PULSAR 29

Choix délicat en astrographes

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

Je suis petit nouveau sur ce forum. Je me suis lancé il y a peu dans cette merveilleuse activité qu'est l'astrophotographie, privilégiant le ciel profond. A ce titre, j'ai fait l'acquisition récente de l'excellente monture Orion EQG Atlas sur laquelle j'ai monté .... ma lunette de 70/700 (ne riez pas, grâce aux précieux conseils recueillis dans les forums et sites astro, j'obtiens des résultats plutôt encourageants, bien que largement perfectibles).

A cet égard, ma question est la suivante : j'hésite entre deux astrographes Orion de bonne renommée : le newton 200/800 ou le Ritchey-Chrétien 200/1600 ; le premier m'intéresse pour sa luminosité et le second pour son confort d'utilisation. Disposant en imageur d'un APN Canon 700 D et ne comptant pas investir dans une caméra CCD roue à filtre (qui reste à mes yeux le meilleur setup), avec quel modèle j'obtiendrais les meilleurs résultats, considérant la taille du photosite de mon APN à 4,29 " d'arc/pixel.

Dans l'attente de vos précieux conseils. 

 

Merci d'avance.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ne connaissant ni l'un ni l'autre, je ne pourrais te conseiller.

Mais je peux te souhaiter la bienvenue et une bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

et félicitation pour ton entrée dans l'astrophotographie. C'est dur, mais c'est bon!

D'autres vont developper le rapport d'echantillonage, mais moi je vais juste te parler facilité de prise. Ayant eu les deux (newton 200/1000 et RC 20/1600) j'ai une petite expérience de la question.

Le RC te donnera des images quasi parfaites en terme d'aberration, puisque le champ est corrigé par construction. Juste une petite courbure de champ à corriger par le correcteur adapté. (indispensable avec un capteur apsc) Attention, le champ est petit, et c'est  fermé (f/d 8) pas question de prendre des grandes nébuleuses... c'est l'instrument pour les galaxies brillantes et pour les nébuleuses planétaires. Du fait de sa focale longue, le guidage doit être précis, la monture bien équilibrée. Avantageusement tu peux rajouter un correcteur reducteur qui te ramène à f/d 6, ce qui est déja un peu plus rapide, avec une focale de de 1200 qui permet de faire des champs un peu plus grands, mais il faudra quand meme poser des sub d'au moins 3-4 mn. Enfin c'est surement bien adapté à une eq6 (ou une atlas) car pas trop lourd et court, avec chargement par le cul. Dernière chose, la collimation d'un RC n'est pas ce qui a de plus aisé, et c'est pourtant indispensable pour en tirer de belles images sans distorsion dans les coins.

 

Un newton, c'est simple, costaud, collimation facile, le correcteur de coma coute pas trop cher. 200/800, f/d 4, c'est l'instrument de ciel profond pour moi ideal, rendant toutes les nébuleuses faibles accessibles. Pas question en revanche de chasser les petites galaxies, pas assez de focale, mais les catalogues Sharpless et VdB de régions H2 sont accessibles. Les objets très brillants (messier par exemple) sont accessibles dès 30s à 60 s de pose par sub. Si tu ne veux faire que de la photo, la position de l'APN sur le tube n'est finalement pas un obstacle, puisque tout se fait depuis l'ordinateur (à la réserve de la mise au point, d'ou l'utilité de rajouter un petit moteur pour la faire directement sur l'ordi, tu peux te l'offrir avec la différence de prix entre RC 200 et newton ;-) )

 

Voilà mon avis, mais ce n'est que le mien. Après avoir possédé beaucoup d'instrument, j'en suis maintenant revenu à un newton tout bete, et j'ai mis la différence de prix dans les miroirs.

 

Bon choix, et surtout amuses toi bien !

 

E.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand merci à tous et particulièrement à toi Eric.

 

Je pense que je vais rester sur ma première idée du Newton, d'autant que sur le plan de l'échantillonnage et au regard de la formule qui va bien, je suis plus en adéquation ;)

 

Bonne soirée

 

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je me glisse dans le sujet… Et les Skywatcher Quattro, qui existent en 200, 250 et 300 mm de diamètre, quelqu'un a un retour d'expérience ? Ils sont à un très bon prix… mais en qualité, c'est à mettre de côté ou c'est envisageable ?

 

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous.

 

Je rebondis sur ma première interrogation, ainsi que vos conseils.

Disposant en imageur d'un APN Canon 700D, au regard de l'échantillonnage, je me limite donc à une focale de 800 mm pour le ciel profond, d'où mon choix actuel pour le Newton 200/800.

A priori, il semblerait que l'on obtienne également avec ce setup des images correctes en planétaire par l'adjonction d'une barlow 3x associée à un système de grandissement de l'image. Quel est votre avis sur ce sujet ?

 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec une bonne barlow ça fonctionne très bien! Une powermate par exemple mais en 2x à 3 tu va sur echantilloner 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now