Recommended Posts

Posted (edited)

Pas tout à fait de saison... soit.. Mais s'il est est un objet que j'aime bien c’est celui-ci. Montrer ça aux curieux, aux débutants, à nos amis et familles, c'est ultra efficace à chaque fois.. 

Découvert à mes tout débuts, je reste encore aujourd'hui très amoureux de cet objet si riche et dense. Deux amas pour le prix d'un, une telle intensité, c'est si beau.  

 

L'été dernier j'achetais mon 1er "vrai" télescope (un dobson Meade Lightbridge 203/1219). En effet, avant ça j'observais encore avec un vieux coucou, un PERL JPM 115/900 hérité de mon père, à l'ancien coulant 24,5!!  Je vous laisse imaginer mon enthousiasme à re-découvrir ça au 200 !  Je me suis vite pris au jeu du dessin et j'ai lorgné sur le double amas de Persée un moment.. Au fil des nuits je le visitais.. Beaucoup de boulot, la tâche m'a parue immense!  Et puis ... un soir.. il fait bon, j'ai le temps? Je suis en forme ..?   Allez : Je dessine le double amas de Persée! Même pas peur d'abord ! De la patience, du temps, des crayons ultra affûtés, une gomme de précision et un moment plus tard, voila le résultat d'un dessin soigné. 

 

Oculaire, feuille, feuille, oculaire, .. a y perdre son latin! On ne voit plus rien, j'ai du faire quelques pauses pour "reprendre mes esprits", tellement ça fourmille dans cet objet. On ne sait plus "qui est où", et il faut prendre le temps de bien se situer. Mais une fois terminé, vraiment il y a de quoi être fier de son dessin tellement c’était un effort mais à la fois un régal.

 

Nous attendons le paradis après notre mort.. mais en réalité je crois qu'au cours de notre vie, dans ces instants, nous l'avons déjà sous les yeux.  Je me sens souvent privilégié de voir ce que nombre de gens n'auront même jamais vus de leur vie.. C'est pourtant si beau...

 

L'astronomie c'est comme le pinard : ça devrait être obligatoire! #coluche xD

Vive notre ciel, vive nos nuits, vive notre passion ! A vos crayons ! 

 

-Materiel/Méthode :

Dobson Meade LightBrridge 203/1219

Oculaire Meade 25mm WA

Crayons graphite et gomme de précision

Inversion numérique. 

 

-Contexte :

Ciel de campagne 

PL importante (lampadaires oranges)

 

Double de Persée BK.jpg

Edited by BlackMaple
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

T'as raison avec la météo qu'il fait, vaut mieux se rappeler des objets d'autres saisons !

Le paradis sur Terre, on l'a avec ton dessin ! Ca me paraît juste excellent !

Les nombreuses étoiles fines que tu as représentées ajoutent à la finesse et à l'impression de réalisme, d'effet 3D.

Faut du courage pour s'attaquer à un tel grouillement d'étoiles !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça c'est un vrai travail de Bénédictin!!!

Et réussi, en plus.

J'aurai bien aimé voir indiquées les géantes rouges qui parsèment les amas,

mais tu rajouteras la couleur au prochain automne.

 

Bravo

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
       Nuit du 29 au 30 mars 2019
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne sur le terrain des ballots de foin.
       5 dessins : 8695 à 8699.
       
       A cause de la météo instable, la sortie avec le groupe Whatsapp de Webastro et mon Dobson 508 est annulée.
       J'apprends néanmoins que l'un des membres, Thierry, est déjà sur place depuis 20h avec son Dobson 350.
       Je tente vers 22h car les voiles sont moindres.
       Le temps d'arriver et de m'installer, il est 23h.
       Le terrain est vide de ses ballots.
       
       Le ciel est malheureusement encore voilé, avec des zones plus épargnées.
       
       Je dirige le Strock vers une galaxie du Lion.
       
       Observation 8695 : NGC3521.
       75x, 109x, 150x. A centre marqué et considérablement faible, cette galaxie montre aussi son halo diffus faible à très faible et incurvé.
       Les voiles dégradent l'image.
       
       
       J'observe ensuite une galaxie du Petit Lion.
       
       Observation 8696 : NGC3344.
       75x, 109x. Je la vois faible à très faible, très diffuse.
       
       
       A 1h l'habituel coup de barre survient, 20 minutes de sieste sont nécessaires pour lui échapper.
       
       Je passe aux galaxies du Bouvier.
       
       Observation 8697 : NGC5660.
       Je la repère à 75x et la détaille à 150x, faible à très faible, assez large, diffuse, et son centre visible qu'en vision décalée.
       
       
       Ce froid humide est désagréable mais n'atteint pas les optiques. Mais mes pieds oui, 1 heure plus tard.
       A 2h, les chouettes chevèches s'expriment.
       A 2h20 Thierry est parti.
       
       Observation 8698 : NGC5676.
       A 109x, elle montre des détails en plus de son centre faible : forme allongée, des nodosités VI3 à 5 et une barre VI3.
       
       
       Le ciel s'améliore, il reste pourtant des voiles par endroits.
       
       A la frontière du printemps et de l'été, je cherche une galaxie du Serpent.
       
       Observation 8699 : NGC5990.
       Elle reste petite à 150x, faible et condensée, un petit flocon céleste.
       
