Recommended Posts

Bonjour, je n'arrive pas a trouver des informations sur cette longue vue Perl de 120mm . Année de fabrication, Qualité de l'optique et nombre de lentilles, focale etc.

longueur 77 cm quatre oculaires X20 X30 X40 X60

PERL PLUM objective coated D=120mm NO 69328  JAPAN

 

Merci

20190505_124824.jpg

20190505_124846.jpg

20190505_124901.jpg

20190505_124931.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

D'aprés les photos, l'objectif est un doublet achromatique espacé d'air traité anti-reflet car deux cales sont visibles sur le bord entre les deux lentilles (une en bas et l'autre en haut à droite).Un jeu de deux prismes de Porro, situé entre l'objectif et la tourelle d'oculaires, réduit un peu la longueur de la longue-vue et redresse la vision à l'endroit.

Vraisemblablement il s'agit d'un objectif avec une focale d'environ 800 mm. Souvent les jumelles et longues-vues ont une ouverture proche de 5 ou 6.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci olivier55. effectivement il y a deux lentilles au début et j'aperçois une autre lentilles minimum au milieu du tube. une idée sur l'époque?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile à dire pour l'époque de fabrication.Aucune idée.Désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un système optique classique : objectif-prismes de Porro-oculaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout métal et tourelle d'oculaires

çà sent les années 70

bref de la qualité à mon avis

testé sur le ciel?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Son nom commercial SS3B 120, années entre 71 et 77. Objectif doublet achromatique traité antireflet classique. Attention à la fragilité de l'assemblage entre le module redresseur et le système de mise au point, les tbes sont assemblés avec un filetage très fins, déboîtement possible en cas de léger choc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il est possible de réaliser un montage astro moins fragile en enlevant les prismes et en remplaçant par un renvoi coudé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, et désolé pour ce long silence j'étais absent. merci pour vos réponses et conseils judicieux. Apparemment Patrick vous avez la même et effectivement le filetage est fragile. Êtes vous content de cette longue vue?

J'ai effectué un montage rapide avec un renvoi coudée de 2" de mon télescope et forcement il est trop grand et je suis obligé de levé l'oculaire au maximum pour pouvoir faire la mise au point. Je n'ai pas pu la testé sur le ciel pour l'instant la météo est très mauvaise.

une idée sur le matériel à acheter pour la transformer?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By vigon
      bjr
      j'ouvre ce sujet pour les utilisateurs de RH200 f/d3 de chez Officina Stellare pour partager nos expériences et progresser
      j'ai eu d'abord un modèle standard d'occasion  que j'ai vendu.
      regrettant sa vente j'ai acheté ensuite, toujours d'occasion, un RH200 version AT équipé d'un focuser atlas sur lequel j'ai monté une roue à filtre ZWO + ASI 1600
      les premières images donnaient des hirondelles dans les angles et des étoiles avec des hernies….
      l'optique est pointue dans son réglage, mais on finit par y parvenir car en fait, il faut agir sur le miroir principal mais également sur le ménisque.
      dans mon cas, 1er constat, le ménisque est trop serré ce qui provoque les hirondelles; donc desserrer par 1/4 de tour les 3 vis de la couronne de maintien pour avoir un ménisque maintenu mais non contraint.
      ensuite collimation (mode d'emploi en anglais ci-joint)
      pour résumer, collimation avec tout le système d'imagerie monté :
      1 ) du primaire en extra focal en regardant à l'écran l'image d'une étoile défocalisée ( 3 vis à 120°)
      2) du ménisque en intra focal en regardant à l'écran l'image d'une étoile défocalisée ( 3 vis poussantes et 3 tirantes à 120°) 
      3) fignoler le primaire en extra focal
      d'hirondelles, je suis passé à des étoiles quasi rondes partout sur le champ car reste à peaufiner la collimation avec l'étape  3)
      ci-jointe une image de dumbell, ciel moyennement transparent, 10x 30s après l'étape 2)
       
       
      collimation RH200.pdf

    • By STF8LZOS6
      omc200maksutov Pour ne pas polluer les posts en cours, j'en fais un à part.
       
      Je crois qu'il y en a un en France chez un astram. Si il est sur le forum, ce serait bien qu'il nous fasse un retour.

    • By STF8LZOS6
      En recherchant un produit pour la photo animalière nocturne, j'ai trouvé ceci:
      https://www.bhphotovideo.com/c/product/399151-REG/AstroScope_914656_Night_Vision_Adapter_9350_EOS_3PRO.html
      Ce n'est pas donné certes, mais cela peut-il convenir pour l'astronomie?
    • By gklm
      ...et sans tomber dans les prix mirobolants, que choisiriez-vous pour moins de 1000 € ?
    • By ursusminor
      bonjour,
      je cherche une doc sur le montage des vis de collimation du miroir primaire du Mak 180\2700 SW . Secondaire aluminé sur la face intérieure du ménisque.
      C'est pour la collimation  ; les vis  sont au nombre de 6 en 3 groupes à 120° . Une grosse et une petite, j'ai supposé que la grosse sert a bouger le support du primaire et la petite à bloquer , mais bon! supposition.....
      Je voudrais juste peaufiner , pas patouiller pendant des heures pour comprendre comment ça fonctionne.
      C'est pour ça qu'un schéma technique clair ,voire une marche à suivre, m'aiderait bien.
      Bon ciel!
       
  • Images