 183M pro Tec sont ici :

 

 

Pour le moment il fait moche ici, donc je vais me contenter dans un premier temps de comparer les caméras au niveau de leurs caractéristiques, poids, tailles, accessoires fournis, etc.. et je propose un comparatif de darks réalisés dans les mêmes conditions.

 

Allez, c'est parti !

 

Tailles et poids :

 

Hauteur ALTAIR : 104mm

Hauteur ASI : 72mm sans la bague de 11mm - 83mm avec la bague

 

vue_arriere.jpg

 

Diamètre ALTAIR : 85mm arrière - 80mm avant

Diamètre ASI : 76mm

 

Vue_cotes.jpg

 

Vue côté capteur :

 

vue_capteurs.jpg

 

Poids ALTAIR : 566g

Poids ASI : 444g

 

ALTAIR_poids.jpgASI_poids.jpg

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- l'Altair est plus lourde, plus volumineuse que l'ASI

- le ventilateur arrière est un peu plus gros sur l'Altair

- on a 4 leds de contrôle sur l'Altair (12V, usb, ventilo, refroidissement), 1 seule sur l'ASI (12V)

- le hublot de l'Altair est rond, celui de l'ASI est rectangle (le nettoyage du hublot a été très simple sur l'Altair avec un lens-pen, alors que sur l'ASI le nettoyage est beaucoup plus problématique, on n'arrive pas à aller dans les coins)

- le hublot de l'Altair est muni de résistances chauffantes pour éviter le dépôt de givre, l'ASI en est dépourvue

- le metalback au capteur est de 17.5mm sur l'Altair, sur l'ASI il est de 6.5mm + une bague démontable de 11mm

 

Accessoires fournis :

 

ALTAIR :

- un nez 2 pouces/M42 avec filetage pour filtres M48

- un câble USB3 de 1.80m

- une alimentation 220V/12V pour le refroidissement

- une cartouche recharge de dessicant

- une valise de transport rigide et hermétique

 

image.png.da96d161090bd8944c0150d8552133

 

ASI :

- une bague M42 de 11mm

- une bague M42 de 16.5mm

- une bague M42 de 21mm

- un nez 1.25 pouces avec bouchon

- 1 câble USB3 de 2m

- 2 câbles USB2 de 50cm (pour la roue à filtres et la caméra de guidage)

- 2 bagues spacers pemettant d'orienter correctement la caméra quand elle est vissée à fond

 

ASI_accessoires.jpg

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- L'ASI est bien mieux fournie en accessoires que l'Altair, notamment au niveau des bagues et des câbles

- néanmoins l'ASI n'est pas fournie avec l'alimentation 220V/12V (en option)

- la valise de l'Altair est très costaud et protègera bien la caméra et quelques accessoires

 

Les darks :

 

J'ai réalisé 2 darks de 120 et 300s sous SharpCap pour chacune des caméras, dans les mêmes conditions, à savoir :

- température -15°c

- gain unitaire pour chaque caméra

 

ALTAIR :

 

ALTAIR183_SharpCap.jpg

 

DARK 120s, mesure du fond :

 

ALTAIR183_dark120s_fond.jpg

 

DARK 120s, mesure sur l'ampglow :

 

ALTAIR183_dark120s_glow.jpg

 

DARK 300s, mesure du fond :

 

ALTAIR183_dark300s_fond.jpg

 

DARK 300s, mesure sur l'ampglow :

 

ALTAIR183_dark300s_glow.jpg

 

ASI :

 

ASI183_SharpCap.jpg

 

DARK 120s, mesure du fond :

 

ASI183_dark120s_fond.jpg

 

DARK 120s, mesure sur l'ampglow :

 

ASI183_dark120s_glow.jpg

 

DARK 300s, mesure du fond :

 

ASI183_dark300s_fond.jpg

 

DARK 300s, mesure sur l'ampglow :

 

ASI183_dark300s_glow.jpg

 

Je ne peux pas trop juger des valeurs mesurées, aussi je m'en remets à vous en vous fournissant les FITs de ces 4 darks ici : http://www.astrosurf.com/colmic/ASI183_vs_ALTAIR183/?C=M;O=D

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- pour arriver à -15°c, le Peltier de l'Altair n'est qu'à 57% alors que celui de l'ASI est à 69%

- la réduction de l'ampglow donnée comme argument de vente pour l'Altair ne m'a pas l'air convaincante, les niveaux d'ampglow sont quasiment les mêmes pour les 2 caméras sur 300s de pose

- les 2 darks de 300s sont très propres avec quasiment aucun pixel chaud de part et d'autre

 

A noter que cet ampglow se retire vraiment très bien au pré-traitement comme j'ai déjà pu le montrer lors de mes tests précédents.

