xavierc

Soir du 28 janvier 2019 au nord de la Seine et Marne

Recommended Posts

 Dobson Strock 254/1200
 Seine et Marne
 3 dessins : 8632 à 8634
 
 Suite au terrain boueux aux ballots de foin, je m'installe de nouveau sur le site de la ferme comme lors de l'unique soirée de décembre. Les soirées dégagées pour le ciel profond sont rares en ce moment.
 
 Je passe une bonne partie de la soirée sur des amas ouverts des Gémeaux.
 L'atmosphère est assez turbulente au départ.
 
 Observation 8632 : NGC2420.
 75x, 109x, 150x.
 Il est vu très faible, petit et flou au chercheur 9x50.
 Le Strock le résoud déjà bien à 75x. Cet amas condensé me montre ses étoiles assez faibles à perceptibles sur fond irrésolu laiteux très faible.
 NGC2420obs8632.jpg
 
 Les chouettes sont bruyantes, notamment une au sud-est dans un arbre du pâturage.
 
 Observation 8633 : NGC2395.
 75x, 109x. Cet amas lâche n'est pas très remarquable, surtout en comparant avec le précédent.
 NGC2395obs8633.jpg
 
 A minuit des nuages venus du Nord longent l'horizon ouest et vont un peu monter.
 Je constate d'ailleurs la présence de voiles par endroits après minuit, on sent que ça se dégrade par le nord.
 
 Le dernier objet est une nébuleuse planétaire des Gémeaux, moins connue que le Clown mais bien plus vaste.
 
 Observation 8634 : PK205+14.1.
 Cette grande nébuleuse dite de la Méduse est vue sans ambiguité très très faible à perceptible, très diffuse à 75x, mais qu'avec le filtre OIII. Je remarque aussi que son éclat est inégal. Et ce alors que des cirrus gênent par moments.
 PK205+14.1obs8634.jpg
 
 Ce soir, le froid humide est dur à supporter et entraîne un peu de buée par moments.
 Les vaches s'agitent dans l'étable.
 Le givre au sol rend le remballage pénible, vu que j'enlève les gants pour accélérer le rangement du petit matériel.
 On dirait que les atlas sont passés au freezer!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'admire ton courage pour observer et surtout dessiner avec ce froid :)

Encore 3 beaux dessins à ton palmarès ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt


  • Similar Content

    • By zirkel 2
      Je viens juste de rentrer après une bien belle observation de Jupiter avec un transit de Io, le disque de Io bien visible et ciselé avec la grande gazeuse en arrière plan (vu jusqu'au méridien de Jupiter après masqué par une maison) + GTR orange pale + du détail accessible pour du 80 mm de diamètre dans les bandes équatoriales  .
      Matériel utilisé : Lunette Orion 80 ED + Monture AZ Twilight I + oculaires Morpheus 6.5 mm (X92) et Pentax XW 5 mm (X120) + Barlow X2 avec le Nikon NAV sw 7 mm (X171 plus difficile/moins piqué)
      Conditions : en ville (Nantes), ciel transparent (de très légers cirrus) et turbulence faible à légère (comme souvent en ville).
       
      Elle ne cessera jamais de m'étonner cette 80 ED 
    • By BlackMaple
      Salut les astrams !
       
      Hier soir, dans la fenêtre de tir avant que la lune ne se pointe et que l'humidité ne vienne jouer les trouble (c'est le cas de le dire) -fête, je me suis attaqué à "Omicron1 Cygni" ou "31 Cygni" dans le cygne. 
      Histoire d'apprécier une peu de couleur. Je ne suis pas un grand spécialiste du DAAO, mais on tente, et je suis content du rendu. 
       
      La méthode :
      -Dessin négatif (noir sur papier blanc), inversion numérique
      -Ajout de couleur en numérique
       
      Le matériel :
      -Crayons graphite Staedtler Mars Lumograph
      -Estompe
      - Oculaire Planetary HR 4mm.
      -T203
       
      Sur ma galerie web : 
      https://marty62100.wixsite.com/monsite/post/les-autres-couleurs-du-cygne
       

    • By xavierc
      Nuit du vendredi 31 mai au samedi 1er juin 2019
       
       Dobson 508/1920
       Champ Est des Nuits Astronomiques de Touraine (NAT) à Tauxigny, lieu dit du Ligoret.
       7 dessins : 8792 à 8798.
       
       La nuit est déjà avancée après une intéressante conférence sur l'astronomie chinoise antique mais qui s'est prolongée franchement plus tard que prévu au point que je suis parti pendant la séance des questions-réponses.
       
       J'ai montré M81 et M82 aux astropassants.
       
       Mes cibles de dessin seront des galaxies de la Vierge dont plusieurs du catalogue Arp (galaxies déformées par des interactions gravitationnelles).
       
       Observation 8792 : NGC5257 et 5258.
       Voici un beau duo Arp 240.
       A 201x et 276x, NGC5257 considérablement faible me montre ses spires VI1 à 2 donc assez faciles, et NGC5258 considérablement faible a une texture cotonneuse, des nodosités VI3 à 4.
       Ces 2 galaxies sont vues dès 85x.
       
       
       Observation 8793 : NGC5493.
       85x, 201x. Cette petite galaxie bleutée est vue comme une étoile floue à 85x, assez faible à assez brillante.
       
       
       Observation 8794 : NGC5506/7.
       201x. Ce chouette duo comprend la longiligne NGC5506, faible, aux nodosités VI3 à 5, et NGC5507 la plus trapue assez faible à considérablement faible.
       
