Alef

Meade 12 à réparer

Recommended Posts

rvuti9,

 

Merci pour toutes ces infos. Je vais tenter de m'appuyer dessus, même si à ce stade je n'arrive pas encore à me représenter tous les montages mécaniques. Mais je reviendrai vers toi le cas échéant.

Donc finalement, tu commencerais quand même par un roddier pour mettre les tests en route, même si le "vrai" roddier ne prendrait sens qu'après avoir vérifié la question du centrage du bloc secondaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Faites tous les tests par vous même et puis revenez pour donner un topo.

Votre roddier de départ sera le votre, tube collimaté comme il est, faites-vous aider par une connaissance qui sait le faire au besoin.

Faut un mini de pratique pour le faire assez proprement.

Autrement dit 2 méthodes le star test visuel ou/et le roddier, réaliser les 2 permet de croiser les résultats.

Et puis le ronchi, avec un tel SA donné, le ronchi doit le montrer. Le couteau (lame gilette)placé au foyer du tube tourné vers le ciel doit le faire aussi.

Faut confirmer le SA au début et puis après avoir vérifié l'absence de contrainte sur les optiques. Puis le refaire avec un tube collimaté au moins ou tout simpement avec le star test sur une étoile pas trop lumineuse en visuel tube collimaté aussi avec ses défauts Même avec du SA fort il doit y avoir un disque d'airy et des anneaux de diffraction à 300x minimum.

Le roddier que vous avez, gardez-le sous le coude, pour croiser des résultats plus tard.

Au point où vous en êtes faut rien jeter mais agir et tester.

Du SA fort sur un sct c'est un mauvais choix de ménisque, primaire et ménisque sont appairés en usine, le secondaire centré géométriquement au départ puis achevé au banc de réglage optique.

Faut pas hésiter à laisser le tube dehors sur sa monture sous une bâche, en le prenant le soir, il sera ok.

Je laisse les miens sous bâche toute l'année dehors sauf la lunette de 1.6m de long.

 

En tout état de cause, il faut quelques moyens

une webcam et le roddier,

un oculaire de ronchi,

une étoile artificielle s' il y a de la place dans le jardin et éviter de passer des nuits,

pied à coulisse, pied de profondeur au 1/20mm,

une lame gilette

un oculaire gmk/ laser collimaté, pour croiser des résultats de géométrie de tube,

bref des trucs simples qui aident beaucoup.

De la litérature, le bouquin de de Suiter qui fournit des images types in et out d'étoiles avec défauts, le ruten pour le design du sct et les tolérances admissibles.

Et de l'huile de coude.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais de la photo planétaire, donc pour ce qui est du matériel photo c'est bon.

C'est pour le Foucault sur une étoile que je ne vois pas trop comment monter la lame, et que je ne me représente pas la précision qu'il faut pour voir quelque chose.

 

Pour l'étoile artificielle c'est à réfléchir, le jardin est beaucoup trop petit, mais le club d'astronomie a des relations de longue date avec le club d'aéromodélisme dont le terrain fait près de 150m de long. Reste à voir ce qui va bien pour faire l'étoile.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 48 minutes, Astro52 a dit :

Pour l'étoile artificielle c'est à réfléchir, le jardin est beaucoup trop petit,

 

Salut moi avec mon SC 11 et l'étoile 9 micron, 30 mètres suffise il faut un peu d'alonge ( corps de barlow) puis toute façon faut finir sur le ciel

 

Bonne continuation

 

ici un document sur l'analyse préconisé par JLD https://www.planetary-astronomy-and-imaging.com/wp-content/uploads/2013/10/Tester-et-régler-loptique-de-son-télescope.pdf

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Document intéressant, mais comment tu fais une étoile artificielle de seulement 9 microns ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

:Salut acheter toutes faite la pocket star 9

 https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/outils-de-collimation/1780-etoile-artificielle-pierro-astro.html#/pacouleurspot-spot_blanc/paopkodaketoilartif-sans_adaptateur/pamodetoileartif-pocketstar_9

 

Citation pierro " (de 50 microns ou de 9 microns, illuminés par des LED ultra-lumineuses, la version 9 microns permettant de réduire la distance entre l'étoile et le télescope (limitée seulement par la distance de mise au point minimum du télescope)"

 

Pour le C8 le couloir me suffit de chez moi pour le C11 dehors avec la largeur du terrain ca passe avec une petite alonge style corp de barlow sans lentille

 

a+

 

nota : dommage il est pas en Français le livre citer sinon je l'aurai pris https://www.ebay.fr/itm/Star-Testing-Astronomical-Telescopes-A-Prac-by-Harold-Richard-Suite-Hardback/143218862753?_trkparms=aid%3D111001%26algo%3DREC.SEED%26ao%3D1%26asc%3D20160908105057%26meid%3D64f886272984482ba20fcf773ac7e354%26pid%3D100675%26rk%3D1%26rkt%3D15%26sd%3D143218862753%26itm%3D143218862753&_trksid=p2481888.c100675.m4236&_trkparms=pageci%3Aeff0259e-8c3c-11e9-8e63-74dbd180ed12|parentrq%3A4651d3d616b0a9cb6bfbaea8ffea6f45|iid%3A1

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mauvais le lien.

