lyl

Danjon & Couder, les achromats en 1935

Recommended Posts

Bonjour,

Je crois que dans ce style de débat il y a beaucoup plus de points de vues plus que de retours d'usage sans parler d'expérience sur quelques coups d'observation.

Pour insister, il s'agit d'observation visuelle pas d'imagerie auquel cas c'est plié en discussion c'est sur.

On remplace le ccd par un oeil dit standard.

Les achromats n'ont pas que des avantages mais aussi des aberrations, des défauts, certains gérables d'autres pas.

- Le chromatisme peut se gérer sans soucis avec une formule optique bien ajustée, Myriam l'a bien montré sur le papier.

- Le comportement du doublet dans la turbulence est un soucis difficilement gérable que seulement obtenu partiellement par construction. La turbulence instrumentale est un filtre bien négatif qui dans le cas du doublet est amplifié par le fait qu'il ya une dispersion des couleurs, même dans les apo. Il faudra trouver l'apo très bien construite pour se fondre comme un système à réflexion genre newton pour ne pas observer cette dispersion.

Ce qui fait au bout du compte que sur une image de diffraction d'une étoile dans la turbulence on peut observer plus ou moins selon le design du doublet une séparation des couleurs. Il y a toujours plus ou moins de cette turbulence instrumentale avec des tubes presque jamais en équilibre thermique. Il faut injecter un gaz caloporteur pour presque annuler cet effet et ça paye en retour.

- Le comportement du tube dans le voisinage local, c'est déjà la présence du sol qui s’échauffe et se refroidit.

Placer un doublet à 2m du sol arrange déjà bien l'affaire en éloignant de la source "chaude". Perso ici sur 100 nuits d'observation, j'ai noté une amélioration de 1 point sur l'échelle de Danjon en moyenne, ce qui est bien significatif avec 150mm en comparant avec un newton 150mm miroir à 0.5m du sol.

- La vision mésopic sur les surfaces planétaires n'est pas qu'une simple addition du scotopic et du photopic, ce serait le top pour tout le monde mais c'est bien plus différencié selon les personnes. Sans entrer dans le domaine dite de l'expérience.

- Le site d'observation n'est celui que l'on a accès très facilement 100 nuits par an. Installer un engin à chaque fois sur une eq6, engin de 1.6m de long et 10kgs serait bien fastidieux à la longue pour aller dans une campagne lambda en voiture, revenir décharger, etc...aucun intérêt à la longue.

 

C'est bien le global qu'il faut chercher sans idolâtrer les mérites de tel design par rapport à un autre ou d'autres.

J'ai trouvé visuellement un achromat de 150mm comme étant le compromis optimum chez moi.

Pas besoin de pousser 300mm, 2-3 nuits possibles il y a 5 ans aujourd'hui strictement aucune, même le C9 trouve difficilement sa place ici et C9 ce n'est pas le top il y a bien mieux en perf pure.

 

Frédéric pourquoi ne m'as tu pas vendu cette istar de 200mm F9, elle aurait trouvé sa place ici en changeant la nature du tube.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 2 heures, rvuti9 a dit :

C'est bien le global qu'il faut chercher sans idolâtrer les mérites de tel design par rapport à un autre ou d'autres.

J'ai trouvé visuellement un achromat de 150mm comme étant le compromis optimum chez moi.

Pas besoin de pousser 300mm, 2-3 nuits possibles il y a 5 ans aujourd'hui strictement aucune, même le C9 trouve difficilement sa place ici et C9 ce n'est pas le top il y a bien mieux en perf pure.

