Recommended Posts

Posted (edited)

M11 est un amas ouvert, très dense et éloigné, 5500 d'années lumière...d'où l'impression de voir un amas globulaire. Il est cependant visible aux jumelles. C'est l'un de mes préférés. Il est synonyme de l'été donc de vacances.

 

Edited by Christophe80

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

J'ai lu ça oui. Mais cela dit je ne trouve pas qu'il apparaisse si globulaire que ca.. Proche d'un double de Persée, très dense, c'est sur, mais on ne confond pas. Enfin je trouve. 

Ce que j'ai bien aimé c'est son côté très structuré, magnifique. 

 

Toujours est il que je vais le dessiner! Daube ou pas, je l'aurai tenté ! 😆 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah oui, M11 .....

 

Murphy je connais aussi !! Je ne compte plus les soirs clairs n'arrivant que pour la pleine lune, ou quand on n'est pas dispo pour 'l'astro, ou pas chez soi ...

Tiens, hier superbe soirée étoilée après une journée extrêmement pénible au boulot. Même pas envie d'observer, et puis je me dis c'est dommage, ça fera toujours quelques objets de plus du Sagittaire dans la besace ...

Les crépuscules sont moins longs, donc effectivement je commence fort sur les globulaires. Puis au moment où, bien chaud, je décide d'aller visiter quelques Abell bien obscurs, vlan, la voisine qui allume son gros projo et reflets dans les oculaires !! Je suis retourné à M75 bien brillant du coup ...

Et extinction des feux pour retrouver un ciel bien noir 10 minutes avant d'aller au lit ...:D

Edited by etoilesdesecrins
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je pose ca la ... l'air de rien ..  ^_^ Jetez un zieu, et on en parle. 

 

 

M11 BK.jpg

Edited by BlackMaple
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/8/2019 à 13:08, BlackMaple a dit :

J'ai lu ça oui. Mais cela dit je ne trouve pas qu'il apparaisse si globulaire que ca..

Le mieux dans le genre c'est M71 : amas ouvert ou globulaire ? A vous de voter… Bon les astrophysiciens ont voté globulaire mais c'est la démocratie, hein ? Donc on peut ne pas être d'accord ! B|

 

Sinon, très sympa le dessin et le temps investi dedans a payé je trouve, car ça me semble assez ressemblant.

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je pense que ca a payé oui. J'ai d'abord posé les étoiles très fines dans les structures, puis un petit passage de tortillon, même pas d'estompe,  au tortillon légèrement (je trouve ça plus fin, plus dur) pour donner un peu de lumière. 

 

J'ai hésité à poser les structures a l'estompe d'abord, donc un brillant peut-être plus franc, puis poser après (au 2H, voir H) les étoiles.. je pense que je vais le retenter dans ce sens un de ces 4. Voir ce qui rend le mieux. 

Edited by BlackMaple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt


  • Similar Content

    • By deome
      Devant la météo plus que moisie depuis un moment qui parait une éternité pour moi, entre nuages, pluie, neige cette nuit et une humidité de dingue, je n'ai pas ressorti le matos depuis la mi-septembre
      Je me résout donc a traiter 2 sessions que j'allais mettre a la poubelle car prises dans des conditions vraiment difficiles, une PL très très très présente, et une atmosphère très humide

      La première est la nébuleuse NGC1491 dans la constellation de Persée.
      L'image est la résultante de 700 poses de 50" à 800iso, je sais ça fait bcp, j'ai fait ça sur 2 nuits et j'ai empilé toutes les images, la flemme de les trier une a une, tout ca pris avec mon fidele Nikon D5500 non defiltré, au foyer de mon Newton 254 f:d 4 sur une NEQ6 Goto sans autoguidage. J'ai un correcteur de coma Baader RCCI et un filtre UHC Explore Scientific
      J'ai vraiment galéré a obtenir un FDC homogène, les étoiles ne sont plus très rondes, il va être temps de revérifier la collimation du scope et le backfocus du correcteur, heureusement l'hiver arrive.....
       

       
      La deuxième est l'amas NGC 7129 dans la constellation de Cephée
      L'image est un empilement de 300 poses dans les mêmes conditions que précédement
      Pas très satisfait du traitement mais j'ai pas réussi a obtenir mieux, pas eu envie de m'attarder dessus non plus...
       