 

Conclusion :

 

Pour rappel voici les différences principales entre les 2 caméras :

- l'ALTAIR possède 4Go de Ram DDR3 contre 256Mo pour l'ASI

- l'ALTAIR possède un hublot traité anti-IR/UV, l'ASI possède un hublot non traité (il faudra rajouter un filtre L)

- l'ATAIR possède des résistances chauffantes pour éviter le givre sur le hublot, l'ASI n'en possède pas

- L'ALTAIR est sensée posséder une réduction de l'Ampglow, ceci n'est pas mentionné pour l'ASI

 

L'argument concernant la réduction de l'ampglow de l'ALTAIR n'est, après les tests, pas recevable, à moins que l'ASI ne le possède aussi sans le mentionner.

On voit bien que le niveau d'ampglow est quasi-identique, on pourrait presque dire que l'ASI en a un peu moins.

L'ASI est livrée d'origine avec des bagues et des câbles, puisque ZWO propose également roue à filtres et diviseur optique, ce qu'ALTAIR n'a pour l'instant pas à son catalogue.

En revanche l'ALTAIR propose un bloc d'alimentation 220v/12V, ce qui est quand même bien utile. C'est bizarre que ZWO ne propose celui-ci qu'en option.

Les 4Go de RAM de l'Altair seront bien utiles en imagerie lunaire/solaire ainsi qu'en Ciel Profond rapide, ce qui permet un tampon d'images plus important.

Concernant les résistances chauffantes sur le hublot de l'ALTAIR, je ne peux pour le moment pas juger puisque je n'ai pas fait d'essais sur plusieurs nuits avec l'ASI. Il est clair qu'avec l'ALTAIR je n'ai jamais eu de givre sur le hublot lors de tous mes tests, à -15°c.

Le refroidissement de l'ALTAIR a l'air plus efficace que celui de l'ASI, je pense que l'ALTAIR pourrait descendre plus bas que l'ASI. Maintenant il n'y a pas forcément d'intérêt à descendre sous les -15°c avec ce type de capteur.

L'ALTAIR est plus lourde et volumineuse que l'ASI.

Les tarifs sont quasi-similaires, 1180 euros pour l'ASI contre 1260 euros pour l'ALTAIR. La différence se justifie par l'ajout des 4Go de RAM, le bloc d'alimentation et la valise fournie.

 

 

  • Thanks 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bel effort de synthèse, très intéressant merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sSalut Michel

 

Un plus pour l'Altair et sa mémoire tampon plus importante, côté ampglow je pense que les dernières versions de l'ASI intègrent une meilleure gestion de l'ampglow

Côté résistance sur le hublot, je peux témoigner de mon expérience actuelle avec mon ASi183, pas eu de déboire jusqu'à présent avec.

Côté température, les -15°c sont amplement suffisants au regard du faible bruit intrinsèque du CMOS. Un petit plus pour l'ASI avec son petit backfocus, pratique si l'on travaille avec un Newton, toujours contraignant à ce niveau.

Mes test en 1x1 avancent bien avec le CTA320, il me semble obtenir de meilleurs résultats en binning natif ;)

 

@+

 

Christian 

Edited by candrzej

Share this post


Link to post
Share on other sites

de meilleurs résultats en bining natifs ?

Ca m'intéresse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Loulou62630
      Bonsoir tout le monde,
       
      Suite à l'achat d'un MAK SW 150/1800, je souhaiterez faire de l'astrophoto avec mon vieux Canon EOS 20D, je suis sur un PO en 50,8. Que me conseillez vous comme Barlow pour du planétaire et de la photo sur Amas s'il vous plaît ?
       
      Est ce que je pars sur une barlow X2 en 31,75 genre Taka https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-2x-takahashi-coulant-31-75mm_detail à 120 € avec adaptateur ou je reste quand même en 50,8 avec une skywatcher https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-deluxe-ed-2x_detail
       
      Quel est l'impact sur l'astrophoto avec une barlow ED ?
       
      Budget max : 120/150€
       
      Merci de vos retours.
       
      Louis
    • By KLAAS
      Bonjour,
       
      J’ai décidé d’évaluer la pose rapide. Habitant en centre ville, j’essaie de voir si cette technique pourrait apporter un plus dans ce contexte.
       
      Je suis un débutant dans la technique, peut-être des erreurs crasses ont été commises... 
       
      J’ai fait un premier test hier soir en luminance sur la galaxie NGC2146, avec 926 poses de 2sec vs 10 poses de 180sec. A peu près le même temps d’intégration.
       