Ton avis est très bien argumenté. Tout est repris, je crois. Concernant cette citation que j'ai reprise de toi, elle a eu lieu ici à un débat houleux entre les petits diamètres se sont fait tirés à boulets rouges par les gros. JM-Fluo en sait quelques chose, il a essuyé tous les plâtres. Je ne sais pas où tu te situes, mais en région parisienne, le bassin en particulier, est meilleur que 2-3 nuits pas an pour valider un 300. Idem pour le nord de la France, la région Lilloise en particulier que je connais bien. Concernant le midi, la vallée du Rhône, je n'en ai qu'un mauvais souvenir (turbulence) mais cela date d'une quarantaine d'année. C'est peut-être mieux maintenant mais j'en doute, vu le nombre de fois que la famille  me dit qu'il y a du mistral.

Si je devais dire qu'elle serait l'instrument idéal ou je me situe (sud parisien), ce serait une apo de 230mm ou un Maksutov de 280mm en poste fixe, mais ce n'est qu'une suggestion, mais pas pour du ciel profond bien sûr mais pour de la haute résolution. Je pense que j’arriverai à l'exploiter plusieurs nuits par an sans être trop prétentieux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"

Si je devais dire qu'elle serait l'instrument idéal ou je me situe (sud parisien), ce serait une apo de 230mm ou un Maksutov de 280mm en poste fixe, mais ce n'est qu'une suggestion, mais pas pour du ciel profond bien sûr mais pour de la haute résolution. Je pense que j’arriverai à l'exploiter plusieurs nuits par an sans être trop prétentieux.

"

Ben voyons.

Sur le papier sans aucun doute en ajoutant le newton, tous avec un très haut strehl sans doute, avec un bémol pour le segment bleu et uv où ce sera plus que problématique avec le mak et l'apo, sct y compris.

Dans mon exemple pour une 200F9 achro c'est tout autant, la 150 nettement moins.

Maintenenant, encore une fois, qu'est ce que cela fera sur un site donné?

Rien d'autre à répondre.

Ici c'est 30kms ouest paris, près d'orgeval.

J'y ai testé bien des tubes, sct 200 à 300, 200 top, mak 180 top, rc 200 top, apo 100 à 150, 150 top, achromat 75 à 150, 150 top. Cela fait un peu de recul sur les choses, pas sur le papier, mais en usage très longue durée.

Et le problème reste un usage 100 nuits par an qui retournent des data consistantes, pas seulement sur 3-4 nuits par an pour faire parler en forums et n'apporte que peu sur un design en action.

Je reste désolé pour ce CDC qui reste pour moi indispensable, pour produire quelque chose qui apporte.

Ici sans doute peu, mais ailleurs c'est encore autre chose qui satisfait.

300mm ici c'est du passé, malheureusement.

Nous parlons bien de planètes?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de retours, bien je vous transmet cet article paru sur CN pour cette 150mm

je n'aurais pas tout à fait exprimé les mêmes observations aujourd'hui mais le global y est encore.

https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/findings-on-a-home-built-refractor-with-a-150mm-f10-achromat-doublet-from-istar-r2378

Je vais voir les filles jouer leur tennis à roland garos, plus marrant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 8 heures, chonum a dit :

A croire que soit les utilisateurs n'ont soit jamais utilisé un télescope ou un apochromat, ou soit ils se complaisent dans un fétichisme pour les formules surranées.

 

Bonjour,

 

Il n'y pas de fétichisme ici juste des constations.

Autrefois il y a avait des instruments à F/D long, même les newtons qui était très bien pour le visuel d'ailleurs. Et aujourd'hui qu'est ce qu'on nous sort des instruments "rapide"  pour le grand champ, en visuel mais surtout optimisé pour la photo. Quand aux apochromates c'est le même topo et en plus la plupart de ces instruments du marché ne sont pas réellement apo.

 

Bon ciel achromatique

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, rvuti9 a dit :

Pour insister, il s'agit d'observation visuelle pas d'imagerie auquel cas c'est plié en discussion c'est sur.

Je devrais effectivement te lire plus attentivement, et là je ne peux pas vraiment argumenter n'ayant pas suffisamment d'expérience en visuel car n'ayant jamais dépassé 200mm avec un Mak russe.

