Recommended Posts

Équipé de mon dobson 152/1200, mon grossissement optimal est de 228, ainsi il me faut un oculaire de 5mm à 5.5mm. Alors lequel me conseillerez vous ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'ose ??? Allez j'ose : Pentax XW 5 mm 😋

Sinon à budget plus serré un Explore Scientific LER 4.5mm...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien d'oser mais là le budget...😂😂

Je pensais aussi aller vers un 4.7mm ou un 4.5mm. Quelle est la différence ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour la focale à recommander dépend du taux d'obstruction de ton dobson, de la qualité des miroirs et d'une bonne collimation.

A f/8 ce n'est pas trop la formule qui va gêner mais le relief d’œil. Un oculaire avec barlow intégrée ou une barlow sur un bon oculaire que tu as déjà est un choix à faire.

 

Sur le dobson GSO 6"f8 (PO 1"1/4) qui est à 25% d'obstruction, un meade 4000 UWA 4,7mm passe parfait (un peu juste le relief  d’œil ceci dit)

 

ES 62° 5.5 mm, ç'est un choix confortable passe partout, barlow intégrée.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup, je pense finalement partir sur un ES62 5.5mm. Même si c'est pas du tout ce que vous m'avez conseillé mais ça m'a aidé à choisir 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Cygnus65
      Bonjour à tous,
       
      Nouveau sur ce forum, je vais d'abord me présenter avant de poser ma question.
      J'approche tranquillement de la soixantaine et j'habite un petit village entre Tarbes et Lourdes. J'ai longtemps observé le ciel à l'oeil nu.
      En début d'année, j'ai franchis le pas, en achetant un Dobson 200/1200. Et j'y ai pris goût ... Je sors donc régulièrement l'engin sur ma terrasse pour passer un bon moment dans les étoiles.
      Je consulte très régulièrement ce forum que j'apprécie particulièrement pour son ambiance et la qualité des réponses.
       
      Ma question :
      Livré avec le Dobson, j'ai eu deux oculaires. Un 30mm 70° et un 9mm 52° qui me conviennent. Pour compléter, j'ai acheté un ES 5,5mm 62°. Je m'en sert souvent pour les amas globulaires, les planètes, la lune, et même pour détailler les amas ouverts. Et j'en suis très satisfait.
      Justement, pour les amas ouverts, j'ai un (très gros) trou entre mon 30mm et le 9mm. Content du ES 5.5mm en 62°, je réfléchi pour prendre un 14 mm 62°, voire le 20mm. J'ai trouvé très peu de retour sur la gamme 62° en général, et rien sur le 14mm. Les 5,5mm et 9mm semblent avoir une barlow intégrée, donc de conception différentes du reste de la gamme (14 à 40mm). La qualité est elle égale sur toute la gamme ???
       
      Si vous êtes possesseurs, ou si vous les avez essayés, je suis preneur de votre avis sur ces oculaires.
       
      Pour info, même si ils ont très bonne presse, je ne veux pas des 82°. Trop chers et je ne veux pas d'occasion.
      Merci d'avance.
       
    • By PierreLPP
      Bonjours, je cherche à savoir pourquoi les étoiles vont toujours vers l’Ouest, et comment déterminer le nord à partir de L’ouest  puisque qu’il peut être à gauche ou à droite... merci d’avance !
    • By zirkel 2
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Une info trouvée sur CN ou un revendeur connu annonce le retour des Pentax XW 40 et 30 mm pour décembre de cette année, RICOH aurait déjà lancé la production en série.
      De plus ces deux focales seraient proposées à un tarif "compétitif",  voilà qui m'intéresse vu le prix prohibitif proposé dans les très rares occasions... à suivre!
      Pour les 100 ans de Pentax cette année ça tomberait bien ;-)
      Source : CN - revendeur EyepiecesEtc.com
       
    • By gklm
      N'étant parvenu à trouver sur aucun post des informations spécifiques à mon instrument, je relance un sujet sur une énième quête d'oculaires... pour un Schmidt-Cassegrain C6 à F/10 cette fois-ci.
      Comme je sais qu'il est difficile de trouver des oculaires polyvalents pour le CP et les planètes, je précise que je cherche de manière absolument prioritaire à faire du planétaire avec la meilleure qualité possible (s'il l'envie m'en prend je m'équiperai plus tard d'oculaires pour le CP).
      Mon C6 est sur monture goto, donc pas de problème de suivi. Après, je ne suis pas sûr d'accepter un champ tout rikiki, du style 40 ou 45°... Ceci dit, je ne sais pas ce que ça donne en planétaire.
      Je ne veux pas d'oculaire hors de prix, qui font gagner aux spécialistes du détail un chouia de ceci ou de cela : mon budget serait de 100€ par oculaire, sachant qu'il m'en faudrait deux ou trois pour une gamme raisonnable de grossissements.
      Merci par avance de vos conseils !
    • By Phil49
      Bonjour à tous,
       