       
       Observation 8795 : NGC5560/66/69.
       85x, 201x. Plus fort encore, voici un trio varié, toutes les 3 vues dès 85x.
       Sa catégorisation dans le catalogue Arp sous le numéro 286 est peut-être due à cette langue de matière qui s'étend au nord de NGC5566, galaxie assez brillante au point d'en être bleutée? NGC5560 est allongée et faible, et la dernière NGC5569 presque ronde est VI2 (75% du temps en vision décalée),  très diffuse.
       
       
       Observation 8796 : NGC5574/6.
       138x. On continue avec les galaxies pas solitaires. Ce duo se compose de NGC5574 considérablement faible et de NGC5576 assez brillante et incolore.
       
       
       A 3h le groupe WhatsApp de Webastro me rend visite.
       
       Observation 8797 : NGC5577.
       201x. Faible à très faible, elle est jolie, son allongement est évident.
       
       
       Voici venir le gros morceau de la nuit, à savoir le groupe de galaxies Hickson 68 des Chiens de Chasse avec la supernova 2019ein.
       
       Observation 8798 : NGC5350/3/4/5.
       201x. Voici une bonne partie du groupe Hickson 68 agrémentée de l'éclat faible à très faible de la supernova 2019ein dans NGC5353 déjà visible le 11 mai au Strock 254. J'estime sa magnitude à environ 14. Au 508, je commence à voir la structure spirale de NGC5350, faible, les spires VI3 à 5 sont délicates, avec le phare de la brillante étoile jaune de champ à proximité. NGC5354 assez faible et NGC5353 plutôt brillante à considérablement brillante sont colorées en bleu. Plus à l'écart, NGC5355 est considérablement faible à faible.
       
       
       J'en fais profiter aussi Takaya, loloastro puis d'autres de Webastro.
       
       La buée devient de plus en plus gênante.
       L'aube arrive, le ciel devient trop clair à 4h30.
       
      Album photo nocturne des NAT 2019
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       ISS
       
       
       
       
       
    • By xavierc
      Matin du vendredi 31 mai 2019
       
       Dobson 508/1920
       Champ Est des Nuits Astronomiques de Touraine (NAT) à Tauxigny, lieu dit du Ligoret.
       7 dessins : 8784 à 8790.
       
       Ca commence bien, j'ai égaré mon crayon avec gomme mie de pain (je le retrouverai en défaisant mes bagages au retour!)
       Il m'en reste un sans gomme, je taillerai en pointe ma gomme dure si besoin.
       
       Le 508 pointe d'abord des galaxies de la Chevelure de Bérénice.
       
       De la buée se manifeste sur mes oculaires dès 0h30.
       D'autres astronomes ont déjà dû désembuer au sèche-cheveux leurs optiques.
       
       Observation 8784 : NGC4293.
       85x, 201x, 276x. Facile à 85x, considérablement faible, elle est même un peu colorée en bleu.
       J'y perçois des nodosités VI1 à 5 et note sa forme incurvée et spiralée en vision indirecte. Son centre assez faible à considérablement faible se détache.
       
       
       Observation 8785 : NGC4162.
       85x, 201x. Je la vois de suite à 85x, bien que faible et diffuse.
       
       
       Observation 8786 : NGC4211/A.
       85x, 201x, 276x. Ce couple numéro 106 du catalogue Arp est séparé mais faible. NGC4211 est aperçue faible à 85x, pas évidente à détailler.
       NGC4211A n'est visible qu'en vision décalée VI2 au mieux (75% du temps)
       
       
       Observation 8787 : NGC4104.
       85x, 201x. Elle est considérablement faible à faible, vue à 85x, condensée au centre et diffuse aux bords, et accompagnée d'une très faible galaxie AFINIR.
       
       
       Observation 8788 : NGC4017.
       201x. Cette galaxie Arp 305 est très faible, diffuse, et s'incurve en vision indirecte, des nodosités sont visibles à 201x.
       
       
       J'accuse la fatigue à 3h.
       
       la Chevelure de Bérénice étant descendue trop basse, je me raccroche aux Chiens de Chasse pour y dessiner une galaxie.
       
       Observation 8789 : NGC4460.
       85x, 201x, 276x, 402x. Cette galaxie est évidente à 85x, assez faible, très allongée. Des nodosités se révèlent à 201x mais délicates. Les grossissements supérieurs ne font que l'atténuer sans apporter des détails supplémentaires.
       
       
       A 4h, le terrain est calme. Mes voisins du GAC de Courrières finissent de remballer. J'entendrai du côté du télescope de 410mm de Michel Pruvost quelques beaux défis d'observation, dont un quasar à 8 milliards d'années lumière.
       
       La buée sera finalement gênante toute la nuit, ralentie un peu sur les oculaires en gardant ces derniers au chaud dans les poches du gros manteau.
       Les grenouilles ont joyeusement coassé à l'est.
       Beaucoup de lumières de voitures ou dans les tentes ont gêné, certains ne sont pas formés aux règles à respecter lors des observations collectives on dirait.
       
       Je pointe une galaxie Arp du Bouvier pour finir, mais le fond de ciel devient trop clair à 4h20.
       
       Observation 8790 : NGC5820/21.
       201x, 276x. La première assez faible est aussi Arp 136, tandis que NGC5821 est vue VI1 (100% du temps en vision indirecte).
       
       
       Je suis l'un des 2 encore réveillés par ici, avec un collègue du groupe WhatsApp de l'Ile De France sur Webastro (Aurélien, Marc,...?).
  • Images