Je vois les choses plus simplement, et la photo en fait partie. Donc je maintiens qu'en poste fixe, en équatoriale, je ne me limiterai pas à 150mm, mais 230 APO ou 280 Mak ....d'autres diront beaucoup plus. Moi cela me suffirait.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2019 à 20:37, STF8LZOS6 a dit :

mais 230 APO

Le sujet aura-t-il servi ?

La 250 f13 que j'ai conçue n'est pas Couder & Danjon compatible, c'est pourtant le meilleur triplet "presque apo"

Même à f/14 (apo ce coup-ci) il est possible que ça ne passe pas totalement.

La ceraglioli de 9,44inch (239mm) encore moins.

3m50 dans le jardin ?

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.apm-telescopes.de/de/secondhand/apm-lzos-228-mm-f-9-suer-ed-triplet-apo-optischer-tubus.html

C'est du luxe et probablement pas du tout optimisé en rapport efficacité/prix, mais pas plus cher que beaucoup de voitures....quand on aime on ne compte pas pour 2 mètres de long....mais la solution mak russe/newlon est certainement est beaucoup plus intelligente.

Mon jardin ne se prête plus avec les arbres fruitiers devenus forêt.....j’attends de partir pour la Vendée.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé mais ici 150mm représente un optimum sur le lieu tout au long de l'année.

Se reporter à l'article sur CN.

230mm très bien, il y aura très souvent cette séparation des couleurs à l'oculaire dans la turbulence (rien à voir avec l'aberration chromatique) qui peut s'avérer assez gênante qu'il faut aussi considérer.

Maintenant 3m de tube dans un jardin pourquoi pas mais en poste strictement fixe bien entendu, avec l'abris qui va bien avec.

Ici le mak (180) et dk (210) tak se montraient en retrait par rapport à cette 150mm. En cause le site bouillonnant d'ici. C'est une affaire de rendement pas sur un coup mais tout au long de l'année.

C'est quand même dommage d'investir 5000 pour y avoir peu surtout quand on veut entreprendre quelques études qui ne se font pas que sur 2 ou 3 coups.

C'est une autre approche.

J'ai bien compris, depuis longtemps, que l'achromat n'est pas le top mais il fait la différence sur le long terme avec un rendement constant. Faut s'adapter à l'outil c'est tout.

Quant à la construction du tube que j'ai repris, celui qui l'a modifié peut faire le concours de beauté avec, mais question rendement il est tué par l'usage du tube métallique, de plus trop petit en diamètre.

Il n'y a pas que le concept du doublet qui compte.

Au moins j'ai récupéré le doublet d'origine qui est bon.

Pour compléter, j'ai pris un CC154 GSO qui promet (avec 33%CO!) sans sphérochromatisme pour l'observation uv-bleu profond.

Faut pas croire 150mm ce n'est pas un machin pour gens qui démarrent, on y peut voir déja 80% des problèmes à étudier encore sur planètes. Il y en d'autres qui doivent mettre en oeuvre 300 et plus pour faire similaire.

C'est comme ça, mais faut le site en rapport aussi.

Pour le moment le C9 reste dans sa caisse de stockage, et depuis 6mois, en raison, la qualité du site.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

j’attends de partir pour la Vendée.

Tu envisages d'aller t'installer en Vendée ? je te demande ça car c'est ma terre d'origine, et il est vrai que le ciel y est souvent stable, grâce au flux laminaire venant de l'océan...  Si c'est le cas, c'est un bon choix ;) 

Edited by YOYOASTRO
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que la Vendée est un superbe département. Il y a la côte , le Puy du Fou , et beaucoup de sites à visiter. Il n'y a presque pas de chômage en plus , moi je suis du département à l'est qui est frontalier , mais j'adore la Vendée ♥♥♥

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, rené astro a dit :

Il n'y a presque pas de chômage en plus

 

Surtout chez les retraités ;)

Bon ok, je sors :ph34r:

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, ALAING a dit :

 

Surtout chez les retraités ;)

Bon ok, je sors

   MOQUEUR !!!!!!!!!!!!!xD xD xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, YOYOASTRO a dit :

le ciel y est souvent stable, grâce au flux laminaire venant de l'océan

J'ai depuis quelques années un pied à terre près du centre de Saint-Jean-de-Monts. La qualité de vie y est incomparable, par rapport à la région parisienne, et la région semble très dynamique. Aussi ta remarque figure en bonne place dans la liste des avantages, tout en haut de la liste.....

