jldauvergne

C'est quoi le problème avec Meteoblue ?

Recommended Posts

Merci Jean-Luc. il est dommage qu'il n'y ait pas de possibilité sur les sites météo de voir les "prévisions" des jours précédents au futur antérieur :), avec au moins un peu d'historique.

Ont-ils peur de les confronter avec les observations réelles ?

je vais essayer de m'astreindre à les stoker avant chaque sortie et sur chaque site afin de comparer... mais il y a tellement de paramètres en jeu pour la transparence et les turbulences !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Voilà qui rend le mystère météoblue moins mystérieux, merci !

Hier soir aussi j'ai tout sorti, alléché par une valeur d'arcsec bien basse (je suis aussi en région parisienne)... Premier test en visuel sur la première étoile apparue : de la bouillie !

En bref : arcsec élevé + jetstream  moyen + indices seeing au vert (4/5) = Go !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, jldauvergne a dit :

Sauf que quand la valeur est basse c'est vert et quand elle est haute c'est rouge. 

Moi, vous pourrez dire ce que vous voulez pour les excuser mais quand on est profesionnel et qu'on met sur le site ; la ligne corespondant au Seing Astro, faut savoir de quoi on parle et là je rejoins Jean-Luc car comme il a si bien dit, quand c'est vert c'est que la turbu et le Jetstream est au plus bas et quand c'est rouge, he bein faut aller se coucher car on sait qu'il y aura de la turbu et que nos images ne seront pas bonnes alors je ne vois l'intéret de parler de telle ligne ou alors, ils effacent la ligne correspondant au seing et là on sera fixé une fois pour toute.

De toutes façons maintenant, je me fie à Météociel et là, je suis à 90% sure que le ciel est bon quand ils le disent et quand c'est nuageux ou s'il y a de la turbu, he bein je ne fait rien mais au moins je ne sort pas mon setup pour rien du tout.

Ils feraient mieux de changer de personnel chez Météoblue xD car ils doivent se faire vieux et ils ne voient plus bien avec leurs yeux :D 

Edited by FranckiM06
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, FranckiM06 said:

mais quand on est profesionnel et qu'on met sur le site ; la ligne corespondant au Seing Astro, faut savoir de quoi on parle

 

Ben justement, quand on ne l'est pas, il faut savoir de quoi on parle aussi :D

Le seeing est une notion complexe, qui se décompose en plusieurs sous ensembles : Scintillation, agitation (Tip/tilt), étalement, seeing longue pose, courte poses, etc.... Ca dépend de la hauteur des différentes couches turbulentes, de l'humidité et de la pression atmosphérique. C'est même "instrument dépendant" d’où le fait qu'il faille se méfier de l'échelle de Pickering par exemple.

C'est d'ailleurs bien pour ça que j'avais fait une page la dessus et que je doit faire un papier pour AS mag quand j'aurais le temps. Je le remet histoire de me faire de la pub : http://brizhell.org/physique_de_la_turbulence.htm

Je pense que ce que l'on peut reprocher à Météoblue n'est pas la rigueur des modèles et calculs qu'ils mettent en oeuvre, mais plutôt le manque d'explication claire des différentes colonnes de leur pages de prévision. Il faut vraiment fouiller dans leur pages pour arriver a comprendre d'ou ca sort et comment il sortent ce chiffre.La colonne arcsec n'est jamais colorée en vert ou en rouge ou en bleu. Leur cotation en indice de vue 1 et 2 n'est pas assez détaillée, mais pas forcément déconnant puisque c'est ce qui leur sert à établir la valeur de l'isoplanétisme de la première colonne.

J'ai l'impression que c'est spaceju et Jean Luc qui sont dans le vrai :  arcsec élevé + jetstream  moyen + indices seeing au vert (4/5) = Go !

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent, la prochaine fois je regarderai plus en détail la lecture de Météoblue, merci pour les explications !

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! En espérant que cela puisse être utile pour démêler un peu les termes liés à la turbulence, qui portent parfois à confusion.

Cette page est un peu ancienne, et les choses ont bougé coté seeing mètres, faudra que je mette ça un peu à jour. Mais les principes de base y sont. Il y a parfois des démonstrations mathématiques un peu pointues, il faut pas évite à passer, les choses importantes sont dans le texte :)

 

Edited by brizhell
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, brizhell a dit :

Donc en fait, ça a vraiment l'air de fonctionner comme une boussole inversée car le chiffre de seeing en seconde d'arc correspond à la zone au sein de laquelle la turbulence est homogène (isoplanétisme). Donc plus c'est petit et moins c'est bon.

