STF8LZOS6

Gros achroma à vendre

Recommended Posts

Et sur un objectif doublet achromatique de 300 mm de diamètre tu dirais quel f/D serait le mieux?

 

Les grandes lunettes achromatiques ne dépassent généralement pas un f/d de 20.

Sans doute pour des questions d'alignement optique et de vision trop sombre à l'oculaire.

 

En République tchèque, un amateur a une lunette doublet achromatique transportable de 280 mm f/D 16 en deux morceaux de tubes.Il mets tout dans sa voiture.Il a juste construit une cabane haute en bois pour la mettre à l'abri le temps de la belle saison.

 

C'est un fabricant tchèque pas connu chez nous qui lui a réaliséé.

Peut-être à regarder pour ceux qui cherchent des instruments de gros diamètre et de qualité à prix raisonnable.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

f/D entre 20 et 26, calée chromatique à 565nm

La turbu commence à jouer à cette taille si tu veux du multi-usage.

A f/D=20 et le calage théorique, ça fait du lambda/8 entre la raie e et la raie D et diffraction limited entre 533 et ~610

Meilleur chroma et piqué à f/D 26 mais faire du CP ça devient compliqué à trouver de l'oculaire qui ne soit pas tunnel en 2"

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

DGO ne fabrique plus, mR DG est atteint par la limite d’age.

sur cn, apparemment il est dit que les cdes dernières se terminent.

En fait il ne reste plus que istar et zen, des indépendants peu connus.

Chez istar, il y a un 228f15 qui doit être propre, pas pire qu’un 150f10 que j’ai en terme de résidu chromatique, acceptable déjà.

Avec des tubes de ce gabarit, faire des messiers me paraît déplacé, c’est pour planeteux et les doubles surtout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 21 minutes, rvuti9 a dit :

un 228f15 qui doit être propre

il a disparu.

Il reste un 250f20 r30.

Il a gardé les classiques 150 f5, 8, 10, 12 et 15

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, oliver55 a dit :

En République tchèque, un amateur a une lunette doublet achromatique transportable de 280 mm f/D 16 en deux morceaux de tubes.Il mets tout dans sa voiture.Il a juste construit une cabane haute en bois pour la mettre à l'abri le temps de la belle saison.

 

C'est un fabricant tchèque pas connu chez nous qui lui a réaliséé.

Peut-être à regarder pour ceux qui cherchent des instruments de gros diamètre et de qualité à prix raisonnable.

 

Ce serait super si tu peux nous fournir un lien, " je sais j'ai la flemme de de chercher" , merci .:)

C'est juste pour rêver bien sur …xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement le choix s’epuise.

le 204f9 peut rester intéressant.

250f20 c’est immense avec un abris de 6m!

j’ai observé aux us dans un 250f11 r30, au catalogue.

c’est respectable à l’oculaire, abris de 3m. Le propriétaire le laisse à l’air, temporairement sous bâche, 2bons hommes sont nécessaire pour monter-démonter et le stocker au garage. Faut regarder la météo.

il peut tjs rester une cde  spéciale pour une pointure au catalogue.

dans tous les cas zen fera la cde spéciale f2-k5 en étant patient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

lyl il existe des oculaires au coulant > à 2"

rvuti9 un réfracto-réflecteur est tout à fait faisable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le refracto oui mais pour faire une chaîne mécanique qui permet de tenir l’alignement et la collimation c’est un point dur.

pas insurmontable mais critique encore 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, STF8LZOS6 a dit :

Oui il existe des oculaires 3 pouces....ici un choix chez APM

 

Les observatoires ont même des oculaires de 4 et de 4,3 pouces car il faut des oculaires de grandes focales (plus de 40 mm) avec un champ encore assez large pour que cela reste utilisable sur les instruments de grande focale.

 

Voici des oculaires disponibles en 4 et en 4,3 pouces chez Siebert Optics :

https://www.siebertoptics.com/SiebertOptics-eyepieces-observatory.html#This 80mm 4 eyepiece

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, rvuti9 a dit :

Le refracto oui mais pour faire une chaîne mécanique qui permet de tenir l’alignement et la collimation c’est un point dur.

pas insurmontable mais critique encore 

Oui ce serait vraiment pénible d'avoir du shifting de l’image dans l’oculaire au moindre déplacement du tube par glissement des miroirs plans, surtout si de forts grossissements sont prévus. C'est de cela dont tu parles?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

pour avoir fabriqué un réfracto-réflecteur de 200mm il y a 15 ans, le réglage des miroirs plans n'est pas un problème, et la stabilité dudit réglage est bonne dès lors que la mécanique est correcte.

