Michel Deconinck

Occultation le 6 août 2019

Recommended Posts

En vous espérant remis des nuits des étoiles, ce soir le ciel offre un spectacle rare.

Le 6 août 2019 à 21h33 TU (23h33 Temps Local), une étoile visible à l’œil nu va se faire occulter par un astéroïde, et malheureusement peut-être également chez vous par des nuages.

L’étoile de magnitude, plus ou moins, +4.7 située devant le nez du Dauphin a pour dénominations :

HR 8044 et SAO 106747 et aussi HIP 103675. 

Il s’agit d’une étoile supergéante rouge, double et variable située à 520 années-lumière de nos télescopes.  La zone idéale pour l’observation à partir de la métropole va de Thionville à Quimper en passant par Reims et Paris.  Mais même depuis la Provence, loin de la zone d'ombre théorique, j’aime observer ce type d’occultation à la recherche d’un éventuel satellite de l’astéroïde.

 

map.png.1eb607b433060368d3de6d08e6f76876.png

 

Voici les différentes informations issues du logiciel OccultWatcher

star.png.b8004a18afcc3b8dc5dfa110d20cb2cf.png5d4928287bd8d_2010BK14.png.e92a6a915782fcf64d8fc1846766c329.png

 

 

Pour être certain de l'occultation, une paire de jumelles sera évidement utile.

Voici la carte :

map.pdf

C'est une observation vraiment sympa a faire et votre participation peut même être utile !

 

NB : Pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article de Patrick Sogorb dans le n° 96 de votre AstroSurf Magazine.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By dfremond
      doublon..
    • By Jacques Ardissone
      Bonjour  à tous,
      j'ai tenté cette occultation, que je pensais facile, 10 s pour moi, à Arles, un temps superbe, champ bien identifié... avec une camera ASI 174 MCC non refroidie, en format FITS, 220 poses d'environ 1 s au gain 400 (c'est le maxi) et un C11 muni du réducteur AP x 0,67.
      L'acquisition est faite avec Sharpcap.
      Voici les paramètre de la caméra:

       
      Une image brute montrant Dioné avec une trame non corrigeable par des offsets:
       

       
       
      la courbe de lumière avec photométrie d'ouverture par Iris (j'ai des problèmes d'ouverture de fichiers avec Muniwin ou Siril)
       

       
       
      la même, zoomée vers l'occultation prévue:
       

       
      et une moyenne mobile sur 3 valeurs avec Excel:
       
       

       
      J'aimerais donc des conseils pour avoir moins de dispersion dans mes mesures et rendre les courbes exploitables pour les prochaines occultations, car pour celle-ci il n'y a plus rien à en attendre.
      Merci à tous,
      Amicalement,
       
      Jacques
    • By Matthieu Conjat
      Salut à tous,
      je crée un nouveau sujet, spécifique à cette nova que vous commencez à bien connaître, AT2020vak.
      Elle a encore gagné presque 2 magnitudes depuis vendredi dernier, elle doit être à la magnitude 15.6 ce soir (à la grosse louche)
      En 4 minutes de pose, elle sature déjà à 32000 adu.
       
      Bon, il semble que ce genre de chose se soit déjà produit, mais c'est plutôt rare, donc si vous avez envie de faire de la spectro originale (ou de la photométrie facile), c'est le moment.
       
      Une animation faite depuis le 5 octobre (découverte officielle le 7):

       
      La courbe de lumière:

       
      Matt
       
    • By Michel Deconinck
       
      Bonjour à tous
       
      Le Dr Mariko Kimura (RIKEN, Japon) demande de l'aide pour obtenir des estimations photométriques V et Rc de la variable cataclysmique SS Cyg en vue d'appuyer une étude au sujet de la période orbitale des deux astres.

