Recommended Posts

Comme tu dis, probablement les poses un plus longue si tu négliges le bruit thermique. Car si dans un temps de pose global tu as le même nombre de photons, le bruit photonique est le même, il reste alors le bruit thermique et le bruit de lecture. Connaissant le bruit thermique pour une température donnée, et le bruit de lecture pour une image produite à un certain gain, n'est-il pas possible de créer une fonction à plusieurs variables qu'il suffirait de minimiser ? 

- dans cette situation: régulée à -10° et pour 4h d'intégration, qu'elle est le minimum de la fonction de bruit ? (n'existait il pas une présentation sur l'astrophoto en ciel urbain qui parlait de ça ? cela me dit quelque chose, enfin, peut-être sans prendre en compte le gain. )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 9 minutes, Levêque Mathieu a dit :

il reste alors le bruit thermique et le bruit de lecture.

 

Il y a aussi le bruit de quantification et les bruits fixes !

Et il n'y a rien de vraiment linéaire dans tout ça. Donc pour mettre en équation ça va être coton.:)

 

Il était question de capter des niveaux très faibles, donc pas vraiment en milieu urbain.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Lucien a dit :

 

Il était question de capter des niveaux très faibles, donc pas vraiment en milieu urbain.

 

Si si Lucien mon post c'est pour un milieux peri urbain: CCD versus CMOS (filtré LPR) car avec un bon ciel il n'y as pas de problemes les CMOS en pose de 30s  voirs 60s  marchent trés bien

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, jean dijon a dit :

Si si Lucien mon post c'est pour un milieux peri urbain: CCD versus CMOS

Oui,

Jean j'avais bien compris : disons objets par trop faibles de toute façon..

La recette que j’indiquais plus haut serait à essayer.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Planete Sciences
      L’association d’éducation populaire aux sciences et techniques, Planète Sciences, organise son  traditionnel camp d'été astronomie (anciennement Campagne Astronomie) du 7 au 15 août 2021 à Barret-sur-Méouge, en Hautes-Alpes.
      Pas moins de six parcours de formations sont proposés :
       
      – trois parcours observationnels pour se faire plaisir, se former et vivre à un rythme totalement décalé :
      * Première étoile — Initiation théorique et pratique
      * Deuxième étoile — Approfondissement théorique et pratique
      * Troisième étoile — Astrophotographie et imagerie numérique
      – trois parcours pédagogiques, pour se former à transmettre le plaisir de l’astronomie :
      * Agrément pédagogique Petite Ourse — Animer avec des 8-14 ans
      * Agrément pédagogique Arpenter l’Univers — Animer en collège-lycée
      * Agrément Planétarium Numérique
       
      Chacun de ces parcours se décline sous deux modalités : base, donnant une formation complète aboutissant à une certification, et consolidation, pour réviser et approfondir en autonomie ses compétences, en étant accompagné par les formateurs et formatrices et en disposant des ressources matérielles et pédagogiques de l’association.
       
      Et bien sûr, comme chaque année, des temps de convivialité, d’échange autour d’intérêts personnels et d’astronomie, de bonne humeur et de joyeuse entente.
       
      Renseignement et inscription sur le site internet de l’association :
      http://www.planete-sciences.org/astro/camp-ete
    • By jepastro
      Bonjour à tous,
       
      Cela fait des dizaines d'années que je prends plaisir à observer le ciel et je m'amuse régulièrement à faire des photos "de base" avec mon APN (un EOS 700D).
      Il est temps pour moi d'aller plus loin et de m'équiper sérieusement pour faire de l'astrophotographie.
      J'ai pris le temps de chercher un peu sur le net et de me renseigner mais j'arrive à un point où j'ai besoin de conseils avisés pour ne pas faire les mauvais choix.
      Je compte donc sur vous tous pour m'aiguiller 😀
       
      Voici ce que je peux dire sur ce que je souhaite et ce que je ne souhaite pas, sur le contexte d'observation, mes questions, etc ...
       
      1) je souhaite faire de l'astrophotographie de ciel profond principalement.
      2) l'idée n'est pas d'observer mais bel et bien de réaliser de beau clichés.
      3) je suis en Bretagne dans un endroit dégagé en campagne.
      4) mon budget tourne autour de 1000 euros (peut évoluer si besoin mais pas dans des proportions délirantes)
      5) idéalement je souhaiterais pouvoir réutiliser mon APN bien sur.
       
      Dans les recherches que j'ai déjà pu effectuer, il semblerait que les télescopes de Newton avec une monture équatoriale en Goto soient les plus adaptés à mes critères.
      Les seuls points qui m’embêtent un peu par rapport à ce type de télescope sont la collimation qui semble être chronophage mais nécessaire pour une bonne prise de vue et le côté ouvert du télescope qui doit nécessiter plus d'entretien je suppose (ce n'est pas mon fort 😄)
      C'est pour ces raisons que je me suis penché vers des télescopes de type Maksutov ... mais il semblerait qu'ils soient moins destinés à du ciel profond et qu'il y ait d'autres contraintes (comme la mise en température par exemple ...)
       
      Bref je pense que cela vous donne une idée de ce que je recherche ...
      Surtout n'hésitez pas à me poser des questions s'il manque des éléments.
       
      Un grand merci par avance à vous tous pour vos réponses et conseils!!! 😉
       
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
       
      Voici Messier M71, un amas globulaire situé dans la constellation de la Flèche.
      M71 est distant de 13 000 années-lumière et a un diamètre de 27 années-lumière.
      Cet amas globulaires est très peu dense et il a longtemps été considéré comme étant un amas ouvert très dense. Beaucoup de ses caractéristiques restent d'ailleurs encore incertaines.
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100.
      22 images de 5min, tri de 17 images retenues (soit 1h25 de pose), nuit du 13 au 14 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 17 images (77% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Réduction du bruit chromatique.
      - Filtre passe-haut.
      - Réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma.
      - Logiciels : Siril, CS2
       
      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/M71.html
       
    • By gruon11
      Bonjour. Ayant acquis une platine adm pour monter une skywatcher 80/400 sur mon C8, je dois assembler les 2 à l'aide de cales. Toutefois les cales proposées en magasin (geoptik par ex) sont percées d'un trou central non taraudé diam 5,5. Côté barillet du C8 (2 vis latérales pour visser la cale au tube), je suis donc embêté pour assembler la platine au C8 qui, elle, a un trou oblong central de diam 5. J'avais envisagé de retarauder le trou de la cale à M6, et il me faudrait refraiser le trou oblong de la platine à 6,5 pour le passage de vis et rainurer à  presque 8... mais je n'ai pas de fraiseuse. Quequ'un aurait il monté une adm sur un C8, et comment ? Merci pour l'aide
      (Question posée dans astronomie générale  auparavant)
       


    • By Thierry REMY
      Bonjour à tous,
       
      Quelques questions : j'ai réalisé le WE dernier des poses en Halpha et OIII d'Abell 78. Je veux utiliser le Halpha en couche rouge et le OII en bleu.
      Sous PixInsght, 
      1) comment fais je pour interpoler une couche verte artificielle à partir du Bleu et du Rouge ?
      2) je voudrais faire une couche de luminance qui soit la somme des poses OIII et Halpha. Est-ce une bonne idée ? Si oui comment les additionner, avec quelle méthode ?
       
      D'une façon un peu plus générale, comment traitez vous vos images lorsque vous n'avez que 2 prise Halpha et OIII ?
       
      Merci
      Thierry
  • Upcoming Events