Guillaume BERTRAND

Premier dessin lunaire : Artistarque et la vallée de Schröter

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Guillaume  ;)  Eh ben dis donc , tu as des talents cachés , bravo.  Bonne soirée

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli coup de crayon Guillaume :) avec un rendu vraiment sympathique :)

Tu devrais continuer ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un joli modelé ! C'est un premier essai très concluant.

J'aime beaucoup ce coin isolé en plein océan des Tempêtes. A la pleine Lune ça prend un aspect incandescent.

 

Fred.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey ! Merci beaucoup pour vos retours :)

Je retenterai pour progresser ! ;) car là c'est loin d'être parfait... On se rends compte de pas mal de défauts lorsqu'on remets le nez dessus le lendemain...

 

Bonne soirée !

Guillaume

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement un très bon premier dessin d'une région qui n'est pas la plus facile.

Continue, c'est vraiment bien.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

 

Je suis d'accord, il faut continuer comme ça !

Ton dessin a plein de qualité, le contraste est très beau.

 

Bon dessin lunaire

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent pour bien apprendre à bien observer en visuel. Perso, je sais pas faire….le dessin.

Je pense que tu aurais pu mettre 50X fois en plus avec un oculaire ortho 6mm par exemple….mais j'imagine qu'avec plus de détails le dessin devient plus complexe à faire avec les trous de turbulence.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bien pour un début! Moi même j'ai fait mon tout 1er dessin lunaire il n'y a pas longtemps! Un art de patience, bien difficile ! 

En fait, le dessin lunaire n'est jamais vraiment fini. Il faut décider de s'arrêter car si on veut, on y met des détails à l'infini quasiment... Donc vraiment cibler une zone précise et s'y tenir. Pas facile. 

 

Rupes_Recta_1_001.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux styles différents, deux niveaux de détails,

c'est tout l’intérêt du dessin astronomique : chacun donne sa vision d'un objet.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, BlackMaple a dit :

En fait, le dessin lunaire n'est jamais vraiment fini. Il faut décider de s'arrêter car si on veut, on y met des détails à l'infini quasiment..

En effet, dès que le piqué et la résoltuion y sont, ce serait assez monstrueux à reproduire...surtout dans le zones montagneuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui je pense qu'il vaut mieux arrivé à un certain stade,  se mettre a la photo pour sa propre santé mentale! mdrr !  :D :P 

Edited by BlackMaple
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est fort bien réussi ce dessin lunaire.

On sent presque l'attention du dessinateur derrière chaque trait !

bravo et merci

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By MCJC
      Bonjour, 
      En ce moment, il pleut. Alors, je traite les photos de la pleine lune.
      Celle-ci me plaît, bien que j'y suis allée un peu fort sur le traitement. 
      Qu'en pensez-vous ?
       

    • By xavierc
      Nuit du vendredi 31 mai au samedi 1er juin 2019
       
       Dobson 508/1920
       Champ Est des Nuits Astronomiques de Touraine (NAT) à Tauxigny, lieu dit du Ligoret.
       7 dessins : 8792 à 8798.
       
       La nuit est déjà avancée après une intéressante conférence sur l'astronomie chinoise antique mais qui s'est prolongée franchement plus tard que prévu au point que je suis parti pendant la séance des questions-réponses.
       
       J'ai montré M81 et M82 aux astropassants.
       
       Mes cibles de dessin seront des galaxies de la Vierge dont plusieurs du catalogue Arp (galaxies déformées par des interactions gravitationnelles).
       
       Observation 8792 : NGC5257 et 5258.
       Voici un beau duo Arp 240.
       A 201x et 276x, NGC5257 considérablement faible me montre ses spires VI1 à 2 donc assez faciles, et NGC5258 considérablement faible a une texture cotonneuse, des nodosités VI3 à 4.
       Ces 2 galaxies sont vues dès 85x.
       
       
       Observation 8793 : NGC5493.
       85x, 201x. Cette petite galaxie bleutée est vue comme une étoile floue à 85x, assez faible à assez brillante.
       
       
       Observation 8794 : NGC5506/7.
       201x. Ce chouette duo comprend la longiligne NGC5506, faible, aux nodosités VI3 à 5, et NGC5507 la plus trapue assez faible à considérablement faible.
       
       
       Observation 8795 : NGC5560/66/69.
       85x, 201x. Plus fort encore, voici un trio varié, toutes les 3 vues dès 85x.
       Sa catégorisation dans le catalogue Arp sous le numéro 286 est peut-être due à cette langue de matière qui s'étend au nord de NGC5566, galaxie assez brillante au point d'en être bleutée? NGC5560 est allongée et faible, et la dernière NGC5569 presque ronde est VI2 (75% du temps en vision décalée),  très diffuse.
       
       
       Observation 8796 : NGC5574/6.
       138x. On continue avec les galaxies pas solitaires. Ce duo se compose de NGC5574 considérablement faible et de NGC5576 assez brillante et incolore.
       
       
       A 3h le groupe WhatsApp de Webastro me rend visite.
       
       Observation 8797 : NGC5577.
       201x. Faible à très faible, elle est jolie, son allongement est évident.
       
       
       Voici venir le gros morceau de la nuit, à savoir le groupe de galaxies Hickson 68 des Chiens de Chasse avec la supernova 2019ein.
       
       Observation 8798 : NGC5350/3/4/5.
       201x. Voici une bonne partie du groupe Hickson 68 agrémentée de l'éclat faible à très faible de la supernova 2019ein dans NGC5353 déjà visible le 11 mai au Strock 254. J'estime sa magnitude à environ 14. Au 508, je commence à voir la structure spirale de NGC5350, faible, les spires VI3 à 5 sont délicates, avec le phare de la brillante étoile jaune de champ à proximité. NGC5354 assez faible et NGC5353 plutôt brillante à considérablement brillante sont colorées en bleu. Plus à l'écart, NGC5355 est considérablement faible à faible.
       
       
       J'en fais profiter aussi Takaya, loloastro puis d'autres de Webastro.
       
       La buée devient de plus en plus gênante.
       L'aube arrive, le ciel devient trop clair à 4h30.
       
      Album photo nocturne des NAT 2019
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       ISS
       
       
       
       
       
    • By hamilton
      Retour sur une Lune du 12 août avec son cortège de nuages , assortie d'un petit haïku de ma composition.
      La musique est de Bach....
       

       

       

       

       

       

       

       
      Lune au visage triste "dessinée" par les nuages  au miroir d'un lac imaginaire...

       
       
       
       
       
       
      Amitiés
      J.S. Bach - Prelude in C Major.mp3
    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, un superbe moment très zen en arrivant prés de Paranal...quelques jours après l'éclipse totale.
      Ce soir là, je découvrais un des meilleurs ciels au monde et la vision derrière le boitier était vraiment fabuleuse tant par la netteté que par les teintes....quel spectacle  !!!
      Fusion de 8 expositions sous Photomatix pro 6/ Nikon zoom 200-500 mm F/5.6 + D7200 à 400 iso.
      Site perso : http://www.photoastro.com/
       

    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, simple mais obtenue depuis Paranal avec un seeing de rêve...
      Zoom Nikon 200-500 mm F/5.6 constant + boitier D7200 à 100 iso / pose 1/640ème de sec miroir relevé et diaph à 6.3
      Des teintes sont facilement repérables...j'aurais bien emporté mon newton de 410 mm avec les planètes au zénith !! 
      Phil
      Site perso : http://www.photoastro.com/
       
       

  • Images