      Le Dr Kimura écrit: «Le flux de rayons X de SS Cyg est maintenant en augmentation et 10 fois plus grand que d'habitude. Cet objet est plus brillant en rayons X qu’il a été au cours de ces 25 dernières années. Le niveau minimum de la luminosité visuelle augmente également. Je considère que cette augmentation de la ligne de base optique peut être causée par l'irradiation aux rayons X du disque d'accrétion externe et / ou de l'étoile secondaire. Dans ce cas, on pourrait voir la composante d'irradiation de l'étoile secondaire devenir dominante dans la lumière orbitale.  Je voudrais confirmer cette hypothèse par photométrie optique filtrée intensive pendant l'état de repos.
      J'ai essayé de dériver le profil orbital à partir des données prises par les observateurs de l'AAVSO au cours de la dernière année, mais les données n'étaient pas suffisantes. Plus d'observations sont nécessaires et la photométrie en bande V ou en bande R est préférable."

      Plusieurs observations V et Rc CCD et PEP par nuit sont demandées à partir de maintenant. Les observations visuelles (pas plus d'une par nuit pour cette campagne) sont les bienvenues. La campagne se poursuivra jusqu'à ce que le flux de rayons X du SS Cyg soit revenu aux niveaux habituels. La fin de la campagne sera annoncée dans ce forum AstroSurf côté cooperation pro-am,  inscrivez vous-y pour être tenu informé.

      Comme le Dr Kimura l'a mentionné, SS Cyg a également eu un comportement atypique dans l'optique au cours des derniers mois. Les observations de la base de données internationale de l'AAVSO indiquent que SS Cyg était à une magnitude visuelle de 10,8 le 13 septembre 2020, 28120 UT, alors que SS Cyg a une plage V de 7,7 à 12,4.



      Coordonnées (J2000): R.A. 21 42 42,79 déc. +43 35 09,9 (à partir de l'entrée VSX pour SS Cyg)
       
      Ce 18 septembre vers minuit TU j’ai estimé visuellement sa magnitude à 10.7.

      Je vous soumets ci-dessous une carte avec des étoiles de comparaison pour SS Cyg
      Veuillez rapporter toutes les observations à la base de données internationale de l'AAVSO en utilisant le nom SS CYG.

      Cet avis d'alerte provient de l’AAVSO, il a été initialement préparé par Elizabeth O. Waagen.
       
      - Campagnes et rapports d'observation: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign
      - Variables cataclysmiques: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign-01
       
      Si vous voulez plus d’info n’hésitez pas à me contacter directement.
       
      Je vous souhaite un ciel sans nuages ni virus 
       
      Michel Deconinck



    • By G2D2ON
      Nouveau : la date limite pour participer au concours est repoussée au 11 octobre.
      Bonne nouvelle pour les retardataires !
       
      Neowise, paysage nocturnes, nébuleuses, étoiles filantes ou même passage de l'ISS ou des satellites Starlink. 
      Si vous avez fait de belles photos ou vidéos cet été, c'est la dernière ligne droite pour participer  au concours « Ciel, espace et astronomie » organisé par l’association des Amis de la Cité de l’espace, en partenariat avec la Cité de l’espace et la revue Ciel & Espace
       
      Cinq catégories sont proposées :
      Astronomie, Ciel, nuages et phénomènes météorologiques, Objets artificiels vus de la Terre, Portraits et métiers, Vidéos sur l’espace ou l’astronomie, en relation avec les quatre thèmes précédents.    
      Conditions de participation et calendrier :
      Participation libre et gratuite, selon les conditions décrites dans le règlement du concours. Les photos et vidéos doivent être récentes et ne pas avoir été primées dans un autre concours. Inscription obligatoire avant le 11 octobre 2020 par messagerie à l’adresse suivante : concours-2020@amis-cite-espace.org Envoi des photographies et des vidéos avant le 11 octobre 2020. Les modalités détaillées et le règlement complet sont disponibles sur le site Internet des Amis de la Cité de l’espace.  
  • Upcoming Events