      Matériel : Newton TS UNC 6’’, Monture Avalon M-Zero en « autoguidage » de 30sec pour garder la cible, ASI183mm pro à -15deg. Sous échantillonage à 2.20 Arcsec/pixel. Mon seeing habituel est autour de 4.3’’ FWHM. 
      - Les longues avec gain de 111 (unitaire) et offset de 10, darks, flats et bias (binning 2x mais resampled à 3x), autoguidage traditionnel
      - Les courtes avec gain de 250 et offset de 50, darks et flats refaits et compatibles, pas de bias (binning 3)
       
      Voici 3 images, toutes traitées avec Siril :
      - 10 images au hasard de 180sec, sélection par siril des 30% au meilleur FWHM ont été conservées = 3 images de 180sec
      - 926 images de 2 sec sans darks ni flats, sélection par siril 30% des meilleures en FWHM
      - 926 images de 2 sec avec darks et flats, sélection par siril 30% des meilleures en FWHM
       
      Et les statistiques de chacune d’entre elles avec sub-frame selector sur PI.
       
      Observations :
      - Les longues, au premier abord se montrent plus léchées, avec des nuances plus délicates de gris, une impression de formes qui se dessinent mieux etc...
      - Les courtes montrent des écart plus abrupts entre pixels clairs et noirs, carrément désagréable à l’oeuil, mais peut-être trompeur.
      - L’effet est accentué en utilisant les darks et les flats
      - Le fonds de ciel des courtes est très très rugueux et montre des motifs horizontaux descendants très marqués
      - Par contre, les étoiles semblent se répartir sur le même nombre de pixels
      - En termes statistiques le FWHM ne montre pas de gain majeur, quoique moins d’eccentricité, faible de toute façon
       
      A ce stade les courtes sont bien plus moches, les statistiques ne tranchent pas la question, mais ce n’est que 10min d’intégration en ciel pollué.
       
      J’ai également mis une image avec un traitement toutes vs 30% meilleures sélectionnées par siril, ainsi que le log du « pseudo-guidage » et une brute 180sec vs 2sec.
       
      Vaut-il la peine d’aller jusqu’au bout de l’exercice, ou encore un fois à ciel mauvais, la seule solution c’est le temps d’intégration, les turbulences étant un facteur bien moins important en magnitude que la pollution lumineuse dans l’expression des détails ?
       
      Merci,
      Stevan
       
       

       



    • By phenix
      slt tt le monde
      retour sur la semaine écoulée  , je vide les cartes  mémoires  
       ja i enfin réussi , après plusieurs essais ratés depuis le 11/05 , a capturer swan mercredi matin vers 4h30 - 5h a mougins
      en arrivant a 4h c était pas gagné a cause des nuages , photos 1 et 4 , mais ça se dégageait par l est donc suis resté , et jai eu raison
      photos 2 en grand champ eos 7d a 50mm 1000 iso 15sec 4h38
      photos 3 eos 7d 84 mm 1000 iso 15 sec 4h40
      suis content de l avoir eue la bougre
       
      ensuite  rendez vous le  lendemain  pour le rappro  venus mercure  
      one shot de  1/4 sec  a 2000 iso   eos7d  + tele mto   100/1000mm   , pour les  planètes 
      et après  j ai compose la conjonction  , avec  ice .
      ensuite  jai suivi venus  , lors de sa descente sur l horizon jusqu  a  son coucher derrière  les montagnes  
      la  j ai du  forcer  les  iso  6400   poses   de  2 sec  
       
      voilou  me reste  t2  panstarr  avec son rendez vous  avec m81  et 82   a  traiter  
      ceci est une  autre  histoire  
       
      bon weekend









    • By alanc145
      Bonjour, 
      Ma lunette 80ED va bientôt arriver et je possède un apn canon. Je n'ai pas de réducteur/correcteur pour le moment et j'aimerai commencer à faire des essais photo. 
      Pour de la photo au foyer avec un canon, il faut juste une bague T pour canon ? Pour fonctionner avec le réducteur/correcteur il faut une bague T M48 mais sans il faut une M42 ?
      Ou alors une bague t2 + un adaptateur ? 
      Faut-il un tube allonge pour faire la map ?
       
      Sur pierro astro, ils indiquent que la sw 80ED est fournie avec une bague réductrice 31.75 mm munie d'un filetage T2, mais sur la maison de l'astronomie (où j'ai acheté la lunette) ils ne le précisent pas, d'où ma question.
       
      Merci à vous
    • By alanc145
      Bonjour, 
      Ma lunette 80ED va bientôt arriver et je possède un apn canon. Je n'ai pas de réducteur/correcteur pour le moment et j'aimerai commencer à faire des essais photo. 
      Pour de la photo au foyer avec un canon, il faut juste une bague T pour canon ? Pour fonctionner avec le réducteur/correcteur il faut une bague T M48 mais sans il faut une M42 ?
      Ou alors une bague t2 + un adaptateur ? 
      Faut-il un tube allonge pour faire la map ?
       
      Sur pierro astro, ils indiquent que la sw 80ED est fournie avec une bague réductrice 31.75 mm munie d'un filetage T2, mais sur la maison de l'astronomie (où j'ai acheté la lunette) ils ne le précisent pas, d'où ma question.
       
      Merci à vous
  • Images