tom

Bientôt des capteurs incurvés?!

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Qu’on va pouvoir remettre au goût du jour les chambres de Schmidt 😀

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est la première chose à laquelle j’ai pensée.:P

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'on aura plus besoin de correcteurs qui coûtent un bras :)

Mais . . . faudrait que la curvitude soit réglable ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on a déjà du mal avec les capteurs plans :D alors courbes...... :D:D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Waip, à part pour des applications précises ou le capteur est adapté à une optique spécifique (F/D par exemple), il est probablement plus facile de corriger une optique pour un capteur plan que pour un capteur courbe. Faut aussi voir les tolérances de fabrication sur la courbe, i.e. un capteur plan très régulier dans sa forme est probablement plus simple à faire qu'un courbe....et ca serait con d'avoir un capteur trop irrégulier dans sa forme alors que le front d'onde est nickel :-)

Edited by AlSvartr
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, tom a dit :

C’est la première chose à laquelle j’ai pensée.:P

 

Ceci étant c'est probablement pas si impossible que ça. On prend un capteur, on construit la chambre qui va autour (avec le bon F/D), un système pour évacuer la chaleur du capteur, et hop, une optique à F/D=2 avec un capteur monstrueusement large. Les avantage du 6415 hyper dans une Schmidt avec la MAP en temps réel, quoi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des filtres d'une taille et donc d'un prix hallucinant..

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment, le filtrage est un soucis, mais comme pour les Schmidt d'antan, c'est plutôt pour de la luminance (détection d'asteriodes, photométrie,...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est cool, on va donc avoir aussi des discussions sans fin sur le PTV ou le RMS des capteurs.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouai c'est un peu ça, sans compter l'attente interminable d'avoir un capteur parabolique, avec des gros pixels, et ultra sensible.... betc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Kirth a dit :

C'est cool, on va donc avoir aussi des discussions sans fin sur le PTV ou le RMS des capteurs.

on a quand même plusieurs dizaines de microns de tolérance selon le f/d, je ne pense pas que le challenge soit à ce niveau là. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et depuis les chambre de Schmidt la pollution lumineuse s'est fortement accentuée limitant de telles ouvertures malheureusement sous nos contrées tout du moins..

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, messier63 a dit :

Et depuis les chambre de Schmidt la pollution lumineuse s'est fortement accentuée limitant de telles ouvertures malheureusement sous nos contrées tout du moins.

 

Le rapport S/B étant indépendant du F/D (B étant ici la PL--> je néglige ici le bruit thermique et de lecture lié à l'exposition), le F/D ne va rien changer en terme d'impact de la PL si ce n'est arriver au même résultat en un temps d'exposition plus court.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui sauf que F/d court dit focale courte, plus sensible à la PL que les longues focales..

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui vous ne dites pas la même chose et vos deux propositions sont justes. 
Pour une focale donnée, un f/d plus petit ne rend pas plus sensible à la pollution lumineuse.
Par contre une longue focale est clairement moins sensible à la pollution lumineuse qu'une courte focale. Du moins jusqu'à un certain seuil. En montant en focale une étoiles reste un point tandis que la pollution lumineuse se dilue sur les pixels. Cette logique est suivie jusqu'à ce que l'on tape dans le mur de la turbulence ou de la limite de diffraction de l'instrument. 

Mais bon pourquoi pas rêver de chambre de Schmidt de 300 ou 400 mm que ça ait de la gueule un peu :)
Ceci étant dit on semble rêver mais ça existe un peu déjà avec les Faststar et les Rowe Ackerman sans s'amuser à vriller nos capteurs. 

Edited by jldauvergne
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, jldauvergne a dit :

En montant en focale une étoiles reste un point tandis que la pollution lumineuse se dilue sur les pixels

Tu as raison, mais c'est un cas un peu limite vu que ça sous-entend un sous-échantillonnage assez sévère :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, jldauvergne a dit :

Mais bon pourquoi pas rêver de chambre de Schmidt de 300 ou 400 mm que ça ait de la gueule un peu

 

+1 :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mémoire le LAM à marseille bosse la dessus dans le cadre des applications astro. Je crois aussi qu'ils réfléchissent à une courbure variable.

Pour l'astro professionelle, c'est une piste importante pour réduire le coût des optiques. A terme je n'ai pas de doute que cela puisse être utilisé au niveau amateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant que ça se courbe, autant que le courbure ne soit pas fixe en effet... du coup on pourrait envisager des capteurs adaptatifs à la place des optiques adaptatives non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Excellent, c'est la solution pour mon futur T1000 f/d 1.02 !

Note pour moi-même : commander un capteur courbé 60x60mm 100Mpix mono.

Edited by PIX-astro
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, tom a dit :

du coup on pourrait envisager des capteurs adaptatifs à la place des optiques adaptatives non ?

Non :) Tourne 7 fois cette idée dans ta tête et reviens :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 L’optique adaptative n’est pas là pour corriger les défauts du système optique, non ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nont c'est pour annuler les effets de la turbulence.

Il faut que je réfléchisse .... mais à priori, les actuateurs utilisés derrière les miroirs sont déjà tellement précis et complexes à gérer que, ramener cette précision à l'échelle d'un capteur doit être simplement impossible.

Mais il doit y avoir autre chose...o.O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now