Vous avez raison d'aimer cette région.

Edited by STF8LZOS6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu devrais pouvoir profiter de ta 150 actuelle.

Je doute, excusez moi de troubler le rêve que la 230 d'occasion apporte plus, à l'échelle de prix proposé à part du confort (la luminosité). Pour du CP il y a tellement plus de choix.

Pour une image fouillée, je reprendrai Texereau et ses prédications de la construction du Télescope d'amateur, la lecture et les conseils de Pierre Bourge : 200 pour débuter (newton)

300 pour aimer, 400x pour étudier.

Le but étant d'afficher un solide x400 à l'oculaire pour aprécier le fouilli des deux grandes gazeuses et la difficile planère rouge.

Thomas Cave, fin observateur en disait de même et vendait les tromblons f8+ qu'il construisait.

Un réfracteur n'est pas chose facile : exploiter le "sous"-dimensionnement actuellement perçu demande une exigence technique hors-norme.

Une Istar 250 en repliée serait un archétype en planétaire mais je ne sais pas ce que tu veux vraiment.

Un jour que ça t'intéresse, je peux t'assurer qu'Ales prendrait un de mes designs, le confirmerait et le ferait faire pour 10 K$ à lambda / 8, comme pour la solaire de JP Brahic c'est ce qu'il m'a écrit.

Le restant en terme de prix serait avantageusement fait par un artisan français capable de monter ça en tube. Faire un socle et le reste ... à voir.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout état de cause cette 200 istar je ne l'ai pas eu.

Je reste bien avec cette 150mm qui a du rendement. Perf pure et rendement ce ne sont pas les mêmes choses.

Schématiquement l'un est sur le papier et l'autre en action.

Quant à L/8 avec istar franchement je ne crois pas vu qu'il me disait, à l'origine se limiter à L/4-5 voir 6 au maxi.

Maintenant L/xx c'est le niveau d'aberrations maxi pour SA et astigmatisme? où la qualité de polissage des surfaces? Parce que c'est le type de contrôle fourni avec le doublet qui est en cause. La signification des chiffres.

Les doublets solaire sont bien sur calés pour le Halpha, strehl de 95% ce qui conduit normalement au L/8, par conséquence, par mesures? On ne sait pas exactement, ceci dit c'est au final très bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyl a dit :

Tu devrais pouvoir profiter de ta 150 actuelle.

Dans l'immédiat, je pensai monter le mak200 et la LZOS150 en doublet sur la Celestron CGE pro pour vraiment voir l'apport du diamètre.

J'ai la quasi conviction que lorsque le 200 est derrière, c'est toujours parce qu'il n'est pas en équilibre thermique. Pour l'instant c'est kif kif. J'ai de quoi m'amuser pour un bon bout de temps…..

En visuel, j'ai toujours plafonné à 180/220X ici en Seine et Marne sur les gazeuses parce qu'on a souvent tendance à rester limité aux belles images et qu'on ne sais pas/veut pas lire une image quand cela s'agite à un plus fort grossissement.

Je commence à le faire avec la LZOS et c'est une habitude à prendre. Mais 600x sur les doubles, la oui cela passe ici, mais ce n'est pas le même type d'images à exploiter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, rvuti9 a dit :

Maintenant L/xx c'est le niveau d'aberrations maxi pour SA et astigmatisme? où la qualité de polissage des surfaces? Parce que c'est le type de contrôle fourni avec le doublet qui est en cause. La signification des chiffres.

Istar Optical fait comme tout le monde : un contrôle d'interférométrie sur une longueur d'onde.

