lyl

Danjon & Couder, les achromats en 1935

Recommended Posts

Juste pour le partage voici 1 dessin de Jupiter réalisé  par mes soins à  la  lunette du père Josset (230/13.6) en bino (Gr 350x). C'est pas trop mauvais pour une vieille lunette achromatique ;). Dans de bonnes conditions, à fort grossissement, Ganymède, présente sans pb une tache d'albédo.

Concernant l'oculaire de 5mm, je pense qu'il devrait lui suffire ,mais merci pour ta proposition Myriam :) .

Bise, Yo

 

JUP230_200dpi.jpg

Edited by YOYOASTRO
  • Like 4
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Jupiter2017-04--09-013637.jpg.849e3246e2b3532f69b653fc5ea6e5d3.jpgIl y a tellement plus de force dans un dessin interprété... un petit souvenir de 80mm juste pour associer la couleur.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est excellent ton dessin. Je crois pas en avoir vu beaucoup à de ce niveau. Bravo.

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dessin superbe, on a l’impression d’avoir autant de détails que dans les dessins de Biver réalisés à l’oculaire de son 400.(autour de Versailles)

Ou se trouve cette lunette et quel est la date a été réalisé ce dessin ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour ce beau dessin... les détails sont très abondants..

Comme quoi les vieux instruments ne sont pas bon que pour aller au musée...Comme je le vois écrit trop souvent..

HP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, PhFL a dit :

Dessin superbe, on a l’impression d’avoir autant de détails que dans les dessins de Biver réalisés à l’oculaire de son 400.(autour de Versailles)

Ou se trouve cette lunette et quel est la date a été réalisé ce dessin ?

Merci :). Le comparaison est flatteuse, les dessins de Nicolas sont bien plus fournis que les miens  et surtout plus précis... Là ce soir là, les images étaient particulièrement stables et Jupiter bien plus haute qu'actuellement (Puimichel-2010). Quant à la lunette du père Josset, voilà près de 2 ans que j'essaye de l'installer dans la vallée de l'Ubaye. Actuellement elle est malheureusement encore démontée. Seule la 135 Couder est installée sous coupole... 

Voici la belle dans son ancien observatoire, chez JB :   

5987-1334396874_dossier.jpg

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela rigole pas. J'ai manipulé très peu de temps la 260 de Marseille. C'est un autre monde ces lunettes.....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, YOYOASTRO a dit :

Quant à la lunette du père Josset, voilà près de 2 ans que j'essaye de l'installer dans la vallée de l'Ubaye.

 

Ah ah, on sait enfin où elle est passée :)

Bonne journée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle lunette de 230mm.

J'aimerais bien jeter un oeil dedans, uranus notamment. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep, j'attends qu'elle soit montée pour aller la voir.

 

En dernière information sur les combinaisons, j'ai exploré un peu plus large pour vérifier comment satisfaire le tautochronisme (L/12, strehl .978) et le chromatisme.

La combinaison que je connaissais PsK53a + KzFs4 qui est intéressante : R54 pour la rapidité (gain en f/D), mais il faut maintenir ce f/D>=12, c'est bien pour les grands diamètres à partir de 165mm, ça déraille sinon, l'aberration sphérique est accentuée. (Le PSK c'est déjà un début de verre ED)

Pour faire mieux, redresser tout ça, faut passer en triplet.

Les aberrations d'ordre plus élevées apparaissent quand on corrige les premiers ordres, on y peut rien...

PSK53a-Kzfs4-f12.JPG.eda347f3345469e29a29fae0558f776b.JPG

Et pour conclure : la combinaison avec la fluorite ça reste exceptionnel, on peut descendre bien bas en doublet, comme le FPL53. Le soucis inverse, c'est de les avoir à grand diamètre, à prix raisonnable.

150f8 en doublet de tout ce qu'on veut, ç'est sous la limite pour le tautochromatisme.

