Colmic

NGC6960 (dentelles) en HOO avec l'ASiair

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com


Très chouette ce champ du cygne ;)

Belle image Michel

 

@+

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment magnifique Michel :) tu fais dans la dentelle ;)

Je trouve quand même le fond de ciel bien rouge ;) mais c'est peut être normal ;)

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les copains :)

 

Il y a 12 heures, ALAING a dit :

Je trouve quand même le fond de ciel bien rouge ;) mais c'est peut être normal ;)

 

J'ai utilisé la nouvelle calibration des couleurs par photométrie de SiriL, mais comme c'est du HOO, c'est peut-être pas adapaté.

Je vais essayer de refaire le traitement, je trouve aussi que le fond est rouge, maintenant ya tellement de Ha partout que c'est peut-être effectivement normal :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Colmic a dit :

J'ai utilisé la nouvelle calibration des couleurs par photométrie de SiriL, mais comme c'est du HOO, c'est peut-être pas adapaté.

Ah non cela ne l'est pas du tout. Il faut utiliser cette fonction avec des images prises au travers d’un système de filtres similaires à ceux utilisés dans les catalogues, c’est à dire des filtres à large bande.

Edited by lock042_CyrilRichard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est mieux au niveau du ciel mais moins pêchue au niveau des dentelles :)

Bon traitement,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @ALAING et @lock042_CyrilRichard
Je pense que mon soucis de tilt vient des 3 vis à 120° de la bague arrière du diviseur optique. Elle a dû se mettre de travers au dernier remontage (de nuit) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe.

Une préférence pour la v2 au rendu plus "naturel" ;).

 

Avec ton système asiair, a t'on la possibilité d'avoir un liveview sur l'écran déporté de la tablette/smartphone, et est ce comparable à ce qu'on voit avec l'A7S ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à toi :)

 

Il y a 2 heures, Dav78 a dit :

Avec ton système asiair, a t'on la possibilité d'avoir un liveview sur l'écran déporté de la tablette/smartphone, et est ce comparable à ce qu'on voit avec l'A7S ?

 

Oui bien sûr. Toutes les images que tu fais, tu les vois sur l'écran de la tablette.

 

L'ASiair possède 4 modes de vue (avec la nouvelle béta 1.2 qui vient de sortir et le mode polar align) :

- Polar align que je ne connais pas encore

- Focus pour la mise au point

- Preview pour le cadrage et voir une première image de test (et éventuellement l'enregistrer)

- Autorun pour l'automatisation et l'enregistrement des poses

 

- En mode focus, tu as une cadence d'image un peu plus rapide puisqu'il te permet de zoomer sur une étoile, il fait ensuite un ROI autour d'elle et t'affiche un graphe de la FHT et du maximum de flux. Je dirais au mieux avec la 183 environ 3 images par seconde.

 

- En mode preview, la cadence est d'environ 1 image toutes les 5 secondes en bin1 avec la 183 en full et environ 1 image toutes les 2 secondes en bin4 (je rappelle que l'ASiair possède uniquement des ports USB2). Tu as donc bien un affichage sur l'écran de la tablette à distance. A noter que le Wi-Fi a 2 modes, le premier, conseillé, en 5Ghz pour une vitesse maximale de transfert mais une portée réduite (environ 20 mètres en plein air, 10 mètres dans une maison), et le second en 2.4Ghz assez lent mais qui porte plus loin (je dirais dans les 50 mètres en plein air). On a aussi la possibilité d'ajouter un kit d'extension Wi-Fi par exemple. D'ailleurs quand le signal Wi-Fi est faible, on sent bien que les transferts sont plus lents.

 

- enfin en mode autorun, tu peux ajouter des sessions de prise de vue, en précisant le type (light, dark, flat, offset), le filtre, le temps de pose et le nombre de poses, et tu peux ajouter autant de sessions que tu veux, avec un intervalle entre les sessions si besoin, et la possibilité de parcker la monture en fin de séance et d'éteindre l'ASiair. Avec l'arrivée du focuser EAF de ZWO, on pourra donc dans une prochaine version enchaîner une série LRVB ou SHO avec autofocus automatique entre chaque session.

 

- Le Polar Align est apparemment basé sur un bigourdan photo, ça a l'air très bien foutu et facile à mettre en oeuvre. J'ai hâte de tester ça.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, merci pour ce retour Michel.

Vraiment pas mal foutu ce système !

Share this post


Link to post
Share on other sites

bravo pour ette belle série. J'adore la 2ème image de la 1ère version qui pour moi est la meilleure. La 2ème version a moins de tonus.

La fonction "PolarAlign" est en fait une mise en station précise sur la polaire. J'ai cette fonction sur la 10µ que j'utilise à chaque fois que je la met en station et c'est très efficace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Franck.

