Laurent51

SFO-82 ou la Nébuleuse de la Tour Sombre

Recommended Posts

Salut Lolo, joli gros plan de cette nébuleuse ! :) 

Pour le petit débat ci-dessus, je comprends parfaitement votre position :) De notre coté si nous faisons beaucoup de HaLRGB c'est parce qu'en grand champ je trouve que ça apporte un vrai plus, ça remplit l'image sur des champs où parfois le Halpha est très faible et sort donc assez mal uniquement en rouge. Il est certain qu'avec plus de focale il est plus facile de faire du LRGB pur. On essaie toujours de le faire intelligemment, à savoir booster la couche rouge tout en gardant un rendu le plus "LRGB" possible, qui est pour nous le plus beau rendu global :)

voilou, @+

Thierry 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

@exaxe17: Bien d'avoir pensé au cadrage, surtout que ca rentre un peu au chaussepied:-). La monture du T520 est vraiment tres bonne, la répétabilité de la position, grâce aux moteurs Directdrive et a un driver exceptionnel permet de placer les objets avec un minimum de risque sur la taille et la position de l'objet dans le capteur. Merci pour ton passage!!!

 

@Thierry DEMANGE: Salut mon Thierry, Salut Ami!!. Je comprend parfaitement, et je me rappel bien votre premiere image avec cette technique… la Sorcière dans Orion. De toute beauté!!! Et elle a apporter une vraie source d'information.  Rajouter une couche sur l'ensemble de l'image me gène pas vraiment. C'est utile par exemple aussi sur des galaxies comme M106 et il y en a d'autres. Par contre, je trouve que l'on en fait trop quand pour la moindre galaxie, on rajoute toujour la couche HAlpha. Le résultat c'est une explosion des zone Ha, au détriment des zones OIII par exemple. A tel point que tout le monde fait pareil, comme une mode, et l'on oublie qu'une galaxie, a un autre visage.

Mais ce que je ne ferait pas actuellement, c'est mélanger deux types d'images par exemple du SHO pour l'objet, et du RVB pour les étoiles, ou quand on prend une couche HAlpha en L et qu'on colorise l'image finale en SHO. La je trouve que c'est trop de bricolage, et on ne sait plus trop ce que l'on regarde. De temps en temps, je demande a une personne ayant réalisée une image SHO de m'expliquer ce qu'il comprend de l'objet qu'il a photographié, et la tres souvant on arrive plus à rien, et la je trouve que c'est dommage… on fait quand meme de l'Astronomie. Et encore une fois, quelque soit ces techniques, on fait de tres belles images que j'aprecie d'un point de vue artistique.

Mais bon,  au final, l'important n'est il pas que le photographe explique un minimum l'image qu'un présente d'un point de vue technique. par exemple avec ce type d'info: LRVB ou Ha-SHO, ou SHO ou SHO-SHO ou SHO avec RVB pour les étoiles, etc...

Et Un grand merci pour ton passage ici, ca me fait énormément plaisir personnellement. La bise à Riton de ma part:-).

 

Amitiés à tous!!!

 

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi
http://team-janus.astrosurf.com/
https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou Lolo,

 

c'est encore moi :) Tomtom m'a fait remarqué qu'on voit super bien notre candidate NP sur votre image : DeGaPe46. Effectivement on sent bien l'aspect de "papillon" sur votre image, merci pour le cadeau :)

@+, Thierry

 

DeGaPe46_JanusTeam_100%.jpg

DeGaPe46_JanusTeam_200%.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Thierry DEMANGE: Oh, c'est normal Thierry. J'ai surtout eu le reflexe de regarder suite à mon passage rapide à la  rencontre spectro de l'OHP. Tomtom m'a aussi demandé l'extrait de l'image en pleine résolution… je regarde ca se soir.

 

Amitiés,

Laurent B.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carrément dément, cet objet est une découverte pour moi ... Bravo !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      hello,
       
      ma troisième prise estivale sur le petit T150, l'AZEQ5 et l'Atik One.
      Environ 2,5 heures en Ha, 5 en O3 et 3 en S2.
      Les 2 versions, SHO et HOO. Pas évident de faire sortir beaucoup de nuances colorées dans cette zone, semble t'il.
       