 

Fred.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon sens il faudrait bien caler les 2 miroirs de renvoi dans une cellule neutre en dilatation et avec un jeu de montage très faible, style doublet ou triplet en barillet, le 1/10eme de mm maxi.

Chaque cellule serait prise avec un système poussant-tirant individuel pour amener le faisceau d'un laser colimaté déjà au centre de chaque miroir puis sur le centre de l'objectif.

Il faudrait bannir le métal avec un tube inerte style ctp bois, résine.pour garder la géométrie globale

Maintenant les miroirs, si possible quartz, de façon à garder les jeux mécaniques, chaque cellule étant défini pour le miroir plan sélectionné.

Attention aux flexions de tube pour la reprise sur la monture (une ceinture rigide reste un must.

Comme cela cela devrait tourner de -20°C à +30°C et assurer le basculement au méridien.

Une trappe de visite pour chaque miroir permettra de voir le centrage du faisceau laser sur le miroir, cela aide pour l'alignement optique. Une fois réalisé, il restera à colimater l'objectif.

La précision des miroirs sera en déduction de la précision de l'objectif, Lichtenknecker pour ces shaer fournissait L/10 garanti, déduction déjà en effet gaussien (L/6 devient L/4.5 global).

Ce serait dommage de tuer un objectif avec L/6 qui n'est pas fréquent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La 435mm Shaer de Puimichel est tout en tole d'aluminium, et on ne passe pas sa nuit à retoucher la collimation et la position des miroirs de renvoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/08/2019 à 15:12, STF8LZOS6 a dit :

mais je n'ai jamais mis l’œil dans une D&G.

salut, j'ai eu l'occasion d'observer dans une D&G 8" F15 et malgré le soin porté à la mécanique, j'ai trouvé que le chromatisme était présent, liseré bleu autour de Jupiter et des étoiles brillantes ... QQ minutes plus tard j'étais à la 230 du père Josset chez JB,  et là RAS image propre et plus détaillées,  mais non parfaite car turbu présente... 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ne veut pas dire que dgo est pourri.

Sur cn des clients mécontents de dgo s'exprimaient négativement.

Sur la fin il y aurait une petite qualité, l'opticien devenant âgé et fatigué.

Perso ce que j'en ai vu aux us c'était plutôt top, il n'y a pas que le liseret bleu à observer.

Du similaire à clavé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand-même, il arrive un moment où le liseré coloré n'a pas qu'un impact esthétique et le contraste ainsi que la possibilité de pousser le gr en sont affectés.

 

Fred.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ça c'est clair, les achromats synta qui ont un RC-index à 12, et mal calé .... à part la Lune on se pose des questions savoir si c'est encore un instrument d'optique.

Il y a foule de critères qui sont assez utiles entre Danjon et Couder, Sidgwick, Conrady, Rutten & van Verooij, TMB apochromatique.

C'est pas encore strict parce qu'il y a le ressenti personnel et l'usage de l'instrument, mais bon faut pas déconner, on sait quand même quels modèles et dans quel usage pour lesquels ça marche.

Une 8" f/15 avec des verres classiques, ça ne pourra pas tout faire, il y a un choix à faire entre planètes, grand champ, lunaire, solaire sinon ça sera moyen partout.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 19 heures, rvuti9 a dit :

Cela ne veut pas dire que dgo est pourri.

Sur cn des clients mécontents de dgo s'exprimaient négativement.

Sur la fin il y aurait une petite qualité, l'opticien devenant âgé et fatigué.

Perso ce que j'en ai vu aux us c'était plutôt top, il n'y a pas que le liseret bleu à observer.

Du similaire à clavé.

En effet, je n'ai jamais dit que D&G était pourri, juste qu'il y avait plus de chroma que sur la formule Littrow de la 230 Cooke... 

Bien sûr qu'il y a des choses à voir en dehors du chromatisme, mais c'est quand même mieux avec un peu moins ou pas de couleur dénaturant l'objet.   Perso, Jupiter à la 153 de la Sorbonne, c'est trop dénaturée à mon goût, mais néanmoins, le contraste est là et permet de réaliser des travaux d'observations de qualité... Donc oui on peut faire avec le chromatisme mais comme le dit Fred, pas si il y en a trop... 

