Sign in to follow this  
Bertrand13

Le halo externe de la nébuleuse de la Lyre

Recommended Posts

Bonjour à Tous et à Toutes,

 

Le halo externe de M 27 ayant semblé retenir votre attention, je vous propose aujourd’hui de vous intéresser à celui de M 57, la nébuleuse de la Lyre. 

Beaucoup d'entre nous se sont penchés sur l'étoile centrale, certains même sur sa voisine (que je n'ai jamais pu percevoir, même au T635); d'autres sur d'éventuelles couleurs, du verdâtre au rouge.

 

Mais comme beaucoup de ces observations et/ou dessins sont faits avec des grossissements importants, le halo externe passe souvent par pertes et profits.

Pourtant c'est l'un des plus prégnants: dans un gros diamètre, ses limites sont précises et on perçoit bien qu'il est composé de deux enveloppes successives, l'enveloppe externe étant bien entendu la plus faible.

 

Voici comment je l'ai vu dans mon dobson Obsession, T635. Pour le rapport d'observation: http://www.deepsky-drawings.com/m-057-t635b/dsdlang/fr 

C'est le moment de l'observer, la NP est au zénith !

 

Bon ciel à tous

Bertrand

http://www.deepsky-drawings.com

 

 

M 57  T635  BL 2013 08 05.jpg

  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Ha ! voilà un beau sujet !

 

Voiles arrivant le soir ou effets Murphy à répétition ne m'ont pas encore vraiment permis d'attaquer sérieusement le programme d'été, et  on est déjà le 01/08. Je n'ai donc pas eu l'occasion récente de revenir sur ce sujet, mais j'ai bien en mémoire les quasi premières lumières du 300 là-dessus.

Mais une chose m'étonne Bertrand, concernant la perte de visibilité du halo avec de forts grossissements.

Je n'ai pas vraiment perçu le halo intégral, mais j'ai été choqué sur M57 par la facilité avec laquelle, à environ 1 D au 300 (on peut parler de forts grossissements ?) j'ai perçu l'aspect diffus sur le côté externe des anses, jamais vu à la lunette.

J'avais sous les yeux la même chose que ce que je voyais sur photos ou dessins faits à gros diamètre.

Il me semble bien que ce début de halo se dévoilait d'autant mieux que je grossissais.

Par contre lors de ces quelques passages sur M57 je n'ai pas encore vu la centrale.

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sujet très intéressant et ton dessin est réussi, on voit déjà apparaître les deux rayures parallèles qui entourent la centrale et qui ne sont pas réputées particulièrement accessibles ! Bravo !

 

Depuis mon site d'observations habituel de la campagne aixoise, je n'ai perçu le halo extérieur qu'une seule fois sans ambiguïté dans un T350. Il sautait aux yeux cette fois-là. En plusieurs dizaines d'observations, même au 460, je ne l'ai jamais revu avec le même niveau d'évidence. Je pense a posteriori que la transparence atteignait un niveau exceptionnel l'unique soir ou je l'ai si bien vu... vraiment un joli souvenir ! :) Ça m'a tellement sidéré que je ne me souviens pas avoir noté plus de détails comme la centrale mieux visibles que d'habitude ou les fameuses stries... Le halo avait suffi à faire ma soirée !

 

(La même expérience m'est arrivée sur l'Oeil de chat une autre fois et là non plus, jamais réitérée...)

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

J'ai un dessin réalisé au C2PU de 1m du plateau de Calern, j'avais été invité par David Vernet à dessiner à travers ce fantastique télescope qui d'ordinaire n'est pas du tout équipé pour le visuel.

 

Voilà le commentaire : Sur mon dessin le halo n'est pas aussi développé que sur le dessin de Bertrand car c'était la pleine Lune ! Mais j'en ai quand même perçu des bribes.

 

Avec le Nagler 22 mm j'atteins déjà le grossissement de 590x, l'anneau de M57 apparaît large et très lumineux. La forme de la nébuleuse est clairement ovalisée avec des bords SE et NO extrêmement brillants, quant à l'étoile centrale de 15m : sa vision directe n'est qu'une formalité ! Quelques renforcements sont perçus dans les bords contrastés malgré leur saturation lumineuse. Je note également que le bord de l'anneau comporte un faible halo irrégulier présentant de petits excroissances diffuses.

Mais la cerise sur le gâteau est la perception - certes subtile - de couleurs. Le bord externe de l'anneau exhibe une teinte chaude, je devine une vague nuance de orange ou de rouge alors que l'anneau lui est plutôt bleu-vert. A un moment de bonne transparence, certainement un trou dans les filaments de nuages qui défilent au dessus de la coupole, j'ai même deviné du jaune sur l'anneau.

