booboo64

Idée farfelue, portion de miroir en rotation.

Recommended Posts

Image a titre explicatif du principe de fonctionnement,simplification maximale du principe: en gris le miroir, en rouge la motorisation....miroir de 1 mètre de longueur.

 

ROTMIR.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

1) La luminosité, id est la quantité de lumière collectée est nécessaire en observation des objets stellaires pour atteindre les grossissements.

2) L'intensité des vibrations va influencer la qualité de l'image. Le requis est de l'ordre de lambda/8.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu auras une résolution de 1m dans une direction (enfin, en supposant que la précision de rotation se fait à la fraction de micron près...) et quelques cm dans les autres...que le miroir tourne ne fera que changer cette direction au cours du temps. La figure d'Airy sera celle d'une optique correspondant à la largeur du miroir (donc grosse tache d'Airy), avec à l'intérieur des franges d'interférence correspondant à la longueur du miroir. Pas franchement top en résolution planétaire/lunaire (la quantité de détails sera liée à la largeur du miroir, pas à sa longueur), ni en quantité de lumière d'ailleurs par rapport à un miroir circulaire bien plus petit.

 

A ressortir le 1er avril prochain ! xD

 

d_01.jpg

Edited by Thierry Legault
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, brizhell a dit :

Mais en effet, pour l'imagerie directe, on peut oublier. Ça fait penser aux télescope à miroirs liquide

 

on peut même combiner les deux, avec un récipient rectangulaire en rotation ! xD

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute manière la surface collectrice sera celle du rectangle (à moins de tourner plus vite que la vitesse de la lumière?), sinon pour la résolution on est dans le principe de l'interferomètrie où il faut reconstruire une image à partir d'un grand nombre de ligne de base - je ne sais pas si le cerveau (pour du visuel) est en mesure de faire ça en temps réel - à tester ;) - pour l'imagerie il faudra un bon traitement pour fiare ressortir les courtes échelles spatiales...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, biver a dit :

à moins de tourner plus vite que la vitesse de la lumière?

 

j'osais pas le dire...ça va pas être facile, surtout au centre du miroir xD

 

il y a 3 minutes, biver a dit :

pour la résolution on est dans le principe de l'interferomètrie où il faut reconstruire une image à partir d'un grand nombre de ligne de base - je ne sais pas si le cerveau (pour du visuel) est en mesure de faire ça en temps réel - à tester ;) - pour l'imagerie il faudra un bon traitement pour fiare ressortir les courtes échelles spatiales...

 

sauf que pour l'interférométrie optique, on combine en temps réel, pas par reconstruction/traitement a posteriori, il me semble. Pour le cerveau, à moins d'avoir des super-pouvoirs ça me paraît un peu compliqué aussi :S

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Thierry Legault a dit :

à moins d'avoir des super-pouvoirs

ok, donc je m'y colle dès que j'ai du temps ! :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me rappelle une autre idée (ingénieuse mais tout aussi farfelue) que j'avais vue passer sur un de nos forums : en photo solaire, faire défiler (très) rapidement devant l'instrument une fente étroite. Comme ça, plus besoin de filtre :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 minutes ago, Thierry Legault said:

sauf que pour l'interférométrie optique, on combine en temps réel, pas par reconstruction/traitement a posteriori, il me semble.

 

Si, la recombinaison se fait par reconstruction de chaque bases en rotation. La recombinaison en temps réel se fait le long de la base considérée. En fait c'est la couverture du plan (u,v) sur le ciel qui nécessite de faire cette recombinaison. La disposition des miroirs de l'interféromètre ne permettant pas de couvrir toutes les fréquences spatiales du plan image sans rotation.

Je pense que ce que veut dire Nicolas, c'est que pour le cas de ce miroir rectangulaire en rotation, la résolution équivalente à un miroir de 1mètre ne sera obtenue que le long de la base correspondant à la grande longueur du miroir à un instant de sa rotation, mais l'analogie avec l'interférométrie s'arrête là.

 

Il n'y a pas de phénomène d'interférence à proprement parler ici, l'image d'une l'étoile serais une image de diffraction par une fente rectangulaire (donc un sinus cardinal le long de la grande longueur, et la même chose sur la petite longueur), un peu dans ce genre là :

 

image.png.b93f1aa6006cbe0b508f9e31500ef36e.png

 

Mais il faut imaginer que si le petit coté du rectangle fait 5cm par rapport au grand coté qui fait 1m,  la tache de diffraction sera 20 fois plus grande sur un axe que sur l'autre.