Quand je souhaite l/8 en planétaire, c'est l/8 PtV sur un design particulier sur la raie sodium (~589nm)

La plupart du temps le contrôle est à 532nm sur un laser vert, ou éventuellement HeNe (~632,8nm)

C'est le design qui assure un minimum de cohérence pour autour.

Je crois que seul Astro-Physics fait en vert plus en jaune. (je retrouve pas la référence flute), c'est un manque, mais pas en photo donc ...

 

Un des monstres (doublet) autour duquel on a tourné en février réduit à 230-3000, rejeté car DG Gilley voulait presque apo.

Planétaire : vert et orange au centre. Le grand champ est encadré avec le bleu pacifique. Le spot solaire est affiché hors d'axe (à 21' arc)

planetaire230.jpg.96397cb4523bfeceb0e214c53f331d2c.jpgchampP230.jpg.a59d2e36e076e5f2796c1f52a9181bdd.jpgsol230-21ac.jpg.4c032bae855e3de9a7e8500a0dfca119.jpg

----------------------------

De quoi tester (j'ai pas sorti la fluo verte mercure 546, elle est rangée et de toute façon elle écrase tout en luminosité 18W). Tout ce que je vois c'est que le téléphone n'est pas très fidèle et se sature un peu vite.

Ci-dessous : 532, 589 et 632,8

IMG_20190610_200456.jpg.845f83831e5433e01d08b618c153ae5c.jpgIMG_20190610_200442.jpg.9655b9e5a9e73085ce4e43013d8a0381.jpg

-------------------------

Note : en planétaire, je pense qu'il faut que je montre la largeur de plage après le jaune-orange pour Mars, je vais probablement centrer sur la coupure 610nm du filtre rouge Baader.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, STF8LZOS6 a dit :

En visuel, j'ai toujours plafonné à 180/220X ici en Seine et Marne sur les gazeuses

Effectivement la LZOS150 est utilisée à sous régime, elle devrait être capable d'aller à son rendement de croisière soit G=1,7D ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/6/2019 à 09:41, STF8LZOS6 a dit :

C'est du luxe et probablement pas du tout optimisé en rapport efficacité/prix, mais pas plus cher que beaucoup de voitures....

Tout à fait d'accord avec toi, et c'est beaucoup moins dangereux en terme d'utilisation ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, bonsoir,

 

Au-delà des considérations d'instrument optimal, le diamètre aide quand même pas mal à combattre les corps flottants. A x200 c'est bien plus confortable à 2mm de pupille de sortie qu'à 0,5mm. La bino aide aussi dans ce sens.

 

Si je suis d'accord pour dire que du point de vue turbulence, résolution obtenue, mon 300mm n'est que rarement au-dessus de ma lunette de 115mm (surtout en ce moment avec Jupiter et Saturne très basses), je préfère de loin un petit 200x dans le gros (en bino ça reste lumineux et sans corps flottant). Dans la lunette c'est bien plus sombre, et envahie par ces "poussières". Nous ne sommes pas tous égaux face à ces saletés, mais fatalement elles augmentent avec l'âge du capitaine...

Edited by Daube-sonne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Daube-sonne a dit :

le diamètre aide quand même pas mal à combattre les corps flottants

Oui, je fonctionne exceptionnellement à 0,6-0,5mm de pupille : le plus souvent entre 1,3 et 0,75mm. Mais c'est la turbu qui dirige à chaque fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, jm-fluo a dit :

la LZOS150 est utilisée à sous régime, elle devrait être capable d'aller à son rendement de croisière soit G=1,7D ;-)

et sans problème plus haut en pic sur des cibles brillantes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Daube-sonne a dit :

Dans la lunette c'est bien plus sombre, et envahie par ces "poussières".

 

il y a 19 minutes, Daube-sonne a dit :

le diamètre aide quand même pas mal à combattre les corps flottants.