      J'ai fait l'acquisition d'une AZ-EQ6 GT Pro il y a un mois de cela maintenant comme je l'expliquais dans un post à cette époque sur ce forum, pour finir de comprendre la MES avec une NEQ5 et un tube Sky-Watcher 200/1000.
       
      Depuis, les premières galères avec cette excellente monture ont été récemment solutionnées en comprenant après lecture et relecture des docs que les mouvements incohérents avec le Goto étaient tout simplement dus au fait que je n'avais pas complètement serré... le frein de l'axe d'ascension droite !!
       
      C'était il y a une semaine, depuis, le ciel voilé m'avait empêché d'observer les étoiles.
       
      Hier soir, première ouverture, je pointe, je galère un peu pour arriver à placer Vega en tant que 1ère étoile du système de pointage Goto et Arcturus ou Dubhé en seconde, comme pour les deux ou trois autres fois précédentes, car, par manque d'habitude peut-être, j'ai du mal à trouver celles-ci en m'aidant des flèches du fait de l'éloignement par rapport au pointage initial du Goto et ce malgré une MES à mon sens très précise !
       
      Pourtant ma MES est très bonne car (je n'aurai pas la prétention d dire "parfaite"), du fait que je suis chez moi, je ne bouge plus le trépied et à chaque observation j'ai l'étoile polaire pile poil sur la nouvelle mire à l'endroit attendu !
      Je m'aide de l'excellent Synscaninit qui me fournit toutes les infos chaque soir.
       
      J'ai fait l'acquisition cette semaine d'un chercheur TS Optics avec mire éclairée Vario B1060, coudé-redressé pour m'aider à pointer le plus précisément possible les étoiles lors de la phase  d'étalonnage à deux étoiles (choix de ma part) ainsi que d'un oculaire réticulé et éclairé également, le tout sur le site de Pierro-astro.
       
      C'est très fébrile qu'hier soir j'ai utilisé tout ce petit monde pensant que cela me permettrait un meilleur pointage dans ma phase de découverte actuelle des objets du ciel profond, du moins les plus lumineux pour le moment...
       
      Mais c'était sans compter sur le bon sang d'éclairage  public qui vient d'être mis en fonction début septembre et 2 magnifiques lampadaires à LED je pense, encadrent de leur magnifique torrent de lumière mon télescope derrière la haie pourtant haute et épaisse...
       
      Je peux voir le ciel bien entendu, mais vous imaginez le résultat !
       
      D'ailleurs, arriver à encadrer les étoiles guides n'a pas été une partie de plaisir malgré mes nouvelles acquisitions...
       
      D'ailleurs je suis vraiment déçu de la qualité optique de l'oculaire réticulé, je le trouve flou ou du moins d'une définition très faible, c'est bizarre, à tel point que j'ai dû reprendre un oculaire de 32mm pour chercher Vega, puis le remettre pour finaliser le pointage !!!
       
      Cependant, j'aurais une question : est-ce que l'éclairage public est la raison pour laquelle je peux voir M13 mais pas les autres amas  que j'ai essayé de distinguer hier soir tels que M39, M31, M52 ?
      Je ne peux pas voir Andromède car je suis dans un quartier résidentiel et les arbres et haies me coupent tout ce qui est en dessous de la Grande Ourse ou de Cassiopée, à l'est le pignon de ma maison me bloque toute vue et au Sud j'ai un magnifique cerisier qui me bloque une grande partie de l'horizon...
       
      J'avais pointé ceux-ci, cherché dans l'oculaire (le 32mm Omegon  Ploessel non réticulé), essayé d'explorer avec la raquette autour au cas d'un vraiment mauvais pointage, mais rien !
       
      J'ai trouvé un spot dans un champ d'une agricultrice de l'AMAP où je suis, totalement à l'écart de la ville et bien dégagé, donc question éclairage je devrais être dans de bonnes conditions, mais avant de me lancer, je finis de prendre en main ma monture histoire d'être suffisamment autonome une fois sur place.
       
      Merci d'avance pour vos conseils !
       
      Bien astronomiquement,
       
      Philippe
  • Images