       
      J'arrive a  qq mois de ma première année d'astrophoto, première année d'astro tout court en fait, et je la résumerais surtout par l'excitation du début, sortir le matériel dès que le ciel parait dégagé, même si les conditions ne sont pas au top, quitte a sortir des photos moyennes.
      J'ai fait qq beau cliché dont je suis vraiment satisfait, comme les dentelles du cygnes, la bulle, le croissant et même une belle andromède qui ne rentre pas entière dans le champ, et d'autres moins bonnes, ça me laisse une grosse marge de progression comme ça  
      Cet hiver, je compte faire évoluer un peu le setup en ajoutant un autoguidage et en modifiant la monture avec un kit Rowan et des pièces de meilleur qualité.
      Pour le prochaines photos, je vais essayer de passer outre l'envie de shooter dès que possible et mieux sélectionner mes cibles et mes soirée de shoot (ça fait un peu drogué dis comme ça), 
    • By Laurent51
      Bonjour à tous,
       
      Un premier test avec un nouveau setup dans la classe des T50, avec un magnifique T51!!
      Bon, vous comprendrez, que ce n'est pas un tube de 51cm mais une mini lunette de 51mm de diametre et une focale de 250mm. On aime resté dans les 50:-).
      On regarde avec quoi nous pouvons nous amusez avec du grand champ, tout en expérimentant avec une de nos ZWO1600MM.
      Optiquement, ca semble pas mal du tout, et je pense qu'il est possible encore de faire mieux avec une focalisation un peut mieux maitrisée sur l'ensemble des poses (une correction mécanique sera réalisée ce Week-end).
      On va continuer notre petite expérience dans les mois à venir, puis nous verrons au printemps, si nous cherchons autre chose, ou si nous envisageons une installation  d'un setup de ce type au Chili.
       
      En attendant voici une premiere image avec NGC7822, ou Cederblad 214. C'est une version SHO-SHO comme on aime.
      J'ai trouvé une belle description de cette objet réalisé par idrir en 2017, donc vous le rappel simplement:
       
      Le coté technique:
      Télescope JANUS Nord2 situé dans le Vaucluse.
      Temps de pose: 10h par couche SII, Ha et OIII.
      Poses élémentaires de 20min sans guidage.
      Utilisation d'une petite lunette WO RedCat 51. C'est une petite lunette sous formule Petzval.
      Focuseur AF3 avec kit pour la RedCat 51.
      Camera ZWO 1600MM Cool.
      Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue à filtres de la même marque.
      Monture 10Micron GM2000HPS2.
      Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6.
       
      Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf:

       
       
      Et voici le montage:

       
       
      Amitiés a tous, et bonne astro!
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

    • By xavierc
       Dans le virage du fond du parking.
       Nuit du 5 au 6 août 2019
       Dobson 508/1920
       
       10 dessins : 8931 à 8940.
       
       Il y a encore du public ici, l'engouement ne faiblissant pas, pourtant après 3 nuits des étoiles d'affilée, quand je suis opérationnel à 23h15.
       Je montre Saturne et M8 à 2 jeunettes puis vaque à mes cibles plus ténues.
       
       La première est le Sextet de Seyfert dans le Serpent, qui m'avait laissé sur ma faim.
       
       Observation 8931 : NGC6027/A/B/C/D/E ou Sextet de Seyfert.
       A 85x, l'ensemble est une tache faible. Le groupe est éclaté à 276x en membres faibles à VI3. Ce grossissement permet de voir les extensions diffuses. 402x les détaille dont la petite hors des lignes râtée la fois précédente. Mais je n'arrive pas à voir les 6.
       
       
       Il fait chaud comme hier, je n'ai pas mis de pull sous le manteau qui est lui indispensable pour garder à portée de main mes oculaires.
       
       Le croissant lunaire témoin de l'avancée inexorable du séjour se couchera vite avant le premier dessin.
       
       Je règle quelques soucis de la lampe de la planche à dessins au début.
       
       Je reste dans le domaine des galaxies, un poil plus haut et plus à l'est dans Hercule.
       
       Observation 8932 : NGC6098/99.
       201x, 85x. Elles sont vues séparées facilement à 85x. NGC6098 est considérablement faible et NGC6099 considérablement faible à faible.
       
       
       Le vent qui contourne la montagne génère un fond sonore fourni dans les basses. La turbulence reste moyenne pourtant.
       