Avec l'étoile artificielle sur 150m voir celle de 25µm pour obtenir de la clarté d'image et le tube dans le local du club.

Le couteau au foyer se place disons à 45° par rapport à RA ou dec. L'équatorial doit suivre propre.

Si le tube est bien corrigé il y aura extinction de la clarté du miroir. Avec une aberation forte il restera des plages éclairées. Cela peut se faire sur l'étoile artificielle mais faut beaucoup de distance disons 100 fois la focale pour annuler le SA introduite par la proximité de l'étoile artificielle. Et faire la map du tube avec son équatorial avec mvts très fins sur l'étoile.

Le pocket star bien sur, avec une étoile éloignée prendre plutot le 25µm, trouvable chez pierro astro par exemple ou astroshop qui sont rapides pour l'envoi.

Attention une étoile proche du tube introduit une aberration de sphéricité importante, ce n'est pas ce qu'on cherche.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 10/06/2019 à 15:30, Astro52 a dit :

Donc finalement, tu commencerais quand même par un roddier pour mettre les tests en route, même si le "vrai" roddier ne prendrait sens qu'après avoir vérifié la question du centrage du bloc secondaire ?

Visiblement tu avais du mal à lire le rapport SV, donc se lancer du du Roddier alors même que cette méthode fonctionne très mal, ça me semble très hasardeux. 
Forme toi au star test déjà. 
Dans ce genre de chose il est très important de maîtriser et COMPRENDRE ce que l'on fait. 

http://astrosurf.com/eternity/startest/startest.htm

 

Il y a 23 heures, rvuti9 a dit :

Du SA fort sur un sct c'est un mauvais choix de ménisque, primaire et ménisque sont appairés en usine, le secondaire centré géométriquement au départ puis achevé au banc de réglage optique.

Ca c'est en partie une légende, j'ai déjà vu des tubes neufs devenir meilleurs après rotation de 90°. Si ecs ajustement se font je doute que ce soit systématique. 

 

 

Il y a 7 heures, Sauveur a dit :

Salut moi avec mon SC 11 et l'étoile 9 micron, 30 mètres suffise il faut un peu d'alonge ( corps de barlow) puis toute façon faut finir sur le ciel

Attention tout de même, à cette distance grosse AS induite, et il y a peu de chance que la collimation faite à cette distance et cette orientation de tube soit valable sur le ciel (ce serait un coup de chance). 

Edited by jldauvergne
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, jldauvergne a dit :

Attention tout de même, à cette distance grosse AS induite, et il y a peu de chance que la collimation faire à cette distance et cette orientation de tube soit valable sur le ciel (ce serait un coup de chance). 

 

Oui je ne le fais plus :P

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

après ça peut occuper un dimanche si vraiment tu t'ennuies :) mais surtout avec un C11 tu es sur que le miroir va beaucoup bouger en allant vers le ciel. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant ce meade 12" vu ce roddier fourni, qui doit être confirmé, je ne crois pas qu'une simple orientation de ménisque fera disparaitre une aberration sphérique du niveau révélé.

Faut garder en mémoire cette affaire d'appairage comme possible, d'autant plus que la méthode du roddier parait si controversée.

Pas logique en terme de démarche à mon sens.

Un bon star test sur étoile artificielle bien éloignée (100 fois la focale) du tube fera un bon tri de départ.

En croisant avec un ronchi et la lame de couteau.

Le SA c'est le premier point à lever.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, rvuti9 a dit :

Concernant ce meade 12" vu ce roddier fourni, qui doit être confirmé, je ne crois pas qu'une simple orientation de ménisque fera disparaitre une aberration sphérique du niveau révélé.

Faut garder en mémoire cette affaire d'appairage comme possible, d'autant plus que la méthode du roddier parait si controversée.

Le 1er test publié dans ce fil ce n'est pas du roddier. 
Il doit être croisé par principe car un loup est toujours possible même si le test a été fait avec sérieux et rigueur. 

Malheureusement sur de l'aberration de sphéricité il n'y a pas grand chose à faire à part espérer un biais dans la mesure (M1 pas à l'infini). 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 50 minutes, jldauvergne a dit :
Il y a 8 heures, Sauveur a dit :

Salut moi avec mon SC 11 et l'étoile 9 micron, 30 mètres suffise il faut un peu d'alonge ( corps de barlow) puis toute façon faut finir sur le ciel

Attention tout de même, à cette distance grosse AS induite, et il y a peu de chance que la collimation faite à cette distance et cette orientation de tube soit valable sur le ciel (ce serait un coup de chance). 

 

Dans le cas de ce post, si  il y a une tentative d'appairage secondaire / primaire , c'est à dire faire tourner  le bloc lame/secondaire   par pas de dizaines de degrés

cela peut faire gagner du temps suivant..la météo et autre , bien entendu à affiner sur une étoile  quand on est proche du meilleur ...enfin...du moins mauvais puisqu'il ne peut

s'agir que d'un compromis  .....