Ça fait une drôle de tête pour chaque étoile dans le champs image .... :S

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, biver a dit :

il faut reconstruire une image à partir d'un grand nombre de ligne de base - je ne sais pas si le cerveau (pour du visuel) est en mesure de faire ça en temps réel - à tester

 

En exploitant la rémanence de la rétine humaine, ça pourrait peut-être marcher après tout si ça tourne assez vite...

Reste le gros problème des vibrations notées par Lyl.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Kaptain a dit :

En exploitant la rémanence de la rétine humaine, ça pourrait peut-être marcher après tout si ça tourne assez vite...

 

et qu'est-ce qui te permet de penser que la rémanence va se faire sur le net (dans une seule direction) plutôt que sur le flou (dans toutes les autres) ? J'ai dans l'idée qu'un mélange d'un peu de net avec  beaucoup de flou va donner un truc pas super net   xD

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Kaptain said:

Reste le gros problème des vibrations notées par Lyl.

 

Ben les télescope a miroir liquides utilisent des techno qui vont bien pour éviter les vibrations (voir le lien que j'ai posté plus haut)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :
Il y a 3 heures, biver a dit :

à moins de tourner plus vite que la vitesse de la lumière?

 

j'osais pas le dire...ça va pas être facile, surtout au centre du miroir xD

 

 

il suffit de prendre une pastille de taille infinitésimale à un demi diamètre du centre, au bout d'un tour tu as exploré l'espace de toutes les fréquences spatiales disponibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :

ça me rappelle une autre idée (ingénieuse mais tout aussi farfelue) que j'avais vue passer sur un de nos forums : en photo solaire, faire défiler (très) rapidement devant l'instrument une fente étroite. Comme ça, plus besoin de filtre :D

Mais je crois que certains l'ont fait avec succès (du temps de l'argentique, avec du TP2415 sensibilité de 25 ISO + un grand tirage).

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça marche sauf que tu as la résolution permise par la largeur de la fente dans une direction et celle permise par le diamètre dans l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, biver a dit :

Mais je crois que certains l'ont fait avec succès (du temps de l'argentique, avec du TP2415 sensibilité de 25 ISO + un grand tirage)

 

effectivement l'idée avait germé en argentique planétaire/lunaire, pour faire de l'obturation rapide (à l'époque de l'occultation manuelle avec un cache devant l'instrument, là je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître)

 

il y a 22 minutes, asp06 a dit :

ça marche sauf que tu as la résolution permise par la largeur de la fente dans une direction et celle permise par le diamètre dans l'autre

 

absolument. Donc en fait ça marche pas (ou pas selon les espérances, en tout cas)  xD

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites

(avec l'autre post) Il ne reste plus qu'à combiner la lentille rectangulaire plate en rotation, et on aura le pompon du réfracteur de demain.xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super content pour autant de réponses.

Sinon,peut on utiliser se genre de miroir pour faire un télescope "normal" mais de 1 mètre ? 

Il serait léger et compact,peu lumineux par rapport a un vrai miroir de 1 mètres mais avec une bonne résolution,non ? et surtout bien moins cher.

La tache d'airy serait allongée mais je pense qu'un simple traitement software pourrait régler le problème...

 

 

FENTE.JPG

Edited by booboo64

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, STF8LZOS6 a dit :

Il ne reste plus qu'à combiner la lentille rectangulaire plate en rotation

mais avec la terre plate, non? 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, méchante diffraction qui brise les rêves des expérimentateurs !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, booboo64 a dit :

Image a titre explicatif du principe de fonctionnement,simplification maximale du principe: en gris le miroir, en rouge la motorisation....miroir de 1 mètre de longueur.

Pourquoi pas. Ce qui ne peut pas aller c'est de se mettre en rotation rapide. Par contre faire une image, puis faire tourner d'une fraction de tour ça ça peut marcher. C'est ce que font les grand interféromètres. Tu vas juste manquer d'outils pour reconstruire l'image finale. Les pros savent faire ça, mais au niveau amateur il n'y a rien. 
Tu peux aussi rester en altaz et jouer sur la rotation de la Terre. C'est ce qui se fait beaucoup avec le VLTI car le nombre de bases de départ est limité. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, booboo64 a dit :

La tache d'airy serait allongée mais je pense qu'un simple traitement software pourrait régler le problème...

non, sinon on pourrait augmenter la taille de n'importe quel télescope par logiciel :) Mais en changeant les angles du miroirs par rapport à l'objet oui. Cf message précédent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question subsidiaire, est ce qu'un tel miroir serait facile et économique à réaliser. 
Car les question de logiciel pour l’interférométrie ça à la limite il y a forcément une solution qui existe. Mais comme forme optique c'est un peu particulier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now