       Observation 8933 : NGC6484.
       Cette galaxie est visible assez faible à 85x, petite. A 201x, elle semble condensée et reste minuscule.
       
       
       Observation 8934 : NGC6482.
       Condensée comme la précédente à 201x, elle est minuscule et assez brillante à 85x.
       
       
       Bruno galère avec une calibration, il ira quérir les conseils d'autres astrophotographes du terrain pour s'en sortir. Où il faut être ingénieur pour faire de l'astrophoto!
       
       Observation 8935 : NGC6500/1.
       201x, 85x. Ce duo est constitué de 2 galaxies respectivement faible NGC6500 et assez faible NGC6501.
       
       
       Après un petit coup de barre à 1h50 dont m'extraient un peu des éclairs d'orages lointains vers l'Ouest, je poursuis avec les herculéennes galaxies (à moins que ce soit dans l'autre sens, je ne sais plus avec la fatigue?).
       
       Observation 8936 : NGC6490 et NGC6495.
       201x. Les galaxies aiment former des duos dans ce coin de ciel! Ici 2 galaxies de même brillance, faibles.
       
       
       L'objet suivant, atypique, est une idée de Michel Nicole, l'astronome québécois dont les fiches d'observation m'inspirent de nombreux sujets d'observation, adaptés à mon télescope vu qu'il utilisait un Dobson de 56cm.
       C'est une nébuleuse bipolaire du Lézard.
       
       Observation 8937 : LKHalpha233.
       276x. Objet de Herbig-Haro et très faible, elle s'étend surtout à l'ouest de l'étoile faible. Elle ne réagit à aucun filtre. C'est dingue de pouvoir observer ce stade de proto-étoile avec nos moyens d'amateurs!
       
       
       Je pointe ensuite quelques galaxies de Pégase.
       
       Observation 8938 : NGC1 et 2.
       201x. Les 2 premiers objets du catalogue NGC sont assez faible et faible dans l'ordre numérique.
       
       
       Des nuages arrivent à 3h20.
       Je vérifie quand même sur les animations météo satellite que l'orage qui s'approche par l'ouest en grondant va passer bien au nord de nous, ce qui est le cas.
       Par contre sa proximité gênera sur les 2 derniers dessins en me flashant la vision nocturne, le ciel devenant brièvement blanc à l'oculaire lors des éclairs les plus brillants.
       La menace ne faisant que nous raser, je dessine donc un groupe de galaxies sous ces contraintes dans Pégase.
       
       Observation 8939 : NGC7765 à 7768.
       278x, 201x. C'est un quintet mais pas de Stephan, composé de NGC7765 et NGC7766 très faibles, NGC7767 considérablement faible, NGC7768 assez faible, complétés de CGCG477.020 très faible. Groupe intéressant.
       
       
       Un bolide aussi brillant que les éclairs s'est invité dans le coin de mon champ de vision et a laissé une trainée persistante une dizaine de secondes vers 4h50.
       
       Observation 8940 : NGC7769 à 7771.
       201x. Je continue de monter dans la numérotation NGC avec NGC7769 assez faible au bord sud plus net, NGC7770 faible et NGC7771 assez faible.
       
       
       Je finis fatigué à l'aube à 5h sous les grondements de l'orage voisin.
    • By Pulsar59
      hello,
       
      ma troisième prise estivale sur le petit T150, l'AZEQ5 et l'Atik One.
      Environ 2,5 heures en Ha, 5 en O3 et 3 en S2.
      Les 2 versions, SHO et HOO. Pas évident de faire sortir beaucoup de nuances colorées dans cette zone, semble t'il.
       

       

       
       
      Fulls sur https://www.astrobin.com/421506/B/.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Me revoilou, vite le ciel est dégagé et hop c'est parti jusqu'à 21h00 car le ciel est de nouveau couvert.
      Quand c'est comme ça ne faut pas attendre pour dessiner.
      La turbulence étant plus forte qu'hier (bien visible à x36), j'ai baissé le grossissement. Je me suis arrêté sur Bailly au sud sur le limbe, il s'agit une formation nectarienne de 300 km de diamètre, la plus vastes des cratériformes.
      Concernant les outils de dessins des polychromos sur papier noir.
       

       
      Bon ciel lunaire
  • Images