       

       
       
      Fulls sur https://www.astrobin.com/421506/B/.
    • By APO_Team
      Bonjour,
       
      Gérard s'en est allé, la vie doit continuer...Nous lui dédierons particulièrement notre prochaine grosse mosaique en cours d'acquisition sur un objet qui lui aurait fait particulièrement plaisir....En attendant nous vous présentons une "petite" mosa de deux champs, représentant 2 nébuleuses très rarement photographiées, et pour cause ! de une elles sont très faibles et de deux elles sont éclipsées par sa voisine proche, IC2118 la tête de sorcière  
      Nous étions parti sur un LRGB seul au départ puis nous avons constaté un fond brunâtre qui en LRGB n'était pas beau du tout...on s'est dit qu'il devait y avoir un fond très faible de Halpha...alors oui il y en a ! Mais je vous épargnerai la couche Ha seule tellement c'est faible de chez faible, qques ADU au dessus du fond même avec 10h de pose !! Par contre elle apporte un vrai plus sur l'image couleur !  
      Il s'agit donc de LBN906 et LBN917 dans la constellation de l'Eridan. Elles sont appelées les nébuleuses des points d'interrogation !!  
       
      Pour la technique:
      Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili
      TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' 
      Alta U16M ( KAF16803) à -20°
      Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon
      Pour l'image et par champ :
      Ha = 15 x 40 min
      L= 24 x 20min 
      R=V=B= 6 x 20min par couche
      Monture Mini-OHP et MCMT
      Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec
      25 Darks
      25 Bias
      9 Flats 
      Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9
      Traitement: Prism, Iris et CS6.
      Les vignettes sont cliquables vers les full:

       
      Bon ciel !
      @+, Thierry
      APO_Team
      Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
       
       
    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Premier test avec mon nouveau matos. ^^
       
      ( Oui, je suis passé du côté obscur du système Maksutov  ).
       
       

       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur "8 x 50 ".
       
       
       
      I°) Date : 26/10/2019.
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 40 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 95 ( valeurs par défaut ) ; Saturation : valeur par défaut
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      Quelques versions plein champ ( ~ 0,73 ° x 0.50 ° ), donc sans crop :
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 40s ) :
       

       
      Le phénomène d'ampglow est assez visible en haut à droite.
       
       
       
      2°) Empilement de 20 images de 40 s chacune ( 800 s en tout, donc  13 min 20 s au total )  ... avec 36 darks ( pas de flats ni d'offsets ) :
       

       
       
      - Version un peu moins verte + "réduction d'étoiles" :
       

       
      ... et avec plus de bleu  en ayant diminué un peu la clarté centrale :
       

       
       
       
      Conclusion : je suis satisfait de la qualité optique de ce Mak SW 127/1500.
       
       
    • By Pulsar59
      Hello,
      Il y a peu j'avais présenté ici cette cible faite en 2016 avec un T250 et un cadrage un peu différent.
      Celle-ci est ma deuxième prise estivale 2019 avec matos léger, 150/750 sur AZEQ5 et Atik One, en HOO.
      4,5 heures en Ha, 4 en O3 sur 2 nuits sous un beau ciel aveyronnais, ca me change un peu.
      La Bulle est visible sur le bord gauche. Je n'ai pas trop voulu forcer le O3 pour la faire sortir en bleu, comme on voit souvent.
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/419598/0/?real=&mod=
    • By DDS_Observatory
      Nébuleuse IC 1795 (la Tête de Poisson)
      IC 1795 est une nébuleuse en émission, qui comprend un ensemble de zones de gaz luminescents et des nuages de poussières. Cette nébuleuse est située dans un cadre beaucoup plus vaste de nébuleuses à émission, dont les plus connues nébuleuse du cœur et nébuleuse de l'âme. C'est une région de formation d’étoiles, située dans la constellation de Cassiopée.
      IC 1795 de magnitude 7 est  située à environ 6 000 années-lumière du système solaire, dans le bras de Persée de la Voie lactée. Elle couvre un champ d'environ 20 minutes d'arc, soit une largeur de 70 années-lumière
       
      Full et détails sur astrobin : https://astrob.in/full/7q2p47/0/
       
       

       
       

  • Images