       
       Pour faire ce dessin, j'ai perdu du temps à rechercher mon crayon tombé au sol, il faut dire dans une zone riche de brins de foin pouvant être confondus avec. Une variante de l'aiguille perdue dans une botte de foin!
       
       A 3h49 L'ISS passe dans le Cygne et la Lyre.
       
       Le retour de voiles dans le Serpent et ma fatigue revenue sonnent le glas de cette nuit.
       Je remballe et dors pas moins de 3 heures sur la banquette arrière de la voiture avant d'envisager de rentrer.
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello, 
      Allez je me lance, premier dessin lunaire !  
      Deux heures à l'oculaire Samedi soir pour mettre sur la papier la région d'Artistarque et la vallée de Schröter.
      Les conditions étaient plutôt mauvaises... stabilité vraiment pas top
      Coté technique Dobson Flextube 254mm et Ethos 8mm. Pas pu grossir d'avantage, ça bougeait vraiment trop.
       
      Bonne soirée !
      Guillaume

       
       
    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Voici une image de l'amas M11 qui est également connu sous le nom de l'amas du canard sauvage et NGC 6705. Il est situé à environ 6 120 AL de la Terre dans la constellation de l'Ecu de Sobieski. C'est l'amas ouvert le plus riche du catalogue Messier.
       
      J'ai quand même pas mal galéré pour l'avoir. Je mets mon matériel en station et jusque là pas de pb. Madame et ma nièce sont présentes et j'en profite pour leur faire découvrir la Lune (qui est à 92 %), Jupiter, M11, M13 et plein d'autres choses. J'ai préféré éviter les galaxies au vu de la PL de la Lune. A 23h, la petite est cuite, direction le lit. Madame reste avec moi jusqu'à 1h du matin.
       
      Il est déjà tard (01h du matin) et je me dis, il ne va pas me rester beaucoup de temps pour photographier M11 mais je me lance quand même. Première galère, au bout d'une heure je n'ai toujours pas réussi à faire la map sur mon 450D. Mais que se passe-t-il ; d'habitude avec un objet de ce type il m'aurait fallut entre 15 et 30 mn. De plus, le suivi est parti en cacahuète.... Au secours..... Vire l'appareil photo et refais un alignement sur Polaris. Le décalage est impressionnant. Bon après tout ça, on repointe M11 et on vérifie que le suivi se passe bien. 2h30 du matin, je n'ai toujours pas commencé à photographier. C'est le moment, il ne me reste plus  beaucoup de temps. J'installe l'appareil photo, je fais la map en 5mn cette fois. Top Et c'est parti pour des prises de 45s à 800 ISO. Tout se passe bien pendant 5 mn et la monture recommence à partir en vrille. Bordel de merd#.")'^@. Tant pis, j'essaie de rattraper le suivi à la main.... chaud..... et voici le résultat.
       
      Matériel :
      Célestron CPC 925 XLT sans autoguidage
      Canon 450D défiltré directement au foyer (F/D 10)
       
      Conditions :
      Lune : 92 %
      Vent : pas de vent
      Humidité : entre 60 et 70 %
       
      Image :
      Light : 113 x 45s (12 de retenues au vu des problèmes de suivi)
      Darks : 19 x 45s
      Offsets : 40 x 1/4000s
       
      Traitement :
      SIRIL et CS2
       
      Cliquer dessus pour avoir la full :

       
      XaVs
    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne au sud des ballots de foin.
       4 dessins : 8691 à 8694.
       
       Je suis prêt à observer à 22h au son des chouettes.
       Les horizons diffusants augurent de conditions de transparence perfectibles.
       Toute la soirée est passée dans la constellation de la Girafe autour de la galaxie NGC2403 par laquelle je commence.
       
       Observation 8691 : NGC2403.
       La galaxie majeure de la Girafe est déjà visible au chercheur 9x50 très faible et floue.
       75x, 109x, 150x, 201x.
       Les spires sont optimales à 109x. La galaxie faible et très diffuse montre plusieurs régions HII à 109x et 150x.
       Un bras VI3 se déploie à l'est, l'autre limite (VI5) flou se devine à l'ouest.
       A 218x, c'est le pullulement de nodosités à la limite. Assurément un objet à explorer encore plus en profondeur au Dobson 508!
       
       
       Le vent est gênant.
       Je poursuis la soirée d'observation sur d'autres galaxies de la Girafe.
       
       Observation 8692 : NGC2366.
       Son noyau est soupçonné à 75x, confirmé à 109x, faible à très faible. C'est très dur de voir le reste de la galaxie, une partie reste à la limite VI5.
       
       
       Observation 8693 : UGC3580.
       Repérée à 75x, elle est collée contre une étoile et reste compacte, très faible et petite à 109x.
       
       
       Je ressens de la fatigue à 23h50.
       
       Observation 8694 : IC2179 et NGC2347.
       109x. La galaxie IC reste très faible, petite, condensée, tandis que la NGC apparaît faible, diffuse, allongée en vision indirecte notamment.
       
       
       A 0h30 les chiens aboient au Nord-Est.
       Il fait froid, notamment aux pieds, ayant omis de mettre les bottes fourrées, trompé par la température clémente de début de nuit.
       Je pars.
  • Images