 

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ALAING a dit :

Ah ah, on sait enfin où elle est passée :)

Bonne journée,

AG

Lol comme si c'était une nouvelle ... Tu ne lis pas C&E ? L'été dernier,David Fossé est venu réaliser un reportage sur le projet que je porte, et un bel article lui a été consacré  (N° de septembre 2018). 

Belle Journée, Yo

Edited by YOYOASTRO
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, YOYOASTRO a dit :

Tu ne lis pas C&E ?

Non, j'ai arrêté mon abonnement avec leur nouvelle mouture et leur nouveau format !

Tant pis pour moi ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, lyl a dit :

Et pour conclure : la combinaison avec la fluorite ça reste exceptionnel,

En terme de résultats ? Et c'est valable aussi bien pour les doublets que pour les triplets ?

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pour les doublets, la combinaison marche bien à f/9, peut-être un poil en dessous. 7,5 c'est trop juste par contre, j'avais déjà vérifié.

Le FPL-53 pareil avec le zKN7, aussi avec le S-BSL7 mais un peu moins performant.

 

Je crois que ça tient à la différence de dispersion entre les deux verres, quand elle atteint environ 30 (c'est un conseil que j'ai lu ailleurs dans le manuel) ou alors avec la particularité des verres Kz qui sont dissymétriques, ça se passe bien dans les calculs de l'aberration sphérique pour les montages Fraunhöfer et de la même famille.

5cf7a9a34823a_Capturedu2019-06-0513-37-50.png.4bb3337142560323a14c03bcd1e165fe.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyl a dit :

tautochronism

Désolé j'ai beau chercher dans le dictionnaire, je ne comprends pas ce que signifie ce mot.

Pourrais-tu être plus explicite pour les non avertis comme moi qui essaient de suivre.

 

Merci

Edited by PhFL

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PhFL a dit :

Pourrais-tu être plus explicite pour les non avertis comme moi qui essaient de suivre.

C'est le vieux terme que Danjon, Couder et Texereau utilisait pour expliquer le piqué sur une plage de longueurs d'ondes données.

 

"Égalité du temps durant lequel certains effets sont produits." par extension : égalité de la position lors de la "marche" des rayons.

écarts de tautochronisme : décrit le pic d'écart maximal au point focal en fonction de la longueur de l'onde de référence.

Note : à l'époque D&C indiquent 0,560 um comme la référence pour les sensations en visuel.

distance de 1 lambda : une distance d'onde = (f/D)2 . 0.56 . 8 micro-mètres

 

Elle correspond au taux de décalage en fraction d'onde de tous les rayons passant par l'objectif, l'aberration de sphéricité est la plus importante, présente partout (position par rapport à l'axe optique). C'est celle qu'on corrige en premier.

L'astigmatisme est de seconde force en quantité mais elle est très importante pour le piqué.

La coma est peu ennuyeuse en planétaire sauf pour les grands instruments (à cause de la flexion du tube qui décentre l'axe optique).

C'est au point qu'on utilise des montages autres que Fraunhöfer/Steinheil ou tous ceux qui ont une coma nulle par conception.

 

Ils mesuraient ça en multipoints avec la méthode du masque de Hartmann.

 

Ils ont un effet sur l'efficacité de l'instrument ( le grossissement par répercussion ): Le maximum étant 92%, ceci est le maximum d'énergie dans le spot principal à cause de la théorie de la diffraction

 

De façon moderne : lambda / 4 a été appelé diffraction limited et correspond à 62% d'énergie dans le spot central.