 

M057-T1000-md3.png

 

Voilà le CROA complet de ma nuit passée sur C2PU :

http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/nuit-de-reve-au-c2pu-le-telescope-de-1m-de-calern-a118258814

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, laurent13 a dit :

Sur mon dessin le halo n'est pas aussi développé que sur le dessin de Bertrand car c'était la pleine Lune ! Mais j'en ai quand même perçu des bribes.

 

En voir quelques bribes une nuit de pleine Lune, c'est déjà plus que pas mal ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu une fois cette coloration rouge cramoisi etonnante sur le pourtour de l'anneau de M57.

Instrument: C11.

Conditions: apres un passage rapide en interieur et une breve exposition a un eclairage. Je suis ensuite revenu au telescope qui etait reste en suivi sur M57. Je remets l'oeil a l'oculaire, sans grand espoir, et j'ai alors vu cette couleur cramoisie.

Il faut trouver la bonne activation des cones sensibles a la couleur !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que je n'ai jamais fait assez attention à ce halo, qui semble pourtant bien détectable... sans doute parce que je grossis trop vite effectivement, et que ça le noie un peu !

 

Sinon, la centrale sort assez facilement au 600 en général, comme ce samedi soir au Restefond. Ça dépend fortement de la stabilité évidemment, mais au moins par glimpses, ça doit sortir. Ce n'était pas top à ce niveau samedi, mais comme toujours, il y a quand même eu quelques trous de turbulence assez sympathiques, et pendant un (trop bref) instant, il me semble bien avoir perçu l'autre étoile, proche de la centrale.

 

Ce qui me surprend en revanche, c'est que les dessins rapportent très rarement la structure radiale dans l'anneau externe de la nébuleuse. C'est sans doute un déclic à avoir, un peu comme pour Jupiter et sa GTR, mais clairement, chez moi (et chez les autres à qui j'ai pu le faire remarquer aussi), il y a comme des rayons sombres qui semblent partir du centre vers l'extérieur, ou l'inverse. De sorte que M57 me donne parfois l'impression de ressembler un peu à des lèvres gercées. :)

 

En revanche, pas de couleur de mon côté, si ce n'est un peu de vert léger. Il faudrait peut-être que j'essaie après avoir activé les bâtonnets d'un bon coup de lumière blanche, à l'occasion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La différence de luminosité sur l'anneau, à savoir la frontière externe plus lumineuse sur une étroite partie, est assez nettement visible à la FC-100 sous bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Yo l'ami !

 

arffff, le halo externe, j'avoue que quand je l'observe et le dessine, je n'ai jamais prété attention à ce détail. En regardant dans mes dessins, j'en ai 4 de M57.

Un vieux réalisé au cul du T600 de St Véran (haaaa, St Véran !!!) montrerait peut-être ce genre de détail. Mais ce croquis a été réalisé très rapidement (moins de 15 mn) d'où sa forme générale bien tordue, le temps à l'oculaire étant paratagé avec les copains. Par contre ce qui m'avait incité à prendre les crayons et ce sur quoi j'avais porté attention, c'est la perception nette de  plusieures étoiles sur le fond nébuleux, et ça m'avait bien réjoui. (le dessin est réalisé avec un RC, ya donc une inversion gauche/droite). On pourrait donc compléter la démarche de Bertrand en interrogeant sur la perception de ces étoiles :

 

image.png.92c06cc6a56b72966ccc0451808ac0f1.png

 

Sinon, ya celui réalisé cette année à la Palma, où là j'avais noté sans ambiguité la perception de teintes sur l'anneau - et pourquoi pas, une sorte d'extention qui pourrait correspondre à une partie de ce halo :

image.png.add44a999d0046c941344dfd243e92e4.png

Edited by serge vieillard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma version du halo (qu'effectivement on peut omettre de noter comme pour l'exemple -qui m'est cher et encore plus probant de mon point de vue- de l'oeil de chat). Elle date de 2017 et je n'avais noté que son extension qui grosso-modo doublait le diamètre de l'objet et sa difficulté (VI5.4).

 

m057halo_daaoT445_YPrbdo.jpg

T445x74 + filtre OIII Lumicon (1990).

 

Et il y a quelques jours, profitant d'une nuit calme (rare pour mon site alpin), j'ai enfin pu discerner l'étoile centrale… Je n'ai pas encore attaqué le problème de la couleur sur cette nébuleuse (j'ai de profondes lacunes sur les Messier... :ph34r:).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this