yapo

Esotériques de fin d'hiver

Recommended Posts

Pour NGC 2275 se savait qu'il y était mais je ne l'ai pas vu ...

Très joli ton dessin de NGC 3628 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

oui, très beau et joliment vu et retranscrit

sinon nan-nan Yann, ne présente pas pas 2 versions ou quoique ce soit d'autre !!! C'est très bien ainsi - et remarquable ! Ma remarque est juste que j'aime tant le crayon qui témoigne du vécu au cul du télescope, mais ça n'engage que moi.

 

Edited by serge vieillard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/05/2019 à 11:00, yapo a dit :

L'illustration du phénomène dans le prochain dessin : NGC 3628, le complément inévitable du couple M65-M66 dans le Lion. J'avais visité la zone en 1994 en ne notant que la bande sombre centrale. Depuis, j'avais vu des dessins (Serge ou Nicolas ou Fabrice ou Frederic ou Laurent, je sais plus) contenant les extensions latérales bien plus faibles, très esthétiques en imagerie et ça me tentait d'essayer de les voir. Les voici au T445 à 125x (le grossissement pour lequel elles étaient le plus visible).

Ce fut une belle redécouverte de cette galaxie au T508, je ne connaissais pas ces extensions, et elles sont apparues assez facilement :

NGC3628obs7384.jpg

RAP 5 mai au 6 mai 2016

85x, 138x, 201x, 276x. Des nodosités apparaissent en vision indirecte. 276x est un peu trop fort. Les extensions diffuses sont VI1-3, faciles. Bleutée turquoise. Turbulence 3 à 4 à 276x.

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tes dessins sont toujours très réalistes et quelle moisson!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pour une moisson, j'ai récolté. Prochain épi "épique" : NGC 2392, la nébuleuse du Clown. Un peu pareil que les cibles précédentes survolées dès l'acquisition du Dobson (pas forcément bien collimaté à l'époque), elle montre plus de détails (surtout sa partie centrale annulaire) avec les bons réglages, l'expérience et surtout l'attention accrue.

 

SANS FILTRE

n2392ssf_daaoT445x364-0.283_YPrbdo.jpg

 

AVEC FILTRE OIII

n2392OIII_daaoT445x364-0.283_YPrbdo.jpg

 

fiche NGC 2392

 

Alors, dites moi si ça le fait sur vos écrans, mais chez moi un anneau sombre fin entoure l'anneau central, visible dans les deux versions : ce n'est pas du tout voulu (car pas du tout observé) et certainement un artefact ou une illusion optique (la sonde proutoshop indique bien la même valeur d'intensité lumineuse). Je vais essayer de modifier pour rendre cette couronne externe plus homogène…

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, yapo a dit :

Alors, dites moi si ça le fait sur vos écrans, mais chez moi un anneau sombre fin entoure l'anneau central, visible dans les deux versions :

Je vois la même chose, plus marquée  dans la version sans filtre.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça y est j'ai modifié en triturant les seuils et les courbes, pour atténuer l'artefact…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant que j'étais dans les Gémeaux, j'ai rendu une seconde visite à l'osselet, NGC 2371-2, fermement décidé à aller taquiner les lobes externes que d'autres observateurs avaient décelé avec des ouvertures comparables. Comme pour les quelques cas précédents, une précédente visite en 1995 (trop rapide et pas assez attentive) ne m'avait pas révélée ce détail. Et pourtant, elles sont là les extensions, certes très faiblement visibles (VI5), mais presque évidentes avec le grossissement optimal (182x) et le filtre OIII. Une fois repérées, elles sont encore visibles au dessus et en deçà de ce grossissement.

 

SANS FILTRE

n2371-2372_daaoT445x364-0.283_YPrbdo.jpg

 

AVEC FILTRE OIII

n2371-2372oIII_daaoT445x364-0.283_YPrbdo

 

fiche NGC 2371-2

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un trio intéractif (la mono-manie me guette) avec NGC 2944, PGC 27547 et UGC 5146. La PGC semble entourer une étoile d'avant plan ce qui ajoute à l'étrangeté du groupe : on dirait une nébuleuse planétaire bipolaire très dissymétrique. Le tout est à environ 300 millions d'années-lumière, j'ai l'impression d'une belle constance de distance entre tous les trios que je vous présente, ça m'intrigue, je vais vérifier...

 

n2944-u05146-p27547_daaoT445x271-0.300_Y

fiche NGC 2944

fiche PGC 27547

fiche UGC 5146

 

[Après vérification, il y a déjà 3 trios à 300 millions d'AL (ou plus) présentés ici : NGC 3088 et Cie, NGC 3154 & consorts, et le cas présent]

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20 mai 2019 à 22:34, yapo a dit :

Alors, dites moi si ça le fait sur vos écrans, mais chez moi un anneau sombre fin entoure l'anneau central, visible dans les deux versions : ce n'est pas du tout voulu (car pas du tout observé) et certainement un artefact ou une illusion optique

 

C'est une drôle de coïncidence car il arrive que cet anneau apparaisse pour de bon à l'oculaire... xD 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/5/2019 à 09:11, Cédric Perrouriefh a dit :

il arrive que cet anneau apparaisse pour de bon à l'oculaire... xD

Pas vu de mon côté, mais le seeing n'était pas spécialement coopératif.