La tâche est étalée et nuit forcément "au piqué" (la résolution maxima)

 

Je n'ose pas trop normaliser mais en gros diff. limited permettrait de monter à x2D en grossissement sur un réfracteur non obstrué. J'en doute fortement : je dirais plutôt x1,75 comme la 215mm de la SAF et ses plages diff.limtd et pour le x2 ce serait plutôt lambda/5 ou 6

 

JT-tautochronisme2b.jpg.ca63981d6d1e4cb5b58626d215b8e14b.jpg220px-Tache_Airy.png

 

Voici les grandes lignes pour l'aberration sphérique, allez jusqu'à la fin de la vidéo, Canon explique le pourquoi du besoin de plusieurs lentilles.

 

Le diagramme d'aberration sphérique.

Note : à droite c'est pour un doublet, il y a repliement contrairement à une lentille simple : rouge et bleu sont du même côté maintenant.

 

En position x=f0 sur l'axe optique, on trace le diagramme de convergence de chaque rayon d'une couleur en fonction de là ou il traverse la lentille.

Chaque rayon a pour propriété sa distance sur l'axe des y à l'entrée de la lentille et le point sur l'axe x (y=0) où il converge, il croise à la distance fn.

On en fait une représentation compacte : l'aberration sphérique longitudinale. On utilise la symétrie pour ne représenter que la moitié : le rayon de la lentille.

 

Pour le comportement suivant les couleurs, c'est  intégré dans le diagramme LSA (ci-dessous à côté) sous la forme d'une ligne pour chaque couleur.

 

Aberration-Spherique.JPG.20ac37bb3c44738c39636d28dac43fd8.JPGBresser90-vert-cale.jpg.c514e95b0a3a79be1aa43c098f56b16b.jpg

 

L'astigmatisme est plus compliqué à comprendre : ça donne des ellipses au lieu de point. Le spot s'étire sur un des deux axes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Astigmatisme_(optique)

On voit mieux l'effet sur un réflecteur, car la couleur n'a pas besoin de correction

image.png.2af8b058c6801695b81964f4c53f5e94.png1000f42-RC.jpg

 

La coma... même les objectifs de réfracteur peuvent en avoir.

Sur un pur planétaire, tant que ça reste dans le disque de diffraction, ça ne fait que baisser légèrement le contraste. Les spots ronds s'étirent en triangle avec une queue "de comète"

K11-F4-RC24.png

 

Des exemples d'effet d'aberration sur le spot

https://www.telescope-optics.net/star_testing_telescope.htm

 

 

Edited by lyl
orthographe ...
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/05/2019 à 13:34, lyl a dit :

Plaisir visuel et précision : compatible ?

Autre constatation qui différencie le professionnel, l'amateur entrainé du simple novice qui râlent "quand le bleu bave" et qui jette son instrument en disant que l'image est moche.

Il y a le plaisir des yeux et la réalité de la précision nécessaire, tant chromatique que de résolution.
 

NE HURLEZ PAS  : certains passeront pour des noobs qui jettent leur achat jouet sur le bon coin ensuite.

 

Bonjour,

 

Merci pour tous ces infos Myriam , c'est très intéressant. Je suis d'accord avec toi combien de pauvre achromate se sont retrouvé sur le bon coin...souvent au profit d'un instrument qui donne une image un peu flouté/déformé sur une partie du champ. Si la photo n'était pas arrivé en astro amateur peut-être que les achros seraient encore plus présente sur le marché.

Ce qui m'inquiète c'est de voir de plus en plus de monde aller uniquement dans ce domaine qu'est l'astrophoto, et surtout en faisant le moins de manip possible. 

En visuel, c'est tellement instantané, et puis la dynamique de l'oeil par rapport au capteur moderne (qui est lui à la ramasse). En tous cas si l'on n'avait pas tous ces logiciels pour les additions d' images (comme à l'époque de l'argentique) on serait tous en train de dessiner et de regarder à travers les précieux oculaires.

 

030b36_e6386d004a384871bbc5de153477a8f9~

 

 

 

 

Bon ciel achromatique

 

Edited by Loup Lunaire
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/06/2019 à 19:05, YOYOASTRO a dit :

Juste pour le partage voici 1 dessin de Jupiter réalisé  par mes soins à  la  lunette du père Josset (230/13.6) en bino (Gr 350x). C'est pas trop mauvais pour une vieille lunette achromatique ;).