 

Non mais sans dec, tu n'aurais pas pu nous expliquer çà plutôt !!!!!! :D  moi comme un C.. j'y croyais quand les indices étaient au plus bas !!!!! et tout cas merci pour les explications :) 

 

par contre quand j'utilise le SSM pour mes observations Solaire , les valeurs que j'ai à l'écran correspondent assez bien aux prévisions :) pour la scintillation çà marche il semblerait

 

Edited by jp-brahic
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, merci pour l'explication mais tu pourras quand même avouer que ça reste complexe pour certains et quand tu es en nomade, je serais curieux de savoir combien de personne vont faire attention à ces points (qui sont bien expliqués) avec un téléphone portable. même si la prochaine fois, je ferais plus attention à ces détails là. Je pense qu'une colonne complémentaire et plus simple (pour les astrams qui font de la photo planétaire ou du ciel profond) serait la bien venue ;) 

 

 

 

Edited by FranckiM06
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, jp-brahic said:

Non mais sans dec, tu n'aurais pas pu nous expliquer çà plutôt !!!!!! :D

 

Ben fallait une démonstration expérimentale pour aller dans le sens de ce que j'expliquais sur ma page, et c'est @jldauvergne  qui à levé le lièvre... B| Moi je m'étais contenté de faire des mesures sur sites, et comme je suis pas foutu de faire des images correctes, fallait attendre que les cadors dont tu fait partie parlent du sujet :D

Suis admiratif des images que vous sortez tous, mais j'ai pas de tube optique a dispo pour faire comme les grands :) Le SSM ca fait partie des choses un peu nouvelles qu'il faut que je détaille sur ma page d'ailleurs...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, FranckiM06 said:

Je pense qu'une colonne complémentaire et plus simple (pour les astrams qui font de la photo planétaire ou du ciel profond) serait la bien venue ;) 

 

C'est pas faux mais pour le planétaire, la donnée importante reste l'isoplanétisme, alors que pour le ciel profond y compris en courtes poses, c'est plutôt le seeing longue pose, plus difficile à quantifier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A partir du moment où on comprend comment ça marche la présentation actuelle convient. C'est gratuit on ne va pas se plaindre mais en voulant donner un service en plus ils ont semé la confusion pendant des années.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, FranckiM06 a dit :

De toutes façons maintenant, je me fie à Météociel et là, je suis à 90% sure que le ciel est bon quand ils le disent

 

Elles sont où les infos de seeing sur leur site ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial ce post ! 

 

j'avais la meme impression que toi Jean Luc ( je suis dans le Var) et au fil du temps,  j'avais remarqué que quand il y avait du jet stream c'était bien meilleur sur le résultat des pose longues, même avec un seeing plus faible de la couche basse.

Et là Brizhell vient d'expliquer  pédagogiquement ce que mon intuition ressentait.

Un grand merci, je ne regarderai plus le tableau comme avant désormais et ferai attention au "gradient" :)

top de top les gars

 

Seb

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie beaucoup à jean-Luc et Brizhell de nous permettre de comprendre ce mystère de meteoblue.  Je ne regarderai plus du tout les prévisions de la même façon.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ca déjà été évoqué, me pardonner j'ai pas tout lu en detail le post, mais ce que je peux dire c'est qu'etre a 20 m au dessus du sol ca aide pas mal, on se débarrasse du "boundary layer" de turbulence qui est assez terrible. Si on regarde le cn² (force de turbulence, si j'ose dire) en fonction de l'altitude, on voit que les premiers mètres pèsent bcp. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je n'ai pas tout lu non plus, mais je ne crois pas vraiment au 1er chiffre d'autant plus grand que la turbu est faible, ou alors je n'ai rien compris, ou pas assez lu. Ce 1et chiffre diminue quasiment toujours fortement avec l'altitude ! J'ai regardé comme ça pour la nuit de samedi à dimache : autour de 2'' à Nice (25m d'altitude), 0,6'' au sommet de Calern (1460m). C'est toujours dans ce sens...

Edited by beaudoin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben moi je me prépare pour le nuit de dimanche. J'ai le choix entre deux sites : excellent ou très mauvais ;-)

A 0 m l'altitude 19 h : 5,31 (photo1)

A 3000 m d'altitude :  0,28 à minuit (photo2)

Alors plage ou montagne ?

NB : 21° 06′ 52″ sud, 55° 31′ 57″ est

 

Seeing.png

Seeing 3000 m.png

Edited by jm-fluo
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, Cavadore said:

Si on regarde le cn² (force de turbulence, si j'ose dire) en fonction de l'altitude, on voit que les premiers mètres pèsent bcp. 