 

Un petit quatuor pour changer, avec un intéractive bien asymétrique avec panache, sagement côtoyée par des disques galactiques vus par la tranche ou presque. Il s'agit de NGC 3916 et NGC 3921 pour les deux principales, toutes situées dans la Grande Ourse.

 

n3916-3921-p37013-leda2491113_daaoT445x2

T445x271

 

fiche NGC 3916

fiche NGC 3921

fiche LEDA 21491113

fiche PGC 37013

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Beau travail !

Quelques couples de galaxies reconnus et explorés aussi pour ma part (2274-2275, la dernière vue seulement à partir de 170 X, 3226-27 ...)

 

NGC 1788 ne se laisse pas facilement approcher à petite ouverture, mais à 300 on retrouve les principaux détails de ton dessin, pas tous, et en moins évident, mais la structure est là.

Par contre pour 2371 je n'ai pas perçu la centrale, même si les 2 lobes sont plus ou moins évidents, selon le Gr et le filtrage. J'ai noté à 270 X sans filtre : "Halos partant de la partie N vers l’O, et partant de la partie S vers l’E (aspect de bras spiralés).".

A 300 X 270 la pose du OIII n'a pas apporté grand-chose de plus, c'était sombre.

 

Enfin, sur la belle et évanescente NGC 3628, j'ai perçu (faiblement et très vague) la "boudougne" (c'est du Provençal) un peu détachée dans le prolongement Est du fuseau. Mais je n'ai rien noté de l'autre côté.

La bande sombre n'est restée que devinée et au-delà de 170 X ça devient trop dilué, je ne vois plus guère que la condensation centrale allongée de la galaxie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, etoilesdesecrins a dit :

Enfin, sur la belle et évanescente NGC 3628, j'ai perçu (faiblement et très vague) la "boudougne" (c'est du Provençal) un peu détachée dans le prolongement Est du fuseau. Mais je n'ai rien noté de l'autre côté.

Pareil, j'ai trouvé celle à l'E plus évidente que l'autre ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une belle écharde maintenant : UGC 7321 dans la Chevelure. Elle porte le numéro 1403 dans le Flat Galaxy Catalog que les afficionados de galaxies par la tranche se doivent de connaître… Rien de spécial, si ce n'est une belle régularité et une finesse remarquable.

 

u07321_daaoT445x182-0.458_YPrbdo.jpg

T445x182


fiche UGC 7321

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, etoilesdesecrins a dit :

la "boudougne" (c'est du Provençal)

 

il y a 2 minutes, Bertrand13 a dit :

vous avez un petit bada (c'est du marseillais)

 

Kécéksa ? (c'est du Gaston Lagaffe) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bertrand> Je ne parviens pas à retrouver sur ton croquis (ou ton dessin) l'étoile A dont tu parles dans ton compte-rendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, yapo a dit :

Bertrand> Je ne parviens pas à retrouver sur ton croquis (ou ton dessin) l'étoile A dont tu parles dans ton compte-rendu.

 Yann, je l'ai pointée sur mon croquis par deux repères bleus, en croix. Elle est surlignée par trois pointillés, ce qui signifie qu'elle est perçue limite (évidemment!).

m18.9V est l'étoile la plus faible que j'ai jamais perçue avec le T635.

NGC 3628 Croman_2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Bertrand13 a dit :

m18.9V est l'étoile la plus faible que j'ai jamais perçue avec le T635.

Ah oui, sacrée performance d'autant qu'Aladin via la photométrie Panstarrs la donne au delà de 19 ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une tranche ensuite, à proximité d'une étoile brillante de magnitude 8 qui ne gêne pas tant que ça : FGC 1418 ou plus communément NGC 4289 dans la Vierge.

 

n4289_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

 

fiche NGC 4289

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, et puis un petit objet mystère maintenant (parce que pas spectaculaire). Je vous donne un indice quand même, c'est l'objet le plus célèbre de sa catégorie. Bien sûr, la fiche ne sera active que lorsque vous aurez trouvé... ;)

 

3C273_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

x271

 

fiche 3C273

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est 3C273 😊 on reconnaît bien le grand triangle rectangle d'étoiles qui l'entoure

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trop fort Laurent! Bon mon indice n’etait pas trop mince non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours trouvé que les amas de galaxies offraient le meilleur et le pire en ciel profond. Certes, le dessin final est toujours flatteur avec une fouletitude  de flocons nébuleux épars dans le champ mais lors de l'observation, il est rare de les voir toutes en même temps (sauf dans les cas très denses et très brillants). Généralement, seules les galaxies les plus prépondérantes sont accessibles en vision quasi-directe et la population secondaire demande des localisations précises de la vision décalée pour se révéler et chacune leur tour le plus souvent. Ce n'est pas le cas ici pour un groupe imposant de 14 galaxies en bordure de l'amas Zwicky 4658 entre NGC 3987 et NGC 4023 qui reste facile et ne demande que 125x pour être exploité quasiment au maximum.

 

n3987group-zw4658_daaoT445x125-0.608_YPr

T445x125

 

fiche NGC 3987

fiche PGC 37702

fiche NGC 4023

fiche NGC 4022

fiche NGC 4021

fiche NGC 4018

fiche NGC 4015

fiche NGC 4011

fiche NGC 4007

fiche NGC 4000

fiche NGC 3999

fiche NGC 3997

fiche NGC 3993

fiche NGC 3989

 

  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now