Je comprends pas trop, avec la Perl-Vixen Fluorite de 102 mm, en Bino à 220X  aucun problème avec les ombres flottantes (en plus je déteste ça) n'y de problème de poussières !!

Tu utilises quoi comme oculaires ?

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, jm-fluo a dit :

en Bino à 220X

tss c'est ton cerveau qui fait le boulot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonjour,
      45 poses de 240s sur le Croissant, à la Megre72 + ASI1600MC et filtre L-Extreme.
      Traitement SIRL et Photoshop. Comme je l'expliquais dans la section "Pratique", j'ai un souci de halos autour des étoiles...

      NGC6888-ASI1600MC_Megrez72_45x4min_20210612 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Une solution serait en mode starless 

      NGC6888-ASI1600MC_Megrez72_45x4min_STARLESS-20210612 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bonne journée.
      Frank
    • By Patrick 58
      Bonjour à tous,
      je souhaitais faire un comparatif entre une image avec ou sans filtre Optolong L-extrem. J'ai choisi la nébuleuse du croissant dans le cygne avec la volonté de faire apparaitre la petite bulle juste à côté.
      Matériel utilisé pour la prise de vue : lunette Esprit 100ED et caméra 2600mc pro et l'ASIAIR
      Le premier soir direction NGC6888 sans filtre avec 15 poses de 600s, voici le résultat:

       
      le lendemain, j'ajoute le filtre Ha O et voici le résultat avec 25x600s:

       
      ça flashe plus! et on voit la petite bulle

       
      et une dernière pour l’esthétique qui permet de bien localiser la bulle:

       
      bonne soirée
       
      Patrick
       
    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
      Cible très compliquée car signal très faible (nébuleuse par réflexion), IC4592 dit la nébuleuse de la tête de cheval bleue me fait de l’œil... Dernier session avec très bon ciel sans lune, je tente... Un vrai défi et je n'aurais pas été étonné de n'en sortir absolument rien. Vrai défi d'autant plus qu'à nos latitudes élevées, elle reste très basse sur l'horizon. Et puis évidement, elle a la bonne idée de passer le méridien en milieu de nuit pas loin du solstice d'été quand les nuits ne sont plus vraiment noires histoire de compliquer un peu plus l'exercice...
      Le signal reste très faible (à regarder dans le noir, luminosité de l'écran à fond ) et si je peux j'essaierai lors de ma (mes) prochaine(s) session(s) d'accumuler un peu plus de temps d'expo. Voilà la bête:

      Filtre Optolong L-Pro
      21x300s (1h45) / 49 darks, 25 darks de flat et 25 flats.
      TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm)
      ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C
      Autoguidage DO / ASI290MM mini
      Traitement Siril et PS.
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Ça fait un petit moment que je n'avais pas posté. En même temps pas surprenant vu la météo du moi de Mai
      Voici quelques dessins au T400 de mes deux dernières sorties (mi avril et début juin) sous un ciel tout juste bon à 25min de Nantes
       
      NGC3628 : Galaxie du hamburger
      Galaxie de faible magnitude par rapport à ses deux comparses M65 & M66. Néanmoins très jolie. La bande d’absorption est vue facilement. Les extensions évasées de la galaxie sont beaucoup plus difficiles et se révèle qu’en vision décalée et en promenant l'objet dans le champs de l'oculaire.

       
      NGC2261 : Nébuleuse variable de Hubble
      NGC2261 est un magnifique objet ! facile, bien contrasté et brillant. Nébuleuse à l'aspect cométaire, éclairée par R Monocerotis, étoile variable de type T Tauri ayant une magnitude comprise entre 10 et 12. Quelques vagues et zones sombres sont discernées à fort grossissement.