 

Bonjour,

 

Mais voilà  qu'arrive la plus belle lunette achromatique jamais conçu !

Bravo cher ami pour ton dessin.

 

Bon ciel achromatique

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, hercule poirot a dit :

Je n'ai que des lunettes achromatiques et je m'en porte très bien..

Je suis assez d'accord avec toi (Vixen 102/1000 achro)  même si j'ai aussi une apo. Mais en achro il y a des limites qui ont été dépassées, du genre 150 F/D 5.6 qui ne doivent servir qu'en visuel grand champ, car en photo c'est ignoble, désolé de le dire....alors qu'avec une 150 F/D 15 Zeiss on doit bien s'amuser...visuel et photo étoiles doubles, planétaire ou ciel profond avec les amas globulaires et la CCD en pose courte.

 

zeiss-as-1502250-f15

Un peu d'histoire:

zeiss_astronomical_objectives

Des triplés F/D 15.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, hercule poirot a dit :

Je n'ai que des lunettes achromatiques et je m'en porte très bien..

HP

 

Un peu pareil, j'ai toujours ma lunette de 60/900 des années 70, pas/peu de chromatisme (a F15 ce serait surprenant), elle prend x100 de grossissement sans problème, mais à x200 c'est très très sombre (on dépasse x 3D on l'excusera). Remarque, comme c'est sombre on ne voit plus le chromatisme :)

 

L'APO de 80 est plus polyvalente, capable d'atteindre x200 plus facilement mais on sent qu'elle est a bout quand même. Le chromatisme pointe son nez déjà.

 

Sur le C8, x200 c'était mon deuxième oculaire ... c'est comme qui dirait plus facile.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me pince parfois en lisant ce post. A croire que soit les utilisateurs n'ont soit jamais utilisé un télescope ou un apochromat, ou soit ils se complaisent dans un fétichisme pour les formules surranées.

Un petit achromat délivre effectivement des images flatteuses comme le dit Marc, mais s'il est petit et s'il a un nombre d'ouverture élevé. Ma petite Telemator, ma vieille 70f15 du 19eme ou la jolie Zeiss 63 A que j'avais un temps donnent effectivement de bien jolies billes colorées sur les planètes. Et quand je dis des billes, c'est vraiment cela, pas plus.

Mais les achromats de 100 ou 150 à F/10 ou moins, sérieusement...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les petits instruments des débuts laissent de grands souvenirs ;)

une 100 f/10 achromatique c'est encore raisonnable en visuel mais c'est vrai qu'ensuite ça commence à faire long surtout qu'il y a des alternatives mieux corrigées en formules catadioptriques.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous

Loin de moi de vouloir lancer une polémique sur le "c'était mieux avant".

Mais comme dit Asp06... Nos premiers (petits) instruments nous ont donné le "choc"  astronomique de notre jeunesse...Et les détails sont bien-sur limités dans ces petits instruments : 75mm pour une lulu est le mini pour en percevoir quelques un ...100mm cela commence à être intéressant.. Au de là encore mieux si le site est adéquat .

Etant antiquaire... je suis évidement un peu "dinosaure".. j'ai un faible pour les longues focales... J'aurais bien aimé que ma 127/1200 Bresser ait 10 ou 20 cm de focale en plus... Mais bon, elle m'offre beaucoup de plaisir..Je suis un observateur assez dilettante, alors qu'un certain nombre d'entrevous vont bien plus loin dans leurs observations. L’intérêt de ce forum est que l'on y trouve tous son compte.. isn'it ?

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière chose.. La lulu du Père Josset me fera toujours plus rêver que le dernier télescope archi informatisé... Mais bon, il est bien normal que ce ne soit pas le cas de tous.