 

Merci Cyril de ton passage !

Tu te souviens probablement de la mission que l'on avait fait ensemble au pic. Au T60, ce qui faisait la différence avec le T1M était en effet, les effets de la boundary layer, ou la situation du T60 était largement défavorable pour cause des effets de perturbations locales 10m sous le T1M, ainsi que l'orientation du vent par rapport au site, etc....

C'est vraisemblablement ce qui rend les balcons Parisiens si bon, Jean Luc doit habiter au 15ème :) 

Le cn² c'est apparemment la quantité intégrée en fonction de l'altitude (cn²(z)) donc liées à l'isoplanétisme.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 hours ago, beaudoin said:

 

Je n'ai pas tout lu non plus, mais je ne crois pas vraiment au 1er chiffre d'autant plus grand que la turbu est faible, ou alors je n'ai rien compris, ou pas assez lu.

 

Ben peut être un peu des deux sans t'offenser, c'est pour cela que j'ai fait ma page histoire de démêler un peu l'écheveau des grandeurs importantes en optique atmosphérique. Sans cela, difficile de faire de l'interférométrie des tavelures, mon sport préféré... L'isoplanétisme fonctionne en sens inverse du seeing déduit du r0.

Pour illustration, voila justement un exemple de prise de vue d'étoile double que j'ai fait avec Jocelyn Serot au petit équatorial de Nice, l’étoile est Gamma Virgo, séparation 1''4 avec une EMCCD à 1ms de pose:

 

image.png

A gauche l'isoplanétisme supérieur à la séparation du couple, à droite le contraire. Ça parle, non  ?

 

20 hours ago, beaudoin said:

J'ai regardé comme ça pour la nuit de samedi à dimache : autour de 2'' à Nice (25m d'altitude), 0,6'' au sommet de Calern (1460m). C'est toujours dans ce sens...

 

Ben ça ne m'étonne pas outre mesure, conférer mon commentaire précédent vers Cyril. Les estimations de seeing sont dépendantes des conditions locales de génération des bulles de turbulences. Vu l'effet du vent que j'ai vu en étant en mission en altitude à Calern ça m'étonne pas forcement comparativement à Nice.

Edited by brizhell
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas encore eu le temps de lire ce fil, très très intéressant :)

Je n'ai pas l'impression que Meteoblue soit si mauvais, par contre j'ai toujours trouvé qu'il ne prenait pas en compte la direction des vents, uniquement leur vitesse, or chez moi, la direction compte énormément (océan ou terre). 

Je regarde ces prévis évidemment mais par contre j'ai toujours trouvé qu'il était plus pertinent de faire ses analyses à partir d'autres éléments, notamment les cartes météo. Chez moi ma routine c'est :

1) Etat du champ de pression (position des anticyclones et dépressions)

2) Force et direction du jet-stream

3) Force et direction du vent au sol

Avec ça je tombe assez juste régulièrement. L'excellente nuit du 16 au 17 juin, par exemple, était facile à anticiper de ce point de vue. Ce n'est pas toujours le cas.

Il va faire beau toute la semaine à Nantes, je vais faire quelques tests de prévision je pense.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne peux pas juger de la fiabilité de la prédiction de la turbulence sur Meteoblue, car les conditions locales ne sont bien évidemment pas prises en compte, et qu'elles jouent énormément sur mon site d'observation principal.

 

Pour mercredi soir dernier, Meteoblue annonçait au Nord de la Suisse également, une turbulence très faible. J'étais parti pour faire un ciel profond mais la transparence exécrable ne m'a pas permis de faire ce que je voulais (nouvelles cibles dans la Balance). Vers 1:00 (il faisait encore 25 degrés) je pointe Jupiter à la lunette de 120 mm, sans grande conviction. Mais j'ai bien fait, l'image était extraordinairement bien détaillée, avec notamment 4 bandes et des détails dans les régions polaires. Les 4 satellites étaient de petites billes! Quant à Saturne, elle flottait littéralement dans l'espace. Quelle merveilles! De telles conditions sont extrêmement rares pour moi. Je précise que j'habite dans un village, que j'observe depuis un balcon (non couvert) et que j'y ai fait couler un peu eau durant la journée pour éviter d'accumuler trop de chaleur;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@brizhell Merci pour ces explications et celles de l'article. Cela explique un certain nombre de choses, en particulier pourquoi les petits instruments peuvent se révéler plus performants que de plus gros dans certaines conditions.