       
      Le couple M85 & NGC4394
      Cible non planifiée ! Je suis tombé dessus un peu par hasard en me promenant au nord de l’amas de la vierge. J’ai trouvé ce couple de galaxie très esthétique. M85 est une lenticulaire révélant uniquement un halo diffus aux limites floues. Je l’ai perçu légèrement ovalisé. Une étoile de magnitude 13 est visible devant le halo. NGC4394 est une galaxie spirale barrée perçue un peu allongée. Je n’ai pas vu IC 3292 qui devait pourtant se trouver dans le champs.

       
      M51, la galaxie du tourbillon
      Un grand classique que je n’avais pas encore pris le temps d’observer attentivement avec mon T400. C’est chose faite ! Le couple M51 (NGC5194) et NGC5195 occupe une belle partie du champs de l’Ethos 8mm. C’est splendide ! La structure spirale de la galaxie principale apparaît facilement. Après une étude attentive, plusieurs régions HII un peu plus brillantes se détachent des spires. J’ai noté deux étoiles à l’avant plan du tourbillon (Magnitude : 13.60 et 15.30). Il m’a semblé en détecter une troisième en périphérie que je n’ai pas représentée… Le halo de la petite galaxie NGC5195 m’apparaît barré par un nuage de poussière sur toute la longueur. Le pont reliant M51 à NGC5195 est vu plus difficilement, seulement par intermittence en vision décalée.

       
      M88
      Jolie galaxie spirale brillante. Forme allongée évidente. Des irrégularités à la surface sont vues mais je ne suis pas parvenu à discerner de manière évidente les bras spiraux. J’ai noté deux étoiles (m13.71 et m14.76) en périphérie du halo de la galaxie.

       
      NGC5248
      Galaxie spirale avec un noyau brillant et un halo beaucoup plus faible. Une étoile de magnitude 15.25 est visible en avant plan du halo. Après une bonne adaptation (et document à l’appui pour confirmer ce que je vois) je parviens à visualiser l’amorce des deux spires principales.

       
      Bonne journée !
      Guillaume
       
    • By christian viladrich
      Salut à tous,
      J'ai honteusement détourné un Sol'Ex de son usage premier qui est de faire des images, pour m'en servir pour la mesure des profils de transmission des filtres Ca K que j'avais sous la main.
      Mon objectif premier était de mesurer la bande passante à 50% du pic de transmission (FWHM), la longueur d'onde centrale (CWL), et en bonus la bande passante à 10% du pic de transmission. C'est en effet cette dernière valeur qui fixe le contraste du filtre (et pas la FWHM) et qui permet également de savoir si on est en présence d'un filtre simple, double ou triple cavité (équivalent du simple, double, triple stack).
      Après une phase d'apprentissage permettant de trouver une procédure qui marche pas trop mal, je me suis arrivé à des résultats assez bien reproductibles (à 0.1 A) sur la FWHM, la bande à 10% et la CWL.
       
      Voici les résultats actuels, avec d'abord le filtre Ca K Barr qui est un double cavité :

       
      Le filtre Alluxa est un triple cavité (le profil a des ailes de transmission plus pentues). Les mesures sont assez proches de celles fournies par Alluxa en terme de CWL, FWHM, bande à 10% :

       
      L'os suivant à ronger sera d'obtenir un profil de transmission bien reproductible, ce qui est nettement moins évident.
      Je suis un peu embêté par un manque d'uniformité de la résolution du spectre en Y (dans le sens des raies), il faut que je vérifie que le bon montage des optiques dans leurs tubes. Il y a aussi la mise au point du collimateur à affiner en Ca K. Je me pose aussi la question de la linéarité de l'ASI290, notamment quand on utilise le gain.
       
      Dans cette configuration, on devrait pouvoir mesurer sans trop de problème des filtres Ca K de 1 A FWHM, ce qui était mon objectif premier. Toutefois, un gain en résolution spectrale serait toujours bon à prendre
      Pour le Ha, et des FWHM < 0.6A, cela parait nettement plus chaud ...
       
      En tout cas, un grand merci à Christian Buil pour nous avoir offert ce très bel outil avec lequel on va pouvoir jouer un bon bout de temps
       
       
       
  • Upcoming Events