HP

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      C'était samedi. En fin de matinée, je vérifie ma collimation sur étoile artificielle avec Barlow x3 et ASI 120 mm-s. En effet, la semaine d'avant j'avais refait la collimation suite à un démontage du primaire pour en mesurer les dimensions (épaisseur et diamètre). Quelle surprise de voir que mon 254 mesure en réalité 258 mm de diamètre pour une épaisseur au bord de 31,4 mm. Bref, en démontant les tubes et Barlow lors de la première collimation, je me rends compte qu'il y avait une flexion abominable. D'où la seconde vérification de samedi dernier.
       
      Voici les images de l'étoile artificielle du bleu à l'IR 642 en passant par le vert et le rouge.
       

       
      En début d'après midi, je sors le télescope. Et j'attends 15h42 pour photographier un petit bout de soleil au travers du ciel laiteux. L'image est faite derrière le filtre vert, Barlow x3 et ASI 120 mm-s.
       

       
      En début de soirée, je tente Jupiter toujours avec mon ciel laiteux. Les temps de pose sont environ 4x plus grands que d'habitude. Quand ça ne veut pas.... Je pointe ensuite quelques cratères lunaires, ça se déforme dans tous les sens, tout partira à la corbeille. Je tente ensuite Mars, c'est un peu moins pire, les temps de pose sont quand même 2x plus grands qu'à l'habitude. Je fais plusieurs tentatives sur 1 heure, les 3 dernières vidéos de 30 sec (R, V et B) sont à peu près exploitables dans la douleur. Décevant, la séances précédentes datait du 17 septembre.
       
       
       
      Je change ensuite de config pour faire du ciel profond avec la Starlight Xpress SX 9 et sa roue à filtres, avec 30 poses de 2 minutes en luminance, et 10 poses de 2minutes par filtre coloré.
       

       
      Je tente une dernière série de poses sur NGC 541 et ses voisines, avec des poses unitaires de 5 minutes, ça part en sucette au bout de 15 minutes, avec perte de l'étoile guide. Je recentre sur NGC 541 pour 4 h et part me coucher. Au bout de 3 h, le tube pointe à l'horizontal! l'étoile encore perdue, ce qui n'empêche pas l'autoguidage de promener le tube dans le ciel. LeE tube ruisselle, ainsi que l'ordinateur. Vues les taches sombres dans l'image, les bandes colorées sur le fond... Je pense que ça ruisselait aussi sur les optiques et la caméra. Je sauve vaguement 16 L, 4 R, 2V et 2B. C'est loin du compte initialement prévu.
       

       
      Bonne soirée
       
      Christophe
       
    • By jeffbax
      Salut à tous,
       
      je vous présente une image qui m'a donné du fil à retordre. @lamothe philippe avait fait près de 25h de prises sur le fantôme avec son RC de 350 mm avec sa Moravian G2-4000 et l'ASI 294 MC Pro. Des images difficiles à exploiter en raison du fond de ciel et de l'absence de flats qui rendaient très difficile l'extraction du signal. Il me les a passées pour essayer une chirurgie.
       
      J'en ai bavé, avec un flat synthétique sous CS, puis des masques précis (plusieurs seuils) et un travail de fourmi avec l'outil densité pour extraire la luminance. La récupération des couleurs a aussi été coton avec la forte dominante verte due au vignettage. Plusieurs neutralisations partielles avec masque et un passage sous REGIM ont été nécessaires.
       
      Au final, le résultat ma plait, même si on voit que le FDC a souffert et que les basses lumières montrent un bruit inégalement parsemé à certains endroits, en raison des masquages partiels.
       
      Bref, beaucoup de temps sur cette image, mais un sauvetage réussi. J'ai quand même gardé quasiment 20 h de poses (145 x 5mn avec la 294 et 85 x 5mn avec la G2).
       