Sinon, pour Météoblue, j'ai souvent constaté que leurs cartes météos étaient plus fiables que les prévisions astro en ce qui concerne la couverture nuageuse.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 6/27/2019 à 19:52, brizhell a dit :
Le 6/29/2019 à 19:19, brizhell a dit :

 


Sinon je remets rien en doute mais :

Le 6/27/2019 à 19:52, brizhell a dit :

Il faut vraiment fouiller dans leur pages pour arriver a comprendre d'ou ca sort et comment il sortent ce chiffre.La colonne arcsec n'est jamais colorée en vert ou en rouge ou en bleu.

Dans la version ''widget'', la colonne est colorée en vert pour les valeurs basses et c'est indiqué ''best values are marked'' et oui c'est les mêmes valeurs sur la page classique.
https://www.meteoblue.com/en/products/widgets/setupseeing/uzès_france_2971258
meteblue.PNG.beb20b62f16d790b89f56436a0fdb5ef.PNG

Le 6/28/2019 à 22:48, beaudoin a dit :

Ce 1et chiffre diminue quasiment toujours fortement avec l'altitude ! J'ai regardé comme ça pour la nuit de samedi à dimache : autour de 2'' à Nice (25m d'altitude), 0,6'' au sommet de Calern (1460m). C'est toujours dans ce sens...

Par curiosité j'ai regardé pour Hawai, Paranal, etc. c'est toujours extrêmement bas j'ai l'impression, ~0.2.
Ça va moyen dans le sens de l'isoplanétisme non ?  EDIT : tu as déjà fait un commentaire à ce propos un poil plus haut j'avais pas vu.

 

Edited by PlanetTracker

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By sebseacteam
      Bonsoir,
       
      Un peu de planétaire pour changer du CP  
       
      Retour sur la conjonction Jupiter / Vénus du 1er Mars dernier.
       

       
       
      Newton 150/750, Player One Neptune-C II IMX464.
       
      Assemblage de 3 photos, traitement séparé des 2 planètes, vu leur sacrée différence de luminosité.
       

       

       

       
       
    • By Christophe Pellier
      Salut à tous,
      A ce point là ça ne sert plus à rien de s'excuser pour le retard  mais voilà les résultats sur Jupiter de la première bonne nuit de la dernière mission AQ de la SAN (les résultats de la deuxième sont ici et là)
      Cette première nuit, bien que sympathique, était un peu moins bonne que celle du 28. Néanmoins ça reste AQ avec des résultats qui en valent la peine.
      Il y a une série infrarouge, mais je rajoute des images prises en Rc, B et UV, la première ayant atteint le meilleur niveau de résolution, les deux autres non car la turbulence ne le permettait pas. Cette dernière série va me servir pour établir le profil photométrique de Jupiter en axe polaire, pour ça il faut observer de l'autre côté de la TR et c'est la seule fois où j'ai pu le faire pour 2022.
      Io traîne sur les images, il est traité à part et copié-collé ensuite.
       
      Le traitement a été réalisé avec une psf prise avec le T500 légèrement décollimaté, comme lors de mes essais au T600, ça permet de rattraper le défaut  
       








    • By QGineys
      Bonjour,
       
      Je vous présente une Jupiter que je n'avais pas traité car cela faisait parti de données moins bonnes ce soir la.
       
      A savoir, aucune ondelette n'a été utilisé sur cette image. une psf réelle et l'onglet Sharpen d'astrosurface. quelque chose de nouveau également, je n'ai sélectionné que 10% des videos de 90s. Alors je sais 10% c'est tres peu pour le bruit et la dynamique de l’image mais je voulais sélectionner les meilleurs images. je pense que c'est quelques chose que je retenterai à l'avenir.
       
      au C11, barlow 2X et asi224mc

       
       
       
       
      belle journée à vous
       
      Quentin
       
    • By Christian Arsidi
      Bonjour à toutes et à tous, 
      Je commence à sortir de mon hibernation et en attendant mon nouveau télescope, j'ai imagé en mode touriste la Lune et la conjonction avec mon Nikon AFS 500 mm f/5,6E PF ED VR muni du convertisserur 2x et avec mon Nikon Z7 II
      Traitement de la Lune sous AS!3 et Iris.
       
      Bonne fin de journée
      Christian



    • By jpmiss
      La conjonction Venus-Jupiter au dessus du château de Crémat (Nice)
      Calisto et Ganymède (et peut être Europe) sont visibles au dessus de Jupiter
      Canon 6D + 70-300mm
      ISO 1600 f/5.6 2"
      9 images empilées avec StaryLandscapeStacker

      Venus-Jupiter Conjonction by jean-paul mission, sur Flickr
  • Upcoming Events