 

Bernard_Bayle

Edited by Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bernard_Bayle a dit :

Dans le cas de ce post, si  il y a une tentative d'appairage secondaire / primaire , c'est à dire faire tourner  le bloc lame/secondaire   par pas de dizaines de degrés

cela peut faire gagner du temps suivant..la météo et autre , bien entendu à affiner sur une étoile  quand on est proche du meilleur ...enfin...du moins mauvais puisqu'il ne peut

s'agir que d'un compromis  .....

Oui mais pourquoi faire ? On ne supprime pas de l'aberration de sphéricité comme ça. Au mieux d'altig, mais il est de 70 nm en ordre de grandeur. C'est faible. Jouer à ça comporte surtout le risque d'en mettre plus, moi je n'y toucherais pas. 


Sur les aberrations de révolution en Z8 et Z19 ça rigole moins, c'est vraiment le contributeur majeur dans les défauts de ce tube. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant pour moi si ce n'est pas un roddier.

Passons rapidement à ce star test pour y voir plus clair encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, jldauvergne a dit :

Oui mais pourquoi faire ? On ne supprime pas de l'aberration de sphéricité comme ça.

C'est sur, je ne parle pas de sphéricité ,  mais comme depuis le début de ce post il apparait

qu'un démontage / remontage sauvage  sans savoir où on en est , voir comme évoqué

la Lame dans le mauvais sens ...(recto/verso) .

Faudra bien mettre les mains dans le cambouis .......

 

Bernard_Bayle

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec le star test on verra Bernard s'il est confirmé, à priori ça le serait.

Le renversement de la lame: face plane vers le ciel et l'autre modifiée.

Avec F10 on doit observer environ 0.05mm de creux de sorte qu'en mettant une règle bien droite ébavurée pour ne pas rayer le verre, on pourra vers le milieu vers l'extérieur y glisser un papier à cigarette.

Après avoir vérifié coté face plane.

De toute façon faut tester.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tout est de savoir si comme Skyvision le pensait et moi aussi, il ne peut pas être dans son état d'origine pour être aussi mauvais ; ou si comme d'autres en ont fait l'expérience, un Meade de cette époque a pu être livré aussi mauvais.

Dans le second cas, les moyens d'action seraient en effet limités. Si par rotation on ne peut corriger qu'un défaut d'astigmatisme qui dépasse à peine les L/8 s'il est confirmé, alors que le tube serait à L/1.4 si c'est confirmé... ça n'est quasiment pas la peine d'essayer de la corriger.

En revanche si le tube a été bon et qu'il n'est plus dans son état d'origine, et doit y avoir quelque chose qui permet de revenir moins loin de l'état initial. C'est toute la question. Même si le fait que ça soit surtout de l'AS éclaire la réponse sous un angle plutôt pessimiste si j'ai bien compris.

 

Est-il certain que la lame de fermeture est appairée uniquement par rapport à une question d'astigmatisme ? Ou se pourrait-il que des défaut d'AS "réciproques" se corrigent entre eux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Astro52 a dit :

Le tout est de savoir si comme Skyvision le pensait et moi aussi, il ne peut pas être dans son état d'origine pour être aussi mauvais ; ou si comme d'autres en ont fait l'expérience, un Meade de cette époque a pu être livré aussi mauvais

Je pense qu'il peut être d'origine aussi mauvais, @chonum le pense aussi. 
Ca ne veut pas dire que c'est le cas, mais il n'y a aucune façon de le prouver. Quand bien même il y aurait une évidence que ce n'est pas la lame d'origine, ... oui et alors ? La seule manip intéressante dans tout ce qui a été dit plus haut est retourner la lame comme une crêpe voir si elle n'a pas été inversée lors d'un nettoyage. 
L'astig il ne faut surtout pas chercher à le corriger dans tous les cas. Ce serait encc les mouches même si c'était le défaut principal. 
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Astro52 a dit :

Est-il certain que la lame de fermeture est appairée uniquement par rapport à une question d'astigmatisme ? Ou se pourrait-il que des défaut d'AS "réciproques" se corrigent entre eux ?

Sur un panel de plusieurs lames oui il y a des combinaisons optimales pour réduire l'AS. Pas dit que Meade faisait cette optimisation. Et quoi qu'il en soit vous n'en avez qu'une sous la main. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en avoir causer sur CN auprès de personnes qui ont visité les ateliers et vu des techniciens de l'époque, le miroir est appairé avec la lame choisie la meilleure avec des composants classés puis il y a réglage du ménisque sélectionné pour optimiser l'astigmatisme.

Le secondaire n'est que posé au 'centre" géométrique puis collimaté.

Un tel SA c'est un loupé global. Je ne crois pas que ce soit meade.

Dans mes achats sur pa j'ai trouvé un c8 avec un montage à l'envers de la lame, pas plus célestron en cause, juste du bricolage intermédiaire. Opération faite il était propre mais beaucoup de jeux mécaniques la collimation ne tenait pas.

Faites les tests suggérés, star test et éventuellement ce retournement du ménisque avec le papier cigarette (il faudra le démonter du tube sans démonter le secondaire) en vérifiant les planéités de faces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now