Sign in to follow this  
jmr

Histoire véhiculée dans la lumière

Recommended Posts

3 questions naïves :

- L'image de diffraction contient la totalité de l'histoire de l'objet. Est-ce que le  centre et la périphérie de l'image de diffraction génèrent le même spectre ?

- D'une façon philosophique, pourrait-on considérer que la lumière est uniquement de la mémoire  (en mouvement) ?
- La spectro est-elle la compréhension de cette mémoire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je tente de répondre à tes questions (si je les ai bien compris)

 

- Le spectre que tu peux obtenir d'un objet est en fait celui le long d'une ligne de visée : si tu observe par exemple une galaxie, tu verra cette dernière + la matière intergalactique éventuelle + la matière dans notre voie lactée et + bien sur l'atmosphère terrestre ! Tu verra donc un spectre composite de tout ces objets le long de la ligne de visée. Ces différents objets n'étant pas à la même distance tu peux avoir des décalages spectraux respectifs. Enfin les différentes régions dans un objet observés peuvent ne pas être résolu spatialement mais e^tre parfaitement disctints dans le spectre. Tu peux avoir beaucoup d'info dans un seul pixel spatial. Par exemple dans le sepctre d'un quasar ponctuel, tu peux mettre en évidence différentes régions de formation de raies.

 

- Pas sur de comprendre la mémoire, mais tu peux dire que la lumière contient de l'information.

 

- La spectro te permet de disséquer cette information (--> composition chimique, densités, vitesses...)

 

En espérant que ça aide ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne comprends pas bien non plus le terme mémoire. ce que je peux dire, c'est qu'on observe un astre à un instant t, il n'y a pas d'effet "mémoire", pas d'"histoire" de l'objet ... juste une information à un instant t que l'on peut disséquer...

la lumière n'est pas de la mémoire, elle est de l'information ... . quoiqu'aux environs d'un trou noir :)

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une information véhiculée à travers les âges pour être restituée dans nos spectros ?

On n'est pas loin de la définition de la mémoire en fait ?

Il nous faudrait une fusée du bistrot pour y répondre. :)

Edited by lionello

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est que la lumière n'a pas de masse pourtant c'est de l’énergie, et si elle véhicule une information, le fait de ne pas avoir de masse est assez troublant je trouve... ? Pour moi c'est pas très clair..

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses xD
 

Le 03/06/2019 à 21:30, Vincent_L a dit :

la lumière n'est pas de la mémoire, elle est de l'information ...

Dans ma rationalité, l'information est portée par un support, elle ne peut pas exister seule. Considérer la lumière comme de la mémoire permettrait de résoudre ce paradoxe. De plus ce que nous recevons, ce que nous visualisons  est toujours du passé, c'est comme un film, c'est une histoire que nous essayons de décoder. 
En fait quand nous observons nous faisons de l'archéologie!... :D

 

Pour décoder cette histoire, les techniques que nous avons à disposition sont : la photo "classique", la spectro, peut-être les interférences,...mais existe-t-il autre chose ? O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this