      La voici :
       

       
       
      FULL et détails ici :
       

       
       
      UN GRAND MERCI A  @lamothe philippe pour ses images. Pour vous donner une idée, on part des images (réduites) ci-dessous, stretchées et alignées. J'ai passé celle à la 294 en Bin 2 pour améliorer un poil le RSB :
       

       
       

       
      Bonne soirée.
       
      JF
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je suis en train de me tâter en vue d'acquérir un nouvel oculaire qui viendra remplacer le Mizar Splossl 40mm en 31.75mm (made in china, désolé) et sa pupille de sortie à 4mm, avec un défaut qui n'est son champ mais  de certaines aberrations optique qui déforme un peu les étoiles dès le premier tiers du champ. Cette oculaire viendra sur ma lunette que je ne présente plus L90/900, dans le cadre d'une observation en ciel profond, les étoiles doubles, et quelques amas/nébuleuses les soirées d'hiver....et bien entendu Sélène pour le plein champ.
      Je souhaite continuer sur ma lancée Takahashiste convaincu depuis ma découverte , il y a cinq ans de la formule Abbe en partant sur le 32mm. Cela dit en lissant les comptes rendu sur les performances du baader eudiascopique, je suis très tenté de l'avoir en ma possession et et le choix s'avère est difficile entre les deux oculaires.
      Surtout qu'au niveau du champ cela m'importe peu, le Abbe quatres lentilles, mais focale plus petite , l'eudia à cinq lentilles mais à une focale plus grande.
       
      A votre avis, lequel pourrait faire pencher la balance ?
       

       
      Bon ciel orthoscopique
    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour à tous, voici une image de la nébuleuse de la bulle en version SHO prise avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px  acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight et Photoshop.
      J'ai posé 71 x 10 minutes pour la ha, 16 x 10 minutes pour le OIII, et 23 x 10 minutes pour le SII, soit environ 18 heures de pose dans mon ciel au SQM à 19.5.
       
      En début de mois nous avons fait quelques tests de traitements en commun avec @jeffbax et @litobrit sur une image qui n'a pas aboutie, elle concernait la bulle en grand champ faite avec la TEC 140 (trop de gradient et de halos sur les étoiles, ça fait parti du jeu ......);  j'avais également réalisé des brutes sur la bulle avec le 360 version plan serré;  avec Bernard nous avons réalisé deux versions (Jeff venait de passer pas mal de temps sur une version perso de la bulle, il devait avoir avoir un peu les yeux qui piquent sur cet objet), voici donc la version de Bernard, c'est du SHO "conventionnel" mais travaillé à la façon de Bernard, j'aime beaucoup les couleurs aux tons chaud qui me font penser à des tableaux peints aux couleurs de l'automne. pour la résolution il est resté assez soft dans son approche ce qui donne une image vaporeuse à souhait:
       
      Version de Bernard :
       

       
       
      Pour ma part la version présentée est une version SHO dans laquelle une partie du h-alpha a été intégré dans la couche rouge pour booster cette teinte dans les nuages. cela démontre qu'à partir des mêmes brutes ont peut obtenir deux version différentes qui sont pourtant bien le reflet du même objet :
       


      Jean-Claude Mario.
    • By LANTHA
      Coucou les gens, un petit post avec une image retrouvée dans un disque dur. Elle attendait sagement dans son coin et là, aujourd'hui, j'ai traité un peu ça et c'est pas mal. Manque que la couleur.
       
      122 poses de 90s
      RASA11"
      Asi 1600MM
      filtre astronomik 2" Ha 6nm
      Paramount MEII
      OFXB
      gain 139
      -20°
      prétraitement pix, traitement toshop. Dans pix, je n'ai utilisé que les darks non calibrés, car si j'utilise les flats et offset, ça me sort des trucs bizarres. Faudra que je creuse un peu plus ces soucis là Et si vous avez des pistes je prends.
       
      Bonne soirée

  • Upcoming Events