 

il y a 5 minutes, FranckiM06 a dit :

La fonction "PolarAlign" est en fait une mise en station précise sur la polaire. J'ai cette fonction sur la 10µ que j'utilise à chaque fois que je la met en station et c'est très efficace.

 

Je suis pas certain. Il me semble que c'est plutôt basé sur du bigourdan photo. A savoir qu'il te pointe une étoile à l'est puis au sud, au niveau de l'équateur pour une plus grande précision.

Je testerai ça quand le temps sera meilleur, c'est à dire pas tout de suite lol !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant pour moi, je voulais dire que la monture est précisément mise en station par rapport à la polaire mais effectivement, tu ne pointe pas la polaire. Je pointe à chaque fois une étoile au Sud ou à l'Est. Désolé, j'ai écris ce que je ne pensais pas :( 

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau résultat Mic! bravo, c'est mieux la dernière version même si en effet on voit moins les nebs centrales. et si tu essaie H (H+O) O?

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Chris277 et @polo0258 :)

 

Il y a 12 heures, Chris277 a dit :

et si tu essaie H (H+O) O?

 

Je sais pas faire sous SiriL. D'ailleurs c'est une option qui serait intéressante pour une version future, de pouvoir mixer un certain pourcentage des couleurs entre elles, à moins que @lock042_CyrilRichard n'ait déjà une solution ?

Sous Photoshop peut-être ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Colmic
      Bonjour tout le monde
       
      Ces 2 dernières nuits étaient très belles malgré le manque de nuit astronomique.
      J'en ai profité pour tester la nouvelle version béta de la MAJ ASiair (et la modif de l'antenne Wi-Fi)
      Autofocus en automatique (il a refait 2 autofocus auto dans la nuit ce qui m'a permis de voir que la FSQ perd exactement 10 pas EAF pour 1°C d'écart, soit environ 56 microns par degré), retournement au méridien en automatique, autoguidage multistars.
      En fin de séance, parking automatique de la monture et extinction de l'ASiair Bref que du bonheur !! Et à 5 heures du matin je me suis relevé pour rentrer la lunette
       
      Voici donc NGC7000 et son copain le Pélican. 
      FSQ106 à F/5 sur EM200 Temma2 filtre Optolong L-Extrême ASI6200MC à gain 100 et Peltier à -10°C MAP auto avec EAF Autoguidage avec OAG ZWO M68 + ASI290 mini le tout piloté avec l'ASiair pro + modif antenne et alim Boîte Accus-Contrepoids ! 56 poses de 180s conservées Le tout traité avec la toute nouvelle version 0.99.10 de SiriL et le nouveau mode d'empilement Student + pondération  
      Je n'ai conservé que la couche Halpha car la couche OIII avait un gradient énorme, faut pas trop en demander, on est pas loin du solstice et j'ai Paris au Sud à 3kms
      Néanmoins la Ha est plutôt correcte...
       
      EDIT : reprise du traitement qui avait laissé quelques artefacts bizarres. Voici une version sans aucun crop.
      Clic dans l'image pour obtenir la full en 8k :

       
      EDIT2 : version HHO couleur à la demande de @ALAING malgré le fort gradient...
      Clic dans l'image pour obtenir la full en 8k :

       
      La version HOO cette fois.
      Clic dans l'image pour obtenir la full en 8k :

       
      EDIT3 : je rajoute une image réalisée cette nuit avec cette fois le réducteur de focale 0.72x. Même temps de pose total. C'est Deneb en haut à droite

    • By COM423
      Inspiré par vos posts et notamment la superbe image du 06 juin dernier de @Jean-Claude Mario:
      j'ai eu envie de m'y frotter au Newton 200, car je la trouvais bien jolie
      La météo de cette lunaison a été conciliante et elle m'a donc permis d'accumuler un grand nombre de poses, ce qui s'avère nécessaire avec un tel astre de magnitude totale 13,7 mais étalée sur près de 3' ce qui lui donne une magnitude surfacique de l'ordre de 24,6/arcsec2...
      Voici d'ailleurs l'allure de la nébuleuse planétaire sur une pose unique de 5 minutes :

      où elle est à peine devinable !
       
      Mais l'imagerie numérique fait vraiment des miracles, et je suis très content du résultat final obtenu :
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 81 poses de 05min à -10°C ou -15°C  (gain 120), Nord à peu près en haut
      Du 07 au 16 juin 2021 sur 5 nuits          ( soit 06h 45 min d'intégration )
      Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10 et finition dans Gimp 2.10.24
       
      J'avais un petit gradient résiduel sur le compositage, son retrait a fait apparaître les petites nébulosités visibles sur l'image et qui semblent réelles (?).
      L'étoile centrale est de magnitude V=15,6, et la magnitude atteinte sur cette longue pose monte à V = 22, çà me laisse encore rêveur pour un 20 cm, même plusieurs décennies après l'avénement du numérique !
       