Amitiés astro Yohan

Edited by YOYOASTRO
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais jeté un oeil par le passé à la 153 de la sorbonne, sujets jupiter et la lune.

Franchement ce n'était pas mauvais mais c'est loin d'une référence.

Contraste limité et images effectivement violacées, déja à partir de 1-1.2x D de grossissement.

C'est beaucoup mieux aujourd'hui et sur des tubes du passé.

Pour les images dénaturées, sur un unitron 76mm 200x et plus sur les planètes, il y avait un fond bleuté et puis dessus des détails bien contrastés, vénus, mars jupi et sat.

Le détail n'est pas noyé dans le halo, comme sur ces 150F8 synta, y compris dans la turbulence.

Déja le 150 bresser fait mieux sur ce point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By mazet69
      Bonjour. Je suis Fred je reprend l astronomie abandonnée depuis quelques années. 
      J ai acheté le téléscope Perl Bellatrix 130 /1000 et je souhaiterai avoir l avis de connaisseur. 
      Je l ai acheté au magasin Equinoxe de Lyon. 
      Merci pour vos réponses 
    • By lambda
      Bonjour à vous,
       
      J'ai récupéré en brocante un zoom de marque "Supra" (?) 28-85 mm, f:3.5-4.5, montage baillonette, que je veux utiliser dans un bricolage optique....
       
      Mais j'aimerais savoir quel est le modèle de monture baillonette present sur ce zoom... j'ai un peu potassé, et c'est une vraie jungle là dedans, suivant les constructeurs... et vu que je ne connais pas la marque de ce zoom ("Supra")...
       
      En fait, j'ai besoin de connaître le standard/modèle de baillonette utilisé ici pour retrouver le tirage mécanique de cet objectif...
       
      Par avance, merci à vous pour votre expertise là dessus...
       
      à+,
      Lambda
       
       




    • By slyv
      Bonjour,
      Je cherche un heureux possesseur d'un Dobson compact 500 F/D 3.3 pour partager une nuit d'observation sur septembre 2019.
      Je me déplacerais sur l'ensemble du territoire français.
      Merci.
      Astronomicalement,
      Sylvain RICHARD
    • By Kaptain
      ...sauf que sur mon mak à F/15, quand je ne met pas la barlow, je suis obligé de bien bouger l'endroit de la mise au point, ce qui entraîne un grossissement effectif quand je compare avec mon newton à côté avec le même oculaire.
      Ca grossit bien en fait dans ce cas, mais de combien au juste ? Ca se calcule ?
      [précision : je ne comprends absolument rien aux histoires de backfocus et Cie...]
    • By Phil49
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je viens de remettre le pied à l'étrier de l'astronomie après une première tentative avortée il y a 3 ans.
       
      J'avais gardé l'équipement (Sky-Watcher NEQ 5 et 200/1000), je viens d'ailleurs d'acheter chez Pierro Astro une AZ EQ6 GT Pro, mais pas encore pu la tester faute d'une météo clémente depuis une semaine...
       
      Cependant, je souhaiterais m'acheter quelques éléments indispensables pour l'observation mais surtout l'astrophoto qui reste mon objectif final.
       
      Il me semble cohérent de changer le porte-oculaire et ajouter un correcteur de coma dans un premier temps.
       
      Côté photo, je fais de la photographie depuis 40 ans et dispose de boitiers pro et semi pro... Nikon et pas mal d'optiques de qualité.
       
      Mauvaise pioche si j'ai bien compris côté astrophoto où Canon semble historiquement régner...
       
      Je ne suis pas chaud  pour défiltrer un de mes boitiers et ferait probablement l'achat d'occasion d'un E350, 400 ou autre dans un budget raisonnable d'autant plus que je viens de découvrir les tarifs "musclés" du défiltrage partiel et surtout total! :-(
       
      Mais revenons à la première étape, le correcteur de coma et le porte-oculaire : j'ai vu sur le site de Pierro Astro (et d'autres, je ne suis pas sectaire) des porte-oculaires Baader et un Sky-Watcher, pour mon usage futur, y a t'il une grosse différence pour quelqu'un qui débute ou faut il absolument passer d'emblée aux modèles les plus chers ?
      Idem pour le correcteur de coma, j'ai vu des Kepler, Baader, bref que me conseillez vous pour un budget médian ?
       
      Merci d'avance pour vos conseils
       
      Philippe
  • Images