      Voici un crop sur la nébuleuse elle-même :
       

       
      A bientôt, pour des objets plus classiques et plus faciles...
    • By Los_Calvos
      Nous vous présentons un grand classique : NC 2359 Le casque de Thor, imagé en janvier 2021
       
      NGC 2359, plus communément appelé le Casque de Thor, est un nuage cosmique en forme de casque avec des appendices en forme d'aile. De taille héroïque même pour un dieu nordique, le Casque de Thor fait environ 30 années-lumière de diamètre,  ce qui le rend plus de 10 fois plus grand que l’ensemble de notre système solaire.
      Il se trouve à environ 3 670 parsecs (11,96 mille années-lumière) de la Terre. Il contient plusieurs centaines de masses solaires.
      En réalité, il ressemble plus à une bulle interstellaire, soufflée par un vent rapide provenant de la brillante étoile massive en son centre. Connue sous le nom "Étoile Wolf-Rayet" WR7, l'étoile centrale est une géante bleue extrêmement chaude qui serait plus de 280 000 fois plus brillante que notre Soleil et 16 fois plus massive, qui se trouve dans une brève phase d'évolution précédant la supernova.
      NGC 2359 est situé à environ 15 000 années-lumière de la constellation du Grand Chien. L'image  présentée ici est un mélange de données provenant de différents filtres, qui ont capturé les étoiles et la lueur des structures filamenteuses de la nébuleuse. Cela met en évidence une couleur bleu-vert causée par une forte émission due aux atomes d'oxygène dans le gaz rayonnant.
       
      Présentée en 2 versions
      SHORGB Full & Details : NGC-2359 Thor's Helmet in SHORGB
      HOO Full and details : NGC-2359 Thor's Helmet in HOO



    • By Los_Calvos
      Nous vous présentons un grand classique : NC 2359 Le casque de Thor, imagé en janvier 2021
       
      NGC 2359, plus communément appelé le Casque de Thor, est un nuage cosmique en forme de casque avec des appendices en forme d'aile. De taille héroïque même pour un dieu nordique, le Casque de Thor fait environ 30 années-lumière de diamètre,  ce qui le rend plus de 10 fois plus grand que l’ensemble de notre système solaire.
      Il se trouve à environ 3 670 parsecs (11,96 mille années-lumière) de la Terre. Il contient plusieurs centaines de masses solaires.
      En réalité, il ressemble plus à une bulle interstellaire, soufflée par un vent rapide provenant de la brillante étoile massive en son centre. Connue sous le nom "Étoile Wolf-Rayet" WR7, l'étoile centrale est une géante bleue extrêmement chaude qui serait plus de 280 000 fois plus brillante que notre Soleil et 16 fois plus massive, qui se trouve dans une brève phase d'évolution précédant la supernova.
      NGC 2359 est situé à environ 15 000 années-lumière de la constellation du Grand Chien. L'image  présentée ici est un mélange de données provenant de différents filtres, qui ont capturé les étoiles et la lueur des structures filamenteuses de la nébuleuse. Cela met en évidence une couleur bleu-vert causée par une forte émission due aux atomes d'oxygène dans le gaz rayonnant.
       
      Présentée en 2 versions
      SHORGB Full & Details : NGC-2359 Thor's Helmet in SHORGB
      HOO Full and details : NGC-2359 Thor's Helmet in HOO



    • By Los_Calvos
      Nous vous présentons un grand classique : NC 2359 Le casque de Thor, imagé en janvier 2021
       
      NGC 2359, plus communément appelé le Casque de Thor, est un nuage cosmique en forme de casque avec des appendices en forme d'aile. De taille héroïque même pour un dieu nordique, le Casque de Thor fait environ 30 années-lumière de diamètre,  ce qui le rend plus de 10 fois plus grand que l’ensemble de notre système solaire.
      Il se trouve à environ 3 670 parsecs (11,96 mille années-lumière) de la Terre. Il contient plusieurs centaines de masses solaires.
      En réalité, il ressemble plus à une bulle interstellaire, soufflée par un vent rapide provenant de la brillante étoile massive en son centre. Connue sous le nom "Étoile Wolf-Rayet" WR7, l'étoile centrale est une géante bleue extrêmement chaude qui serait plus de 280 000 fois plus brillante que notre Soleil et 16 fois plus massive, qui se trouve dans une brève phase d'évolution précédant la supernova.
      NGC 2359 est situé à environ 15 000 années-lumière de la constellation du Grand Chien. L'image  présentée ici est un mélange de données provenant de différents filtres, qui ont capturé les étoiles et la lueur des structures filamenteuses de la nébuleuse. Cela met en évidence une couleur bleu-vert causée par une forte émission due aux atomes d'oxygène dans le gaz rayonnant.
       
      Présentée en 2 versions
      SHORGB Full & Details : NGC-2359 Thor's Helmet in SHORGB
      HOO Full and details : NGC-2359 Thor's Helmet in HOO



  • Upcoming Events